Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 12:32
LA PRESENCE DE TSATY MABIALA A LA VEILLEE DE FEU SIMON FOUTOU EST INDECENTE ET A PROSCRIRE

COMMENTAIRE : Nous commencerons cet article en présentant nos condoléances à la famille de feu Simon Foutou qui déplore le décès d'un membre de sa famille. Feu Simon Foutou fut un membre très actif de l'UPADS dont il fut député et sénateur - avant que Tsaty Mabiala Pascal le petit ne lui mette des bâtons dans les roues. De nombreux militants s'offusquent de la présence de Tsaty Mabiala Pascal le petit à sa veillée car l'homme est indirectement responsable de la mort de Simon Foutou pour lui avoir fait perdre ses mandats politiques - parce qu'il avait l'intention en sa qualité de président de la commission de contrôle et d'évaluation de dire toute la vérité sur la vente du siège de l'UPADS à Brazzaville qui avait en fait été vendu à deux milliards de francs cfa.

Il s'agit désormais de ne plus  recevoir Tsaty Mabiala à la veillée en le chassant comme un malpropre qui a ruiné la carrière politique du défunt, lui privant de moyens financiers qui auraient pu lui permettre de se faire soigner décemment. Tsaty Mabiala est un indésirable rat palmiste infecté  par les mêmes vices que son maître Denis Sassou Nguesso. Sa seule présence est un danger de contagion. Il est rancunier et a la manie d'écarter systématiquement tous ceux qui ont le cran de s'opposer à lui. Les militants de l'UPADS demandent à la famille de ne plus recevoir cet homme qu'à coups de bâtons, d'eau chaude et de pierres. Si la famille ne peut le faire, que les militants de l'UPADS s'en chargent ! Il faut respecter le mort et la meilleure façon consiste à ne pas souiller sa mémoire en laissant des traîtres comme Tsaty Mabiala Pascal le petit venir paisiblement à sa veillée. C'est insultant de le voir s'asseoir dans le fauteuil où s'asseyait le défunt Simon Foutou comme le montre la photo ci-dessus - en sachant qu'il est en partie responsable de ses malheurs...

                                                           *

Voici un texte reçu de la part de notre observateur Dumiss' Kifumba qui connaît très bien le rat palmiste qui squatte le sommet des trois palmiers ainsi que ses magouilles lui permettant de se maintenir à la tête de l'UPADS dont les statuts ne prévoient que deux mandats :

 

"Tu sais que Simon Foutou, le président de la Commission de contrôle et d'Évaluation de l'UPADS, est décédé hier soir à son domicile du plateau des 15 ans à Brazzaville. Il était désormais l'ennemi juré  du 1er secrétaire TSATY qui l'a torpillé partout dans sa carrière politique. C'est évident que n'étant plus ni député, ni sénateur par la faute de TSATY MABIALA que cela puisse l'emporter car il n'avait plus les moyens de se soigner.

Le cynique Tsaty Mabiala a encore frappé et cette fois-ci, le peuple de l'UPADS doit le savoir : Après la mort subite des cadres de l'UPADS tels que Mouanda Passy, Siapa, C'est le tour de Simon Mfoutou décédé hier soir à son domicile des plateaux à Brazzaville. 

Honte au secrétariat national de l'upads qui convoque une réunion avec pour ordre du jour : Décès du camarade Foutou. Une façon pour Tsaty Mabiala de se rassurer s'il est bien mort, cet élément qui le gênait tant avant de sabler le Champagne avec ses courtisans bénis-oui-oui.
 
En effet, Tsaty Mabiala utilise  les méthodes diaboliques de son maître Sassou en éliminant d'une mort lente tous ceux qui font obstacle à ses avantages politiques et financiers. Il a participé à l'arrestation de Mokoko et d'Okombi Salissa qui selon lui faisaient de l'ombre à son pouvoir dans les pays du Niari.
 
Il a comploté avec le pouvoir pour interdire UDH-YUKI de Kolélas aux élections législatives et locales pour rester l'unique parti d'opposition et prendre la place de chef de l'opposition malgré ses 4% de suffrage soit 96% l'impopularité.
 
Le peuple congolais n'est pas au parlement mais dans les urnes bien que Tsaty Mabiala ait réussi son coup en se retrouvant seul parti d'opposition au parlement pour espérer devenir chef de l'opposition une ascension sociale personnelle alors que l'UPADS le parti du professeur Pascal LISSOUBA a été créé pour gérer le pays pas pour voir son chef se servir comme le fait Tsaty Mabiala depuis son retour d'exil.
 
Pour revenir au décès du camarade Simon Foutou, celui qui fut député et conseiller de Mayéyé est devenu la bête noire du rat palmiste pour avoir fait un rapport financier très compromettant contre le 1er Secrétaire, Tsaty Mabiala, lors du dernier conseil national de Dolisie lequel rapport était interdit aux conseillers.
 
 Ce rapport devait éclairer les conseillers de l'UPADS sur la gestion des   deux milliards de francs cfa issus de la vente du siège contrairement à un milliard annoncé par Tsaty Mabiala et son entourage pour faire main basse sur l'autre milliard de francs CFA. 
 
A ce jour, Tsaty Mabiala déclare  qu'il n'y a plus rien dans les caisses du parti. C'est à ce sujet qu'il en voulait au camarade Simon Foutou, président de la commission d'évaluation  mais aussi au camarade Boussou Diangou, le vice-président de la commission. Et il a travaillé  à leur échec partout et par tous les moyens. La finalité c'était de donner la mort politique puis physique à ces deux camarades qui ont oeuvré à ce rapport compromettant. Tsaty Mabiala et Simon Foutou ne se parlaient plus. 
 
Pourquoi donc ces communiqués dans les réseaux sociaux et pourquoi une réunion du secrétariat national pour parler du décès d'un cadre du parti contre lequel la guerre était déclarée ? Certainement pour espérer croire que ce dossier était clos mais erreur car le vice président Adam Boussou détient le double du dossier de détournement des fonds du parti provenant de la vente du siège. 
 
Le dossier n'est donc pas clos et le prochain congrès de l'UPADS devra statuer et prendre une décision car il s'agit du patrimoine des militants et non d'un bien de Tsaty Mabiala et sa clique.
 
En passant, les militants de l'UPADS doivent savoir que Tsaty Mabiala s'est acheté deux appartements en Belgique, ses enfants sont en Europe aux soins du fruit de la vente du siège du parti et d'ailleurs les internautes ne sont pas étonnés que Tessia Tsaty, la fille de Tsaty Mabiala attaque tous les articles qui critiquent le comportement de traîtrise de son père.
 
Le camarade Simon Foutou était ancien député du district de Mayéyé dans le département de la Lékoumou il était également élu conseiller départemental de cette circonscription en 2012. Pour  l'affaiblir, Tsaty Mabiala va l'opposer aux militants de sa circonscription d'alors en écrivant  d'autorité au ministère de l'Intérieur pour démettre le camarade Simon Foutou à son insu au conseil prétextant le cumul et nommer Moussiti Bernard  à  sa place au conseil, Moussiti étant le suivant sur leur liste. Aussitôt, le ministère accédait au désir de Tsaty. Informer de cela, le camarade  Foutou avait porté plainte contre TSATY Mabiala au TGI de Brazzaville pour solliciter son rétablissement et sa condamnation en plus  des dommages subis. Après quoi,  le Ministère l'avait rétabli pour arrêter la procédure. Pour TSATY Mabiala, c'était un affront. D'où l'inimitié totale. Cette situation  remonte à 2015. En fait, en prévision du travail rigoureux de contrôle sur les fonds du Parti que Foutou s'apprêtait à exécuter pour éclairer le conseil national,  il fallait l'affaiblir avec cette affaire au point où  Tsaty Mabiala a  instrumentalisé certains membres du Conseil pour poser ce problème à la dernière session du conseil national de Dolisie. Mais, il avait oublié  que Boungouanza et Boussou étaient Sénateurs et Conseillers et il ne leur a  jamais opposé cette règle  du cumul de mandats qu'il voulait appliqué au camarade Foutou uniquement.
 
J'attire l'attention des militants de l'UPADS et surtout des parents du défunt afin que Tsaty Mabiala Pascal le petit ne parte pas se moquer de notre brave camarade qui doit reposer en paix. Il faut prendre des dispositions pour que sa présence malodorante ne vienne plus se moquer de la mémoire du défunt Simon Foutou.
 
il est utile de rappeler les graves manquements de Tsaty dans la gestion financière car comment comprendre qu'il recherche des financements alors que le Congrès du parti qui avait une date bien connue devait normalement avoir dans les prévisions budgétaires une ligne de crédit pour la tenue du congrès, sachant que les élections ont été financées pour la plupart des candidats de l'UPADS par le pouvoir PCT, pour preuve, la date de dépôt des candidatures fut retardée à cause de l'UPADS qui attendait la répartition des sièges et des fonds avec le PCT.
 
Après la réunion extraordinaire du Secrétariat National de l'UPADS, quelques membres se sont rendus au lieu de la veillée, pour apporter une entière consolation à la famille éprouvée. Ce moment est très difficile pour les membres et sympathisants de l'UPADS, car le camarade FOUTOU Simon a été l'un des plus grands piliers de ce Parti, et nous tenons à féliciter les membres de l'UPADS pour cette mobilisation qui a marqué la famille de l'illustre disparu. Nous félicitons les militants de l'UPADS pour leur pragmatisme, notamment le président de la JUPADS Sidoine Giscard MADOULOU  pour avoir mobilisé quelques jeunes afin de se rendre à la veillée, et aussi le responsable de la communication Monsieur Sidoine MOUKOUKOU qui nous donne cette possibilité de s’enquérir de certaines informations dudit Parti  de Tsaty en faisant une distribution loyale à ceux qui sont à l'intérieur comme à l’extérieur du Pays.  HÉLAS LA MORT EST UN VÊTEMENT QUE TOUT LE MONDE DOIT PORTER !  Pascal Tsaty Mabiala devrait s'en souvenir..."
 
LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

dfg 15/10/2017 17:52

wow

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg