Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 13:16

 

Sylver IKAMA a écrit le 05 mai 2008  sur le site du pouvoir: « Dans 24 mois, les malades d'Oyo (département de la Cuvette) et des localités environnantes n'auront plus de problèmes de soins spécialisés. Le Président de la République Denis Sassou-Nguesso a procédé le 5 mai à Oyo à la pose de la première pierre pour la construction de l'hôpital général spécialisé d'Oyo et du grand hôtel de la localité. »

 D’entrée de jeu, pourquoi mettre en place un hôpital spécialisé ? Quelles sont les spécialités qui seront choisies ? Et si un Mbochi ne trouve pas la spécilalité concernant son affection, que doit-il faire ? Si cet hôpital était public, pourquoi n’est-il pas un hôpital général ? En réalité, les spécialisations soignées dans cet hôpital renverront aux affections dont souffrent les membres de la famille Nguesso-Sassou : cancer de la prostate, épilepsie, etc.

S'agissant de l'hôtel, il sera construit à quelques centaines de mètres de l'aéroport international d'Ollombo (département des Plateaux) sur la route nationale n°2. Cet hôtel qui apportera un plus sur les potentialités touristiques d'Oyo, comportera 4 étages et 110 chambres dont 10 chambres suites ainsi que six appartements au denier niveau. Donc cet hôtel est prévu pour accueillir Sassou et les siens dans les appartements du dernier étage car je ne vois pas un seul Congolais être accompagné par autant de monde capable d'occuper tout cet espace !

Le coût des travaux de cet hôtel est estimé à 17 milliards 319 millions de franc CFA. Le chantier sera exécuté par la société chinoise, Beijing construction engineering group (-toujours la même société, à croire que Sassou y est actionnaire !).

C’est une bonne nouvelle pour les Congolais du nord qu’on leur construise un hôpital moderne et qu’ils se fassent soigner correctement avec la possibilité de voir les personnes accompagnant les malades d’être logés à l’hôtel ! Avec un complexe hospitaliser coûtant plus de 17 milliards de francs cfa, on peut croire que les moins de 10000 habitants d’Oyo et des environs ont beaucoup de chance car Sassou a fait un investissement d’un million sept cent mille francs par personne ; ce qui n’est pas négligeable car un tel investissement n’est même pas fait à Pointe-Noire, le pays qui produit le pétrole, la manne qui permet à Sassou et à son clan de mener le train de vie des nababs du golfe persique.

On peut avoir deux réactions : la première, insulter Sassou Nguesso et le traiter de tous les noms mais ce comportement ne nous permettra pas de comprendre et d’éclairer la pensée du cobra royal, la deuxième est d’être lucide et de se dire que Sassou et les siens construisent ce complexe hospitalier moderne parce qu’il y a des raisons toutes logiques qui obligent à investir l’argent des Congolais dans une zone infestée de moustiques et de serpents venimeux :

1)      Observons que Sassou va nommer son frère aîné maire d’Oyo afin que ce dernier bien malade puisse vivre dans un milieu familial sécurisant ;

2)      Le président de la mbochicratie séjourne plus à Oyo qu’à Brazzaville et il ne s’en cache pas quand il dit et écrit dans son livre qu’il a pris et prend les plus grandes décisions concerant le pays à Oyo ;

3)      Sassou est lui-même malade et il peut craindre qu’il ne soit trop tard de prendre un vol pour Paris ;

4)      Otsombé aimerait bien que sa fille chérie Edith vienne se reposer et se faire soigner dans le giron familial au lieu de séjourner au Maroc.

5)      Sassou se déplace toujours avec armes, bagages et gardes du corps ; d’où la nécessité d’un hôtel.

6)      Le fait que tout ça se fasse en 24 mois montre que le clan Nguesso est pressé car les deux prochaines années seront décisives et comme ils ne contrôlent que le Congo et pas le destin, il faut faire vite, autant dire qu’en dix ans de Sassou II, le tyran aurait pu construire cinq complexes hospitaliers pour les populations du sud - s'il avait la santé du peuple à coeur…

A la réflexion, ce complexe hospitalier n’est pas d’abord pour les habitants d’Oyo et de ses environs mais pour le pouvoir lui-même. Ils ont investi l’argent du pays pour soigner une poignée d’individus loin des curieux et si jamais un parent décédait dans leur complexe hospitalier, le cimetière familial est tout à côté.

Si jamais Sassou venait à mourir loin des yeux et des oreilles de la presse, la famille peut prendre le recul nécessaire pour organiser la conservation du pouvoir dans son giron. C’est donc un acte à la fois d’amour pour les siens et un investissement très stratégique qui fera travailler plus d’un demi-millier de personnes pour une poignée de riches membres du clan familial malades car personne – pas un seul ministre non membre de la famille ne se fera soigner dans la jungle et risquer un empoisonnement.

Cette affaire montre que SASSOU EST TRIBAL car rien de la sorte n’a été fait dans le sud où il y a la majorité de la population et nous avons montré récemment combien l’hôpital CHU de Brazzaville est dans un dénuement total. Et certains ont osé me traiter de tribal ! De qui se moque-t-on ?  Car être tribal, c'est faire du favoritisme en direction de sa tribu ou de son clan et en l'espèce, c'est bien ce que Sassou fait !

Je me suis toujours demandé pourquoi ces gens-là n’avaient même pas un hôpital pour se soigner eux-mêmes quand ils sont malades – au lieu de venir se faire soigner en France. Sassou a répondu à ce manque en mettant un complexe hospitalier moderne à Oyo. Il faudra bien loger le personnel et la municipalité accélérée ayant commencé à Oyo, la vraie capitale du Congo-Brazzaville, ils vivront dans le luxe pour leur faire oublier l’ambiance de la capitale. Encore faudra-t-il qu’ils trouvent de la nourriture dans les marchés à étages de la région.

Oyo était-il le seul lieu où l’on pouvait implanter cet hôpital ? Pourquoi ne pas l’avoir implanté à Owando pour que plus de gens en profitent ?  Vous aurez compris que cet investissement n’est pas un investissement à titre populaire mais à titre privé. On laisse mourir des tas de Congolais à Pointe-Noire, Dolisie, ou Brazzaville dont le CHU est un vrai mouroir ; voilà que l’on va mettre un hôpital en pleine jungle infestée de moustiques pour soigner quelques individus malades qui ont largement de quoi se faire soigner en France ! Et croignez-vous que les Sassou ou les Nguesso préféreront se faire soigner à Oyo qu’en France ? Mais ils continueront à se faire soigner à l’étranger car cet hôpital privé n’aura pas les compétences nécessaires pour fonctionner et il est peu près sûr que sur les 17 milliards, seul le tiers servira véritablement à la construction de cet hôpital privé… si ce n’est pas malheureux, ça…

Brazzaville aurait mérité qu’on lui construise un autre hôpital plus moderne pour déplacer les malades et réfectionner le CHU mais  la sphère publique n’intéresse pas les Nguesso et à ce niveau, ils n’ont rien fait pendant tout leur règne… Le Congo est un royaume déguisé en République car le roi Sassou fait ce qu'il veut sans tenir compte de ses sujets...

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mikegna 23/03/2009 12:39

 
Bonjour monsieur! Je commencerais par vous jetez des fleurs car vous faites bon usage de votre plume pour expliquer ce qui se passe au Congo surtout au nord. Mon cher ami ma couleur idéologique m'interdit d'engager ce débat sous un ongle tribal, étant entendu que votre analyse va crescendo à la tribalité, je ferais aussi un petit effort d'éviter ces travers qui n'honorent pas le congo. Allons donc à l"essentiel?Ici l'essentiel part des joutes oratoires que nous avons tous observés pendant la conférence nationale en 1991, pendant cette période, la classe politique dans son ensemble a joué au ping pong, personne n'était responsable des différents maux du congo. Je me rappel qu'à cette conférence, les parents qui s'étaient auto délégués à cette messe faisaient des reproches àmonsieur sassou de n'avoir même pas construit chez lui, on lui a reproché de beaucoup de maux. J'ai encore tout dernièrement pendant que j'avalais mes arachides,  lu un document "désarchivé" par cette maman vendeuse, des commentaires que faisaient les anciens membres du BP du PCT sur les intentions de M SASSOU de construire une route qui devrait désenclaver le Nord. Dans ce commentaire, M poungui pensait (que cette route étais inutile, qu'il ne fallait pas investir dans le sable, que cette route engendrerais l'exode rural, on assisterait au dépeuplement  du nord, tamba tamba était aussi dans cette logique sauf tchystère tchikaya qui approuvait le projet du président)...  cette route fut heureusement construite et Brazzaville et le grand nord était désormais à 6heures de route pour celui qui part de makoua. Tous les villages longeant cette belle route ont bénéficiés des retombées économiques de ce grand investissement. Oyo zone infestée de moustiques et des serpents venimeux!!!Le président de la mbochicraciedécision concernant le pays prise à Oyohôpital en pleine jungle infestée de moustiqueCes assertions teintés de haines de tri -bu - liste à coup sûr, quelqu’un soit le point géographique et le lieu d'implantation d'un projet, je pense que l'essentiel c'est d'avoir et de voir la réalisation de l'ouvrage. Je me rappel toujours de la grande messe de 1991, sur l'affaire de la brasserie d'Oyo? Les stratagèmes de la conférence Nationale de l'époque avaient tiré à boulet rouge sur tatou parce que  la brasserie ne fut pas construite certainement les fonds furent investis ailleurs cette affaire fut classée sans suite. Voilà qu'aujourd'hui il est aux affaires et il pense faire tant soit peu pour la république on pense que c'est mauvais!!!!!!! Ma mère en 2001 est partie de mossaka pour se faire opérer à bolobo(RDC), ma tante habitante d'impfondo a sauvé la vie de son enfant grâce à la générosité des hommes d'églises américaines de lisala en RDC. Donc grâce à l’aéroport d'ollombo, à l'hôpital d'Oyo et d'autres infrastructures, les populations du Congo affectées à l'hinterland auront savoureront des biens  le développement de cette ville futuriste.Soyons qu'en même visionnaire, en 1940 le gouverneur Félix éboué pense déjà à la construction de l'hôpital de l'AEF et le site fut choisie et à la périphérique il n'y a que le village de Bakongo et le quartier potopoto plus le centre ville où vivent les évolués. Au jourd'hui l'AEF n'existe plus et ce précieux bien devient national en bénéficie les congolais.Ces réalisations d'Oyo intéresseront en majorité les populations de Brazzaville, kinkala, de mossaka, de dolisie, de tinguidi, de gamboma, de liranga dont les pêcheurs ne descendent plus à Brazzaville pour vendre leurs produits de pêches!  C’est qu'en même la ville du président!!!!! Je ne saurais vous interdire de faire votre combat plumitif mais tout de même placez vous dans une logique nationale surtout nationale ceci donnera du crédit à votre lutte Plumisticotribale. Au mois de mars j'ai suivi un auditeur qui s'étonnait du faite que le barrage d'imboulou soit construit au nord? Et pour cet auditeur il aurait fallu réhabilité moukoukoulou et le djoué!!! ces propos rejoignent votre écriture et les similitudes sont criardes" Je crains un jour vous retrouver directeur de cette hôtel d'Oyo désinfectée de moustiques et bon manager entrain de faire l'apologie des idées novatrices de M. Sassou que vous combattez si maladroitement en utilisant l'ongle géographique. La route pointe noire Brazzaville qui traverse sans doute les villages des grands chefs que nous connaissons, l'hôpital de loandjili, mon cher combattant de la plume, cause avec les spécialiste de l'économie du développement ils vous diront effet économiques et sociaux d'une route vous n'en parlez même point, la route sangmelima - ouesso, leconi ewo etc.... Je suis partisan de la critique constructive mais je m'oppose à l’orientation tribaliste des débats, des propos déshonorants comme mbochicracie, comme Oyo zone de moustique et des serpents venimeux, hôpital en pleine jungle infester de moustique appartiennent à un au age je dirais à la préhistoire. Soyons sérieux, pensez vous un seul instant que chaque relise votre texte on aura plus que le sentiment de voter encore pour sassou parce que les mauvaises paroles anticipes les vilaines actions. Votre texte ressemblerait au min kamf d'Hitler qui commença son combat pat l'écriture, je crains que l'arme de la plume vous déplume et vous entraîne dans le trou de la rébellion. Vos propos son infestés de larves. Le pays on le dirige en tous temps et en tous lieux.
 
Ton frère
 

Le lion de Makanda mwan Mizumba 23/03/2009 16:02


Mon frère,

J'ai pris bonne note de votre message. Nous sommes certainement un peu dans l'hyperbole et l'exagération mais la réalité congolaise n'est pas loin de nous donner raison mais c'est tout simplement
parce que nous n'avons aucun autre moyen de faire comprendre au président et aux siens un certain nombre d'injustices. Je ne suis pas pour qu'on ne construise qu'au nord car il faut tenir compte
de la majorité de la population qui vit au sud. Or, tout semble orienter le plus grand de nos crédit vers le nord. Des routes construites à coups de milliards - alors qu'on n'est pas foutu de
réparer le trou d'une route de la capitale. Je suis fatigué ; je crois que je vais bientôt arrêter ce combat car il est incompris : on ne peut  discuter avec des gens qui ne veulent pas
changer et qui ne comprennent pas que nous attirons les choses vers le haut.


Vos remarques sont judicieuses ; le moustique n'est pas tribal lui qui suce du nord au sud. Je tâcherai de m'en souvenir. Je pense que l'on doit tous autant que nous sommes rechercher une justice
sociale. Merci pour vos remarques ; c'est ainsi que je m'améliore car j'écris par amour et je ne peux rejetter ce qu'on me dit quand cela vient du coeur... 



LU POUR VOUS 16/05/2008 22:04

Que s'est-il passé du côté de Lékana ? dans la region des Plateaux
Le ministre Okombi SALISSA s'est vu voler d'un petit milliard de FCFA (près de 1, 6 million d'euros ou 2,3 millions de dollars)
Brazzaville - Comme la fumée, la rumeur a fini par se répandre dans tout le district de Lékana et, grâce au puissant relais que constitue de nos jours le téléphone portable, elle a atteint Brazza. De quoi s’agit-il ? Un baron du régime aurait été là-bas victime du vol d'un  petit milliard de FCFA (près de 1, 6 million d'euros ou 2,3 millions de dollars). Comme hier un Nguesso avait égaré à Paris une mallette contenant quelques centaines de milliers d’euros (des dizaines de millions de FCFA). Une mésaventure qui peut arriver à chacun d’entre nous, comme on le voit…
Heureusement, les bonnes vieilles méthodes de la police auraient eu raison des présumés voleurs. Quelques copieuses bastonnades plus tard dans les geôles de Lékana nos pieds nickelés auraient été tranférés à Djambala, afin qu'ils méditent sur l’injustice humaine et sur le sens de la vie ici-bas...
Pour rappel, un ministre de la République gagnerait autour de 3,5 millions FCFA (5 330 euros environ ou plus de 8 000 dollars). Si cette affaire a quelque fondement, un pauvre Congolais, sans grande imagination, pourrait se poser la question de savoir comment de diplômé sans emploi il y a quelques années peut-on arriver à amasser en si peu de temps une telle fortune, et se permettre de la planquer dans la nature. Question bête.
Décidemment Alphonse Nzoungou (président de la Commission nationale de lutte contre la corruption) a bien du travail !
Carlos d'Oliveira

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg