Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 17:33
EMPRUNT : LES MARCHES OBLIGATAIRES DE LA CEMAC DOIVENT SAVOIR QUE LE CONGO EST EN FAILLITE

S'il est une chose qui m'offusque à un si haut point, c'est le fait de voir un criminel se vautrer dans l'impunité et faire chaque jour qui passe un pied de nez à la justice. C'est tout simplement révoltant. Le crime a plusieurs facettes : crime de sang, crime économique, crime environnemental, violation des droits de l'homme, haute trahison, etc. 

Illustrons le crime économique qui est en même temps une haute trahison : je me souviens de cette conférence tenue à Lyon, plus précisément au CCO à Villeurbanne, par le Général Ngouélondélé au cours de laquelle il révéla que Sassou et ses neveux avaient planqué à l'étranger plus de 1000 milliards de francs cfa. Cela date un peu mais il pourra s'en rappeler. Ce n'est pas le total de toutes les sommes détournées par la sainte famille cleptocrate de monsieur OUI POUR SANG, le sang des autres. Le blanchissement d'argent par la sainte famille du détournement de l'argent public au Canada fait les choux gras de la presse. Souvenez de tous ces milliards prêtés soi-disant à la Côte-d'Ivoire et à tant d'autres pays africains. Il en a distribué de l'argent qui ne lui appartenait pas, monsieur TETE DE NDZOKOU CORPS DE NGANDO. Les Chinois ont même reçu un milliard de francs cfa d'argent public pour reconstruire une école - alors que la Chine, deuxième puissance économique du monde, n'avait rien demandé et que nos enfant sont assis à même le sol dans ce qui nous tient lieu d'écoles. On peut toujours se dire que le milliard récemment donné à la RCA peut aider un pays ami mais l'argent donné aux Espagnols qui mangent et jettent tous les jours de quoi nourrir tout le Congo était un acte déplacé. Et quand on donne ou qu'on prête, cela veut dire qu'on est à l'abri du besoin. Denis Sassou Nguesso se soucie du bien-être de toute l'humanité et le montre en usant et en abusant de l'argent public - sauf du bien-être des Congolais à qui appartient l'argent ! Au contraire, il souhaite que les Congolais crèvent et fait tout dans ce sens : le Congo est devenu un mouroir à ciel ouvert où l'on meurt de mille et une manières différentes.

Le Congo est un pays riche. Très riche. Où passent donc ses richesses et son argent ? A quoi sert-il d'être riche si on ne profite ni de ses ressources, ni de son argent et que ce sont des étrangers qui en profitent le plus ? (Vous croyez que l'argent planqué en Suisse ne profite pas aux Suisses ?) Quelqu'un doit pourtant répondre à cette question et rendre des comptes avant tout le monde. Cet homme, c'est la Bête d'Edou. A l'allure où vont les choses, monsieur OUI POUR SANG, le sang des autres, mourra de sa belle mort - sans être jugé et sans rendre des comptes. Le pays est tenu d'une main de fer et plongé dans le spectre de la peur. Les Congolais manquent de tout mais ne peuvent se plaindre, la kalachnikov pointée directement sur la bouche.

Et un démon passa. Le prix du baril baissa sans crier gare. Cela fit l'effet d'une bombe économique. Depuis le Congo est en crise de faillite. Quand l'Etat congolais lance un emprunt  sur le marché obligataire de la CEMAC  de 150 milliards de francs cfa - alors qu'il pourrait demander à l'Etat ivoirien de lui rembourser ses 50 milliards de francs cfa et à tant d'autres qui nous doivent de l'argent, on reste sur le cul : molinga ndzokou assilissi mbongo ya l'Etat. Le monstre de l'Alima peut puiser dans les 1000 milliards planqués ou dans le Fonds des générations futures. Il ne le fait pas. Cela prouve que les 1000 milliards de francs cfa ont été dilapidés comme nous l'avons présumé et que le Fonds des générations futures est vide comme une coquille d'oeuf. Il lui reste néanmoins une possibilité : avec un budget de plus de 2700 milliards de francs cfa, il peut très bien faire face puisque la gestion de l'Etat coûte moins de 400 milliards de francs cfa. Il ne le peut pas. Il lui manquerait 400 milliards de francs cfa pour continuer sa gabegie ndzokuesque. Tiens, donc !

Quand on donne de l'argent à ses voisins comme un milliard de francs cfa à la RCA et qu'on emprunte sur le marché obligataire de la CEMAC, on se dit que la dictature Sassou a perdu le bon sens, celui de ses priorités et obligations. Et emprunter chez les Blacks - même si ce n'est pas au Black, cela veut dire qu'au "Blanc", on ne vous donne plus de l'argent.

Nous avertissons les marché obligataires de la CEMAC que Denis Sassou Nguesso ne pourra pas rembourser sa dette comme il est incapable de récupérer l'argent qu'il a soi-disant prêté aux Etats africains qu'il a voulu en fait corrompre. Tout prêt au Congo qui d'ailleurs ne profite pas à notre pays est à vos risques et périls. Demain, nous refuserons de rembourser de tels emprunts abusifs. Si les banques avaient du bon sens, aucune ne prêterait un ngoki à Sassou mais nous savons qu'elles le feront pour nous tenir en servitude car c'est à cela que sert la dette : de l'argent fabriqué pour réduire le monde en servitude ad vitam aeternam. Un jour, au nom de la dette, des étrangers prendront possession de notre pays, de nos terres. C'est déjà le cas à petite échelle mais un jour, au nom de la dette, des millions de Chinois viendront planter le manioc dans nos champs et vendre le moungouélé à notre place, déjà qu'ils nous vendent du faux riz et de la chair humaine. Retenez ce que je vous dis aujourd'hui car cela arriver un jour.

Si vous ne pouvez pas rembourser vos dettes, que font les banques ? Si vous avez une maison, elles vous la prennent. Si vous êtes un pays, à défaut de payer, il vous restera vos terres qui portent vos ressources. Notre pays est perdu si rien ne vient le sortir de ce chemin horrible qui nous prive d'un avenir. Le destin de millions de Congolais qui ne sont même pas encore nés est déjà scellé. Par la faute de la mégalomanie d'un seul. J'entends d'ici nos morts pleurer sur le sort qui attend les vivants dans dix ans ou vingt ans. Même et surtout Mouébara, mère d'un criminel pathologique nommé Denis Sassou Nguesso, pleure. Et elle pleure toutes les secondes... 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg