Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 11:18
Actuel ministre de l'Environnement après un portefeuille aux transports actuellement occupé par Emile Ouosso, Okombi Salissa est une personnalité politique appréciée du nord au sud du Congo car nous avons recueilli de nombreux témoignages en sa faveur - de la part de nombreuses personnes qui lui doivent leur situation sociale. Attendez, vous allez dire ce qui suit : " Le lion de Makanda est allé au Congo et il a dû faire forcément des rencontres ; voilà qu'il encense Okombi. C'est la preuve qu'il a vu le personnage ! " Non, il n'en est rien, je vous l'assure ! Nous ne disons pas que l'homme est politiquement immaculé comme l'était la sainte vierge religieusement mais cet homme que Sassou fait filer quand il est à l'étranger bénéficie d'une excellente opinion que nous avons vérifiée à Pointe-Noire, à Brazzaville et à Dolisie. Ok, l'homme est devenu immensément riche comme ses pairs du gouvernement car la politique global est de prendre pour soi tout ce qui tombe d'en haut, c'est-à-dire, tout ce qui vient du pétrole et tombe dans l'escarcelle du ministère - de temps en temps, on peut aller en mission piller les caisses des directions diverses quand on ne prend pas tout simplement un peu d'argent au Trésor comme l'a fait le Préfet Dambenzet à Dolisie. La fortune d'Okombi viendrait du fait qu'il aurait eu une compagnie aérienne avec le big chef Sassou comme associé - entre autres.
Ce n'est pas sur sa fortune qu'Okombi s'emploie pour avoir une notoriété qui le compare au professeur Pascal Lissouba. Oui, on le compare à Lissouba, n'en déplaise au parti des trois palmiers, l'UPADS. Bon, vous me direz qu'il n'est pas professeur et qu'il n'est pas un mythe scientifique mais en quoi peut-il être comparé à notre Lissouba national ? C'est là que l'affaire devient intéressante. D'abord, observons ce qui a fait la force politique de Lissouba : c'est le fait que l'homme n'était pas catalogué de tribal et que dans son parti, tous se sont reconnus du nord au sud ; le mythe intellectuel a été brodé par dessus. Agissant au travers d'une association politique comme les neveux du président entre autres, Okombi Salissa ne regarde pas à l'origine et place les locaux à des postes importants parfois et ceux-ci lui restent redevables. L'homme a un certain courage politique car il a pris une part active à la guerre et on lui prête d'avoir armé les Ouest-Africains ; ce qui lui permet de temps en temps de lever une pseudo-milice qui lui a permis de donner un ultimatum à Jean-Dominique Okemba qui menaçait un de ses protégés. Sassou n'a rien fait ! Nous pensons que le cobra royal préfère l'avoir près de lui pour le surveiller que de l'effaroucher et d'attirer ses foudres. En effet, la capacité d'Okombi Salissa de mobiliser ses troupes peut être fulgurante.
Ce personnage semble tisser lentement sa toile pour l'après-cobra car la santé déclinante du grand chef augure d'une bagarre générale pour le pouvoir et la surprise pourrait s'appeler Okombi Salissa... Et seul Dieu peut lire dans le futur mais Okombi Salissa, cet bonhomme-là, avec son coeur et son courage politique pourrait encore nous surprendre.
Sauf si...
 

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

ndokou ambert 19/09/2008 21:35

Cela merite d'etre discuter en effet, je vous laisse ici mon courriel yuz_ambert@yahoo.fr

ndokou ambert 18/09/2008 00:16

Cher monsieurVous dites que vous etes pret a vous lancez en politique si on vous y introduit ou si vous etes "pistonné" par quelqu'un. Mais personnellement, je pense qu'il vaut mieux  "faire le mouvement" et non "suivre le mouvement" pour avoir toute son intégrité et ne pas etre redevable a quelqu'un. Pour cela il faut se faire entendre, ce blog est un bon moyen mais etant donné qu'il existe des centaines de blog comme le votre qui critique le pouvoir en place et qui, manifestement, ne se distingue pas des autres, vous ne pourrez toucher qu'un nombre restreint de conscience...Ainsi je pense qu'il faut creer un mouvement, et pour ce faire, il faut RASSEMBLER. Je tiens souvent des salons de reflexion avec des jeunes compatriotes  congolais, qui pour la plupart sont des etudiants. Vous seriez etonné de toute la dynamique et de tout le potentiel qui ressort de nos debats. Imaginez que tous ces jeunes congolais de France (pour ne prendre que ceux la) se rassemblent, qu'il y ai un salon de reflexion dans chaque grande ville de France ou reside des congolais, imaginez un peu tout l'enorme potentiel qui pourrait en decouler...Ce serait un bon debut, je pense que le salut du Congo viendra de sa jeunesse, il fut donc commencer par la mobiliser dans un premier temps. Un mouvement fort a l'exterieur aura un impact fort a l'interieur (etant donné que le contraire s'avere tres difficile)...En creant un  mouvement novateur et rassembleur, a coup sur les congolais suivront, car ne vous y trompez pas, la majorité de la population congolais est pour le changement. Nous pouvons aussi creer notre propre "revolution orange" a condition de bien canaliser notre potentiel, et pour cela je pense que la seule alternative est de creer un mouvement politique. Je sais bien que c'est difficile, mais c'est justement parce que c'est difficile que cela en vaut la peine.

Le lion de Makanda mwan Mizumba 18/09/2008 00:37



Mon cher Ndokou,


je pense que l'idée d'un parti nouveau est une bonne idée et je pense que je vais m'y pencher car je retourne bientôt au Congo. La création d'un parti selon la nouvelle loi de Sassou interdit à
son leader de résider à l'étranger et il a mis d'autres conditions de provenance régionale, etc. Mais en tant qu'excellent procédurier, on peut le faire et il est certain que cela s'avèrera une
entreprise difficile mais oui ça vaut le coup. Alors, il faudra qu'on se rencontre un week-end pour mettre toutes ces idées en chantier... 



ndokou ambert 15/09/2008 20:36

cher monsieurCeci est un journal, je vous l'accorde vous etes libre d'ecrire ce que vous pensez, d'ailleurs vous le dites vous meme n'importe qui a le droit d'ecrire ce qu'il pense, c'est une bonne chose. Cependant, gardons nous de confondre liberté  d'expression et anarchie, je suis moi meme defenseur de cette fameuse liberté. Mais une grande liberte suppose aussi des resppnsabilités, vous etes responsable de vos ecrits et, etant donner que vous administrez cet espace, vous etes aussi co-responsable des ecrits qui ne sont pas les votre. Neanmoins, c'est une bonne chose que des tribunes comme celles ci existent...Il est vrai que certains de vos articles sont interessants notamment celui ci http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-5882010.html meme si certaines de propositions semblent tout droit sorti d'un programme electoral (rires), ne pensez vous pas qu'il aurait ete tellement mieux de continuer dans cette lancée au lieu de sombrer dans le coté "peopolisation" de la politique et en realisant des montages digne d'un film d'horreur de notre president-dictateur?... Vous avez raison, nous aimons tous notre pays le Congo et preferons rentrer chez nous au lieu de rester a l'etranger, car on n'est jamais aussi bien que chez soi, dans son pays,dans son village, dans sa maison, entouré de sa famille et des personnes qui comptent a nos yeux.a bientot

Le lion de Makanda mwan Mizumba 16/09/2008 00:55


Mon cher Ambert, je veux bien me lancer dans la politique si on m'y introduit ! Je parle de la vraie possibilité de travailler pour le Congo ! Je mettrai toutes mes compétences au service de la
nation ou d'une personnalité qui aurait à coeur d'agir pour notre pays. Créer un parti est devenu compliqué depuis la nouvelle des partis de Sassou. Quant aux partis traditionnels, il n'est pas
facile d'évoluer car tout fonctionne par cooptation, la relation l'emportant sur la compétence ou l'intelligence stratégique, politique et opérationnelle. D'accord, nous noircissons un peu le
président mais c'est une invitation à l'amener à la lumière ! Ce blog, je peux le supprimer d'un clic mais j'avoue que c'est le seul espace qui me permet d'influer sur la vie politique du pays.
Alors, faites-moi des propositions et je les étudierai. Il faut savoir que nous qui critiquons le pouvoir, avons au moins le courage de dire ce qui va mal - alors que les autres se contentent de
"boukouter". Que faire pour que mes idées vivent et deviennent des forces de proposition pour le Congo, notre pays ? Je suis prêt à passer de la critique à la force de proposition si je trouve un
espace d'action. alors, j'attends vos propositions concrètes...
A bientôt. 


ndokou ambert 11/09/2008 17:04

je suis heureux que votre site propose un droit de reponse, car je ne suis pas ce genre de personne qui apprehende le debat ni la controverse,a condition toutefois qu'ils  soient constructifs...le therme connerie (meme s'il vous choque) ne s'attribue pas seulement a votre article sur Okombi. J'ai parcourut de nombreux articles sur votre blog.Vous critiquez le pouvoir en place, ce qui est tout a fait dans vos droit, et d'ailleurs je dois avouer que je vous rejoins dans plusieurs points, mais ce qui est dommage c'est que vous ne proposez aucune alternative, aucune approche de solution, a quoi cela sert il de creer un blog qui doit vous prendre beaucoup de temps j'imagine, si l'objectif n'est que de comparer Sassou a Lucifer et de nous parler des "couches-culottes" que porte Edith?Pire encore, vous passez votre temps a encenser les anciens dirigeants qui, dans l'art de la destruction de la nation congolaise, n'ont rien a envié a l'actuel president.Vous me demandez de trouver la sottise dans votre texte, mais cher monsieur rien que le titre "futur lissouba" est une aberration. Vous presentez Lissouba comme une reference, un exemle politique, comme si un vrai politicien congolais digne de ce nom pouvait aspirer a devenir un autre "professeur", c'est pas serieux.Il y a la liberté d'expression, je vous l'accorde, mais evitez d'employer des termes comme "mythe scientifique" ou "notre Lissouba national" en parlant de cet homme, cela peut heurter la sensibilité des congolais qui ont vecu les 5 annees de "boukoutage" du professeur president.J'ai cru revé quand j'ai lu que selon vous Lissouba n'etait pas tribal et que l'UPADS etait un parti national et non ethnique(comme la plupart des partis politiques congolais d'ailleurs), mais j'en suis arrivé a la conclusion que ce n'etait pas de votre faute; vous n'etiez certainement pas au Congo a cet epoque...Ensuite vous dites que Okombi est apprecier du Nord au Sud; faux!Mais heureusement vous rectifier en disant qu'il est seulement apprecier des personnes qui lui doivent une situation sociale.Enfin, vous avez une concetion de la politique qui n'est pas la mienne.On ne devient pas legitimement un pretendant a la presidence d'un pays simplement par le fait d'avoir pris part activement a la guerre en tuant d'autres congolais ou par sa capacité a lever rapidement une milice pour terroriser la population, il faut avoir des convictions, des idees et surtout un PROJET POLITIQUE POUR TOUS LES CONGOLAIS. Vous comprendrez, monsieur, que ce genre d'articles ne peut que faire reagir car les mots ont un impact moral et psychologique.Vous agissez et reagissez comme un nostalgique de l'ancien regime, pourtant vos critiques sur le regime actuel sont souvent justes(meme si elles manquent dans bien des cas d'objectivité), mais il serait sans doute temps d'arreter de faire la critique pour la critique et d'apporter les approches de solutions concretes.

Le lion de Makanda mwan Mizumba 12/09/2008 13:29



Cher Ambert Ndokou,


bonjour.



Merci d'être revenu à une communication plus apte au dialogue : il faut souvent faire un effort pour mettre la raison devant l'émotion - mais moi le premier, reconnais que ce n'est pas facile !
En premier lieu, ceci est un blog qui se veut un journal, c'est-à-dire, un projet d'écriture qui s'anime au quotidien et dont les écrits viennent de partout. Nombreux sont les blogs que nous
avons inspirés et nous en sommes fiers. Donc, ce n'est pas un parti politique qui écrit pour étaler un projet mais un individu, un citoyen qui estime qu'il a le droit de parler des problèmes de
son pays. Avez-vous lu tous mes articles ? ET n'avez-vous trouvé aucune proposition ? Pourtant, elles foisonnent, mes propositions, comme dans celui-ci :


http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-19920299.html


ou celui-ci


http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-13805545.html


surtout celui-ci qui a été certainement lu par le pouvoir puisque certaines réalisations me le laissent croire :


http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-5882010.html


Donc, dire que vous avez, cher Ambert Ndokou, lu tous nos articles - EN UNE SEULE FOIS- je veux bien vous croire mais avez-vous bien lu ?


Pour certains textes, nous voulons dire tout haut ce que les Congolais et les Gabonais ou d'autres frères Africains devraient savoir. Il s'agit notamment de dénoncer la moralité de cette bande
de
vautours qui nous gouverne et je n'y changerai rien car mieux on saura qu'ils vivent en vérité comme des rats, mieux on pourra voter contre eu en connaissance de cause - même si
l'informatique reste à démocratiser au Congo-Brazzaville

Et puis, nous sommes nombreux à écrire sur ce blog - même si vous avez l'impression de n'y voir qu'une personne. Certains de nos informateurs sont même des proches du pouvoir...


Pour l'article d'Okombi, vous remarquerez que le titre est en forme de question - c'est dire que je n'affirme rien ! C'est une opinion que répandent les pro Okombi et c'est leur droit !


Par ailleurs, j'ai dit tout ce que je pensais d'Okombi avant en l'associant à ce que font tous les autres ministres. J'essaie simplement de présenter aux Congolais ce qui risque d'arriver s'ils
ne sont pas vigilants ! On crée un mythe et souvent de tels personnages vont loin ! J'ai montré en quoi Lissouba était différent d'Okombi ; ce qui n'empêche pas ses supporters qui sont bien
de

l'article.
TOUT LE CONGO car être apprécié du nord au sud ne signifie pas que tous les Congolais du nord au sud apprécient Okombi ! Alors, s'il vous plaît, ne vous arrêtez pas au titre mais relisez
tout

Les commentaires font vivre un blog et je n'enlève que ceux qui sont vraiment grossiers - car croyez-moi- j'en ai reçu mais n'est-ce pas là le prix à payer ? Cependant, j'ai aussi bâti quelques


belles amitiés car nous, tous les Congolais, je le crois, nous voulons le bien-être de notre pays pour rentrer à la maison au lieu de vivre à l'étranger.


J'aime mon pays et je sais que vous aussi sinon vous ne chercherez pas des infos sur celui-ci. Nous essayons d'informer, nous informons mal certainement au risque de recevoir des "Awards du


mauvais blog" mais nous faisons ce sale boulot. Je suis même allé sur le terrain m'enquérir de certaines choses et je n'ai pas encore tout écrit ! Alors à bientôt sur DCB ! 


A lire aussi : http://demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-5887845.html 





ndokou ambert 11/09/2008 00:49

decidement, on dit beaucoup de conneries sur ce blog...s'il y avait un "blog awards" des blogs les plus improductifs et des plus cons, je parie que celui la remporterait le premier prix haut la main.pfff, c'est vraiment minable! 

Le lion de Makanda mwan Mizumba 11/09/2008 02:11


Merci de nous écrire et de nous attribuer un prix. Hélas, vous ne démontrez pas la connerie. IL NE SUFFIT PAS DE DIRE "CONNERIE" POUR QU'IL Y AIT CONNERIE ! IL FAUT PROUVER CELLE-CI ; ce que vous
ne faites pas. Je parle d'un personnage politique Okombi qui légitimement  a le droit de rêver à la présidence de la république et qui est apprécié par certains de ses concitoyens. Et, sur
CONGOPAGE, on lit que Sassou essaie de l'incriminer pour le mettre hors-jeu. Alors, c'est quoi la connerie ? Si vous êtes incapable de dire la connerie dans mon texte, savez-vous où elle se trouve
? Je vous laisse deviner !
Vous habitez la région parisienne et êtes certainement un Congolais :

IP Information for 84.97.217.88






IP Location:


France Paris Dynamic Pools




Resolve Host:


88.217.97-84.rev.gaoland.net




IP Address:


84.97.217.88





 


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg