Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 01:28
Dans le journal "La Semaine Africaine", nous apprenons que les élections locales n'ont pas eu lieu à la date escomptée sans qu'un communiqué officiel n'en fasse étalage. Il y a un fait et une rumeur dans cette affaire :
- le fait tient du fait que le 20 janvier 2008, lesdites élections n'ont pas eu lieu sans la moindre justification qui tienne ;
- la rumeur : elles pourraient être réportées au mois de mars ; il s'agit d'une rumeur, même si dans notre royaume du Congo, la rumeur dort si près de la vérité et parfois il arrive que les deux n'en fasse qu'une seule et même chose. En effet, la rumeur n'est pas l'autre nom du mensonge mais elle n'est pas non plus le prénom de la vérité ;
 Décidément, au royaume du Congo, le roi Sassou fait ce qu'il veut : il serait sur le point de renvoyer sine die les "élections locales" de conseillers communaux et de conseillers départementaux prévues à la date du 20 janvier 2008. Cette rumeur n'en est que plus fondée puisque nous venons de dépasser la date du 20 janvier 2008 sans que rien ne se fasse ! C'est à une violation de sa propre constitution que Sassou procède, démontrant encore une fois qu'au royaume du Congo, le roi est libre de ne pas honorer ses obligations légales. Demain, il pourra se permettre de neElecReport.JPG pas organiser les élections présidentielles ; il sait que les sujets du royaume ne pourront pas protester. Ne lui déplaise, nous protestons ! Sassou - même pour de toutes petites élections tient à mettre les siens à tous les postes pour créer une véritable "mbochicratie" ! Quelles que soient les raisons avancées, nous les savons non fondées car Sassou aurait dû respecter ses propres textes illégaux qui font office de textes officiels.
C'est dans de toutes petites choses qu'il faut juger une dictature car si elle est incompétente dans les petites, comment peut-elle se targuer de réussir les grandes ? Ce n'est pas l'argent qui manque dans les caisses du royaume puisque le pétrole culmine à 100 dollars ; c'est donc une question d'organisation ou mieux de désorganisation car rien ne dit qu'en mars 2008, les élections auront lieu ! Avec une Assemblée Nationale illégitime, voilà que le cobra royal nous ajoute désormais des conseillers illégaux ! Voilà un régime qui ne respecte rien - même pas ses propres textes et qui ne prend même pas la peine de justifier un manquement au peuple congolais affamé ! Il n'y a pas eu des élections mais ça ne fait rien ! C'est pas grave ! C'est trop épuisant de jouer à la démocratie car la dictature est moins fatiguante : on décide quand on veut, comme on veut dans une dictature. Pourtant, cette date du 20 janvier 2008 avait été arrêtée en février 2007 ! Trahir le peuple est d'une banalité car aucune promesse n'est vraiment tenue puisque tout est faux-semblant, silence, mépris, arrogance. Bon Dieu, mais pourquoi suis-je membre d'un peuple aussi blasé qui ne se bat pas pour sa liberté à l'image des autres peuples - à l'image par exemple des Kényans qui protestent contre un pouvoir illégitime depuis des semaines ? En effet, la conséquence de cette situation d'un banal, c'est que des conseillers illégaux vont profiter pendant trois mois de cette mascarade pour piller les budgets que l'Etat du royaume leur a confiés... Peuple congolais, tu devrais te battre pour chaque millimètre de liberté bafouée ! Toute dictature bénéficie de la léthargie d'un peuple qui n'ose pas se battre pour revendiquer ses droits. Si ceux qui sont censés le faire à la place du peuple en sont incapables parce que corrompus ou apeurés, c'est a peuple de prendre ses responsabilités et aucun dictateur ne peut tuer tout un peuple. A chaque fois qu'une goutte de sang tombe par terre pour la liberté, elle germe et fait pousser une plante appelée ESPOIR. Alors, s'il faille mourir, pourquoi ne pas mourir en défendant une grande cause ? De toute façon, vous mourrez de faim, de soif, de maladie parce que Sassou vous laisse mourir ! Peuple congolais, tu dois te battre car ceux qui te gouvernent ne t'aiment pas et ne te respectent pas...

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg