Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 12:08

Quand on s'enfonce dans l'absurdité par mégalomanie, on ne peut que traîner des casseroles et Denis Sassou Nguesso traîne trop de casseroles en même temps ce coup-ci : crise économique qu'il ne parvient pas à résorber en dépit de la mise en exploitation de nouveaux gisements pétroliers - plongeant son pays dans la faillite qui se fait de plus en plus sentir, guerre d'extermination dans le Pool qui tourne au bourbier du Poolailler provoquant la désertion de plusieurs garde-chiourmes du régime, prisonniers politiquement condamnés injustement sans être jugés - ce qui devient de plus en plus intenable, une guerre de succession qui se joue déjà entre enfants, neveux et ressortissants de l'ethnie-Etat - notamment entre Denis Christel Sassou Nguesso et Jean Dominique Okemba, une communauté internationale qui se modifie et qui amène de nouvelles personnalités plus hostiles aux dictatures comme Donald Trump, etc. Il faut commencer à se débarrasser de quelques-unes.

Le cas du Général Jean Marie Michel Mokoko est l'une de ces casseroles dont il aimerait bien se débarrasser au plus vite. Pourquoi avant les législatives ? Parce que dans les régions nord du Congo, la colère gronde et certaines régions menacent de ne pas organiser les élections législatives. Hélas, Toto Ngakala traîne dans la confection des fausses preuves. Il vaudrait mieux pour le monstre de l'Alima solder la question de tous les prisonniers politiques au lieu de se contenter de résoudre au plus vite juste le cas Mokoko. Nous avons appris qu'il aurait renforcé la sécurité autour de la maison d'arrêt centrale de Brazzaville - comme s'il redoutait une tentative d'évasion des prisonniers politiques. Des miradors récemment installés auraient même ordre de tirer à vue en cas de tentatives d'évasion.

L'arbitraire appelle l'arbitraire comme l'excès appelle l'excès. Lorsqu'il ne reste plus que l'injustice pour maintenir un système, c'est que le coup de bâton de la justice n'est plus très loin. Traînant avec elle, les éléments de sa propre destruction, la dictature venue du bord de l'Alima tombera de ses propres excès. La question n'est plus comment mais quand. Il y a une fin à tout et les fins les plus dramatiques sont souvent celles auxquelles on ne s'attend pas.  Quoi que l'on fasse, la fin surviendra. Rien ne résiste à l'entropie qui est la règle absolue du temps. Même Rome eut une fin.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

PRESSE : SASSOU VEUT REGLER LE CAS JUDICIAIRE MOKOKO AVANT LES LEGISLATIVES

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg