Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 14:21
RESEAU MAFIEUX : LE COLONEL LOUIS MARIE TONDO DOIT EXPLIQUER COMMENT DES PASSEPORTS DESTINES A LA DESTRUCTION SONT DELIVRES A DES CONGOLAIS

Chers compatriotes, aujourd'hui, j'ai été conduit à intervenir au tribunal administratif de Lyon dans une affaire concernant la préfecture de la Loire et un jeune compatriote à propos d'une situation de refus de titre de séjour. C'est une affaire qui me paraît suffisamment grave pour que mon interpellation dépasse le cadre du colonel Louis Marie TONDO pour atteindre celui de Denis Sassou Nguesso lui-même en passant par le Général Jean François Ndenguet, etc. Il s'agit ici de dénoncer l'existence d'un réseau mafieux qui recycle des passeports détectés comme défectueux et destinés à la destruction.

Nombreux sont nos compatriotes qui ont du mal à se procurer un passeport ; ce qui rend parfois compliquée la régularisation de leur situation administrative à l'étranger - notamment en France. Le passeport ne peut s'obtenir qu'à Brazzaville. Le paradoxe est que lorsqu'on n'en dispose pas, on ne peut pas se rendre au Congo - surtout lorsqu'on n'a qu'une carte d'une année dégraissée de la période où un récépissé de carte de séjour vous a été remis. On redoute de ne plus avoir un titre valide pour revenir en France...

Afin de débloquer au plus vite, sa situation administrative en France, monsieur X a sollicité l'aide d'une de ses cousines pour voir s'il était possible d'obtenir un passeport de façon assez rapide à Brazzaville, d'autant qu'il avait déposé un dossier de demande de passeport à l'ambassade du Congo en France, à Paris. Celle-ci a répondu que cela était possible à condition d'y mettre les moyens. Cinq cents euros plus tard, il reçut par DHL son nouveau passeport et se précipita à la préfecture de la Loire pour retirer sa carte de séjour. Après examen, il s'avéra que ce passeport entaché d'une erreur sur son nom s'est avéré être un passeport suspect. La préfecture le retint mais lui délivra un récépissé de carte de séjour. N'ayant pas reçu mention de ce qui n'était pas correct dans ce passeport, il rappela sa cousine pour lui dire que le passeport avait un problème car il y avait une erreur sur son nom, la seule chose qu'il put détecter à l'oeil nu. Il dut encore débourser 300 euros pour qu'on lui fasse parvenir un autre passeport. Celui-ci arriva avec son nom correctement écrit mais après vérification, il lui fut aussi retiré pour vérification auprès de la police des frontières de l'Hexagone.

A la fin de son dernier récépissé, la préfecture de la Loire refusa de lui délivrer une carte de séjour alors  qu'il avait déposé un dossier en février 2017. Je lui conseillai de prendre un avocat car on ne lui expliquait pas clairement pourquoi ses derniers passeports avaient été retenus...

Un passeport possède une zone de lecture automatique ou bande MRZ ainsi qu'une puce électronique qui permettent d'en vérifier l'authenticité à partir d'un appareil appelé COMBO-SMART. Cela, je l'apprends en lisant une copie numérique de la défense de la préfecture de la Loire.

Après introduction d'une plainte en référé-liberté, la préfecture de la Loire envoya sa défense à l'avocat et dans les pièces jointes se trouve la réponse du colonel Louis Marie TONDO en guise d'authentification d'un passeport, un courrier officiel entaché de fautes d'orthographe dont le grand festival a lieu en ce moment même au travers des affiches de campagne des élections législatives de juillet 2017. Celle-ci (réponse) nous révèle que les passeports envoyés à notre compatriote dans l'urgence s'avèrent être des passeports défectueux qui étaient destinés à la destruction. Et c'est là que j'attire l'attention de monsieur Denis Sassou Nguesso sur l'existence d'un réseau mafieux qui trafique même des passeports défectueux destinés à être détruits en les remettant illégalement en circulation.

Les questions que je pose au colonel Louis Marie TONDO sont les suivantes :

Comment et par quel biais des passeports destinés à être détruits se retrouvent encore en circulation au sein des services habilités à délivrer des passeports ? A-t-on fait exprès de l'attribuer à monsieur X parce qu'il était sudiste afin de lui causer du tort en France ? Le Congo ne doit-il pas diligenter une enquête sérieuse pour élucider cette affaire ? Quelle est la responsabilité personnelle du colonel Louis Marie TONDO dans cette affaire, s'il en est ? Qui devrait contrôler le processus de destruction des passeports défectueux ? Quelle est l'ampleur de ce trafic mafieux ? Comment expliquer l'existence de ces passeports défectueux ? 

Force est de conclure qu'un réseau mafieux les détourne pour les recycler au prix fort - puisque la preuve est faite que de tels passeports ne sont pas tous détruits. La réponse même du colonel Louis Marie TONDO signe l'aveu de l'existence de ce réseau. Estimant qu'il doit forcément exister un protocole de destruction des passeports défectueux, il est indispensable de remonter la procédure de destruction pour identifier à quel moment ils ont été soustraits de la destruction et par qui. Il y va de la crédibilité de notre pays dont les passeports sont de plus en plus suspects. On se rappelle encore de cette histoire où les Libanais se faisaient délivrer des passeports congolais au Liban ou celle des passeports diplomatiques délivrés à des personnes qui n'y avaient pas droit.

Le passeport est un titre de voyage que tout Congolais ayant introduit un dossier complet doit avoir. C'est un droit et non une exception ou un privilège de quelques individus.

Un jeune Congolais a été victime d'un réseau mafieux qui lui a délivré des passeports défectueux au prix fort. Il risque de se retrouver devant le procureur de la république pour s'en expliquer - alors qu'il n'est qu'une victime d'un réseau mafieux sévissant au sein de la direction de l'émigration.

Il est déjà assez pénible de ne pas se voir délivrer un passeport congolais - surtout quand l'on combat le régime comme moi mais payer le prix fort pour qu'une administration vous délivre un passeport défectueux me paraît suffisamment grave pour que même le gangster suprême Denis Sassou Nguesso s'en préoccupe. Il y va de l'honneur du Congo. Si l'Etat n'est plus en mesure de garantir la délivrance de documents officiels authentiques, il y a un problème. Un GROS problème qui remet en cause l'existence même de l'Etat..

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg