Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 18:16
DAVY ALBANO : LE SASSOUISME OU SYSTEME CRIMINO-KLEPTOMANO-OLIGARCHIQUE DE DSN
Denis Sassou est un OLIGARQUE car seule sa famille, son ethnie et quelques courtisans de tous bords ont droit de Cité au Congo.
Je n'ai jamais compris comment les médecins commis par LA COUR, INCONSTITUTIONNELLE fût-elle, n'ont pas pu déceler la psychopathie avérée du prince d'Edou pour ainsi valider sa candidature à la magistrature suprême ! Ce monsieur est à lui tout seul LE MAL DU CONGO. Voyez combien de constitutions a-t-il changé, car elles ne lui servent que de paillasson. Après avoir doublement échoué de coopter le Rwandais Joseph Kabila par un mariage arrangé avec l'une de ses nombreuses filles et tenté de pistonner Jean Ping du Gabon aux élections présidentielles contre Ali Bongo afin de plus tard positionner son petit fils Bongo, Sassou s'est mis martel en tête de promouvoir à tout prix son Kiki de fils comme successeur au trône. Son rêve inavoué est le contrôle des voisins frontaliers (Gabon, RCA et RDC) en y plaçant des gens de paille à défaut de sa famille.
 
Denis Sassou est un KLEPTOCRATE en ce qu'il a instauré la corruption à grande échelle comme mode de gouvernance. Ce système inique tire toute sa substance de l'argent facile, le tout couronné par une impunité absolue du fait que la justice lui est toute dévouée. Cette KLEPTOCRATIE dont Sassou est le maître ordonnateur a gangrené la socièté entière à tel point que ne pas verser dans la corruption au Congo s'apparenterait presque à un délit. Depuis longtemps au royaume de Sassou,  l'honêteté n'est plus qu'un vice, une tare.
Rien ne se fait au Congo-Brazzaville comme affaire sans qu'on y voit l'ombre du sinistre et lugubre Sassou ainsi que celle de ses proches. Ils sont soit propriétaires ou actionnaires dans de multiples sociétés. Avis aux Généraux laissés pour compte : Vous êtes exhortés d'aller vous servir en véhicules 4x4 neufs à la CFAO au lieu de rouler dans vos vieilles guimbardes qui vous lâchent à chaque feu de stop. La CFAO étant une des nombreuses sociétés de Sassou, vous avez le droit de vous y servir, entre vous, hauts officiers. N'ayez pas peur, il vous craint malgré tout, sinon il ne vous aurait pas octroyé des salaires à vie de plusieurs millions de cfa. 
 
François Hollande nous dira que cet énergumène a une telle capacité de nuisance qu'il s'attaquerait à une scie circulaire,  qu'il irait  jusqu'à corrompre le diable lui-même si c'était possible. Il remplace sur ce registre, feu Omar Bongo qui à son époque finançait à tous vents les partis politiques français de gauche comme de droite par le système des mallettes. Récemment nous avons vu comment par son lobby américain, il a tenté d'approcher l'administration de Donald Trump, engloutissant d'énormes sommes d'argent pour juste satisfaire son ego d'être le premier dictateur à être reçu par le nouveau locataire de la White House. Il tient par ce système abject tous les leviers du pouvoir politique et économique du pays. 
Je citerai maître Amédé Nganga, l'avocat du colonel Ntsourou, qui affirme que Sassou tient en otage les cadres du Nord par le crime rituel sur Marien Ngouabi, en les plaçant à tous les postes de commandement dans l'armée, la police et la gendarmerie, dans l'administration, même s'ils n'ont pas les compétences requises. Ajoutez à cela la propension génétiquement avérée qu'a cette ethnie à ne pas faire la différence entre le trésor public et celui de la famille, la course au pillage était longtemps ouverte. C'est la seule tribu au Congo qui se permet de narguer tout le monde. Pour ne parler que de Pointe-Noire, leur ville de prédilection, ils ont acheté tout le quartier Mvou-Mvou et poursuivent leur conquête du coté de Loandjili, Nkouikou, Mongo-Kamba, Siafumu...  Cependant ils évitent soigneusement les autres quartiers comme Tié-Tié, Mpaka, Voungou, Loussala parce qu'ils savent qu'ils agissent très mal. Leurs maisons poussent comme des champignons, avec une prédominance pour les bâtiments à plusieurs étages, le tout sur la base d'un maigre salaire de fonctionnaire. Parfois ils poussent la hardiesse jusqu' à racheter tout un bloc habité (cf. ce célèbre douanier du secteur du collège Moe-Poaty de Loandjili qui étend indéfiniment ses acquisitions autour de lui sans gêne) délogeant les pauvres voisins à coup de millions !  Quant à l'achat des voitures, je parlerai plutôt en termes de parcs à voitures ! Comme ils ne peuvent plus sortir facilement les grosses sommes d'argent volé, ils ont innové dans un système de blanchissement inédit. Après avoir investi localement dans l'achat et la construction d'un grand immeuble, le rez de chaussée est consacré à des commerces de façade telles qu'une blanchisserie ultra moderne, un salon de coiffure, une croissanterie qui, du reste, ne rapportent rien. Ces semblant de commerces leur permettent de justifier les versements quotidiens d'argent recyclé dans les banques de la place.
 
Quelle autre ethnie au Congo a déjà tenu des slogans guerriers du genre : "camarade Marien, si vous avancez on vous suit, si vous vous arrêtez on vous pointe, si vous reculez on vous abat ",  " le pouvoir est au bout du fusil, il ne se donne pas, mais il s'arrache", " ebonga ebonga té toujours meilleur, le ciel ne tombera, tia ngue o",  "lé nua lé dia lé tonga ndako lé somba Pajero na VX (4×4 Toyota) mokolo okokufa yo yebi te" ? C'est la seule ethnie-Etat qui nous avait jadis habitué aux communiqués audiovisuels du genre : "Yoka Manuel azo yebisa ndeko na ye lssongo Norbert  na mboka Oyo, aya noki noki na mboka mokonzi Brazzaville. Billet na ye ekofutama na makolo ya mpepo"
 
Tout avait commencé avec la chute du président Massamba Débat en 1968. Cette année marquait  pour le Congo  le début de la perte de la notion de la chose publique et, la descente aux abysses amorcée avec l'avènement du camarade Marien Ngouabi. Plus d'une cinquantaine d'unités de production de l'Etat du nord au sud, initiées par feu Massamba Débat, ont été vouées à la prédation du PCT. Car le principe inavoué semble-t-il serait que le camarade membre du parti qui REUSSISSAIT à détruire une entreprise se voyait PROMU à un poste au dessus du premier (cas de Lékoundzou qui après avoir fait tomber la société de pêche maritime SICAP s'est vu élevé au rang de MINISTRE). Les exemples sont légion.
 
Denis Sassou est un CLEPTOMANE car rien ne justifie autant d'inutiles détournements d'argent public comparé au seuil de pauvreté des citoyens. La question aujourd'hui est de savoir qui des présidents Youlou, Yhombi et du CLEPTOMANE Sassou a tout volé ?
 
La Conférence nationale nous avait révélé comment Sassou détourne l'argent public, à l'exemple des 11 millards de cfa dissipés pour la construction fictive d'un hangar de l'avion présidentiel, 50 milliards pour une brasserie fantôme de bière à Oyo et j'en passe. 
 
Revenu au pouvoir par les armes au prix d'une guerre inutile, Sassou ne se retient plus ; aucun membre de son entourage ne pouvant le stopper dans sa dérive démentielle. Ses compères chefs des Etats le surnomment "DAB pour distributeur automatique des billets de banque". C'est ainsi que Bozizé de la RCA bénéficiera gratuitement de Sassou une dotation exceptionnelle de près de 40 voitures Mercedes de luxe pour son gouvernement.
2012 : 50 milliards de cfa sont donnés à Mamadou Issoufou du Niger, 
2013 : 25 milliards de cfa à Nicolas Tiangaye ministre des finances du CentreAfrique.
2013 : 230 millîards de cfa à Wattara de la Côté d'Ivoire. Yayi Boni, IBK, la liste des heureux bénéficiaires de l'argent du contribuable congolais est longue. Les scandales économiques au sein de sa famille ne sont plus un secret pour personne, car Sassou est le premier et le seul président dans l'histoire du Congo à posséder des sociétés privées et un campement transformé en cité du genre Gbouadoluté de Mobutu du Zaïre.
 
Denis Sassou est un TYRAN car c'est un gouverneur autoritaire, cruellement criminel, despotique, injuste en ce qu'il ne respecte pas les libertés individuelles. Maître Amédée Nganga, le qualifie de TUEUR-NÉ et de LÂCHE, par ce qu'il n'a jamais eu le courage d'assumer ses crimes. Il s'ingénie toujours à les faire porter à d'autres personnes par des montages rocambolesques, lesquelles personnes pour la plus part sont des victimes innocentes. La bête d'Edou est en elle même, tout le MAL INCARNÉ. L'avocat affirme que la seule chose que Sassou sait faire  c'est TUER au delà de PILLER. Souvenez-vous qu'après sa victoire de 1997, n'ayant plus d'argent pour payer ses cobras, il leur avait ordonné de piller le peuple en attendant l'aide de la France.  Je pense que c'est cette déviance pathologique qu'a dû repérer en lui les recruteurs des réseaux Foccart dans les années soixante pour en faire ensuite le fidèle valet de la FRANÇAFRIQUE. 
 
On raconte que très tôt, alors qu'il n'était qu'un tout petit gamin, le petit Denis avait déjà expérimenté en toute impunité le goût du crime, dans son propre milieu familial. Aujourd'hui, selon la pertinente remarque de maître Amédée, tout jeune Mbochi en âge d'apprentissage de tuer est envoyé s'exercer dans les prairies zoologiques du Pool, les Bakongo étant leurs gibiers non protégés. Ces jeunes sont même étonnés de parfois y trouver la mort, car comme Israël, ils y vont après avoir jeûné et invoqué la protection divine par dessus leurs gris-gris (voir la vidéo des 20 soldats morts dans l'embuscade au Pool). Pendant que le Sud a été longtemps évangélisé, la majeure partie du Nord est restée fétichiste, en témoignent les sacrifices rituels donc le prince d'Edou est friand. Tout ce qui est scientifique échappe à sa comprenette, les fétiches étant son principal credo. J'imagine qu'il doit faire appel à ses marabouts incultes pour faire des sacrifices contre la crise économique en cours, tellement qu'il est incapable de comprendre ce mot tout comme il n'est à même de lire sa propre constitution et encore moins de la comprendre. Après avoir commandité l'assassinat de leur leader Marien Ngouabi, les coupables étaient tout trouvés.  D'abord on accuse Yves Motando pour ensuite se défouler sur le Pool : "Ba kongo ba bomi Marien". S'en était suivie une purge ethnique dans le "Poolailler" ! Et maintenant on nous parle du "VIVRE ENSEMBLE, PO NA EKOLO" comme si c'est une nouvelle trouvaille ! Déjà qu'on nous impose le lingala comme langue administrative.
Récemment, une vulgaire bagarre entre les élèves de deux lycées avait vite justifié l'intervention musclée de ses tueurs à gage. Bilan : 3 élèves assassinés gratuitement, et le roi Zulu Bad continue à se pavaner en toute impunité dans les rues de Pointe-Noire. Sous d'autres cieux, ce tueur se serait déjà fait abattre par l'une ou l'autre des familles éprouvées à titre de vengeance. Mais le Sud est tellement christianisé que là où l'homme du Nord tue, il s'en remet à un jugement divin...
 
Denis Sassou est un DICTATEUR car parvenu frauduleusement au pouvoir, il gouverne ARBITRAIREMENT sans contrôle démocratique. C'est donc un AUTOCRATE, en témoignent le referendum, les changements à répétition des constitutions, le hold up électoral, le musellement de l'opposition et les arrestations de tout genre. 
Aucune déontologie dans la gestion de l'Etat. Quitte à garder des vieux fidèles octogénaires au trésor public (qui lui sortent des milliards de francs juste sur un simple appel téléphonique), des vieux magistrats qui ne  se souviennent plus du droit que comme de leur première paire de chaussettes, des chefs des escadrons de la mort qui tirent sur le pauvre peuple sans sommations alors qu'ils ont brillé par leur absence du côté de Kimongo pendant l'invasion de l'armée angolaise. 
Sur le plan de la  politique intérieure sa formule est toute éprouvée :
-création de multiples partis satellites et associations affiliées au pouvoi ;
-financement des candidats de pacotilles aux différentes élections ;
-nomination des députés et sénateurs pour avoir un parlement acquis à sa cause ;
-contrôle du pays par ces réseaux d'information ;
-achat de conscience des parlementaires indépendants ;
-arrestations et élimination par empoisonnement des opposants réfractaires.
 
Pour la petite histoire, quand il fait arrêter le général Mokoko, il envoie Ayessa son directeur de cabinet avec 120 millions de cfa pour corrompre les pseudos sages de son village, avec comme message qu'il l'aurait mis en prison pour le protéger de son neveu Jean Dominique Okemba qui veut le tuer ! Quant à l'assassinat du Colonel Ntsourou, je vous laisse imaginer la corruption qui a entouré cet événement au sein de sa famille... On nous laisse entendre qu'il fait miroiter près d'un millard pour les prochaines législatives malgré la crise.
 
En lisant son pseudo livre "Le fleuve, le manguier et la souris", vous vous rendrez compte combien l'ambition est débordante chez ce fils de forêt. 
 
Ouvrons une parenthèse. Or ce que les Occidentaux appellent AMBITION (recherche d'honneur, de gloire, d'élévation sociale, de distinction) est tout bonnement synonyme  de CONVOITISE (désir immodéré, déréglé) car ces deux notions se mesurent par rapport à autrui, tandis que leur COURTOISIE est une forme D'HYPOCRISIE à peine voilée. Selon leurs intérêts, la communauté internationale (y compris l'UA, le syndicat des vieux dictateurs) peut ignorer par bienséance (courtoisie) le génocide en cours dans le département du Pool et le plébisciter (par hypocrisie) comme PRÉSIDENT DU TRÈS HAUT NIVEAU (sic) pour la résolution de la crise Lybienne. La France peut hypocritement s'appitoyer sur le sort des Lybiens dont Sarkozy est le fauteur de trouble et fermer sournoisement les yeux sur celui des Congolais. Elle peut également sans vergogne condamner les bombardements du président  Bachar el-Assad de la Syrie sur son peuple et par complaisance ne rien observer sur ceux du Pool orchestrés par Denis Sassou. Comment peut-on tolérer qu' un terroriste d'Etat puisse être comme par enchantement un médiateur ailleurs ? Fermons parenthèse. 
 
Le colonisateur a enseigné aux sudistes les préceptes suivants : 
 
TU MANGERAS A LA SUEUR DE TON FRONT, TU TRAVAILLERAS SIX JOURS POUR TE REPOSER LE SEPTIEME, TU NE TUERAS POINT, TU NE VOLERAS POINT, TU NE COMMETTRAS POINT D'ADULTERE, TU NE MENTIRAS POINT, TU NE CONVOITERAS PAS LA FEMME DE TON PROCHAIN, NI SA MAISON.
Or ces notions basiques du "VIVRE ENSEMBLE" sont presque ignorées par nos frères du Nord. Par leurs pratiques d'un autre âge ils ont corrompu presque toute la société. Souvenez-vous de la rencontre de Sassou avec les pseudos sages (singes) d'Oyo à propos du POUVOIR en 2014. Ils se comportent de façon barbare et ont le goût très prononcé pour le sang. Là où l'homme du Sud pardonne,  l'homme du Nord tue !
 
A douze ans, d'après son propre témoignage, quittant sa mère Mouebara (du nom de code du génocide dans le Pool) pour aller à l'école, l'enfant d'Edou ne put réprimer ses instincts de chef de gang, car nous dit-il, il prit la tête du groupe, supplantant même les plus vieux que lui ! La suite nous la connaissons. Il est émerveillé de prendre le même jour un camion pour "nguélé", entendez la ville  (Brazzaville), suivi du train pour Dolisie. Je vous laisse imaginer le choc que cet enfant de forêt subit sans transition en découvrant le monde civilisé. Mais fort de sa malice, la seule image qu'il va laisser transparaître est celle d'un vulgaire coureur de jupons, ce qui fera dire à son mentor Marien Ngouabi que c'est un bon à rien mis à part les femmes. Camouflage très réussi. Il observe beaucoup et assimile petit à petit les rouages du pouvoir auprès de ses aînés qui d'ailleurs ne soupçonnent rien. On dit qu'il est même le commissionnaire de Marien Ngouabi dont il arrange les rencontres avec les femmes de joie. Cela expliquerait peut être plus rationnellement pourquoi ce dernier recevant un coup de fil de Sassou alors qu'il s'entretenait avec le cardinal Emile Biayenda, s'excuse et congédie l'homme de l'église pour aller discrètement avec juste son chauffeur à l'hôtel le Mistral, siège habituel de leurs ébats, sans gardes de corps. Je n'ai du reste pas mordu à la version officielle absurde, selon laquelle on venait de lui annoncer que son protégé, Yves Montando ayant reçu une balle au champ de tirs, se serait refugé à l'hotel le Mistral au lieu de l'hôpital militaire !
 
Après avoir détruit le système scolaire qui est la base toute société et qui a fait de ces fils de paysans ce qu'ils sont devenus aujourd'hui, ils ont réduit le peuple en un troupeau de moutons de Panurge, prêts à les ovationner sans réfléchir. Feu Fulbert Youlou pouvait prédire de ce peuple qu'il acclamerait un jour un fou, et nous y sommes. Une fois l'école détruite, il ne reste plus du peuple qu'une foule ignorante de ses droits et libertés. Savez-vous que la foule est ce qu'il y a de plus versatile ? La Bible nous en fournit un exemple très parlant. Le Seigneur Jésus après avoir fait du bien à une grande foule indigente monte à Jérusalem sous des acclamations: "Hosana, soit béni celui qui monte au nom du Seigneur". Une semaine plus tard, c'est exactement la même foule qui réclame son sang au bénéfice d'un truand nommé Barabbas. Comprenez que les peuples ont les dirigeants qu'il méritent, et que la seule arme contre une dictature, c'est la révolte de ce même peuple.
 
La cigale qui hier en été chantait en dilapidant le trésor public en vient à quémander aujourd'hui de quoi subsister, volant d'un pays vers un autre. Finis les forums et autres rencontres de luxes qui donnaient vie à l'hôtel 5 étoiles Alima et à l'aéroport international d'Ollombo. 
Organisés en cercle de véritables mafiosos, les contributions directes (les douanes, les impôts, les mairies), la police, la gendarmerie et à une moindre échelle l'armée, rançonnent le peuple et découragent tout développement de l'informel susceptible de faire vivre la grande population. C'est à croire que nous devrions tous croiser nos bras, ne rien entreprendre et attendre que seul le bâtisseur infatigable puisse lui-même construire et nourrir le pays tant l'Etat blâme tous ceux qui osent se débrouiller. Combien de nos vieilles mamans sont brutalisées par la police pour avoir vendu occasionnellement des légumes ou des fruits aux abords des marchés ? Combien des transporteurs sont rançonnés dans les barrages érigés sans fondement le long des nationales "chemins d'avenir" ? Combien de citoyens sont "rackettés" parce que privés de carte nationale d'identité qu'ils peinent à avoir, tant celle-ci est distribuée gracieusement aux Congolais de la RDC et aux OUEST- Africains ? Que sont devenus le grand marché de Pointe-noire et celui de Tié-tié détruits pour des raisons de campagne électorale ? Espérons que le nain procureur Oko Ngakala, spécialiste en ouverture d'enquête, mettra en examen le monstre d'Edou et toute sa famille atteinte de KLEPTOMANIE. 
 
Nous attendons la REDEMPTION des cadres Nord, nous dit maître Amédée Nganga, car c'est au maître du chien enragé qu'il échoit de le noyer. Longtemps ces cadres ont cautionné ce système sous le fallacieux prétexte de la conservation du pouvoir. Le Sud a toujours démontré son patriotisme : dès les premiers signes de dérive du gouvernement de Fulbert Youlou, les Mountsaka et autres sudistes ne l'ont pas soutenu comme le font les Généraux Mondjo, Okoï, Nianga Mbouala. C'est de votre devoir de débarrasser le pays de ce fils du diable que vous avez enfanté. Nous savons maintenant qu'il ne vous aime pas, mais il vous utilise pour cacher sa folie meurtrière. Je vous envoie relire l'analyse du général Dabira dans son document secret de 1999 où il préconise comme solution extrême la démission de Sassou et l'exil afin d'exorciser ses méfaits contre la nation.
Chaque chose ayant une fin, le pire est à venir car dit-il : "dans le meilleur des cas, nous les fortunés Mbochi, finirons en exil et ceux de nos parents qui échapperont à la vendetta se verront ravalés au rang de primitifs dans nos forêts".  
Je vous renvoie à une de vos déclarations favorites au PCT : IL N'EST PAS TROP TARD POUR AGIR.
 
                                        DAVY ALBANO
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

agence de voyage au Vietnam 28/04/2017 06:42

Ohhh!!! c'est super article. J'adore votre blog. Il y a beaucoup de problème au Vietnam pour protéger les animaux sauvages comme les lions...Grand merci et très bonne journée

MBOCHI 18/04/2017 11:56

ah le congolais.

Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Vous tombez systematiquement dans le piège que l'on vous tend, qui est : diviser pour mieux regner.

Qd vous critiquez vous englobez tous les Mbochis. au lieu de combattre un sytème, non vous combattez une ethnie.

Allez au Nord, NGAMAKOSSO, Ouenze, Mikalou, DJIRI, voyez les conditions de vie ( laison en tôle, manque d'eau, d'électricité, famine, prostitution des enfants) de ces soit disant MBOCHIS et vous comprendrez que vous menez le mauvais combat.
Vous jouez leur jeu à savoir, la division.
En lisant ce genre d'article, vous leur facilitez la tache, ils n'auront qu'à dire " Vous voyez, même si vous êtes dans la misère, ne vous rebellez pas contre nous car, à notre départ on va vous massacrer"

Ne tombez pas dans la facilité, combattez le système et non l'ethnie car jusqu'à preuve de contraire, il n'y a pas que les MBOCHIS qui pillent ce pays.
Je peux vous citez une multitude de congolais aussi bien du sud ou de l'est qui profitent de ce système.
Même les fonctionnaires,, car qd on reçoit sa paie et qu'on ne passe que 2h au travail/jour, cela s'appèlle aussi du vol. et à ce jeu, il n'ya pas que les MBOCHIS qui le font.

Alors mon frère au lieu de crier à tort sur toute une ethnie, concentres ton article sur le système et rien que le système car c'est lui le mal de ce pays.

mwangou 15/04/2017 13:16

Bjour LDM!
je ne sais pas quoi penser de cet article...je crois tout au moins que personne aujourd'hui n'ignore les visées de sassou nguesso... je ne crois pas que "les cadres du nord sont ""trombonisés" par ssassou nguesso... ces cadres sont cadres pour l'argent; sassou nguesso le sait; il les utilise ainsi; et dans le mysticisme nordiste, un cadre a un pouvoir; sassou nguesso peut jouir de ce pouvoir en se le faisant transférer par les relations sexuelles; ainsi, ces cadres donnent leurs femmes à sassou nguesso qui doit assouvir ses prétentions...
de savoir s'ils sont ou non compétents, cela ne sert à rien; sassou nguesso leur dit ouvertement qu'ils n'ont pas été nommés pour prouver leur compétence, mais plutôt pour donner la preuve de leur soumission et leur sodomisation...
pour le reste, les rappels ici faits nous laissent sur notre soif; la soif de voir libérer ce pays... et malheureusement, aucun des généraux de cette ,milice armée, ne fera rien, puisqu'ils ne sont en réalité que des miliciens... Sinon, comme avait dit un papa à son locataire militaire qui aimait parler politique : "tu es militaire! sassou nguesso aussi est militaire! au lieu de vouloir arranguer les civils que nous sommes, pourquoi ne prends-tu pas ton arme et aller chercher ce type que tu critiques tout le temps; ainsi le pays serait sauvé... Si tu n'es pas capable d'une telle attitude, cesse de faire ton numéro d'aigri dans ma parcelle... je n'ai pas envie de voir mes maisons cassées à cause de ton comportement...".
Dénoncer c'est bien. mais chez sassou nguesso, le chien aboie, la caravane passe... alors en silence, réfléchir sur la solution en tenant compte des paramètres actuels que l'on détaille dans cet article, voilà qui est encourageant...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg