Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 15:20
Si la tendance actuelle se poursuit, les hommes politiques africains iront acheter leurs palaces aux Etats-Unis car le gouvernement Sarkozy a un oeil un peu trop perçant sur les appartements des politiques africains. Après papa Bongo et son beau-père Sassou, en procès pour recel, un procès dont nous attendons les suites avec impatience et délectation, tandis que les descendants Bokassa essaient de récupérer leur château loué à Jean-Marie Le Pen comme pour mieux nargueur les cons de Noirs qui payent des immeubles dans leur pays, voici que la fille, pascaline Bongo, qui dirige le cabinet, gère le patrimoine familial, administrant les sociétés de Bongo, son père,  se fait aussi rattraper par la règle de droit en France, cette règle qui est si belle car des mots suffisent pour vous piquer votre baraque. Si cette tendance continue, nous allons assister à une dégradation des rapports entre la France et ses esclaves de la Françafrique. En tout cas selon www.rdpg.com, Pascaline Bongo n'aura plus son pied-à-terre à Paris (article tiré sur
http://www.rdpg.org/index.php?option=com_content&task=view&id=3655&Itemid=1) :
_______________________________________________

Pascaline Bongo, la fifille du président gabonais, n’aura plus son propre pied-à-terre à Paris PDF Print E-mail
Ecrit par Administrator   
Thursday, 13 September 2007

 

Pascaline Bongo  (photo) , la fifille de son papa, le président gabonais , elle est également  la mère de Christophe Bongo Ondimba

Tarallo- Bongo. Ouf, un SDF en moins. Papy André Tarallo, l’ancien directeur hydrocarbure d’Elf ne dormira pas à la rue. Le conflit immobilier qui l’oppose au président Omar Bongo sur l’appartement du 55 quai d’Orsay est en train de tourner à son avantage (cf. Bakchich # 43 ).

Pascaline Bongo  , la fifille du président gabonais , n’aura donc pas son propre pied-à-terre à Paris. Petit Papa Omar est bon pour chercher un autre cadeau de mariage .

Mais Dédé Tarallo ne pourra toutefois jouir pleinement de sa victoire. Condamné à une amende de deux millions d’euros dans le cadre du procès Elf, et n’ayant pas règlé son ardoise, le trésor public français a décidé d’hypothéquer la baraque. Ah, l’administration, toujours à se payer sur la bête.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg