Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 10:31

 

Commentaire : Ils l'ont tué tandis que lui leur a tout donné. Sassou veut que le nom de Marien Ngouabi meurt car il n'a tué que le Ngouabi physique, "la chair qui n'est rien car c'est l'esprit qui vivifie" mais Ngouabi, celui qui leur a donné le pouvoir, est bien immortel - sur un autre plan, le plan de la mémoire politique. Aujourd'hui, les nordistes ont compris qu'en voulant liquider le Parti Congolais du Travail, c'est Ngouabi que l'on veut assassiner pour la deuxième fois et si Sassou et ces neveux y parviennent, ils confisquent à jamais le pouvoir politique au sein de leur famille au détriment de ses fondements historiques qui clament que Sassou n'est qu'un produit made in P.C.T. et qui dit P.C.T., dit Marien Ngouabi.
Ngouabi, celui par qui le mal Sassou Nguesso est venu en politique, Sassou, cet élève qui a dépassé le maître, ce marxiste de Ngouabi à l'éloquence à fleur de lèvres, l'homme qui a transformé le tribalisme en instrument politique. Ce n'est le P.C.T. qu'il faut éliminer. Le danger en est sorti et il pond des oeufs ailleurs. Club 2002 est devenu un parti politique ; et Sassou n'arrête pas d'en créer pour  diviser le nord qu'il sait désormais uni contre lui. Certes, Ngouabi a été un moindre mal comparé au monstre Sassou mais lui qui a tué Diawara, Kinganga, Kimbuala Nkaya et de nombreux officiers de notre armée n'est pas tout blanc même si la mort l'a blanchi.
Aujourd'hui, le P.C.T. est divisé entre ceux qui veulent le liquider et ceux qui veulent en hériter, ceux qui veulent surfer sur le charisme de Marien Ngouabi en voulant nous faire croire qu'il avait une éthique. Quelle éthique ? Qu'on nous dise d'abord en quoi elle consiste...
Le vrai problème, quel est-il ? Sassou veut devenir la référence du pouvoir nordiste en lieu et place de Marien Ngouabi mais il ne peut réussir à le devenir que s'il en devient le symbole ! Or, il n'y parvient pas. Aussi, a-t-il envoyé ses neveux à la guerre pour qu'il multiplie les partis afin qu'on n'entende plus parler du P.C.T. mais il oublier qu'il y a ceux qui tiennent au P.C.T. comme Lékoundzou et qui savent que c'est le seul élément structurant qui pourra survivre à Sassou car Ngouabi était apprécié du peuple congolais qui n'a pas eu le temps de comprendre que ce jeune commandant était en fait l'origine de tous nos maux : il est mort trop jeune, lui qui voulait à nouveau associer Massambat-Débat au pouvoir car il avait compris qu'il n'était qu'un piètre gestionnaire....

**********************************************************

Le Parrain de la mafia du Congo veut museler le PCT, le parti de Marien NGOUABI à qui il doit tout

Depuis la publication par la lettre du continent (N°536 du 6 mars dernier) de la création de l'Association "Marien NGOUABI & Ethique", des attaques n'ont cessé de se multiplier contre le jeune et brillant chef de fil des conservateurs, le professeur Marion MADZIMBA EWANGO qui fait également office de responsable de ladite association en l’absence de son très populaire et charismatique leader naturel Justin LEKOUNDZOU, alias MARADONA. Fidèle à sa  stratégie de diviser pour mieux régner, Monsieur Denis SASSOU-NGUESSO qui sait qu’il a définitivement perdu la main sur ce grand parti historique de Marien au profit de Justin LEKOUNDZOU, tente désespérément d’étouffer la crise profonde qui existe au sein de ce parti et met toute son énergie à vouloir empêcher la création de cette association "Marien NGOUABI et Ethique".

 

En effet, le dossier de demande d’agrément introduit au ministère de l’administration du territoire a été traité avec diligence et régulièrement envoyé par ce ministère à la police  administrative pour enquête depuis le mois de septembre 2007. Curieusement celui-ci est resté bloqué par le général NDENGUE (toujours lui) jusqu'aujourd'hui, soit depuis près d’une année. Pour en savoir plus, MARADONA a alors été contraint d’envoyer sur place son épouse pour tenter de débloquer la situation, mais en vain. Car le prince machiavélien de Mpila y oppose toujours un droit de non recevoir.

 

C'est seulement hier, le 7 avril 2008 que les amis de MARADONA, qui sont bien déterminés à aller jusqu’au bout de leur démarche, ont de nouveau envoyé une délégation rencontrer le général NDENGUE. Ce dernier, un peu gêné, a finalement bien voulu expliquer que les ordres sont venus de "très haut" pour bloquer le dossier ; le président refuserait que MARADONA et ses partisans utilisent le nom de Marien NGOUABI, et surtout il refuserait également que le Professeur Marion MADZIMBA EWANGO préside une Association ou un parti politique au nom de LEKOUNDZOU. Il faut dire que notre Général dictateur endurci avait déjà annoncé la couleur dans sa récente interview dans "jeune Afrique" N° 2463 du 23 mars 2008 ; à la question de François SOUDAN au sujet de la dissidence animée par ce brillant universitaire, Marion MADZIMBA EWANGO en ces termes : "Qui ? Je ne connais pas de dirigeant du PCT portant ce nom. C’est sans importance" Une attitude méprisante et méprisable qui illustre bien la haine qu’il a toujours manifestée face à toute voix dissonante aux chantres de sa fameuse "nouvelle espérance" qui est devenue l’évangile selon Saint-Denis. La vérité est que "l’homme des masses (affamées)" connaît bien ce brillant intellectuel, professeur de Science politique. Il redoute simplement son esprit d’indépendance et son caractère pugnace. L’homme de Mpila voudrait revoir Justin LEKOUDZOU encore cornaqué par ses sbires de l’Oyocratie que sont les Oba-APOUNOU, Pierre NGOLLO, Théophile ADOUA… pour étouffer dans l’œuf cette dissidence doctrinale sur l’éthique au sein du PCT.

 

Finalement, la réalité est que monsieur SASSOU qui tient à faire croire au monde qu’il contrôle tout le Nord du pays et que tout va très bien dans son camp, ce qui justifierait ainsi sa prétendue future réélection dès le premier tour à la présidentielle de 2009, ne veut surtout pas que le courant de MARADONA s’exprime ! En ce qui les concerne, les membres du PCT restés fidèles à MARADONA sont bien déterminés à faire entendre leur voix et leur différence, et ils ne se laisseront pas impressionner par les intimidations honteuses venant de la part d’un dictateur en perte de vitesse. Toutes ces manœuvres honteuses ne font que renforcer leur détermination à aller jusqu’au bout de leur démarche. Aussi ils rappellent que :

 

1° - NDENGUE n'a pas à intervenir dans la procédure de création d'une association 

 

2° - Monsieur SASSOU n'a pas à intervenir dans le choix des dirigeants d'une association dont il n'est pas membre

 

3° - Le nom de Marien NGOUABI est un patrimoine national, personne, pas même sa famille ne peut légitimement leur dénier le droit de défendre ses nobles idées. Cependant si tel devait être le cas, ils pourront changer le nom de leur association, mais pour cela il leur faudra donc aller à  une nouvelle assemblée générale constitutive, seule habilitée à en décider devant tous leurs militants

 

4° - La presse, l’opinion nationale et internationale doivent être informées de toutes les tracasseries dont ils sont victimes, la liberté d'association étant faut-il le rappeler, un droit constitutionnel au Congo Brazzaville

 

C’est pourquoi, nous les militants PCT aile LEKOUDZOU de la section Talangaï et au-delà, disons avec véhémence que "na mbala o yo ba ko longa bisso té. Trop c’est trop. Soki ba lingui e dika".  

 

STEVE ELENGA

Membre du Parti Congolais du Travail

(Section Talangaï - Brazzaville)

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Quand nos lecteurs écrivent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg