Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 03:22

L'idée qui veut que le pouvoir vienne des hommes est une idée jeune car avant l'homme se proclamait fils de dieu ou tenant son pouvoir de la divinité pour asseoir un règne éternel sur les hommes au travers de la descendance. Cette idée n'est pas vraiment morte car de nos jours des dictateurs comme Sassou utilisent encore les méthodes d'antan pour règner car ils estiment à l'instar de Mugabé que de leur vivant personne d'autre n'est digne de donner des ordres car ils sont les élus du ciel pour commander aux autres hommes.
Cependant, ils ne sont vraiment pas maîtres de leur destin à cent pour cent car le système sur lequel ils sont assis a été créé et le créateur en partant sous la pression des peuples aujourd'hui si lâches a mis en place un système de servitude ou il suffit de tenir le maître des esclaves pour poursuivre et assouvir ses fins coloniales. Peu importe comment ils accèdent au pouvoir ; seul compte d'y parvenir et quand on y est, on dispose de la violence physique légitime pour se maintenir ! Voilà ce système inique des choses qui fait qu'un dictateur est reconnu par l'ONU souverain légitime d'une nation - alors qu'il n'a aucune légitimité ! Il faut changer ces institutions internationales iniques qui sanctifient le mal en le proclamant bien. 

Un homme peut en imposer à tous si tous le lui concèdent car si tous le renient, il ne peut règner une seule petite minute. Certes les hommes doivent mettre en place des systèmes de gouvernance mais est-ce une raison de tolérer l'intolérable ? L'histoire de l'humanité n'est qu'une duperie sempiternelle dans laquelle quelques individus parviennent à prédater le plus grand nombre. De nos jours, la prédation s'étend tout simplement au monde entier par l'argent et sous un nom neutre : la mondialisation - sans dire vraiment ce qui se mondialisait puisque on interdit aux nègres de venir en Occident.
 Comment peut-on avoir peur d'un homme politique qui n'a pas été élu, un homme qui ne doit  son pouvoir qu'à la force ?  peut toujours reprocher à Lissouba d'avoir mal défendu la jeune dictature congolaise - faute d'alliances militaires véritables mais on ne peut justifier qu'un individu écarté loyalement par les urnes prennent les armes, tuent 50000 de ses frères et revient aux affaires louches !  Sassou sait que le jour où le peuple congolais n'aura plus peur de lui, son règne sera fini pour de bon. De toute façon, nous sentons une atmosphère de fin de règne...
On vient de voir les Vilis se rétracter et s'agenouiller devant le dictateur congolais, Sassou Nguesso, un homme qui est peut-être à l'origine de plusieurs décès de nos hommes politiques qui succombent depuis un moment dont le défunt Thystère Tchicaya. Il est assez choquant de voir un parterre de gens prétendûment "sages" aller se prosterner devant le bourreau de Mpila qui se targue d'avoir épargné Pointe-Noire au pire de son coup d'Etat en 1997. En disant cela, c'est simplement un chantage implicite que Sassou prononce devant les délégués de la ville du Kou, ilou. Le droit de manifester est-il interdit par la Constitution dictatoriale de Sassou Nguesso ? Que Non ! alors pourquoi arrêter des jeunes qui manifestent leur mécontentement ? Leur arrestation est-elle la réponse appropriée ? Voilà un individu nommé Sassou qui jette en prison ceux qui contestent et manifestent dans son pays. Il ne s'agit ni plus ni moins que d'une violation des droits de l'homme. La menace, l'emprisonnement, la torture, l'infiltration, l'assassinat sont des méthodes fascistes et Sassou montre au monde entier qu'il en est un.
Sassou est-il un homme qui fait donc tant peur au peuple congolais ? Avez-vous peur de souffrir ? De mourir ? Sassou ne vous tue-t-il pas déjà en vous affamant, en ne vous soignant pas, en vous laissant dans le noir, en vous faisant boire une eau souillée ? Et si mes frères décidaitent de se montrer dignes d'êtres des hommes libres car celui qui a peur ne peut être un homme libre. Sassou peut-il massacrer tout un peuple pour conserver son pouvoir ? Il irait jusque-là ? Ne voit-il pas la cour Pénale Internationale menacer omar béchir, président du Soudan ? Les idées justes comme je l'ai déjà dit avancent mais très lentementet tout est de la faute de l'ONU qui ne protègent pas les peuples - c'est la raison pour laquelle il faudra constater un jour sa faillite et passer à autre chose : si on est passé de la SDN (Société Des Nations) à l'ONU, on peut bien passer de l'ONU à l'ODNU (Organisation Démocratique des Nations Unies) car où est l'unité des nations si on nous laisse crever comme des rats ?
 En fait, il suffirait que les Congolais se rebellent pour que le feu prenne et que l'on boute notre "roi" autoproclamé de son tabernacle doré où il nargue les Congolais. Il semble donc que les Vilis aient cédé à l'intimidation de Sassou qui a arrêté de centaines de jeunes Vilis dont le rapport aux récents évènement n'est pas du tout établi. L'unité nationale empêche-t-il qu'on manifeste sa colère contre un régime clanique illégitime et assassin ?
C'est par la peur que Sassou règne sur le Congo : il intimide quand il n'affame pas, il corrompt quand il n'assassine pas. Il faudra bien un jour que le peuple congolais se lève à nouveau pour dénoncer cette abomination qui tient notre peuple dans la famine - alors que des villas poussent comme des champignons à Oyo. Il vaut mieux mourir en combattant que comme un lâche dans son trou - car tous les peuples qui se sont levés ont attenué leur peine. Si les Français n'avaient osé s'opposer à la royauté, nous n'aurions pas en Europe la forme de démocratie qui la distingue si bien aujourd'hui. Les Congolais ont le droit de vote et personne ne les oblige à voter Sassou car comment expliquer que des persécutés votent leur bourreau ? traduisez au moins votre haine dans l'urne si vous ne pouvez la traduire en cri. Les Zimbabwéens l'ont fait en changeant de législature - même si Mugabé a volé la présidence à Tsvangirai.  La chose sort tout simplement du bon sens : ce qui démontre que par la voie électorale, Sassou trichera à coup sûr. Sassou Nguesso viole les droits de l'homme quand il ne prend pas les femmes de ses ministres pour leur faire des bâtards. S'appuyant sur sa milice, il terrorise tout le monde car il ne croit qu'au précepte de Mao Tsé Toung : "Le pouvoir est au bout du fusil".
Il faudra exorciser la peur du peuple congolais car les tyrans ne règnent sur les esprits que par la peur et l'effroi qu'ils inspirent. Sitôt qu'un peuple prend son destin en main et se rebelle, tous les dictateurs - même ceux qui se prétendent de droit divin prennent la fuite car on ne peut lutter contre la furie d'un peuple déchaîné : on peut vaincre une armée mais pas un peuple en colère. Hélas, les Congolais vivent dans la peur, la peur de perdre leurs petites vies sacrifiées, la chose qui leur reste car ils n'ont rien que leur petit souffle puisque Sassou prend tout l'argent qui leur est réservé pour s'acheter un grand patrimoine à l'étranger et pour enrichir les membres de son clan. Les Congolais doivent savoir que les peuples qui ont vaincu leur peur n'ont jamais été vaincus. Les Wisigoths ont battu et détruit Rome car ils n'avaient plus peur des Romains, les esclaves à Haïti sous Toussaint Louverture se sont libérés des chaînes de l'esclavage parce qu'ils avaient cessé d'avoir peur des maîtres. La peur est notre ennemi, elle qui est l'alliée des tyrans mais il arrive toujours un moment où la douleur est si grande qu'on transcende sa peur. Le jour où la peur de mourir de faim sera plus forte que celle de mourir sous les balles de la milice du roi autoproclamé Sassou, ils sortiront dans les rues et oseront revendiquer leurs droits car il y a une contradiction dialectique dans toute dictature qu'elle ne connaît pas ses propres limites et finit par être la cause de sa propre destruction...
  D'ailleurs les émeutes de la faim ont déjà commencé dans certains pays africains....

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg