Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 12:34
AFRIQUE DU SUD : MEME EN 2017, LE MASSACRE DU NEGRE PAR LE NEGRE N'INTERESSE PERSONNE !

En 2017, l'Afrique du Sud a repris avec un apartheid d'un nouveau genre : apartheid du Sud-Africain contre l'étranger africain noir - juste noir. Hier, toute l'Afrique s'est mobilisée pour mettre fin à l'apartheid en Afrique du Sud. Le monde dit civilisé n'a suivi que plus tard car l'apartheid profitait aux puissances du monde comme l'Angleterre, l'Allemagne et les Etats-Unis. Aujourd'hui, le Zulu tue et massacre l'Africain au titre de la haine de l'étranger - alors même qu'il n'y a pas que les Noirs comme étrangers en Afrique du Sud ! il y a aussi des Occidentaux, des Asiatiques, des Hindous, des Arabes, etc, en Afrique du Sud ! Alors, comment expliquer qu'on ne s'en prenne qu'aux étrangers noirs ? Nous l'expliquerons plus loin... 
Les Sud-Africains pensent que les étrangers noirs volent le travail qu'ils ne veulent pas faire - comme le font les Français qui accusent les immigrés de tous les maux. LE PROBLEME DU NOIR, C'EST D'AVOIR LA MEMOIRE COURTE OU PAS DE MEMOIRE DU TOUT (c'est pour cela que les Blancs ont effacé et falsifié notre histoire). L'OUBLI DE VOTRE HISTOIRE SE DOUBLE TOUJOURS D'UNE PERTE D'IDENTITE - SURTOUT QUAND LES AUTRES VOUS POUSSENT A VOUS HAIR. Ils ont oublié ce que le Congo, la RDC, l'Angola entre autres pays ont fait pour libérer l'Afrique du Sud.  Au pays de Nelson Mandela, le nègre massacre le nègre - devant le nègre qui passe en applaudissant ou en laissant faire. Le nègre brûle le nègre - sans que personne ne s'en offusque ou ne s'en indigne. La presse africaine ne dit rien. Les chefs d'Etat africains ne font rien et pour cause : quand vous sortez du pays, vous ne comptez plus, déjà que vous ne comptez même pas quand vous êtes dans vos pays. Regardez l'attitude des pays occidentaux à l'égard de leurs compatriotes à l'étranger : ils interviennent au moindre problème.


Comme je comprends l'indignation de ce frère qui est choqué de découvrir ce que j'ai décrit dans le Syndrome de Spartacus. Libéré après des siècles d'esclavage, l'homme finit par se comporter comme son bourreau,  comme son ancien maître ou son ancien tortionnaire. Regardez ce qui se passe en Palestine et vous comprendrez ce que je dis.  Habitués à être traités comme des animaux, les Noirs se comportent comme des animaux en face de Noirs. En fait, le Noir ne voit l'animal qu'en un autre Noir. Pourquoi ? Parce que les races qui se prennent pour des races supérieures nous prennent pour des animaux et comme nous voyons les choses dans l'oeil du maître, vous pouvez tirer la conclusion vous-même. Or, pour haïr son semblable - fait à votre image, il faut d'abord se haïr soi-même.
Hier,  la cause de la souffrance sud - africaine était blanche.  Aujourd'hui,  elle a changé de couleur et devient noire. Depuis que je n'ai plus que mon petit smartphone, je ne peux plus écrire comme je veux.  

C'est une honte de voir le Noir jouer au nègre animalisé vis-à-vis d'un autre Noir. Je l'ai dit  : UN JOUR, LES BLANCS RECOLONISERONT L'AFRIQUE AU MOTIF QUE NOUS SOMMES INCAPABLES DE NOUS DIRIGER NOUS -MÊMES, DE NOUS COMPORTER COMME DES ÊTRES HUMAINS. DE TOUTE FACON, LES NOIRS PENSENT QUE LE SALUT VIENT FORCEMENT DES BLANCS, DE SORTE QUE SI UN JESUS NOIR TOMBAIT DU CIEL, ILS NE CROIRAIENT PAS  UNE SECONDE EN LUI.  
Je vous le dis aujourd'hui.  Retenez bien cette date.  Pendant sept siècles,  les Khamites ont été transformés en Noirs, de Noirs en Nègres et de Nègres en animaux.  Du coup,  il il faut du travail pour redevenir ce que nous étions au début, c'est-à-dire, des Khamites. Il faut une prise de conscience des chaînes de l'esprit, il faut une autre éducation, une autre religion, un retour aux sources, une réappropriation de notre histoire, de notre identité et de toute notre culture atavique.

Ce qui se passe en Afrique du Sud est inacceptable mais que cela arrive au pays de l'apartheid n'est pas un hasard : l'inconscient collectif sud-africain n'est pas encore sorti du syndrome de Spartacus en dépit de la fin de l'apartheid. Aujourd'hui,  nous assistons à une nouvelle forme d'apartheid : celle du Zulu animalisé à l'égard de l'étranger noir.  Tout se passe comme si le Noir ne peut s'en prendre qu'au Noir et pas à une autre race ! C'est la conséquence du processus d'infériorisation absolue qui veut que l'inférieur ne s'en prenne qu'à l'inférieur - jamais au supérieur comme dans un système naturel de chaîne alimentaire.
Certains rêvent de retourner en Afrique pour faire des affaires.  Moi, je rêve de revenir pour éduquer mes compatriotes.  Nous sommes malades des traumatismes de l'esclavage, de la colonisation,  de la perte d'identité pendant des siècles.  Il faut une espèce de nouvelle médecine de l'esprit pour que le Noir retrouve son KIMUNTU perdu.  Une sorte de médecine de l'âme que les anciens sages ont enseignée à l'humanité à partir de l'Afrique mais que nous avons perdue. Les autres l'ont reçue de nous mais l'ont détournée pour nous asservir. 
Le travail sera long et difficile car le Nègre n'a pas encore brisé les chaînes de l'animalité par lesquelles le Blanc l'a enchaîné.  Les chaînes mentales sont les plus difficiles à briser.  Et l'attitude des Sud - Africains à l'égard des Noirs étrangers le démontre amplement. 
Nos chefs d'Etat ne s'offusquent pas des tueries qui ont lieu en Afrique du Sud parce que pour eux, dès que vous sortez du pays, vous ne comptez plus.  Et d'ailleurs,  même quand vous êtes au pays,  au Congo,  en RDC, en Angola,  etc,  vous ne comptez déjà pas. 


L'esclavage est un processus de domestication. Oui, on peut domestiquer l'homme comme on domestique le chien. Et il devient ensuite difficile à l'homme domestiqué de redevenir un homme authentique comme avant le processus de domestication. Sans le maître blanc, le Noir se sent incapable de la moindre prouesse. Conséquence : nous suivons le modèle de développement occidental sous la direction du maître blanc. Il est plus facile de se débarrasser des chaînes physiques mais les chaines de l'esprit sont plus difficiles voir impossibles à éradiquer. Ne plus avoir de chaînes aux pieds ou aux mains ne signifie pas l'absence des chaînes mentales qui ont détruit notre identité pour nous faire reculer vers l'animalité.
 

Ce que vous ignorez c'est que l'esclavage, la colonisation, l'apartheid ont des répercussions sur toute la race noire. Il y a affectation de l'inconscient collectif racial noir et eux, le savent très bien. Nous souffrons de maladies de l'âme qui nécessitent une médecine d'un autre genre.

Les Chinois sont restés Chinois malgré l'impact de la colonisation. L'Inde a été colonisée par les Anglais mais le pays a gardé sa culture et ses dieux. Les Juifs sont restés Juifs malgré les tribulations car il y a un fort inconscient collectif. Même le Tibet envahi par la Chine ne renonce pas à son identité. L'Africain est le seul humain domestique car il a accepté sa domestication. Il faut bien comprendre que l'esclave n'est pas celui que l'on croit. On peut vous soumettre avec des chaînes aux pieds et aux mains mais vous pouvez rester libre dans votre tête. Vous pouvez ne pas avoir de chaîne au cou, aux pieds et aux mains mais néanmoins être esclaves par les chaînes de l'esprit : chaînes inconscientes qui affectent jusqu'à votre ADN et chaînes conscientes au travers de la religion et de l'éducation venues d'ailleurs.

Nous aimons bien parler de l'Egypte en criant sur tous les toits que les habitants de KMT (KIMUNTU) étaient noirs avec des cheveux crépus mais nous oublions l'essentiel : prendre exemple sur eux qui même vaincus par les Hycksos, les Grecs ou les Romains égyptianisèrent les conquérants. C'est un cas unique dans l'histoire de l'humanité qui témoigne que les Noirs peuvent faire preuve de caractère s'ils restent déterminés. L'Egypte n'aurait jamais été la mère du monde si elle avait renoncé à rester elle-même. Dès qu'on ferma le dernier temple d'Egypte, ce fut la fin d'une civilisation qui domina le monde sur des millénaires. La domination d'autrui ne signifie pas forcément perte de sa culture, de ses traditions, de sa religion ou de son identité. RENONCER A CE QUI VOUS CARACTERISE, VOUS DEFINIT, EST UNE MORT SPIRITUELLE. Si nous ne redevenons pas nous-mêmes, si nous ne prenons pas conscience des chaînes qui nous entravent, nous resterons à jamais des esclaves de l'esprit et peu importe que le nègre ait une grosse maison, des milliards : LE SALUT EST COLLECTIF OU NE L'EST PAS. Tant que les Africains n'auront pas compris cette grande vérité, ils ne parviendront pas à se libérer et on verra le NOIR TUER LE NOIR PARCE QU'IL SE MEPRISE LUI-MEME ET SE SOUS-ESTIME.

Le plus fort impact de l'esclavage comme processus de domestication, c'est que nous avons accepté de nous voir dans l'oeil du maître blanc : ils nous ont battus, fouettés, mutilés, affamés, massacrés pour cela au point où cela a affecté toute la race noire qui vit sous un complexe d'infériorité face aux Blancs. Nous nous haïssons parce qu'ils nous haïssent et nous disent de haïr notre frère khamite.

Au regard de la façon dont le péché prospère dans ce monde, toute l'humanité a besoin du salut spirituel. Cependant, il faut aussi un salut physique car condamnée, la chair fait plonger l'esprit et sombrer l'âme dans les Ténèbres du péché. La chair est le véhicule de l'esprit et la demeure de l'âme. Mal en point, le corps physique s'affaiblit et corrompt l'esprit et l'âme. Celui qui a faim peut être conduit à voler, à tuer. La faiblesse de la chair est la porte d'entrée de tous les vices, de tous les démons. Physiquement, il n'y a aucune race qui souffre parce que martyrisée par les autres races comme la race dite noire. Non, l'Israël actuel ne peut susciter un messie car il n'en a pas besoin et d'ailleurs, il n'en veut pas car ces faux juifs seraient vite démasqués : quiconque se prétendrait messie en Palestine - même en Europe serait assassiné par les rabbins ou par les prêtres. Le Messie ne peut être que NOIR car nous sommes les seuls êtres humains ayant besoin d'un salut - au sens physique car nous souffrons physiquement de faim, de soif, de maladies introduites par les fils de Caïn, de massacres, et spirituel parce que nous sommes totalement déracinés comme un lion qui aurait perdu sa nature de lion, obligé de vivre comme un mouton (remarquez que le lion préfère mourir de faim que de manger de l'herbe car il ne peut nier sa nature). Le "MESSIE" rendra aux Khamites leur âme originelle perdue faite de kimuntu, cette loi divine directement inscrite dans notre chair, dans notre ADN au point où nous n'avions pas besoin de lois dictées de l'extérieur pour vivre en harmonie avec le divin. Non, le salut de la race sombre ne viendra pas de ceux qui l'ont condamnée en la détruisant de mille et une manières, en l'asservissant à perpétuité. Le salut vient toujours de l'intérieur.

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg