Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 19:37

390425373-l-affaire-de-l-arche-de-zoe-rouvre-des-plaies.jpgL'actualité médiatique en France depuis plus d'une semaine, c'est l'affaire de l'arrestation des membres d'une association humanitaire française, l'Arche de Zoé, arrêtés avec quelques Européens, notamment des Espagnols (pilotes, infirmières), sans oublier quelques journalistes qui viennent de retrouver la liberté grâce à l'interventionnisme du président premier premier ministre, Nicolas Sarkozy, à l'heure où nous écrivons ces lignes. L'avion qui ramène Sarkozy en France fera une escale à Madrid avant de rentrer à Paris. Si l'équipage de l'avion affrété et les journalistes sont libres, il reste encore à Ndjaména les membres de l'Arche de Zoé, une association qui nous fait penser à l'arche de Noé qui embarqua un couple de chaque créature pour repeupler la terre après le déluge programmé par D.ieu, selon les écrits bibliques. Hélas, Zoé n'est pas Noé. Ici, ce n'est même pas la France qui a mandaté l'association - même si elle lui a accordé des facilités logistiques, notamment un avion militaire...
Ce n'est pas la première fois que des Français sont jugés à l'étranger ; on se souvient des jeunes filles arrêtées à Londres prises à tort pour des passeuses d'immigrés (l'Angleterre n'est pas une ancienne colonie française) mais dans le cas du Tchad, le contexte est différent et l'analyse que nous faisons sur le plan de la psychanalyse est celle-ci : Le Tchadien juge le le Français/Le colonisé juge le colonisateur/Le Nègre juge le Blanc/L'esclave juge le maître. Ce qui est inadmissible dans le subconscient collectif français. On réclame que les Français soient jugés en France. Au nom de quoi ? Même François Hollande s'y met en réclamant que les Français soient jugés en France ! La réponse du ministre de l'intérieur tchadien a le mérite d'être clair concernant les Tchadiens qui commettent des délits en France : " Ceux qui commettent des délits en France, est-ce qu'on les juge au Tchad ? " On se dissimule derrière des mauvaises conditions d'incarcération ou derrière un accord judiciaire bilatéral qu'on n'a pas encore vu fonctionner dans le sens France/Afrique qui stipule qu'on pourrait juger un Français détenu au Tchad en France et vice-versa (le versa reste à prouver...). On se dit que Déby veut faire pression sur la France à propos de la force européenne qui devrait prochainement être déployée au Tchad. On oublie un peu vite que la France possède encore une base militaire au Tchad ; ce qui laisse perplexes les Français qui estiment que Déby devrait libérer les Français au nom de la reconnaissance des services militaires concédés par la France grâce auxquels il se doit d'être toujours au pouvoir. Dans cette histoire, nous constatons qu'une indépendance politique vis-à-vis de la France est possible - même s'il n'existe pas d'indépendance économique et militaire...
Certes l'intention de l'arche de Zoé est bonnement grandiose : sauver des orphelins du Darfour qui n'en sont pas vraiment, dans une mise en scène qui nous laisse interrogatif quant aux vrais enjeux de la mission puisque des familles françaises en mal d'enfants qui ont donné des milliers d'euros à l'association viennent de porter plainte : elles n'ont pas reçu l'enfant qu'elles avaient "acheté !" Mais n'y a-t-il pas là une affaire de trafic d'enfants en marge de l'adoption internationale qu'on doit bien distinguer des lois de l'adoption nationale, interne ? Loin de croire aux premiers propos d'Idriss Déby qui clamait que les petits Tchadiens allaient être exposés à la pédophilie ou à la vente d'organes, c'est-à-dire, à une mort certaine. 2171934419-premieres-auditions-des-inculpes-de-l-arche-de-zoe.jpgD'où toute sa colère et la volonté de juger ces Français qui se croient tout permis au Tchad. Entendons-nous bien : Déby est un dictateur mais dans l'affaire, il tient tête à la puissance coloniale, à la puissance militaire qui soutient son régime au nom de la justice car il y a une procédure légale pour l'adoption puisque les enfants en question ne sont pas des orphelins comme l'Arche de Zoé le prétendait. Nous ne nous posons qu'une question : " SASSOU NGUESSO AURAIT-IL AGI COMME DEBY ?  AURAIT-IL EU LE COURAGE DE JUGER LES FRANCAIS ?" NOUS PENSONS QU'IL AURAIT CEDE A LA VOLONTE DU MAITRE SANS PASSER PAR LA JUSTICE CONGOLAISE...
Revenons un peu à l'affaire propement dite et dénombrons les parties prenantes :
1) L'association l'Arche de Zoé qui aura insinué avoir affaire à des enfants du Darfour alors qu'il s'agit des petits Tchadiens en aucun cas orphelins qui devraient être exfiltrés sous avion médicalisé en les faisant passer pour des malades car certains avaient des catétères ;
1057014469-arche-de-zoe-sarkozy-ramene-du-tchad-hotesses-et-journalistes.jpg2)Le gouvernement français qui prétend ne pas avoir eu vent de l'affaire alors même qu'il a affrété un avion pour l'association. On comprend pourquoi Sarkozy se déplace et il était hors de question qu'il perde la face : Déby a fait un geste ! On ne voit pas les présidents africains s'impliquer de la sorte quand les Africains sont en mal de reconnaissance de droit en France : un citoyen français vaut-il plus qu'un citoyen africain aux yeux des Etats ?  On notera que la France est un pays très interventionniste à raison pour sortir ses ressortissants d'un mauvais pas, à tort quand elle va prêter main forte à des dictatures amies. Une démocratie amie de dictatures...! Mais quelle est donc cette démocratie ?
3)les familles d'accueil qui ont toutes donné plus de 2000 euros pour "accueillir" des enfants ; ce qui est étonnant et suspect. Pourquoi donner de l'argent pour accueillir un orphelin ? Qu'est-ce qui justifie cet argent, des sommes assez considérables ? Quand on image le coût d'une adoption en due et bonne forme, on comprend que ces familles aient trouvé ces sommes dérisoires. Nous suggérons que cette partie de l'affaire soit instruite en France car cela se pourrait qu'il soit question d'une violation des lois de l'adoption internationale. Ce n'est pas parce que l'on désire donner un toit et une éducation à un enfant qu'il faut le faire à tout prix et dans n'importe quelle condition ;
4) les journalistes qui ne faisaient que leur travail mais il fallait bien que les Tchadiens séparent le bon Français du mauvais après un jugement ;
5)les familles des enfants tchadiens qui disent qu'on est venu prendre leurs enfants en prétendant qu'une nouvelle école avait été créée, familles qui ont été surprises d'apprendre que leurs enfants étaient sur le point de se retrouver en France, et avec la nouvelle rigueur de Brice Hortefeux, on se demande quel aurait été leur sort en France. L'Arche de Zoé les aurait fait passer pour des enfants du Darfour et le tour était joué ;
6)L'Etat tchadien qui a eu la vigilance d'arrêter l'avion avant son décollage et de montrer de la fermeté dans cette affaire - même si les propos du président Déby semblent exagérés. Cet Etat a dû violer l'indépendance judiciaire pour satisfaire un allié important en la personne de monsieur Sarkozy ; ce qui explique une protestation de la part de la magistrature tchadienne qui a forcé ses juges à travailler le dimanche pour lever le mandat de dépôt afin de permettre à Sarkozy de ne pas rentrer les mains vides. Cependant, notons qu'on ne fait pas du bien à un enfant contre son gré, en donnant des prétextes fallacieux pour l'éloigner de sa famille afin de satisfaire des hormones françaises en mal de maternité...
659239516-les-europeens-impliques-dans-l-affaire-de-l-arche-de.jpgLa France a un rang de grande puissance à tenir. Aussi s'efforce-t-elle de toujours tirer ses ressortissants d'un mauvais pas à l'étranger. Surtout en Afrique, a fortiori dans les ex-colonies ! Hélas, cette fois-ci, l'Afrique par le Tchad montre que le complexe d'infériorité ou le complexe du colonisé s'estompe quelque peu et que la souveraineté des pays africains n'est pas un vain mot et qu'à l'avenir, la France devra faire avec. Cependant, Sassou Nguesso dont la première phrase après la prise de pouvoir a été : " il faut réconcilier la France et le Congo", n'aurait certainement pas pris la peine de défendre ses concitoyens pour ne pas vexer son ancien colonisateur qui tient encore le Congo par les pétrocfas au travers de sa multinationale Total-Elf-Fina...(Après avoir certainement lu cet article, Sassou a suspendu les adoptions au congo...)
Pour comprendre cette affaire raisonnons à l'envers : que les Français imaginent des Tchadiens venant prendre des petits français en les faisant passer pour des enfants belges !
Doit-on juger les prévenus au Tchad - alors que le délit s'est produit en France ? Nous comprenons que faisant passer l'affectif avec le rationnel que des Français organisent des marches de protestation. Cependant, ils doivent comprendre que la justice ne doit pas être injuste et la justice n'est pas moins justice au Tchad qu'en France !
L'image de l'humanitaire paraît écornée mais ne nous leurrons pas : l'humanitaire a encore de beaux jours devant elle mais il s'agira de la recadrer pour que les associations ne sortent pas des pointillets pour faire de l'aventurisme... même avec la complicité des Etats ! Parce que l'Afrique de papa, pour paraphraser Rama Yade est en train de changer. Il faut que le président Sassou Nguesso en prenne de la graine !

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Actualités internationales
commenter cet article

commentaires

Brice 02/01/2008 23:51

Qu'ils purgent leur peine au Tchad. Au XIX eme siècle la colonisation a été faite avec les mêmes bons sentiments humanistes "Allons apporter la civisation aux pauvres malheureux africains"...On voit aujourd'hui que l'enfer est pavé des bonnes intentions de ceux qui s'autoproclament sauveurs de l'humanité.http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=685&Itemid=60

Le lion de Makanda mwan Mizumba 03/01/2008 03:12

Mon cher Brice,mes voeux les meilleurs pour 2008. Quand il y a rencontre entre deux êtres de cultures différentes, il y a forcément comparaison. Ce n'est pas toute une civilisation qui est venue à l'Afrique mais quelques individus qui n'appréciaient les choses que par leurs propres valeurs civilisationnelles. Apporter la civilisation à l'Afrique est comme ce " Faisons l'homme à notre ressemblance" avec la différence que Dieu n'a que lui-même et ses êtres célestes comme modèles. L'occident a commencé par nier la civilisation noire pour prétendre la lui apporter et les conséquences sont catastrophiques car nous avons perdu nos valeurs et nous ne pouvons acquérir toutes les valeurs occidentales. Ceux qui parlaient de liberté auraient s'ils avaient la sagesse au moins pris la peine de demander aux Africains s'ils voulaient qu'on leur apporte une nouvelle civilisation. C'est par la force que les choses ont été imposées à l'Afrique. On a éliminé ceux qui ont osé résister comme Samory. Et ce complexe de supériorité civilisationnelle n'a pas disparu ! En tant que sociologue africain, je sais que ma civilisation valait mieux que celle que l'occident nous a apportée. La civilisation ne se juge pas par l'outil mais par ses valeurs de partage et d'humanisme. Or, c'est en nous appréciant du point de vue de l'outil que nous avons subi l'esclavage, la colonisation et toutes ces choses qui nous poursuivent. Je vis en France. J'étudie les valeurs occidentales et je suis absolument arrivé à la conclusion partagée par un certain auteur prix Goncourt que " la civilisation occidentale est antihumaine". C'est-à-dire une anticivilisation, raison pour laquelle elle nie tout ce qui n'est pas elle ou qui ne peut rivaliser avec elle du point de vue de l'esprit. L'Afrique était immensément peuplée avant la traite des nègres ; ce qui prouve qu'il existait une forme de civilisation supérieure non basée sur l'outil qui n'est qu'une invention humaine mais sur le fait que l'homme était la valeur dominante, lui qu'on avait placé au piedestal de l'importance. Bref, l'anticivilisation occidentale a corrompu ce monde et le conduira inéluctablement à sa perte. Nous ne vivrons pas assez longtemps pour voir la ruine de ce monde mais ne voyons-nous pas déjà les prémices dans tout ce qui se passe actuellement ? L'anticivilisation occidentale n'est que violence : violence civilisationnelle, violence économique, violence militaire, violence idéologique. Et cette violence finira par détruire son propre vecteur : l'anticivilisation a déjà accumulé de quoi faire sauter la planète cent cinquante fois. Vous croyez qu'il n'y aura plus jamais usage de l'arme nucléaire ? Détrompez-vous : on ne conserve pas toutes ces ogives nucléaires pour qu'elles ne servent qu'à la dissuasion ! Un jour, ils détruiront ce monde....

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg