Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:05
UN ETRANGE REVE

Hier, j'ai rendu visite à un aîné, J.L.M, à Lyon. Son domicile est très proche du mien. Nous avons découvert ensemble l'image du nouveau président de la république française : Emmanuel Macron. La jeunesse a pris le pouvoir. Tout un symbole - même si tout reste à faire. Nous avons parlé de nombreuses choses en dînant. Après regardé le match entre Nice et Marseille, aux alentours de minuit, je suis rentré à pied chez moi il m'a raccompagné. En chemin, nous avons abordé la question religieuse..

Je me suis endormi. Cette nuit, j'ai fait un rêve dans lequel j'ai vu mon défunt père Ibouang' I Ipoudi I Mandzombo venir me rendre visite dans mon village natal que je n'ai plus revu depuis plus de quarante-cinq ans. Je me suis écrié : " Papa ! Ah, si tu étais là, tu m'aurais aidé à achever cette maison". Je désignai une maison en construction (je n'ai aucune maison en construction dans mon village natal).  Nous étions autour d'un foyer éteint de trois pierres. Mon père est entré accompagné par une dame. Il était vêtu d'une blouse blanche de médecin, lui qui fut chef-maçon. Il est arrivé à côté du feu, s'est frotté les mains et a soufflé sur le foyer. Le feu s'est alors allumé. Il m'a alors dit ceci, en français : 

" Sache que le christianisme est à l'origine une vieille religion très ancienne basée sur la recherche du feu de Dieu, de l'énergie pure de Dieu, qui est à la source de tout. Il s'agit d'allumer le feu de Dieu en nous et hors de nous, c'est-à-dire, de trouver, de se raccorder et d'agir en activant l'énergie divine que le Créateur a répandue en créant les univers. Ensuite, tout devient possible car elle rend possibles tous les impossibles. Qu'on l'appelle prana ou Saint-Esprit, c'est à la même chose, c'est toujours cette énergie qui est désignée, ce feu qui est est là mais que seuls quelques initiés parviennent à trouver et à animer. Tout le reste, tous les livres saints, il ne faut y voir que des chemins détournés pour y parvenir. C'est cette quête qui est derrière la vraie religion. Dieu n'est accessible qu'au travers de cette énergie créatrice qui est là, latente, invisible, pénétrant tout. Elle est le feu en nous, un feu qui brûle sans brûler, un feu que nous pouvons allumer pour qu'il brûle en nous, de sorte à modeler les autres, à façonner le monde. Tout ce qui a été créé l'a été par elle. On peut la considérer symboliquement comme une parole, un logos. Elle n'est pas juste au ciel car elle est partout et dans tout. La matière n'est qu'une de ses formes les plus refroidies, les plus dégradées.

Ne t'attache pas à la forme, aux erreurs des Ecritures toutes humaines que tu dois appréhender comme un stimuli de la foi pour aller plus profond de recherche de Dieu. La quête des quêtes est de trouver comment faire fonctionner cette énergie, ce feu qui brûle sans brûler, ce feu créateur, cette énergie qui est la propre énergie du Créateur qui s'est diffusée dans la création en la suscitant. C'est d'elle que procède le tout, l'infini. Dieu est inaccessible, inconnaissable mais cette énergie est à la disposition de ceux qui savent s'en montrer dignes. Dieu a créé non pas à partir de rien mais de sa propre énergie car rien ne peut jaillir de rien. Cette énergie n'est ni bonne, ni mauvaise car lorsqu'elle se manifesta dans la création, Dieu vit que ce qu'il fit était une bonne chose - même les choses ou les êtres les plus désagréables. L'homme créé a son image possède une image de cette énergie par sa pensée capable d'inventer, de façonner, d'imaginer des choses nouvelles. La puissance maximale de ce feu divin s'active par l'amour car tous les êtres vivants naissent en quelque sort de l'amour qui est l'image de l'amour divin qui déploie son énergie toujours opérante, en silence, dans le respect des lois immanentes et transcendantes.

Si Dieu se reposa le septième jour, l'énergie divine ne se repose jamais, ne sert jamais, ne diminue jamais mais augmente parce que l'amour est infini. Ne te focalise pas sur l'apparence de la religion mais sur cette quête qui permet à l'homme de manifester Dieu. Il y a des traditions qui prônent de la trouver et de la maîtriser intérieurement et il y a celles qui demandent de la propager, de la diffuser, de la partager. "

Aussi étrange que cela paraisse, mon père ne se préoccupait pas du fait religieux. C'était un homme simple, sans histoire, qui ne se préoccupait pas d'autrui. C'est auprès de lui que j'appris à ne pas ressentir de jalousie, d'envie pour autrui et de se contenter de sa propre condition d'existence. Dans sa jeunesse, il avait connu l'école catholique coloniale qu'il abandonna parce que les prêtres faisaient énormément travailler les enfants et les jeunes hommes à porter des charges, à faire des briques, à fabriquer des savons, à aller puiser de l'eau, etc. Il se brouilla avec l'administration de l'internat catholique et s'enfuit pour rejoindre sa soeur aînée à Pointe-Noire. Il ne s'exprimait pas beaucoup en français car sa pratique de la langue était sommaire. J'ai été étonné de l'entendre me parler dans un français soutenu - comme si on l'avait utilisé pour m'envoyer un message.

En ce moment, j'ai achevé la compréhension du contexte historique dans lequel s'est déroulée la naissance du christianisme judaïque car dans sa forme originelle, cette religion existait déjà en Egypte où la découvrit Moïse et Jésus. A l'époque de Moïse, elle se manifesta visiblement comme la shékinah.

Nous avons longuement discuté de religion avec le grand-frère. Ce rêve a fini par me convaincre que peu importaient les fables et les légendes qui avaient vocation à stimuler cette quête à se raccorder à l'énergie divine, à la faire transparaître au travers des agissements humains. Dieu se manifeste dans le monde par cette énergie et elle transcende le Bien et le Mal par l'amour. Tout ce qui est grand ou monstrueux naît de l'amour qui laisse croître la plante et son parasite. Raviver cette énergie divine, faire revivre cette religion du kimuntu, celle de l'homme qui vit au près près de Dieu, au plus serré de son énergie créatrice est l'une de mes préoccupations. C'est en fait la quête de toute ma vie, plus importante que l'or et l'argent. J'espère que j'y parviendrai. 

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg