Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 19:17
Dans un récent article, nous avons fait l'hypothèse de la modification de sa propre Constitution par le roi béninois du Congo ou pour certains le roi ivoirien abey monsieur Sassou Nguesso - qui par ailleurs, ne l'a jamais respectée. Dans le dernier Jeune Afrique, il teste l'opinion en donnant sa vision de la démocratie selon Saint Sassou Nguesso : le monarque d'Oyo estime que la vraie démocratie ne devrait pas limiter les mandats et qu'un peuple pouvait ramener indéfiniment un président au pouvoir tant qu'il est bon et utile. Or, on le sait tous : Sassou Nguesso, le fils d'immigré, n'est ni bon car il maltraite le peuple congolais ni utile car il n'a aucune compétence pour amener le pays vers le développement.
Pour ce faire, il doit modifier deux points de sa Constitution :  permettre de se représenter à plus de 70  ans et ôter la limitation de mandats ; ça va ouvrir la porte à la concurrence et des personnalités comme Ngouélondélé pourront ainsi tenter leur chance mais au final, c'est Sassou qui gagnera car dans sa pensée perverse, il s'estime "bon et utile" pour le peuple congolais. Sassou se veut plus démocrate que les inventeurs de la démocratie, cet instituteur raté qui ruine le Congo devra simplement être éliminé pour l'intérêt supérieur de la nation - au risque de voir le pays sombrer dans la pauvreté la plus inimaginable. Au Vénézuela, l'actuel président a rêvé se représenter indéfiniment en proposant au peuple un referendum à ce propos. Il a échoué. Si Sassou Nguesso se croit bon et utile pour le peuple congolais, qu'il tente la même chose - sans tricher.
En pensant qu'il soit possible qu'un énergumène de sa trempe soit président à vie, Sassou annonce déjà qu'il va gagner la prochaine élection - par tous les moyens. Alors, peuple congolais, pourquoi gaspiller des millions ? Pourquoi ne pas l'élire par acclamations debout comme à l'époque du Parti Congolais du Travail ? ou, mieux, pourquoi ne pas passer de la république à la royauté pour que tout soit encore plus simple ? L'esprit malsain de Sassou ne peut pas vivre sans le pouvoir. Il trichera à défaut de se proclamer roi : les élections ne sont qu'un simulacre et il sait que personne parmi les Congolais n'ose lever le petit doigt. Comment peut-on laisser le plus petit de nos compatriotes dirgier ce pays comme un roi ? Même Mobutu qui s'est proclamé Sese Seko a trouvé un Kaila pour interrompre son règne. N'y a-t-il donc personne au Congo pour nous débarrasser de Sassou ? Si un peule n'a pas la force, si un peuple est étouffé au point d'avoir été réduit en esclavage, il faut que quelques fils de cette nation se lèvent pour sauver le pays...
 Il faut donc purement et simplement liquider Sassou car cet homme est un malade et un fou dangereux qu'il faut extirper du corps congolais. Imaginez qu'il vive 100 ans ! Vous visualisez le désastre ? Si le peuple est faible, il faut passer à la lutte armée car il n'y pas un autre choix et un jour, le peuple congolais n'aura pas un autre choix que de liquider Sassou qui a tant et tant tué nos compatriotes et qui continuent à en tuer. Directement ou indirectement. Même si on parvenait à le chasser du pouvoir qu'il intriguerait encore et encore ; raison pour laquelle il accumule lui et sa famille tant de richesses et forme des militaires dans des camps cachés à Oyo. Quand un petit Congolais meurt de faim, c'est Sassou qui l'assassine, quand un Congolais meurt de maladie, c'est Sassou qui l'assassine.
Avons-nous encore une résistance armée capable d'éliminer physiquement Sassou Nguesso - à défaut de le chasser du pouvoir par les urnes ? Voilà un être humain qui est simplement de trop au Congo. Nous les Mbochis qui sommes proches de lui devrons penser à notre avenir car cet homme nous conduit irrémédiablement vers une situation qui dégénerera en guerre civile. Il faut sacrifier Sassou par le sang pour que le Congo retrouve la paix car le prix à payer est celui-là : quand vous avez un monstre qui terrorise la population, seule l'élimination de la bête peut ramener la paix. L'idée de la liquidation physique de Sassou s'il refuse à être déposé court déjà au sein des cadres de l'armée.

                                                                                            Osséré ETUMBA

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg