Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 21:51
DAVY ALBANO : SASSOU, LE BONIMENTEUR INVETERE

Pourquoi diantre, le despote sanguinaire Denis Sassou Nguesso s'évertue-t-il à se faire tant détester par les Congolais ? Comment cela se fait-il que tous les siens l'accompagnent sur ce fameux CHEMIN D'AVENIR DE LA NOUVELLE (ANCIENNE ) ESPERANCE EN ALLANT TOUJOURS PLUS LOIN DANS LA BETISE ?

On raconte que l'instinct primitif et criminel du tyran Denis Sassou, alias Nguesso par adoption, remonte à sa plus tendre enfance au village d'Edou où il était plus prédisposé à être dans le meilleur des cas un brillant pêcheur, contrairement à cette image de piètre chef d'Etat qu'il nous offre. Très tôt, nous dit-on qu'il tua son demi-frère ou cousin par noyade (immergence) pour une vulgaire affaire de poisson !

Transplanté brutalement du campement des pêcheurs de la forêt d'Edou à la ville sans transition, notre énergumène n'eut pas assez de temps pour s'adapter à sa nouvelle vie de citadin à Dolisie. Dans son livre "Le manguier, le fleuve et la souris", il se vante en bon villageois d'avoir accompli, à son grand ébahissement la prouesse d'avoir emprunté en un jour la pirogue, le camion et le train. Ses quelques rares compagnons de jeunesse racontent qu'il était plus attiré par la gent féminine que par les études...

A l'issue de celles-ci à Mbounda, études dont personne ne rapporte s'il était brillant, notre instituteur par crainte d'affronter une salle de classe, fût-elle celle des élèves du cours primaire, par carence de langage, avait vite fait de s'enôler dans l'armée où il espérait mieux assouvir sa nature brute et bestiale.

C'est de là que vient le plus grand tort de l'Etat qui lui offre cette opportunité inouïe d'intégrer une corporation réputée brutale en Afrique. Très tôt, il est du groupe des premiers remuants activistes qui ébranlèrent le gouvernement de l'Abbé Fulbert Youlou et qui avec son compère Marien Ngouabi, firent tomber le président Massamba Débat. On oublie très souvent de souligner que c'est Marien Ngouabi qui est à l'origine de la déliquescence de notre Etat. Avec son PCT, parti congolais du travail, le pays allait rentrer dans une escalade des scandales : détournements de denier public, faillites des compagnies de l'Etat, corruption et paresse généralisées érigées en mode de gestion jamais vécue. Mon vieil oncle raconte qu'il a vu tomber en faillite, dès l'arrivée du PCT aux affaires, la cinquantaine d'unités de production créée en cinq ans par le président Massamba Débat. De là commence l'ère des discours vides, des intrigues, du mensonge, de l'intolérance et de l'arbitraire (j'emprunte ici leurs termes). A défaut d'y jouer au football, le stade de la révolution devient le sinistre théâtre d'exhibition des cadavres des opposants exposés comme des trophées révolutionnaires.

Dans la foulée, Sassou assassine tous ceux de ces camarades susceptibles de lui faire ombrage : Kinganga, Diawara (après avoir ravi à son frère Kader le jour même du mariage, la prostituée Antoinette Tchibota), Ikoko, les présidents Marien Ngouabi et Massamba Débat (après lui avoir troué les yeux par le lugubre général Ngolo, écrasé et donné en pâture aux lions du zoo pour récupérer ses os à des fins mystiques), le cardinal Emile Biayenda (enterré rituellement vivant), les Ndoudi Nganga, Kikadidi, Ontsou, Anga Pierre (dont il préleva de sa propre main à l'aide d'un canif sorti de sa poche, le sexe comme un trophée à Oyo), le général Adoua qu'il se débarrassa comme un citron après usage, et tout récemment l'ancien gouverneur autoproclamé civil et militaire le colonel Ntsourou (sic).

Tout le monde sait que l'enfant terrible d'Edou n'a aucun sens de l'honneur, malgré son ronflant titre d'officier-Instituteur-Général . Il n'est jamais lié à ses promesses, qui d'ailleurs n'engagent que ceux qui les croient. Citons quelques unes des plus célèbres des ses promesses jamais tenues :

- l'autosuffisance alimentaire d'ici (1980) à l'an 2000 : Dans une affiche publicitaire d'Agri-Congo, "l'homme des masses et de actions concrètes, fidèle continuateur de l'oeuvre de l'immortel camarade Marien Ngouabi" se présente avec des aubergines violettes qu'il appelle "les fruits du Congo".

- l'eau priorité des priorités : Les robinets de la SNDE sont aussi secs que le sable du désert, en absence d'une eau des plus fétide.

- "l'homme de la paix du coeur et de la tranquillité des esprits" n'est en réalité qu'un grand chef terroriste envers son peuple, en témoignent les bombardements dans la région du Pool, les arrestations de masse ainsi que les assassinats multiples.

- le pyromame-médiateur des conflits extérieurs est cependant un grand fauteur de troubles chez lui.

- le bâtisseur infatigable qui en fait n'est qu'un destructeur invétéré.

- ll promet la construction du barrage de SOUNDA alors qu'il sait dans son fort intérieur avoir juré ne pas donner au Kouilou cet outil de développement, tant qu'il serait aux affaires, privilégiant des micro-barrages du genre IMBOULOU.

- ll avait tambour battant clamé construire une autoroute Pointe-Noire/Brazzaville. La réalité est que les Chinois nous ont livré une espèce de souricière de " piste d'avenir". Ceux-ci nous prévenaient dans un français approximatif que : "route finie, Congolais finir".

Au moment où nous écrivons ces lignes, l'homme du "monodialogue" (néologisme forcé car il est à son cinquième monologue en moins de 10 ans et sur le même sujet) est à Ouesso pour sélectionner ses députés.

 

Quid de la crise du Pool ?

Notre bâtisseur infatigable affirme que pour lui, "il n'y a pas de crise dans le Pool. Il y a juste un bandit dont il a entendu dire, du nom de pasteur Ntumi (bien qu'il ait travaillé pour lui comme ministre) qui se cache dans les buissons et qui trouble la paix". Il invite d'ailleurs tous les responsables politiques du Pool et les sages (singes) à ne pas jouer le double jeu, mais de se mettre avec lui le président de fait, d'isoler Ntoumi, de le capturer sans le tuer afin de le livrer à L'INJUSTICE pour un procès... Comment demander aux pauvres civils des résultats là où les milices et mercenaires ont échoué depuis bientôt un an malgré tout l'armada mis en branle ?

Nous devons comprendre que le modus operandi de Sassou est simple : ll élève certains cadres de sa tribu d'adoption à des postes de commandement. Ceux-ci peuvent voler, piller, usurper et spolier les biens de l'Etat sans rendre compte à personne. Ainsi, il suscite un semblant de clivage sud/nord qui lui permet d'asseoir son pouvoir clanique. Bien sûr que pour ne pas laisser paraître son vrai visage, quelques représentants du sud sont associés à la fiesta. De ce fait, le jeune milicien mbochi qu'il envoie s'exercer à tuer dans le Pool pense avoir affaire à du bétail. C'est ce qui explique la surprise de ces miliciens dans la vidéo de l'embuscade des Ninjas dans le Pool, qui ont de la peine à réaliser que le pseudo bétail peut aussi REMBOURSER comme il le dise en mbochi. Remarquez combien de fois l'un de ces miliciens invoque le nom de Jésus, car dans sa conscience, il n'était nullement programmé à subir un retour de flamme, puisqu'ils tiennent même de séances de prière comme Israël avant d'aller tuer dans le Pool.

Nous pensons que le Christianisme a fait beaucoup de tort dans la conscience de l'homme du Sud. Pendant que le colon nous lavait le cerveau en nous faisant avaler la Bible avec les versets :  "TU NE TUERAS POINT, TU NE VOLERAS POINT, TU NE MENTIRAS POINT", le Nord était resté attaché à son animisme, et donc à son esprit grégaire. Le sudiste est par conséquent moins belliqueux parce que fondamentalement très RELIGIEUX. Il ne connaît qu'une chose : prier un dieu lointain pour le délivrer de son adversaire. Sinon, comment expliquer que Zulu Bad et les autres criminels puissent vivre en toute quiétude au milieu de nous ? Quand est-ce que nous oserons nous attaquer par Vengeance aux biens et familles de nos persécuteurs ?

Sassou est dans la situation d'un chien enragé qui mord tout autour de lui sans contrôle.

 

DAVY ALBANO

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg