Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 10:59
undefinedElle était en face du palais du président Idriss Déby, en fait, aux dires d'amis tchadiens croisés autour d'un verre dans un "maquis", un véritable camp militaire. Déby a construit un véritable camp rétranché truffé de bunkers dans son palais. Pourtant la rébellion vient de rebrousser chemin parce que les avions français ont bombardé les positions rebelles. Cette affaire se déroule au moment même où Sarkozy impose aux Français par l'Assemblée Nationale au détour d'une modification de la Constitution française, le traité constitutionnel européen rejeté par le peuple français lors d'un referendum. Cette démocratie amie des dictatures est en fait une démocrature, hybride composite d'une démocratie et d'une dictature. Encore une fois, la France a influencé un conflit inter-africain en prenant parti pour la dictature qui la sert avec beaucoup d'à-propos depuis plusieurs années. De tous ceux que la France a mis à la tête du Tchad, Déby est celui qui sert le mieux les intérêts du maître français ; on le sait en mesurant la façon dont il défend les intérêts tchadiens face aux intérêts français : TOUT POUR LA FRANCE, RIEN POUR LE TCHAD.
Dans quelques jours, la France va sous le pseudo d'une force d'interposition européenne se positionner à la frontière tchado-soudano-centrafricaine pour assurer au prix fort la pérennité du pouvoir d'Idriss Déby. Comme toujours, la France est le seul pays à se préoccuper de l'évacuation de ses ressortissants ; ce qui lui permet de bloquer les aéroports africains et influencer comme bon lui semble le cours des événements d'un pays. En effet, une aviation, c'est le lieu où partent les avions, le lieu aussi où ils atterrissent pour livrer armes, carburants, soldats, entre autres. En contrôlant ce point stratégique, elle contrôle l'événement politique. Mais diable, la France n'est pas le seul pays à avoir des ressortissants au Tchad ! Pourtant, elle est la seule à se préoccuper partout de leur rapatriement - alors même que la rébellion tchadienne a tout fait pour faciliter l'évacuation des ressortissants français et étrangers.
Les forces étrangères qui occupent l'Afrique sous des prétextes diverses sont des forces coloniales ; ce qui montre à quel point l'ONU est manipulée. Les accords de défense militaire sont traités à la tête du client car la France les utilise en faveur de celui qu'elle soutient. Managée par le Soudan et certaines bouches osent même y mêler l'Arabie Saoudite pour renvoyer l'image d'un mouvement islamiste, la rébellion tchadienne ne faisait pas le jeu de la France qui n'est sûre que d'une seule personne : Idriss Déby Itno, l'esclave qui a mis toutes les richesses de son pays au service du maître français. La France a reçu de l'ONU le droit d'intervenir militairement en faveur d'Idriss Déby qui voit Kouchner s'exprimer, lui qui a modifié la Constitution pour rester au pouvoir à vie. Voilà le travail du bon french doctor Kouchner : il s'arrange pour que la défense du serviteur Déby devienne légal alors qu'il s'agit ni plus ni moins que d'une interférence dans une affaire intérieure tchado-tchadienne. Ce qui vaut pour le Tchad vaut pour le Congo-Brazzaville ou le Gabon car la France aime ses esclaves qui savent faire passer les intérêts de la république tricolore au détriment des intérêts de leurs prpores pays. Quelle belle stratégie que d'avoir donné des indépendances fictives aux Africains ! Les puissances coloniales occidentales agissent incognito au travers du serviteur placé à la tête de l'Etat. Si vous admettez que les présidents européens comme Sarkozy sont eux-mêmes esclaves des capitalistes industriels, vous pouvez comprendre pourquoi les multinationales continuent à piller allègrement notre continent.
Ceux qui avaient rêvé d'une rupture quasi révolutionnaire venant au pouvoir avec Sarkozy se mordent les doigts car en matière de politique étrangère, il n'y a pas eu de rupture depuis De Gaulle. Sarkozy rompt avec une seule chose : le fait de faire passer les intérêts de la France avant les siens car c'est lui Sarkozy qui se sert d'abord avant de servir la France. Sinon comment comprendre une augmentation spectaculaire du salaire du président de la république le mieux payé de l'histoire de la cinquième république, lui qui vient d'épouser une femme aux moeurs sentimentales légères, Carla Bruni, une femme qui a couché avec Enthoven père et Enthoven fils au nom de l'amour ? Il faut que Sarko évite de préssenter ses beaux gosses de fils à Bruni ; elle pourrait en tomber amoureux !
J'apprendre à l'instant même que l'armée française a pris position dans les quartiers populaires tchadiens avec l'armée d'Idriss Déby. Voilà, la France, une fois encore, sans vergogne, a choisi son camp : défendre ses propres intérêts au mépris des droits de l'homme et des droits des Africains. Si la France ne peut rompre, tôt ou tard, c'est l'Afrique qui rompra avec la France. Prenez-en date. La rébellion tchadienne doit prendre le courage d'affronter l'armée française afin que le monde entier constate que cette nation inique n'est en fait que le pays des droits de l'homme blanc français.
 
Ce vendredi 8  février 2008, le journal La Croix affirme que la France est intervenue en apportant 12 tonnes de munitions à l'armée tchadienne par le biais de la Lybie et que des hélicoptères ont pris part lors de combats nocturnes. Le gouvernement dément mais la vérité est tenace et ne tardera pas à resurgir avec de plus grosses preuves. Quelle est donc cette soi-disant démocratie qui vole au secours des dictatures africaines ? On comprend vite que pour la France, la démocratie n'est bonne pour les Blancs et que les nègres n'en ont pas le droit ; c'est tout simplement une vision colonialiste voire esclavagiste. Chirac n'avait-il pas affirmé que l'Afrique n'était pas prête pour la démocratie ? Si la France protège les dictatures, nous savons ce qui nous reste à faire...

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Actualités internationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg