Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 12:18
FMI : AVANT DE PRETER A UNE ORGANISATION CRIMINELLE, IL FAUT AU MOINS ATTENDRE LA FIN DES ENQUETES

Nous caractérisons l'ethnie-Etat au Congo comme une organisation criminelle qui a privatisé l'Etat pour assouvir la cupidité, l'avidité et l'immoralité des barbares qui se sont juchés au sommet du pays pour le conduire droit en enfer. La preuve que Denis Sassou Nguesso et les siens sont des criminels provient des enquêtes en cours sur les Biens Mal Acquis, sur Gunvor, Glencore, Trafigura et du génocide gratuit qui se déroule dans le Pool, etc. Sous les travers d'une république, au Congo, nous avons affaire à des assassins en col blanc, des corrompus-corrupteurs, des traîtres au pays qui leur a donné la vie, des gredins sans scrupules qui utilisent le pouvoir politique comme moyen d'enrichissement de gangsters d'Etat renforcés par des complices à l'étranger.

Les affaires en cours renseignent que le Congo ne peut rembourser le FMI, vu que le pétrole est gagé pour des années. Nous estimons que les pourparlers entre Denis Sassou Nguesso et le FMI doivent attendre la fin des affaires en cours avant toute conclusion. Le FMI ne doit pas être pressé à renflouer une machine de guerre, un ramassis de criminels en col blanc - qui ont fait la preuve qu'ils se servaient d'un Etat pour ruiner un pays. Avant toute chose, Christine Lagarde doit caractériser l'ethnie-Etat congolais : plus qu'une dictature, c'est une organisation criminelle à tous points de vue qui pratique du terrorisme d'Etat contre son propre peuple. Pour preuve, les massacres gratuits dans le Pool où se déroule un génocide sous prétexte d'opérations de police pour arrêter un individu, le pasteur Ntumi. Le budget de la défense de l'Etat-gangster est le plus important du pays et l'argent ne sert qu'à terroriser et à massacrer des pauvres populations pour les plonger dans la peur. C'est ce qui fait de cet Etat privatisé par des barbares un Etat terroriste contre son propre peuple - qu'il laisse mourir de mille et une manières.

Les discussions en cours ne peuvent pas donner lieu à des conclusions hâtives en faveur du Congo - au risque de faire du FMI une organisation qui soutient le terrorisme, dût-il être du terrorisme d'Etat. L'argent qui sera donné au Congo servira-t-il aux Congolais ? C'est la question qu'il faut se poser. Cette fois-ci, si le FMI s'engage à soulager l'ethnie- Etat des barbares - alors que le monde entier sait que le Congo n'est pas solvable, que Denis Sassou Nguesso et les siens sont des corrompus corrupteurs ayant ruiné le Congo au point de le plonger en banqueroute, il le fera à ses risques et périls. Nous n'hésiterons pas à l'attaquer en justice pour complicité et soutien au terrorisme d'Etat du clan Sassou & Nguesso. 

Sans ses amis lobbyistes aux Etats-Unis, en Asie et en Europe, Denis Sassou Nguesso serait mis au ban des nations comme le président du nord Soudan, monsieur Béchir. Or, nous constatons que cet homme est libre de circuler dans le monde, les procès intentés contre les siens traînant étrangement en longueur. En France, Le procès des Biens Mal Acquis contre Denis Sassou Nguesso et les siens date de l'époque du président Sarkozy. Voilà un troisième président -sans que cette affaire n'ait fait l'objet d'un dénouement. C'est comme si la justice française prenait un malin plaisir à faire traîner l'enquête en longueur pour qu'elle ne soit jamais jugée. Des enquêtes sont en cours au Portugal, en Suisse et ailleurs. Le FMI se doit d'attendre car aucun programme d'ajustement structurel ne peut être mis en place si les filières de détournement de l'argent public et d'évaporation des ressources du Congo ne sont pas d'abord démantelées.

Nous avons les premiers avancé des pistes comme la disparition de la SNPC, la restitution de tout ce qui a été volé au domaine de l'Etat, la récupération de toutes les sociétés privées créées avec les fonds publics au travers de nationalisation. Par exemple, toutes les entreprises que monsieur Denis Sassou Nguesso a créées au nord du pays et ailleurs doivent être nationalisées. Pas que les siennes, du reste. Certains ont ajouté la suppression du ministère des Grands (plutôt des petits) Travaux. Encore faut-il que le génocide du Pool s'arrête car financer le Congo sans que le génocide des Kongos dans le Pool n'ait pris fin, c'est financer une organisation terroriste d'Etat. Tout financement du Congo dans ces conditions est une COMPLICITE - d'autant que les faits que l'on reproche au Congo sont connus de tous - au travers d'enquêtes et de procès dans des tribunaux internationaux.

Si l'argent détourné par le clan Sassou & Nguesso pouvait être restitué au Congo, notre pays n'aurait pas besoin d'un plan d'ajustement structurel. Le Fonds Monétaire International ne doit pas en l'état soutenir le Congo car il verserait dans le soutien à un crime contre l'humanité en cours, en sortant de la tourmente un Etat-gangster géré par des barbares, un Etat privatisé qui massacre ses propres populations en les dépouillant au passage. Il est vrai que pour les adorateurs du pognon, seuls comptent les profits. Cependant, il ne s'agit pas seulement de profits dans le cas du Congo mais surtout de soutien à une organisation terroriste qui s'est juché au sommet d'un Etat. Nous aurons le droit de contester devant les tribunaux internationaux tous les prêts octroyés au clan Sassou & Nguesso - alors que les créditeurs savaient bien que cet argent ne servait en rien au bien-être du peuple congolais mais qu'il était détourné par un clan mafieux au pouvoir.

Nous nous servirons des affaires en cours dans les tribunaux internationaux pour attaquer le FMI devant les tribunaux internationaux si madame Christine Lagarde s'hasardait à prêter de l'argent au Congo - en sachant que le Congo ayant gagé son pétrole pour des années - n'a pas les moyens de le rembourser, le pétrole étant la ressource principale du pays. Le FMI tombera en complicité d'un Etat barbare et terroriste - en toute connaissance de cause.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg