Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 12:51
Sarkozy_en_kippa.jpgLors du dîner annuel du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France),  Sarkozy a surpris tous les maîtres des écoles primaires en leur demandant de donner un peu plus de travail aux élèves du cm2 de France : ils vont devoir potasser par coeur la vie d'un enfant juif déporté au cours de la Shoah. Nous nous interrogeons quel en est l'intérêt véritable ? quel est l'objectif poursuivi par le président de la république française ? C'est un travail énorme, lourd à porter, une tâche qui pourrait s'avérer culpabilisante ! D'aucuns y verront un lien avec les origines juives du président de la république car on doit se demander si le devoir de mémoire concerne un enfant, parce qu'il est enfant et qu'on lui a retiré la vie injustement ou un enfant parce qu'il est juif. Il y a une grosse différence dans l'un et l'autre cas : si tous les hommes de la terre s'émeuvent de ce que l'on martyrise des enfants innocents parce qu'ils ont la vie devant eux, c'est une autre chose que de se remémorer un enfant parce que juif. Autant l'antisémitisme est une abomination autant sacraliser seulement et toujours un seul crime particulier de l'histoire peut s'avérer dangereux. Sarkozy, le juif, pourrait ne pas rendre service aux juifs par cette mesure car un Mohamed, petit français d'origine palestinienne à qui on demanderait de se remémorer la vie d'un petit juif risque de ressentir autre chose que de la compassion car lui ressent l'humiliation de son peuple en Palestine avec plus de force. Quant au petit Albert Durand, il pourrait se dire qu'il n'y est Sarkozy_Netananyaou.jpgpour rien dans le crime de la shoah et qu'il ne comprend pas pourquoi il doit potasser comme ça l'histoire de la vie d'un petit juif disparu. Mais n'exagérons rien : Sarkozy en fait toujours un peu trop diront certains. Cependant, il faut que l'on distingue la mémoire universelle, la mémoire collective et la mémoire sélective. La mémoire universelle s'impose quand un événement qui s'est produit dans l'histoire est répréhensible quel que soit l'être humain concerné et là, c'est notre essence humaine même qui est en jeu. Le petit juif a qui on a pris la vie injustement parce que juif certes mais avant tout comme un être humain qui avait le droit de vivre ; ce qu'on rejette pour cet enfant, on le rejetterait pour n'importe quel autre enfant. La mémoire collective concerne un groupe qui se reconnaît une histoire commune ou des liens particuliers. En tant que Juif, c'est le droit de Sarkozy de se sentir concerné par la shoah car ce sont les siens qui ont été injustement éliminés de la surface de la terre mais ce particularisme doit-il être imposé à des petits français très sensibles de par l'âge, de diverses origines pour généraliser la mémoire, c'est-à-dire, la compassion ou la culpabilité à tous les Français ? En effet, si l'on y réfléchit, tous les petits cm2 deviendront les Français de demain et si on introduit un sentiment de culpabilité dans leur esprit, c'est la France de demain qu'on culpabilise et toute culpabilité qu'on n'assume pas parce qu'on ne se sent pas concerné peut conduire à la révolte voire à pire : la haine non pas des morts mais des vivants car c'est un juif vivant en la qualité d'un président de la république qui a bel et bien introduit consciemment ou inconsciemment ce sentiment de culpabilité dans l'esprit de petits français innocents qui n'ont rien à voir avec la shoah. L'argument de l'homologie de l'âge pour faire porter la croix mnémonique à des gamins de 10 ans est une ineptie car tous les Français peuvent comprendre et compatir à cette jeune vie brisée à qui on a volé l'enfant et même mieux, tout être humain peut le comprendre CAR NOUS AVONS TOUS ETE DES ENFANTS !
Sarkozy_Prasquier.jpgQuant à la mémoire sélective, elle concerne tout un chacun dont le cerveau trie ce qui est bon qu'il retienne et ce qu'il doit oublier. Certes, on ne doit jamais oublier la shoah mais aussi l'esclavage, tous les génocides mais individuellement, quand la mémoire est forcée, l'esprit le vit comme une agression car l'esprit se fabrique lui-même sa mémoire sélective ; la mémoire que l'on a le droit de se fabriquer, c'est la mémoire collective et la mémoire universelle.
Rien ne prouve que seul un enfant peut comprendre un autre enfant car il manque le recul et au final le petit cm2 ne manquera pas à se demander la cause de tout ça et il en arrivera forcément à la collaboration des Français avec les nazis lors de la Shoah. Ce travail risque d'inscrire dans l'esprit de tous les petits Français, c'est-à-dire, les Français de demain, un sentiment de culpabilité et le président de tous les Français aurait décidé comme ça, tout seul, d'une idée aussi incongrue ? Quel objectif vise-t-il car il ne me paraît pas clair : de nombreux enfants ont été des victimes du nazisme. Alors, pourquoi ne s'intéresser qu'aux enfants juifs ? On concèdera que c'étaient des petits Français de confession juive mais on va imposer à tous les petits Français d'apprendre par coeur la vie d'un petit Juif, toute l'histoire de sa famille jusqu'à sa disparition tragique et c'est à un petit esprit du cm2 qu'il faut confier un travail aussi douloureux ? Les historiens ont fait leur travail, les commémorations des événements liés au drame juif sont assez nombreux et le rituel est assez éloquent par lui-même.
Ce ne sont pas les petits nègres qu'on a arrachés à leur terre d'Afrique qui auraient pu se voir offrir une place privilégiée dans le cerveau d'un petit Français. Sarkozy se montre de plus en plus étrange et je pense que d'ici la fin de son mandat, les Français se demanderont s'ils connaissent bien l'homme qu'ils ont hissé au pinacle du pouvoir et quels sont les buts qu'il poursuit. Après avoir inscrit la lecture de la lettre de Guy Moquet au lycée, il s'attaque aux cm2 mais où va s'arrêter le premier instituteur de France ? Va-t-il imposer des choses à apprendre aux Maternelles ? Le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, a affirmé que les élèves n'auront que le choix de s'exécuter. Mais depuis quand en France les présidents de la république fixent et créent les programmes scolaires ? La grandeur d'un pouvoir n'est pas d'en abuser mais de le brider pour le chevaucher avec sagesse. Même les enfants de cm2 allemands n'ont pas une aussi lourde responsabilité sur les épaules ; c'est pourtant en Allemagne que le drame de la shoah s'est déroulé. On peut se demander comment cela se déroulera pratiquement ? Va-t-on écrire l'histoire des onze mille petits juifs déportés ? Eh oui, il va bien falloir créer la matière à apprendre ! On ne va pas se contenter de faire mémoriser un nom et un prénom juif à un petit français ; il faudra lui donner toute une leçon et certainement que le travail sera noté car les petits de cm2 n'en verraient peut-être pas l'intérêt. On dira : Durand, tu as la mémoire de Rosenberg Lévi à étudier, Elliot,  tu apprendras l'histoire du petit Abraham Steiner, etc. Je crois qu'on redistribuera les onze mille à onze mille cm2 et on continuera la distribution, ainsi de suite. Il y a des choses plus importantes à apporter à l'éducation française pour en rehausser le niveau mais ça, Sarkozy s'en fiche. Et c'est là où ceux qui pensent qu'il est le jouet d'un lobby juif risquent de l'attaquer encore un peu plus car la décision qu'il a prise au CRIF ne vient pas de lui mais semble dictée par des visionnaires qui tiennent le président de la France entre leurs mains. 
Sarkozy veut entrer dans les profondeurs de l'histoire française ; on le croyait Français, voilà qu'on le découvre, théologien à Lattran et instituteur au dîner du CRIF pour que la mémoire de la shoah soit imprimée à jamais dans le cerveau des petits cm2 de France, ce que même Israël ne fait pas... pour une culpabilité éternelle.

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg