STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2400 ARTICLES, *** 495 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1200 COMMENTAIRES... 

 


MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

RECTIFICATIF PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 1er NOVEMBRE 2014 à Lyon

Le samedi 1er Novembre 2014, se tiendra l’HÔTEL IBIS LYON PART DIEU à Lyon, la convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix.

Y sont conviés :

Les représentants de la société civile congolaise, les chefs d'entreprises, les artistes, les universitaires, les politiques engagés pour la restauration de la démocratie au Congo.

------------------------------------------

MATIN

09h –09h45 : Réception des invités et participants autour d’un café

-------------------------------------------

10h –10 h10 : Mot de Bienvenue, Jean-Claude BERI, Président du DAC

10h15–10h30 : Pourquoi  la Convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix. Orientation et buts Gertrude MALALOU KOUMBA  (Modératrice)

 

10h40- 10h 55 : Sans rassemblement la société civile congolaise peut-elle avoir son destin en main : MaitreSilvère IDOURAH, Individualité

 

11h 00 –11h 15 : L’esprit de KI-MUNTU de Jean Pierre IBOUANGA (LION DE MAKANDA)

 

11h 20 – 11h 30 : Le rassemblement entre unité ou unicité : Joseph LOUFOUA Individualité

 

11h 35- 11h45 : Le rassemblement vu par le panafricanisme UMOJA

 

11h 50- 12 h 00 : L’esprit des Etats généraux : Sanellie Tamba-Tamba.

 

12 h 05 –12h15 : Le sens de l’unité au sein de la diaspora : le CODICORD

12 h 20  12 h 30 : L’esprit du dialogue et de paix :  Les assises Nationales

 

12 h  35- 12 h 45 : Pourquoi les jeunes se détournent de la politique : Jean-Pierre Godefroy Karanda

----------------------------------------------------------------------------------------------

PAUSE DEJEUNER (à ceux qui ont réservé le repas à midi) 

----------------------------------------------------------------------------------------------

APRES-MIDI :

 

--------------------------------------------------------------------------


14 h00 - 14 h 15 : L’éthique, la morale et la politique: Maître Tony MOUDILOU

 

14 h 20 –14 35 : Dans un contexte de crise congolaise, quelle est la place du rassemblement politique ? : MBIKI de NANITELAMIO Individualité

 

14 h 40 – 14 h 50 : Lisanga 2016 : Vivien Manangou

 

14h 55- 15 h 10 : Quel est l’état constitutionnel du Congo-Brazzaville à ce jour et que faire ? : Raoul Ludovic LOUBELOIndividualité.

 

15h10–15h20 : L’enjeu du dialogue politique dans le contexte congolaisOUABARI Mariotti

 

15 h 25- 15h 35 : Faut-il changer la constitution congolaise ? F. B.M

 

15h 40– 15h 50 : Comment réussir le Changement et imposer l’alternative au Congo ? Le Congrès de Genève

15h 55 - 16 h 10 : La nouvelle républiqueAdrien HOUABALOUKOU individualité.

16h 15 –16 h 30 Contribution de la jeunesse au rassemblement : Evrard NANGHO et KEVIN DIAFOUKA

 

16 h 35 – 16 h 45 : Le rassemblement pour le dialogue ou soumission ?  : MCCD,   Bruno MOUELE

 

16 h 50 : 17h 00 : Les forces vives face  au  rassemblement et le dialogue. Jean-Sylvestre ITOUA

17 h 05 : Lecture de l’appel de LYON (C’est une  invitation au rassemblement,  une incitation  à une réflexion responsable devant  conduire  la diaspora vers   l'élaboration d' un projet de large consensus pour un retour à la démocratie véritable) Celle-ci n’est plus soumise à la discussion des participants. Libre à vous d’adhérer ou pas. ( Après avoir pris connaissance)

PS : La notion de respect de l’heure est scrupuleusement recommandée. Aussi,  nous vous invitons à nous faire parvenir vos communications qui seront lues le 1er Novembre à Lyon, au plus tard le 27 Octobre 2014., afin de préparer le document ( rassemblant toutes ces interventions)  final qui sera distribué le jour de la rencontre.

developperautrementlecongo@gmail.com

contact@dac-presse.com

La liste des participants est close.

--------------------------------------------------------------------------------------

18H : REPAS CONVIVIAL DANS UN RESTAURENT AFRICAIN

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                                    Le comité d'Organisation

Mercredi 17 septembre 2008 3 17 /09 /Sep /2008 23:20
Ayant séjourné à Brazzaville du 24 au 26 août 2008, j'ai pu constater le fait des coupures intempestives de courant qui sont le lot des Brazzavillois qui n'ont pas le bonheur de posséder un groupe électrogène qui prendrait la relève de ces défaillances énergétiques successives. Tenez, la seule journée du 24 août 2008, le courant est parti et revenu cinq fois de suite ! Et les coupures n'étaient parfois séparées que de quelques secondes ! Oui, monsieur Sassou, il y a des délestages même aux Etats-Unis mais pas de cet ordre-là et de cette fréquence-là. En intensité, c'est énorme et en fréquence, cela fait de nombreux jours par mois ! Alors qu'il suffirait d'amener le courant de Moukoukoulou à Brazzaville et à Pointe-Noire, vu que certaines turbines ne sont pas mises en fonctionnement au lieu d'aller construire un autre barrage sur la Léfini qu'on n'exploitera pas comme il le faudrait.
La question que l'on doit se poser est la suivante : " le Congo-Brazzaville n'a-t-il pas les moyens d'une indépendance énergétique ?" Je réponds par l'affirmative. Nous avons les moyens et largement d'une indépendance énergétique. Par énergie, j'entends l'eau, l'électricité, le pétrole, la nourriture. L'eau, commençons par elle. Elle est une des énergies nécessaires au corps humain - à condition qu'elle soit potable. Nous savons tous que l'eau est indispensable à toute vie - même si lsur le plan humain, il nous la faut dans des conditions de propreté très étudiées pour qu'elle n'apporte pas la fièvre thyhoïde et le choléra. Nanti d'une hydrographie exagérément fournie, le Congo ne devrait pas avoir les problèmes d'eau potable car il y a trop d'affluents du fleuve Congo, trop de rivières, de lacs et même de sources ! Cependant, l'eau potable manque et cette question-là, monsieur Sassou qui a son eau Okiéssi ne s'en préoccupe pas ! Et pour couronner le tout, l'eau des nappes n'est pas si loin, à peine 120 mètres de profondeur. Donc l'eau tant recherchée dans le désert, nous en avons et à certains degrés, elle est pure ! Alors, comment comprendre qu'on manque d'eau au Congo ? Comment justifier l'inexistence de structures d'adduction d'eau potable ? Les seules en date sont les réminiscences de la colonisation française et les tuyaux en fer n'ont jamais été changés au point de fournir du plomb et du fer en excès dans le sang des enfants.
Passons à l'électricité et là encore, nous avons les moyens de construire nos propres barrages hydroélectriques au lieu de dépendre du voisin d'en face, le Congo de Kabila, un Congo pas démocratique du tout qui se moque de ses voisins en coupant sauvagement l'électricité plusieurs fois par jours. Est-ce une façon de nous dire : "Construisez vos propres barrages" ? Sassou est allé faire un barrage sur la Léfini pour alimenter le nord du Congo peu peuplé - sans se préoccuper du reste de la population. Encore un projet tribalo-régional ! Et l'on ose croire qu'il est le président de tout le Congo ? Des projets surfacturés par des commissions diverses qui vont dans les poches de tant de prédateurs cfativores qui se sucrent au passage. Pourquoi ne pas investir juste un peu d'argent dans le transport de l'électricité de Moukoukoulou à Pointe-Noire et à Brazzaville ? Avec les économies enregistrées, on aurait pu construire des hôpitaux, des écoles et redynamiser le tissu routier urbain. Il est évident que Sassou s'active pour qu'en 2009, il ait des tas de chantiers à inaugurer afin de donner l'impression d'un président qui aura beaucoup fait ! N'oublions pas qu'il est revenu aux affaires louches de la politique clano-ethnique depuis onze ans ! En onze ans, il a eu le temps de faire de nombreuses choses mais il n'a rien fait ! Par contre, l'argent qui n'allait pas dans les projets de développement entrait dans ses poches et celles de ses proches tous multimilliardaires - qu'ils soient du nord ou du sud.
A présent, le pétrole. On peut à défaut d'avoir une totale indépendance pétrole raffiner une partie de notre pétrole chez nous au lieu d'acheter du pétrole raffiné qui nous est revendu très cher. On peut commencer par nationaliser les compagnies pétrolières pour mettre en place une politique d'indépendance énergétique pour finir par installer nos propres raffineries qui exploiteraient tous les dérivés du pétrole car ceux-ci entrent dans la fabrication du plastique, des tissus, des voitures, etc. Sassou se contente des miettes que lui laisse la France tant que celles-ci entrent dans ses poches. 
Enfin, la nourriture. Vous me direz que ce n'est pas une énergie mais je vous réponds que par énergie, j'entends tout élément biologique ou autre capable de faire fonctionner une structure physique ou un organisme - afin de susciter un mouvement ou tout simplement la vie. Comme la nourriture est devenue chère au Congo - alors que nous avons une nature riche en gibiers et en poissons ! Si vous saviez combien d'enfants mendient tous les jours pour avoir de quoi manger, vous sauriez de quoi je parle. Nous avons délaissé notre agriculture depuis que nous avons le pétrole et importons la plus grande partie de notre nourriture. Or, ces questions-là devraient être au coeur de la politique du président Sassou. Mais que lui importe puisque sa nourriture provient de l'étranger ? Les Congolais ont la faim inscrite sur leur corps aminci - au point où l'indice de distinction des classes sociales est devenu le corps lui-même. Or, un corps qui mange mal - surtout pour un enfant - c'est un cerveau qui se forme mal, c'est un organisme exposé aux maladies car physiologiquement faible. Mon défunt père ne disait-il pas que la nourriture était le premier médicament ? Eh oui, un organisme qui mange bien reconstitue facilement ses défenses et ses organes sont vigoureux. Or, ce n'est pas le cas pour les Congolais dans leur majorité...
La question de l'indépendance énergétique étant centrale au développement, c'est là que devrait débuter tout programme de développement national. Lénine ne commença-t-il pas d'abord par l'électrification de toute la Russie ? En effet, c'est un préalable à la réussite du développement - quel que soit le chemin qu'on emprunte. Hélas, il y a peu de chance qu'on parvienne à cette indépendance énergétique que j'appelle de mes voeux au détriment du peuple congolais qui n'a même plus une opposition crédible - au point où nous qui prenons la peine d'écrire - sommes la seule forme d'expression qui plaide la cause du peuple congolais pour un avenir qui regarde enfin le Congo en face au lieu de lui tourner le dos en enrichissant des étrangers et en faisant fuir ses capitaux vers l'Occident. Sans oublier ses richesses... 
Par Le lion de Makanda mwan Mizumba - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : cuisine Santé France Société bébé Politique
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Archives

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg

W3C

  • Flux RSS des articles

Images aléatoires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés