Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 17:29

FÊTE DE L’INDÉPENDANCE AU CONGO BRAZZAVILLE

 

Pour le Congolais ordinaire le 15 août ne représente en aucun cas une date à célébrer.

Cette date et les festivités organisées sont  une façon de tourner le couteau dans la plaie.

Cette date est censée être la date de l’indépendance, une date à laquelle officiellement les Congolais ont acquis le droit très cher à un peuple, celui de l’autodétermination.

Officiellement à partir de cette date, finit le système qui légalisait les travaux forcés auxquels étaient assujettis les Congolais, finit aussi la privation des droits de tout genre. Le Congo pouvait prétendre à un avenir plus radieux.

Mais en réalité l’ancien système perdure avec la seule différence que le colon Français n’est plus à la tête de l’administration qui gère le Congo. Il y a désormais un prédateur : Le Général  Denis Sassou Nguesso qui se définit lui même comme étant le garant des intérêts Français au Congo Brazzaville.

Les anciens qui ont connu la période coloniale sont parfois amenés à regretter cette période car pendant cette période le colon Français pensait qu’il fallait donner de l’eau potable aux populations indigènes des grandes villes ce que le Général Denis Sassou Nguesso ne veut même pas faire pour ses concitoyens.

 

Le Général Denis Sassou Nguesso maintient son peuple dans la misère totale ce qui lui permet quand les menaces ne suffisent pas, d’acheter, de corrompre à vil prix tout homme qui veut avoir une vie décente au Congo.

Les défections dans les rangs de l’opposition sont de plus en plus nombreuses. Dans quelques mois il n’y aura plus d’opposants au Congo ; il ne restera plus que  les résistants.

Ceux qui se disent opposants finissent par accepter d’être des pions au service d’un système politique où les citoyens congolais vivent de désespoir, de malheur et de tracasseries en tout genre.

D’ailleurs ces personnages qui changent facilement de veste ont trouvé une réplique pour justifier leurs égarements idéologiques et apaisé leurs consciences : "il faut être là où on prépare la sauce pour savoir ce qu’on y met" ils savent pourtant qu’on ne peut pas combattre un tel système de l’intérieur

 

Le général Denis Sassou Nguesso  gère le pays comme sa propriété privée. 47 années après l’indépendance, les Congolais sont plus pauvres en 2007 qu’ils ne l’étaient en 1960 avec pour seule certitude que demain sera encore pire qu’aujourd’hui.

Le principal responsable de cette désespérance collective, de la paupérisation du Congo, le fauteur de trouble au Congo, le prédateur des ressources naturelles c’est le Général Dénis Sassou Nguesso.

Il a réussit à faire du Congo le seul pays au monde où aucun investissement ne peut être rentable sans l’aval de l’armée, de son clan ou de ses laquais.

Le peuple et le choix qu’il peut être amené à faire lors des élections pour son autodétermination, tout ceci ne sont que des notions fictives comme en témoignent les élections les plus chaotiques de l’histoire du Congo Brazzaville que venait d’organiser le gangster de Mpila.

 

Même la vie des citoyens lui appartient. Il peut décider de qui a le droit de vivre au Congo et qui n’a pas le droit. Dans le passé c’est  par le biais de sa sécurité d’Etat et tous les autres services qu’il traquait tout homme qu’il soupçonnait capable de menacer son pouvoir.

Depuis son retour en 1997 par un coup d’Etat déguisé en guerre civile il maintient quelques foyers de tension où il décide de décimer les populations civiles avec l’aide de sa milice privée mais aussi des expéditions punitives, financées avec l’argent du pétrole, dans les quartiers  populaires de grandes villes ou dans des régions à l’intérieur du pays.

Le dictateur Congolais a désormais le privilège d’avoir son nom affiché sur le site de la Justice Internationale comme un homme recherché pour crime contre l’humanité. Il partage ce privilège avec d’autres criminels notoires comme Maurice Papon…

Le Général Denis Sassou Nguesso, a mis en place des mécanismes de privation des droits basiques au citoyen ordinaire pour mieux les assujettir:

Pas d’eau potable, pas d’électricité, pas de droit de vote, pas d’accès aux soins de santé etc…..

 

La vraie indépendance du Congo ne viendra que lorsque les Congolais auront chassé du pouvoir le Général Dictateur Denis Sassou Nguesso et ses laquais

 
Tout Sauf Sassou !
Pour que Vive le Congo !


Patrick Eric Mampouya

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg