STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2400 ARTICLES, *** 491 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1200 COMMENTAIRES... 

 


MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

demain le congo brazzaville

Mardi 31 juillet 2012 2 31 /07 /Juil /2012 00:07

526757 475023495844731 1326598694 n A peine hier, nous vous avons appris que maîtres Malonga et Hombessa avaient été déclarés non coupables par la justice congolaise. Hélas, le procureur a insisté pour que maître Malonga reste encore 14 jours en prison. Nous apprenons par un nouveau sms que la sentence a encore été aggravée par le procureur de la république qui représente l'Etat, c'est-à-dire, Sassou et non le peuple.

Que veut donc prouver le procureur de la république monsieur Essami Ngatsé sinon qu'il est aux ordres de Denis Sassou Nguesso et non de la république en voulant absolument que maître Malonga reste en prison jusqu'au 9 août 2012 comme le veut le maître dont il est l'esclave ? Il n'y a qu'une explication : vu que l'homme a été empoisonné, s'il sortait maintenant, on retrouverait le poison dans le sang. Or, il s'agit certainement d'un poison volatile qui a besoin d'une certaine durée pour disparaître en ayant causé le maximum de dégâts au sein des organes vitaux. Il faut qu'il reste en prison ; on falsifie le droit, on le bafoue, on le piétine parce que le système a peur que ses méthodes tant décriées qui continuent de tuer ne soient découvertes au grand jour ! Vous verrez, quand maître Malonga sortira de prison où il est incarcéré arbitrairement comment le pouvoir fera tout pour qu'il ne vienne pas en France se faire examiner...

Derrière Essami, il y a l'ombre, le spectre de Denis Sassou Nguesso car de 14 jours qu'il devait faire en plus, on est passé à 4 mois et la raison de ce revirement ne peut être que parce qu'ils ont empoisonné maître Malonga. En effet, un esclave ou un serviteur ne manifeste pas sa propre volonté mais celle de son maître : ce n'est pas Essami Ngatsié qui veut que maître Malonga demeure en prison mais le méchant éléphant himself...

Nous savons tous que le jugement rendu le 27 juillet 2012 concluait sur une relaxe non pas au bénéfice du doute comme le dit l'éléphant au travers de son éditorial mais parce que les deux avocats sont bel et bien innocents et on sait que l'accusation d'usurpation de titre n'est pas fondée puisque maître Malonga exerçait jusque-là son métier  d'avocat sans être inquiété.

Le procureur Essami Ngatsié a donc une responsabilité certaine dans la mesure où il désavoue la justice courageuse rendue par les juges au nom du peuple congolais - ce qui montre suffisamment à ceux qui en doutaient que notre justice est sous influence et qu'il s'agit en fait comme je l'ai toujours dit du ministère de l'injustice. AU CONGO, LA PREMIERE CHOSE A REFORMER, C'EST BIEN LA JUSTICE CAR IL FAUDRA SE DEBARRASSER DE TOUS LES NGATSE DU CONGO...

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 30 juillet 2012 1 30 /07 /Juil /2012 21:02

LION DE MAKANDA Ce petit pays à l'histoire tourmentée qu'est le Congo n'a connu en plus de cinquante ans d'histoire qu'une parenthèse démocratique de cinq ans. Nous vivons certainement la phase la plus tragique de l'histoire de notre pays avec autant de richesses en face de tant de souffrances, de douleurs, de larmes. Le Congo est entre les mains de politiciens monétivores les plus voraces de son histoire. Je parle de gens sans envergure qui ne pensent qu'à leur petite personne, sans la moindre aspiration d'entrer dans l'histoire par la grande porte, celle des grandes oeuvres qui apportent plus de vitalité aux peuples, qui parfois apportent même au monde entier un peu plus de bien-être.

Au coeur de ce drame qui a pris tant de vies, un homme, un éléphant politique, un seul qui aura marqué de son étreinte plus de 35 ans de notre vie politique : Denis Sassou Nguesso, un homme aux origines troubles qui n'a aucun égard pour la vie humaine - surtout lorsqu'il vous considère à tort et à travers  comme son ennemi. Il a tant de sang sur les mains et c'est à cause de lui que les enfants du Congo meurent de faim, de soif, de maladie tandis que lui et son clan s'accaparent de toutes les richesses. Le clan Sassou grossit ; le peuple dépérit.

En 1992, Sassou a transformé une victoire militaire, un coup d'Etat de plusieurs mois en victoire politique. Pour le pire malheur du Congo.

Nous avons besoin de reconstruire notre pays ; il nous faut aspirer à la restauration de la démocratie sur la base de la constitution de 1992 avant d'envisager un dépassement pour éviter les erreurs et les errements du passé : il est temps de penser à metter en exergue une politique qui nous ressemble, qui colle à notre moi profond, à notre kimuntu.

Hélas, Sassou a fait en sorte de corrompre tout ce qu'il touche, tous ceux qui l'approchent, de sorte à étouffer l'élan de libération nationale à partir de l'intérieur du pays.

Il faut donc regarder en dehors du pays pour espérer le salut car s'il n'est pas à l'intérieur, il est certainement à l'extérieur et c'est là, c'est à ce niveau que la diaspora prend toute sa place, tout son sens - à condition qu'elle soit consciente de constituer actuellement le seul espoir de salut du Congo. LE PEUPLE EST PRET ; IL N'ATTEND QUE L'ETINCELLE QUI VIENDRA DE L'ETRANGER...

Il ne s'agit plus de compter sur Dzon ou sur qui que ce soit à l'intérieur du pays car ils ne peuvent sauver le Congo : ils n'aspirent tous autant qu'ils sont qu'à prendre la place de Denis Sassou Nguesso pour faire la même chose que lui. Ceux qui ont cru en Mathias Dzon à Paris ont été déçus : LES MEMBRES DE L'ASSOCIATION CONGO YA SIKA EN ONT POUR LEUR NAIVETE.


L'opposant se caractérise par sa radicalité, son abnégation, sa vision diamétralement opposée à celle des forces qu'il combat, sa pureté pour n'avoir jamais collaboré avec ses adversaires politiques, sa constance idéologique et s'il est capable de s'élever au-dessus de sa personne pour livrer un combat désintéressé, alors il mérite le titre d'HOMME POLITIQUE car à la différence du faux politique qui se bat pour assouvir une ambition personnelle, l'homme politique, le vrai, se bat pour faire aboutir une cause qu'il juge juste et regarde au-delà dans l'espoir d'épouser l'histoire...


Il nous faut ne compter que sur nous-mêmes, sur cette portion de Congolais épargnés par le destin : ils sont avocats, médecins, professeurs, ingénieurs, et j'en passe, ils ont acquis de l'expérience, des compétences qui pourront se montrer utiles pour le pays et le fait qu'ils vivent à l'étranger, pour certains dans des pays démocratiques, dans de vieilles démocraties comme la France les a quelque peu préservés de l'influence néfaste de Denis Sassou nguesso car ils ne dépendent pas de lui pour vivre. Ils sont imprégnés pour nombreux des idées et des valeurs de la démocratie, du changement. Pour l'instant, ils ne peuvent rentrer au pays car les conditios ne sont pas réunies pour qu'ils y vivent en paix à cause de l'injustice que fait régner Denis Sassou Nguesso.

C'est donc à elle que revient la lourde tâche d'incarner une vraie opposition, une force qui peut résister aux pétrocfas de Sassou et j'appelle de mes voeux cette diaspora partout où elle se trouve de se rassembler pour incarner l'opposition pour proposer la nouvelle vision du Congo car si elle ne le fait pas, si elle prend pas conscience de son rôle historique, moi, Lion de Makanda, fils du Congo profond, je m'employerai à mettre sur place une opposition de braves, d'incorruptibles parce qu'il faut que se mette en ordre de bataille cette force nébuleuse qui affrontera demain les rejetons de Sassou pour libérer le Congo.

Il est temps que ceux qui mettent l'intérêt supérieur de la nation au-dessus de leur petite personne se rassemblent et face front. Par défaut, je me proclamerai  SEUL OPPOSANT et constituerai une équipe pour affronter Sassou et ses rejetons... N'AYEZ PAS PEUR : IL Y A TOUT UN PEUPLE AVEC NOUS, TOUT UN PEUPLE DERRIERE NOUS...

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 29 juillet 2012 7 29 /07 /Juil /2012 23:27

COMMENTAIRE : A CEUX QUI ME TRAITENT DE VIOLENT, KAYRO VIENT MONTRER QUE JE SUIS UN GENTIL CAR LUI EST ENCORE PLUS CRU, PLUS VIRULENT. TOUT EN RYTHME.  KAYRO EST UNE VOIX LIBRE A QUI NOUS RENDONS HOMMAGE EN METTANT SA VIDEO SUR VOTRE SITE. NOUS AVONS BESOIN D'UN REFERENTIEL MUSICAL QUI SLAMME LA REVOLTE DE LA LIBERTE ET KAYRO A L'AUDACE DE LA LIBERTE...

---------------------------------------------------

Kayro (Roland Kaya) est un conteur et slameur ponténégrin. Il est membre de la compagnie Africa Graffiti et commence à être connu à l'export.
Avec ce slam sans concession, il pose les problèmes récurrents des élections continentales dans lesquelles les électeurs se reconnaissent de moins en moins.

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 29 juillet 2012 7 29 /07 /Juil /2012 14:54

Non, je ne vais pas m'étendre sur les accords du 23 mars car ça n'est pas mon objectif. Les réclamations des rebelles si elles sont légitimes n'en demeurent pas moins importantes ; en politique, on s'arrange toujours autour d'un paquet de dollars. Ce qui m'importe avant tout  c'est de m'appesantir sur le fait qu'enfin Joseph Kabila, premier Rwandais du Congo, reconnaît que son compatriote, le président à échasses, Paul Kagamé, dont il est le cheval de Troie, est le fauteur (pour ne pas dire "fouteur") de troubles au en RDC. Sans les vélléités impérialistes du Rwanda qui veut dominer dans la sous-région tous les autres pays, la république démocratique du Congo vivrait en paix.  Non contents d'avoir installés un des leurs au Congo, les Rwandais veulent encore redessiner les cartes pour s'approprier des parties de leur grand voisin riches en minerais comme le coltan. Il faut que la communauté internationale reçoive l'aveu de Joseph Kabila comme l'occasion de sévir contre le Rwanda pour apaiser le climat politique en RDC.


KabilaM23.jpg

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 29 juillet 2012 7 29 /07 /Juil /2012 13:58

Mon cher M...,

bonjour.

J'ai aussi été étudiant en Brazzaville et en France (sociologie, droit). J'indiquerai que c'est en qualité d'étudiant que je suis sorti du pays pour me retrouver en France à l'époque où la DOB donnait à chaque fils du Congo la possibilité d'aller étudier à l'étranger.

Par conséquent, je connais  l'importance et l'impact de la bourse dans la vie d'un étudiant car c'est le petit subside qui lui permet de se concentrer sur ses études. Autrement, c'est l'échec assuré puisque l'on ne se concentre plus sur les études mais sur la survie : de nombreux compatriotes ont échoué à cause de cela et je serai bien curieux de connaître le taux de réussite des étudiants congolais dans un pays comme la Chine où l'apprentissage de la langue est déjà assez complexe avec des milliers d'idéogrammes. Pour autant, je ne doute pas que les Chinois ont mis en place des techniques d'apprentissage de leur langue qui doivent en faciliter l'apprentissage, vu que l'environnement vous oblige à communiquer en mandarin. Je peux imaginer tous ces facteurs.  Aussi, je me sens très solidaire des difficultés que vous éprouvez loin de notre Congo natal - surtout si vous étudiez dans des pays si stricts avec les étudiants étrangers en matière de législation du  travail.

Cela dit, cette affaire de bourse est grave  . La Chine n'est pas le seul endroit où la bourse pose problème : même aux Etats-Unis ou en France, en Europe de l'Est...  Je crois savoir que vous avez une association regroupant l'ensemble des étudiants congolais en Chine  mais a-t-elle voix au chapitre face à une ambassade qui doit reproduire l'instinct de dictature de l'ETat congolais : ne pas fournir d'explication, ne pas discuter, ne même pas écouter et surtout, ne pas respecter le moindre petit droit des citoyens. TOUTE INSTITUTION QUI NAIT DE LA DICTATURE  REPRODUIT  LES  ANTIVALEURS QUI  LUI  SONT  ASSOCIEES.

Avant d'écrire un nouvel article, j'ai besoin de quelques précisions :

1) Dans quel cadre êtes-vous en Chine ? Qu'y étudiez-vous ? Combien êtes-vous en tout ? Il s'agit de me donner une vue d'ensemble. Je sais qu'il doit être difficile de donner certains détails surtout si vous êtes disséminés dans l'ensemble du territoire chinois mais il est possible certainement de me fournir des estimations en matière de nombre d'étudiants congolais en Chine parce que vous avez une association qui doit vous recenser.

2) Portée de l'affaire : cette affaire de bourse concerne-t-elle  TOUS les étudiants ou juste quelques-uns parmi vous ?

3) Depuis quand êtes-vous sans bourse ?

4) La Chine vous verse-t-elle une certaine partie selon les accords bilatéraux ? Ceci a déjà été évoqué dans une certaine correspondance mais je veux savoir si l'on vous verse directement l'argent ou si la Chine paie le logement ou autres institutions comme les sessions de cours ou de formation.

5) Que vous répond l'ambassade quand vous allez la réclamer, notamment le dinosaure monsieur Ngoma Félix qui semble s'en occuper ?

6) Vous êtes-vous déjà plaints auprès des autorités chinoises pour qu'elles obligent le Congo à respecter les accords de coopération ? Cette question est un indicateur pour voir si vous êtes livrés à vous-mêmes en dépit d'un association ou si vous prenez la peine de contacter les autorités chinoises, notamment l'équivalent du ministère des affaires étrangères ou de la coopération pour qu'il soit au courant de vos difficultés

7) Avez-vous le droit de travailler en dehors des études ? Que stipule le code du travail chinois à propos de la possibilité d'étudiants étrangers ? Il est vrai qu'un pays qui dépasse le milliard d'habitants doit être en matière de législation du travail et cela peut se comprendre ; le protectionnisme peut plus ou moins se justifier et surtout, vous êtes là-bas pour étudier et non pour travailler.

8) Comment se fait le déplacement de l'argent du  Congo en Chine, vu que les comptes du Congo sont bloqués ? Sans nul doute, il existe un moyen de faire parvenir de l'argent dans les ambassades et missions congolaises à l'étranger puisque les personnels des ambassades sont payés. Ailleurs, comme en Europe de l'Est, on parle d'agents payeurs qui viendriaent du Congo. A force de recevoir des mails sur cette affaire de bourse, j'en connais un petit bout mais je souhaite savoir si la démarche gouvernementale est uniforme ou non selon les pays et les continents. S'agit-il d'un individu qui vient avec l'argent depuis le Congo ? Je pense que le Congo peut virer directement de l'argent dans des comptes d'étudiants et là, il n'y aura aucun problème.


9)   Quel est le nom de l'ambassadeur du Congo en Chine pour que je m'y adresse directement ? Dans tous les cas, je  vais  faire  une  recherche  pour  savoir de qui il s'agit.

10) Où vivez-vous ? Dans des campus réservés aux étudiants ou chaque étudiant se loge comme il peut ? Cette question est importante car les campus peuvent être compréhensifs en matière de retard de loyer tandis que si vous logez chez des particuliers, la pression est plus grande.

11) Comment faites-vous pour vivre sans bourse ? Y a-t-il parmi vous des gens qui recevraient de l'argent de leurs parents fortunés ? Y a-t-il des étudiants qui perçoivent la bourse en cachette ou êtes-vous tous dans la même situation ? Cette question est importante pour que le peuple congolais comprenne vos souffrances.

Il me faut un peu plus d'information et si votre association peut m'écrire, cette correspondance aurait plus de poids mais d'orès et déjà, je mets ce mail en ligne pour montrer que j'attends un peu plus d'information à ce propos.

Peut-être n'avez-vous pas la possibilité de communiquer entre-vous. Aussi, je vous conseille de créer une page Facebook ou il serait possible d'échanger afn de déterminer des actions communes.

 
         LION DE MAKANDA, UN CLAVIER COMME SEULE ARME

Tous nos articles, plus de 1590 sont à l'adresse suivante :


D.N.C.B. : PLUS DE 1.701.000  PAGES LUES, PLUS DE 858.000 VISITEURS UNIQUES, PLUS DE 1590 ARTICLES, 296 ABONNES A LA NEWSLETTER, 740 COMMENTAIRES... 
 
Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 27 juillet 2012 5 27 /07 /Juil /2012 20:48

Hier, 26 juillet 2012 a débuté le procès de maître Malonga et maître Hombessa contre l'ETAT, c'est-à-dire, Denis Sassou Nguesso qui incarne cette instituttion à lui tout seul puisque c'est un DICTATEUR reconnu par le monde entier. Nous vous avons promis le verdict pour aujourd'hui ; nous sommes en mesure de le faire grâce à nos correspondants au Congo.

C'est une affaire rocambolesque que celle qui maintient deux innocents en prison, à savoir, maître Malonga et maître Hombessa. Hier, nous espérions qu'ils seraient déclarés non coupables en ce qui concerne l'atteinte à la sûreté extérieure de l'Etat ; ils le sont mais maître Hervé Malonga demeure en prison jusqu'au 10 août 2012 !

Le juge a prononcé la relaxe mais Sassou a appelé le procureur pour les maintenir en prison  ! La haine du mokongo atteint un comble qui donne raison aux adeptes de la scission car lorsque la justice vous déclare innocent, non coupable, vous devez  être libre de vos mouvements et comme, on maintient deux hommes de loi au seul fait de leur appartenance à un groupe ethnique par la volonté d'un chef d'Etat qui pratique l'ethnoracisme de façon éhontée, nous craignons que la scission soit la seule solution : vivre avec des gens qui vous haïssent, les Juifs l'ont connu sous l'Allemagne nazie et la solution a été L'ETAT D'ISRAEL !

La haine que Sassou manifeste à l'égard du mokongo se démontre par de telles injustices flagrantes et il a beau parler d'unité, il prouve à la face du monde qu'il est le président du nord-Congo et non du Congo tout entier car s'il était le président de toute la nation, il ne ferait pas montre d'une haine aussi féroce à l'égard d'innocents qu'ils n'hésitent pas à empoisonner parce qu'il s'agit d'un mokongo !

Cet ethnoracisme qui fait du mokongo un étranger chez lui doit s'arrêter ou il faudra arrêter la schisophrénie d'un homme qui transpire la haine du mokongo par tous les pores de la peau, un homme qui dès qu'il est question du mokongo, se montre si injuste qu'on se demande s'il ne souffre pas d'un complexe du mokongo car il y a forcément fixation. Vous en doutez ? Les nordistes volent, tuent, Sassou ne les condamne pas ; par contre, il suffit d'être mokongo - même si vous êtes innocent, pour qu'on invente une fausse culpabilité, pour qu'on voous empoisonne. Sassou est l'homme qui a empoisonné l'eau dans le Pool - ne l'oublions jamais comme il a ordonné qu'on abatte tous les arbres fruitiers pour que le mokongo meure de faim.


NOUS ATTIRONS DONC  L'ATTENTION DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE - NOTAMMENT LES AVOCATS - CAR CE QUE FAIT MONSIEUR DENIS SASSOU NGUESSO EST UNE VIOLATION FLAGRANTE DE LA JUSTICE. NOUS INTERPELLONS LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE CAR UNE TELLE ATTITUDE PSYCHOTIQUE EST INDIGNE D'UN CHEF D'ETAT !  MAITRE MALONGA A AFFIRME AVOIR ETE EMPOISONNE A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, UN LIEU CENSE INCARNER LA JUSTICE, L'UNITE. IL EST IMPERATIF QU'IL VIENNE SE FAIRE EXAMINER EN FRANCE. CE QUI ARRIVE A MAITRE MALONGA PARCE QU'IL EST UN MOKONGO POUR SASSOU POURRAIT ARRIVER A N'IMPORTE QUEL AUTRE MOKONGO. DE TELS ACTES NE DOIVENT PAS ETRE ACCEPTES PAR QUICONQUE S'ESTIME QUELQUE PEU DEMOCRATE...

Voici le récit de cette histoire loufoque que nous venons à peine de recevoir par sms :

"Bonsoir. Je vous donne le verdict : les deux avocats sont déclarés non coupables sur l'infraction d'atteinte à la sûreté extérieure de l'Etat. Maître Malonga a été condamné à quatre mois de prison ferme pour usurpation de titre mais comme il a déjà purgé quatre mois, le président du Tribunal (juge) a donc décidé ques les deux prévenus doivent être relaxés. A la grande surprise, le procureur de la république s'est opposé à la sortie de maître Malonga  sous le prétexte qu'il lui reste encore  14 jours soit jusqu'au 10 août 2012. En ce moment, maître Malonga  est à la maison d'arrêt sans titre de dépôt. Nous lançons un SOS à la communauté internationale..."

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 juillet 2012 4 26 /07 /Juil /2012 18:04

Malonga&Ombessaphoto0300 001Le faux procès qui oppose l'Etat congolais, c'est-à-dire juste la volonté de Denis Sassou Nguesso, aux avocats maîtres Hervé Malonga et Ambroise Hombessa a débuté aujourd'hui pour se terminer demain 27 juillet 2012 à 13 heures, heure à laquelle un verdict sera rendu. Nous espérons que la justice ne va pas nous servir de l'njustice à la sauce Sassou-Yoka comme c'est souvent le cas au Congo. L'affaire a  été entendue : il n'y a pas eu atteinte à la sûreté de l'Etat car la conférence que voulaient tenir les deux avocats avait été programmée au  domicile privé du colonel Marcel Tsourou - comme cela avait été démontré. Alors, de grâce qu'on ne rende pas une (in)justice de pacotille, une (in)justice de caniveau - juste pour faire plaisir à Denis Sassou Nguesso parce que c'est un homme qui dégouline de méchanceté par tous ses pores.


Certes, la justice n'est pas indépendante au Congo car ainsi l'exige la dictature d'un clan qui possède tous les leviers d'un pays mais les juges doivent se dire que le peuple les regarde et que rien ne les oblige à se renier, à trahir le plus haut principe qui garantit une vie saine en société : ce sont des hommes qui ont prêté serment et surtout, la justice est rendue au nom du peuple congolais et non au nom de Denis Sassou Nguesso. Et que demande le peuple ? Que la justice ressemble enfin à  quelque chose, qu'elle respecte la vérité et le principe d'équité.

 

Il faut que les juges acquittent les deux avocats car il y va de la réputation et de l'honneur d'une (in)justice déjà très écornée. Nous avons bon espoir que dans cet océan d'injustice, de temps en temps, les juges de ce pays, peuvent être traversés par l'esprit d'équité qui oblige à agir dans le sens qui honore un pays et non dans celui qui déshonore la justice. NE SERVEZ PAS LE MENSONGE QUI EST LA NATURE MEME DE DENIS SASSOU NGUESSO MAIS HONOREZ LE PEUPLE QUI VOUS A DONNE LA VIE ! LE MONDE ENTIER VOUS REGARDE, NE L'OUBLIEZ PAS !


Maître Malonga et maître Hombessa n'ont pas mérité de croupir en prison - même si la haine du mokongo qui habite Denis Sassou Nguesso le réclame à corps et à cris. Demain, nous espérons recevoir un sms qui nous annoncera que les deux avocats sont à nouveau libres. Il faudra bien que maître Malonga vienne se faire examiner à l'étranger afin qu'on établisse s'il a été empoisonné ou non : souvenez-vous de la déclaration audio qu'il avait faite au début de son incarcération.

Etrange ! Le Congo est un pays où les criminels pathologiques sont dans la nature et des innocents en prison. Qui est l'erreur de cette république royale bananière pour accoucher de telles inepties ? Denis  Sassou Nguesso...

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 juillet 2012 2 24 /07 /Juil /2012 21:07

C'est une info que nous venons juste de recevoir ; elle est donc à vérifier à Brazzaville. LDM demande à tous ceux qui le peuvent de vérifier cette information qui confirme que c'est bien Sassou le véritable propriétaire des Dépêches de Brazzaville puisqu'il en est l'éditorialiste en chef. Il se serait rendu au siège des Dépêches de Brazzaville à Brazzaville pour voir la machine ROTATIVE de marque Gazelle que Pigasse aurait achetée dans le sud de la France après avoir reçu paraît-il beaucoup d'argent de la SNPC (on évoquerait une somme autour de 400.000 euros). Il paraît que Pigasse aurait vanté la bête et nous estimons que la déception de Sassou doit être à la hauteur du baratin pondu.

Sassou arrive et constate que Pigasse l'a entubé en achetant une vieillerie, une machine qui n'a pas tourné depuis au moins deux ans dont les pièces détachées n'existent même plus et qui daterait de 1975 payée certainement autour de 50.000 euros - alors que Pigasse aurait demandé beaucoup plus pour acheter une neuve. S'en serait suivie une violente diatribe entre l'éléphant et son nègre blanc alias le plumitif le mieux payé de la terre, parce que Sassou  aurait compris que Pigasse l'aurait roulé dans la farine. On va jusqu'à  dire qu'il aurait demandé à son plumitif de quitter Brazzaville sous 48 heures mais nous n'y croyons pas trop : ils vont trouver le moyen de se rabibocher car ces deux prédateurs, l'un blanc, l'autre noir, sont bien de la même espèce : ils sont des homo cupidus, des êtres à la cupidité à fleur de poche, à fleur de regard, à fleur de flair, qui ruinent le Congo en pillant les caisses de l'Etat. 

Apparemment, Sassou aurait contacté une grosse société de communication (nous attendons des détails). Est-ce que ça un rapport avec ce quiproquo ?

Que rapporte les Dépêches de Brazzaville au pays pour que Sassou y engloutisse des milliards en francs cfa ?  RIEN ! Oui, c'est un outil idéologique mais est-ce le prix à payer ? N'y a-t-il pas un Congolais qui sait écrire pour lui servir de plumitif ? Jean-Paul Pigasse participe à la ruine du Congo et nous lui demanderons des comptes. De préférence avant que son coeur ne lâche.  On ne casse pas des cacahuètes sur le dos du peuple sans en ramasser les ordures...

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 juillet 2012 2 24 /07 /Juil /2012 19:43

C'est indéniable que Denis Sassou Nguesso est "l'éléphant" le plus riche d'Afrique puisqu'il est déjà la souris la plus riche du monde ; la seule chose qui fasse qu'il n'apparaisse pas dans le classement de FORBES qui recense les plus riches du monde, c'est le fait qu'il soit à la tête d'un Etat. En effet, vous ne verrez jamais dans FORBES une personnalité politique comme si nos dictateurs qui laissent des mères sans lait pour nourrir leurs enfants - sont pauvres !

Chaque année, au moins, je dis bien c'est au moins  plus de 500 milliards de francs cfa que Denis Sassou Nguesso détourne des fonds pétroliers et qui vont dans ses poches (ça peut aller jusqu'à 2000 milliards de francs cfa)  : le budget est toujours voté à la baisse ; les surliquidités passent directement  de la BEAC aux poches de Sassou et de son clan. Il a donné cette année une preuve flagrante qu'il peut, pour donner des millions à ses frères du nord, augmenter le budget de l'Etat de 400 milliards de francs cfa - comme ça, d'un simple  coup de pouce ! On se demande dans quelles poches seraient passés les 400 milliards rajoutés au budget 2012 s'il n'y avait pas eu la catastrophe du 4 mars 2012...

Le journal Libération nous révèle que deux anciens premiers ministres de la France, Raffarin et  De Villepin, vont se rendre au Congo pour mettre en place le journal FORBES pour l'Afrique ; c'est forcément pour recenser les plus gros fortunes africaines car autrement, ce n'est plus FORBES ! FORBES ne recense pas ceux qui possèdent les plus grosses bananes du monde ! Il est assez étonnant que deux premiers ministres de la France se rendent pour créer l'instrument de la laudation des riches du continent africain en commençant par le Congo ; mais  cela ne nous surprend pas : il y a très longtemps que nous savons que le clan Sassou & Nguesso est immensément riche de tout l'argent volé au peuple congolais ; c'est même la raison pour laquelle Sassou redoute certains de ses neveux...  

IL Y A EN EFFET ASSEZ D'ARGENT AU CONGO POUR FAIRE DE CE PAYS UN AUTRE KOWEIT mais nous savons que Sassou veut la mort du Mokongo qu'il affame chaque jour que Dieu fait.

Il est risible de lire dans l'éditorial du nègre bien blanc de Sassou, les propos de Sassou qui prétend que les choses ont évolué au Congo. Si tel est le cas, peut-on dire qu'au Congo :

1)   il y a de l'eau potable pour tous ?

2)  de l'électricité pour tous ?

3)  du travail pour tous ?

4)  de l'éducation pour tous ?

5)  des soins pour tous ?

6)  à manger pour tous ?

7)  de la justice pour tous ?

8)  de l'habitat décent pour tous ?

9)  de l'égalité pour tous de sorte à dire qu'un Mokongo = un Ngala aux yeux de Denis Sassou Nguesso  dans le traitement qu'il fait des ethnies ?

 

Pourquoi y a-t-il de l'eau potable et de l'électricité  à Oyo et non à Pointe-Noire ?


Le ministre Moyen, un homme qui porte mal son nom (car sans moyens) n'a-t-il pas reconnu lui-même qu'il n'avait pas les moyens de lutter contre la trop forte mortalité infantile dans son pays, le Congo ?  Pourtant, n'a-t-on pas trouvé des milliards en urgence pour donner aux frères du nord ? Qui a indemnisé les pauvres Vilis sur lesquels un avion du clan Sassou est tombé ? Qui a pensé à les reloger ? Qui a parlé de reconstruire leurs maisons ?  Non, Sassou est un monstre qui rêve d'un Congo où tout bon Mokongo est un Mokongo mort - de préférence de faim car l'agonie est plus longue et en bon sadique, il prend plaisir à laisser mourir des enfants innocents à qui il ne laisse aucune chance de vivre dans un pays où pourtant ils auraient tout eu pour s"épanouir...


CONGO-LIBERATION-24-JUIL-20120001.jpg


Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 juillet 2012 1 23 /07 /Juil /2012 08:12

Nous sommes de retour à Lyon après un séjour à la campagne pour nous ressourcer. Les infos reçues ne peuvent être publiées qu'aujourd'hui.

1)  Sachez que s'il y a eu peu de votants lors des législatives, c'est à cause de la non-distribution des cartes d'électeurs, une technique mise en place pour favoriser les candidats du PCT. Rien que pour cette raison, cette élection est à refaire car c'est un fait volontaire du pouvoir qui est même dénoncé par sa propre presse payée rubis sur ongle...

2) Certains candidats ont été assassinés comme celui qui est mort à Nkayi. On compte plusieurs parlementaires assassinés pour éviter qu'ils ne se présentent aux élections ; vous aurez plus de détails car là, je dois aller travailler ;

3) Denis Christel Sassou Nguesso a donné 200 millions de francs cfa pour se fabriquer un adversaire à Oyo :vu que le positionnement est tribal, comment imaginer qu'un mokongo se présente à Oyo... ;

4)  Sassou aurait puni le Club 2002 PUR de son neveu Wilfrid Nguesso qui n'a pas voulu se ranger derrière le PCT. Zéro élu au premier tour.

5)  Madame Jocelyne  Lissouba aurait réussi à faire élire Leyinda à Mayoko en passant par Sassou qui se montre curieusement très gentil avec elle. Elle espère qu'il entrera au  prochain gouvernement...

6) Sachez que MAR est le parti de madame Antoinette Sassou Nguesso qui l'utilise pour placer ses protégés comme Viaudo...


A présent, la liste des élus au premier tour où le PCT se taille la part du lion - alors même que les listes électorales sont bidons puisque les morts n'y sont pas supprimés et que ceux qui atteignent la majorité n'y sont pas ajoutés - sans oublier que le pouvoir gonfle les listes avec des faux électeurs et avec nos voisins d'en-face ...:

 

Brazzaville
1- Talangaï 3 : Ossiala Sylvestre (PCT)
2- Talangaï 4 : Elenga Faustin (PCT)
3- Talangaï 5 : Ikia Sassou N’Guesso Claudia (PCT)
4- Djiri 1 : Tiélé Gambia Olou Antoinette (PCT)
5- Ile Mbamou : Nianga Elenga André (PCT)
6- Poto-Poto 1 : Kourissa Jean de Dieu (PCT)
7- Poto-poto 2 : Opimbat Charlotte (PCT)
8- Poto-Poto 3 : Ollingo Oniangué Jean Claude (PCT)
9- Makélékélé 2 : Badiabio Joseph (MCDDI)
10- Moungali 3 : Moussodia Jean Didace Médard (Indépendant)
Cuvette Ouest
11- Mbama : Mouélé Serge Hubert (PCT)
12- Ewo 1 : Odzoki Serge Michel (PCT)
13- Ewo 2: Bininga Ange Aimé Wilfrid (PCT)
14- Okoyo: Ovaga Jean Daniel (PCT)
15- Mbomo : Opimbat Léon Alfred (PCT)
16- Kellé: Hobié Thierry (PCT)
Sangha
17- Sembé: Ndouane René Dambert (PCT)
18- Pikounda : Diawara Ibrahim (PCT)
19- Ngbala : Aniaba Pierre Symphorien (PCT)
20- Souanké : Zoniaba Ayimessone Henri (PCT)
Plateaux
21- Mbon : Ampion Philippe (UPDP)
22- Mpouya : Mboulou Raymond Zéphirin (PCT)
23- Makotimpoko : Ondzé née Ngambolo Bernadette (PCT)
24- Lékana : Okombi Salissa André (PCT)
25- Gamboma 1 : Ngouélondélé Hugues (PCT)
26- Ollombo 1 : Itoua Bruno Jean Richard (PCT)
27- Ollombo 2 : Ibara Ndéli Félix (PCT)
28- Ongogni : Gakosso Jean-Claude (PCT)
29- Abala : Ossebi Henri (PCT)
30- Allembé : Soussa Louis (PCT)
31- Djambala : Ngouonimba Josué Rodrigue (UFD)
Cuvette
32- Mossaka 1 : Mokoko Raphaël (PCT)
33- Mossaka 2 : Bopoumbou Jean Marie (PCT)
34- Makoua : Ayessa Firmin (PCT)
35- Oyo : Sassou N’Guesso Denis Christel (PCT)
36- Owando 1 : Ondongo Gilbert (PCT)
37- Owando 2 : Owassa Yaucka Abel Joël (PCT)
38- Ntokou: Okoula Edouard Roger (PCT)
39- Ngoko: Ambéto Blaise (PCT)
40- Loukolela: Longobé Gabriel (PCT)
41- Boundji: Ngokana Denis Auguste Marie (PCT)
42- Tchikapika: Bouya Jean Jacques (PCT)
Bouenza
43- Mabombo: Kalla Marcel (PCT)
Niari
44- Yaya: Ouosso Emile (PCT)
45- Banda: Koumba Justin (PCT)
46- Mayoko: Leyinda Pascal Alain (Upads)
47- Makabana: Mabiala Pierre (PCT)
Pointe-Noire
48- Tié-Tié 1: Nkodia Kynd Gaëtan (PCT)
49- Tié-Tié 2: Kitombo Ngoko Alphonse (PCT)
50- Tchiamba-Nzassi : Mavoungou Makaya Jean Baptiste
(RDPS)
51- Mvoumvou 1: Thystère Tchicaya Jean-Marc (RDPS)
Kouilou
52- Loango : Bouiti Viaudo Roland (MAR)
53- Kakamoéka: Mabiala Alexandre (PCT)
54- Mvouti 2: Coussoud Mavoungou Aimé Martin Parfait
(PCT)
55- Madingo Kayes : Tengo Laurent (MAR)
Likouala
56- Bétou: Sabaye Fernand (PCT)
57- Bouaniéla: Mangondo Gerry-Gérard (PCT)
58- Liranga: Etéka Yemet Valère (PCT)
59- Impfondo : Moka Alain (PCT)
60- Enyellé : Djombo Henri (PCT)
61- Epéna 1 : Tono Marie Louise (PCT)
62- Epéna 2 : Bathéas Jean-Marie (PCT)
Pool
63- Ngabé : Ondongo Evariste (PCT)
64- Mbandza Ndounga : Tchibambélela Bernard
(MCDDI)
65- Kinkala : Kolelas Parfait Guy Brice (MCDDI)
66- Kindamba : Mvouba Isidore

Par Le Lion de Makanda (LDM) - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Recommander

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : cuisine Santé France Société bébé Politique
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Archives

Commentaires

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg

W3C

  • Flux RSS des articles

Images aléatoires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés