Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 11:27
undefinedVoici un article publié par le journal "La Semaine Africaine" qui explique pourquoi Sassou, le cobra royal, avait besoin d'une Assemblée Nationale totalement sous influence : il peut en toute illégalité violer sa propre Constitution sans risque de courir la moindre protestation. Vous comprenez que les lois ne sont là que pour donner l'illusion d'un pays constitutionnellement établi - alors que tout ce qui s'y passe est le fait du prince qui décide seul. Le budget voté par l'Assemblée Nationale ne correspond qu'à la moitié des richesses produites par le pays et ce fameux budget est le lieu de lecture de tous les détournements, vols, dilapidations de la richesse nationale par un petit clan venu du nord du pays. Quand le budget de l'année suivante est voté sans que le budget précédent ait été avalisée, le détournement est tout simplement cautionné et on recommence lors de la mandature suivante : on ne sait donc pas ce que Sassou a fait des milliards du budget 2006 et du budget 2007. ET CETTE IGNORANCE DE CE QU'ON A FAIT DU BUDGET PRECEDENT EST LA PREUVE SILENCIEUSE DU VOL DE L'ARGENT PUBLIC PAR UN SASSOU TOUT-PUISSANT, DOCTEUR ES DETOURNEMENTS ! VOILA UN PAYS OU L'ON IGNORE COMPLETEMENT CE QU'IL ADVIENT DU DENIER PUBLIC. GRAVISSIMEMENT INIMAGINABLE !
Kignoumbi Kia Mboungou est un ami du président Sassou qui lui laisse le loisir de le traiter de menteur pour donner l'illusion d'une liberté d'expression et par extension d'une démocratie tout court. En fait, Sassou se fiche royalement des critiques qui ne l'atteignent pas car à ses yeux, le peuple congolais est un peuple vaincu par les armes, un peuple qui a accepté de voir sa démocratie zigouillée par un malade mental qui ne sait faire que voler, voler, voler l'argent et les richesses du Congo-Brazzaville. 
***************************************************************************
**********************
 
 
undefinedJoseph Kignoumbi Kia Mboungou, député U.pa.d.s
«Le budget 2008 est faux comme l’exécution du budget 2007»
 
 
Député U.pa.d.s (Union panafricaine pour la démocratiesociale), Joseph Kignoumbi Kia Mboungou a tenu à réagir, après l’adoption du budget de l’Etat exercice 2008, par le parlement. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le bouillant député de l’opposition démontre que la Constitution n’est pas respectée en matière d’adoption de la loi des finances de l’Etat et s’attaque à la politique du président Denis Sassou Nguesso qui, pour lui, ne tient pas ses promesses.
 
 
 
*Monsieur le député, le budget de l’Etat, exercice 2008, a été revu à la hausse par l’assemblée nationale, qu’en pensez-vous?
** D’abord, il faut vous dire que le parlement a été saisi en violation de la Constitution, en ses articles 126, 127 et notamment 128 et 129 et surtout de l’article 58 alinéa 2 de la loi portant régime financier de l’Etat qui dispose que: si au terme de la fin de l’année qui suit l’année d’exécution du budget, le projet de loi de règlement n’est pas déposé, les projets de loi de finances initial à venir ne peuvent être soumis au parlement, tant que le projet de loi de règlement dont il s’agit n’a pas été déposé. Il fallait, donc, que le projet de loi de règlement de l’année 2006 nous soit déposé avec le projet de budget 2008. Comme vous devez le savoir, la loi de règlement permet à la cour des comptes et de discipline budgétaire et au parlement, de contrôler l’exécution du budget et les dépenses publiques qui sont mauvaises, comme nous le savons tous et comme le disent le Fonds monétaire et la Banque mondiale, en l’occurrence à chaque revue. Au sujet du dépôt de la loi de finances, j’ai écrit au président Sassou, au ministre Issoïbeka, au parlement et à la cour constitutionnelle, pour rappeler les dispositions de la loi, mais comme vous vous en doutez, toutes ces institutions ont fait fi de la Constitution et de la loi. Qu’à cela ne tienne, passons à votre sujet de préoccupation. Vous devez, d’abord, savoir que c’est grâce à la perspicacité et la vigilance de la Commission économie et finances que les recettes du budget de l’Etat ont été recalculées, pour s’élever, maintenant, à 1.922 milliards, avec 1.571 milliards de recettes pétrolières, au lieu de 1.321 milliards. On voulait dissimuler aux Congolais 250 milliards, comme si les Congolais étaient aussi devenus des «fonds vautour». Les Congolais se posent, donc, la question de savoir ce qu’on fait avec tout cet argent, puisque leurs grands problèmes
undefinedne sont par réglés (relèvement des salaires des fonctionnaires, pensions de retraite de la C.n.s.s, construction des salles de classes et des dispensaires, recrutement des maîtres et du personnel de santé, dotation en tables-bancs, l’eau, l’électricité et les routes). Pourtant, tout ceci fait l’objet, semble t-il, des préoccupations du président Sassou (voire programme électoral et divers discours sur l’état de la nation). Ce qui est absurde, c’est le transport des malades à dos de personne, au C.h.u, moyennant 1000 francs par étage, par défaut d’ascenseurs, alors qu’il y a l’embellie.
* Vous ne voyez, donc, pas les réalisations de la municipalisation accélérée?
** La différence entre vous, journalistes, et nous Congolais, c’est que vous écoutez les discours endormeurs et mensongers de Denis Sassou Nguesso, alors que nous nous préoccupons de la vie de chaque jour et de l’avenir de nos enfants. Sur près de 2.000 milliards, 885 sont consacrés au fonctionnement et seulement 28%, soit 471 milliards à l’investissement. Le plus gros des recettes provient du pétrole (80%). Supposons seulement que le marché pétrolier venait à se retourner, que deviendrait alors le Congo? Ce serait la banqueroute. Rien n’est fait pour diversifier l’économie; même l’agriculture que le même président Sassou déclarait priorité des priorités, ne bénéficie que de 10 milliards de francs, alors que la présidence de la République prend, à elle seule, près de 70 milliards, en fonctionnement et 41 milliards en investissement. Pendant ce temps, les départements ministériels, les
conseils de département et toutes les administrations n’ont pas leurs budgets. Où va alors l’argent, si à la fin de l’année on dit que le budget est exécuté à 100%?
* Votre dernier mot, Monsieur le député ?
** Le président de la République, chef du gouvernement, est un homme sans parole. Il a promis aux travailleurs derelever leurs salaires et ne l’a pas fait, sinon les 5.000 francs par travailleur, soit 5%; il a promis créer 40.000 emplois jeunes, chaque année, et dans son propre discours sur l’état de la nation, il parle d’environ 4.000 emplois seulement et dans le secteur forestier. La fameuse lutte contre la pauvreté se fait uniquement dans les discours et on ne voit rien sur le vécu quotidien. Le budget 2008 est faux comme l’exécution du budget 2007, le budget 2008 est absolument faux. J’espère, simplement, que la délégation du Fonds monétaire ne va pas donner une nouvelle prime à la mauvaise gouvernance, au président Sassou, sur la base de ses mensonges.
 
Propos recueillis par Pascal Azad DOKO
 
 

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Nouvelles et Brèves
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg