Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 09:46
NIANGA MBOUALA : L'ARRESTATION DE SON DIRECTEUR DE CABINET EST UNE ATTAQUE QUI LE VISE DIRECTEMENT

Les Chinois disent que lorsqu'on attaque un serviteur, c'est son maître que l'on veut abattre ou que l'on défie. En effet, le serviteur ne fait rien sans l'ordre du maître. Attaquer le serviteur revient en quelque sorte à attaquer le maître. Si le maître ne réagit pas à l'arrestation de son serviteur, les autres serviteurs ne lui feront plus confiance. C'est l'autorité du Général Nianga Mbouala qui est en jeu au sein de toute la Garde Républicaine au travers de l'arrestation de son directeur de cabinet - à son insu et pendant son absence. Toto Ngakala lui manque de respect. Non, c'est Jean Dominique Okemba qui défie le Général Mandefo. Tata Mandefo doit réagir sinon le prochain sur la liste, c'est lui. Qu'il se rappelle l'histoire sordide du serviteur Ntsourou trahi et poignardé dans le dos par Jean Dominique Okemba qui sait faire avaler n'importe quelle couleuvre à Denis Sassou Nguesso qu'il aurait complètement envoûté.

L'arrestation du directeur de cabinet du Général Nianga Mbouala à la tête de la Garde Républicaine en rapport avec les événements du Pool où la soldatesque du monstre de l'Alima s'enlise, est une attaque directe contre la personne de notre barbe hirsute nationale. Décidément, Jean Dominique Okemba ne craint pas de se faire des ennemis pour plaire à son kani. Il y a des traîtres qui renseigneraient le Général Ntumi et l'arrestation du directeur de cabinet du Général Nianga Mbouala indique clairement que l'on suspecte la barbe hirsute de complicité avec l'ennemi.

On se rapproche de la bête mais on arrête d'abord ses serviteurs afin de la débusquer. Toto Ngakala n'a même pas pris le soin de contacter Barbe Hirsute avant l'arrestation de son directeur de cabinet. Ce qui indique que la suspicion a atteint des sommets. La dictature est vraiment une merde qui patauge dans la merde. Jean Dominique Okemba ne sait plus où mettre de la tête et pour la préserver, il est prêt à exposer celle de Nianga Mbouala. A chacun pour son cou, Oyo pour les uns, Ollombo pour les autres...

Cette affaire n'a que deux hypothèses possibles : ou bien Jean Dominique est un minable agent de sécurité du régime ou c'est un génie pour avoir trouvé le mouchard - si près de Denis Sassou Nguesso. Enfin, il lui a fallu tout de même plus d'une année ! Ce n'est pas digne d'un Einstein de la sécurité !  

Cette guerre à visée génocidaire commence à bien faire. Si elle ne se termine pas très vite, il faudra bientôt espionner les espions qui espionnent les espions qui espionnent les espions ! Onéreuse, sécurité ! Sans blague, Jean Dominique Okemba suspecte celui qui garde le roi d'Edou au plus près ! C'est une attaque grave, inouïe ! Même s'il avait envie de faire pression sur le petit-frère du directeur de cabinet arrêté, il manque d'imagination en s'attaquant directement au Général Barberousse, euh, pardon, Barbe Blanche, non Barbe Hirsute ! 

La guerre d'influence secoue le système de l'intérieur. Entre les originaires d'Oyo et ceux d'Ollombo, paraît-il, que rien ne va plus. A jouer de la différence comme instrument de division des hommes pour mieux les gouverner, on risque d'affaiblir son royaume car la différence finit par s'insinuer partout...

L'incompétence de toute une milice ethnique est mise à nu. La fiabilité du renseignement sécuritaire est proche de zéro. Et d'après, ce que l'on apprend, ce seraient les originaires d'Ollombo qui tombent plus au champ de bataille. Hier, une jeune dame me disait qu'il y avait de nombreuses veillées mortuaires à Nkombo.

Ce génocide était au départ aussi facile que des bombardements aveugles mais voilà que dans le bourbier du poolailler, ça sent de plus en plus mauvais.

Une dictature meurt toujours de ses excès et elle n'y peut rien car un excès en appelle toujours un autre plus gros. L'implosion du régime est en marche. Et cette crise économique qui dure n'arrange pas les choses ! Franchement, ce régime est une statue aux pieds d'argile. Quelques coups bien portés au bon endroit et l'édifice s'écroulerait comme un château de cartes En fait, Denis Sassou Nguesso ne règne que sur nos peurs. Or, la peur est désormais chez ceux qui l'administrent à notre peuple au quotidien. Il va arriver un moment où même l'argent ne parviendra plus à cimenter cette construction de sable. La haine du Mukongo, non plus. Face à la mort pour rien, même l'idiot du village devient lucide. Même l'idiot d'Oyo...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Je mets en ligne un texte d'Anaïs Polo, rédactrice en chef d'OEIL DU CONGO BRAZZA :

 

OEIL DU CONGO BRAZZA 

ARRESTATION DU DIRCAB DU GÉNÉRAL NIANGA MBOUALA 

Le grand-frère du Dircab de Nianga Mbouala, le nommé Okandzé Onkourou qui est un ami et adepte du Président des FALC, est incarcéré à la DGST depuis un an à cause de son dévouement au Pasteur Ntumi. Ce dernier était un élément clé lors des négociations entre le pouvoir et le Révérend en 2003.
Nianga Mbouala avait même fait envoyer deux Hilux au Pasteur Ntoumi par l'intermédiaire de cet ami. 

Depuis son arrestation, Monsieur Okandzé Onkourou est sommé de montrer toutes les cachettes du Président des FALC, mais il dit ne pas savoir où se trouve son ami.

Pour la petite histoire, le rapprochement de Monsieur Okandzé Onkourou et le Pasteur Ntoumi, vient du fait que tata Ntumi avait soigné Okandzé de sa folie en 1995... Depuis, ce dernier guéri et convaincu est devenu un adepte sans faille de son guérisseur... Ils ont tissé par la suite des liens très forts.
 
Hier, son cadet, Dircab du Général Nianga Mbouala a été interpelé et écroué à la Maison d'Arrêt de Brazzaville par le tout puissant "FAIT À MON PARQUET" en l'absence du Général Nianga Mbouala, qui se trouve actuellement à Ouesso pour assurer la sécurité de papa 8. On reproche au Dircab d'être le petit-frère de Monsieur Okandzé Onkourou.

"Soki bo bimissi yé té, mandeffo na ngaï é ko koma motani à mon retour de Ouesso." DIXIT Nianga Mbouala alias Djo bill.

Anais Polo, la Tutsi du Congo Brazzaville, Rédactrice en Chef

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg