Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 22:47
undefinedAu moment où j'écris cet article, les rebelles tchadiens sont aux portes de la capitale tchadienne - à quelques trois cents kilomètres - sans que l'aviation française vienne à la rescousse du président tchadien Déby Itno en bombardant les positions rebelles. La France et le Tchad ont été secoués par l'affaire de l'Arche de Zoé mais nul ne comprendrait que Sarkozy lâche un serviteur de la France pour si peu ! La délinquance associative va-t-elle influer dans les rapports politiques entre deux Etats liés par des liens (néo)coloniaux ?
Certes, me dira-t-on, ce n'est pas la première fois que les rebelles font une percée en partant du Soudan qui leur donne des armes afin de renverser Idriss Déby Itno et voir au Tchad un autre président qui serait plus favorable au Soudan. Il était compréhensible qu'en bombardant le territoire soudanais pour déstabiliser la rébellion tchadienne, on allait voir une réaction soudanaise qui est venue par une poussée de la rébellion tchadienne. Et on peut même se demander s'il n'y a que le Soudan qui est derrière ce réarmement forcené de la rebellion tchadienne...
Dans un précédent article, je dénonçais les retrouvailles entre Déby, Sassou et Bongo à Libreville, estimant que cette réunion ne servait à rien car le président soudanais ne s'y trouvait pas. Cela présageait d'une vendetta soudanaise qui n'a pas tardé à se manifester au travers de la poussée de la rébellion tchadienne qui a repoussé la garde prétorienne de Déby.
undefinedBas dans les sondages depuis que les Français ont compris que le président bling bling ne pense qu'à son propre bonheur, sous les feux de la critique de son propre camp par la voix de Bockel, Nicolas Sarkozy De Naguy Bocsa marque une hésitation dans l'interventionnisme habituel de la France dans ses anciennes colonies. Cette affaire tchado-tchadienne va-t-elle se terminer à la sauce tchado-tchadienne ? Sarkozy sait que la France n'aime pas les changements à la tête de ses ex-toujours-colonies car si on sait comment réagissent un Sassou, un Bongo ou un Déby, on ignore qui va prendre le pouvoir au Tchad si Déby venait à le perdre. Le cas de la Côte-d'Ivoire depuis l'avènement de Robert Guei a marqué la diplomatie française qui n'aime pas les inconnus. Il y va des intérêts de la France qui exploite le pétrole tchadien. Tout conflit déstabiliserait l'investissement français car les zones où le pétrole est exploité peuvent être affectées par les combats.
Le pouvoir doit regretter la belle époque de la période chiraquienne avec Chirc, l'ami des dictateurs africains qui n'hésitait pas à leur apporter une assistance militaire. De toute façon, des accords doivent exister entre la France et le Tchad. On imagine que si Déby se trouvait tellement menacé, il en appelerait au secours son maître français qui l'aide déjà sur le plan logistique et sur le plan militaire ; il n'est pas impensable que Sarkozy puisse conditionner son aide à une grâce totale des membres de l'Arche de Zoé dont le frère du président, en la personne de François Sarkozy fait partie. 
Nous apprenons ce matin du 1er février 2008 que la rébellion forte de 2000 soldats est entrée à Ndjaména sans que l'armée française n'intervienne. Aussi étrange que cela paraisse, on a retardé la force d'interposition internationale composée en majorité de militaires français. Si les Français laisse tomber Déby au Tchad, ils enverraient un message effrayant à Sassou et aux autres dictateurs. Quant j'ai soutenu que j'étais pour l'alternative militaire pour renverser le dictateur Sassou, nombreux ont jugé l'idée insoutenable. De fois, tirer au bazooka pour sortir la hyène du terrier est inévitable. Affaire à suivre avec une bonne bière et du bon foutou sans oublier l'atsiéké ou la semoule...

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Actualités internationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg