Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 14:18
POOL/GENOCIDE ET DEPEUPLEMENT : POUR LES CONGOLAIS, IL Y A PLUS QUE CRISE PUISQU'IL Y A HOLOCAUSTE

Le mensonge prospère facilement quand il sort d'un lieu de confiance comme l'école, l'université, l'église, l'Etat ou d'une personne qui incarne l'autorité et qui a vocation à être respectée, écoutée et obéie par ses concitoyens. Un dictateur-gangster politique qui squatte le sommet de l'Etat en fait, hélas, partie. Quand Sassou parle, l'appareil médiatique d'Etat répercute sa moindre parole comme des "vérités absolues" - alors que nous sommes juste en pleine propagande, en pleine manipulation.

Il faut toujours répondre à une allégation mensongère en rétablissant la balance de la vérité renversée, la balance renversée de la vérité. En fait, le mensonge est une vérité renversée, une vérité inversée, une vérité travestie, bafouée, occultée, séquestrée, battue en brèche par la propagande ou la manipulation.

Nous remercions nos compatriotes de véhiculer l'information mais parfois, il faut l'analyser, la disséquer et en montrer les erreurs, les manipulations et les mensonges. Surtout quand elle sort d'un détenteur de l'autorité - même d'une autorité qui est en fait une imposture, une grotesque dictature. En règle générale, l'expression "faire autorité" se justifie du fait qu'une personne détentrice de l'autorité a plus de facilité de faire imposer sa parole et son point de vue - même s'il s'agit d'un vil mensonge comme une vérité établie par sa simple parole, du fait de ce qu'il représente.

Denis Sassou Nguesso a tenu une conférence à l'aéroport Maya -Maya après son retour d'Addis-Abeba. Pour lui, il n'y a pas crise. Les hommes politiques (dirigeants) du Pool doivent arrêter de jouer le double jeu - comme s'ils étaient dans les conciliabules secrets des tueurs et assassins mbochis. Sassou demande au peuple de ne pas fuir quand ses hélicoptères bombardent : ils doivent attendre tranquillement la mort. S'ils survivent, ils doivent alors se mettre à sa disposition pour isoler Ntumi - comme si ce n'était pas déjà le cas ! Franchement, cet homme a perdu le sens des réalités. Quand Soumouna, Mayama et tous les environs se vident de leurs habitants, comment peut-il nous faire croire que le pasteur Ntumi n'est pas isolé ? Il doit simplement avouer son échec : il ne parvient pas à capturer le pasteur Ntumi et cette situation l'agace. C'est honteux qu'une armée échoue face à un seul homme, un simple pasteur quoique rompu dans le maniement des armes comme une espèce de Jephté du XXI ième siècle. Jamais le Congo n'a été aussi ridicule à la face du monde. C'est parce qu'une insurrection armée n'a jamais vu le jour avec la ferme résolution de renverser ce mangeur de ngoki que Sassou est toujours le premier gangster d'Etat du Congo. Si un simple pasteur met toute une force publique (en fait une faiblesse publique) en échec, on se demande ce que ferait un véritable commando bien entraîné...

Si Ntumi bénéficie d'un possible double-jeu, il provient des généraux mêmes de Sassou et non des hommes politiques du Pool qui ne sont au courant de rien en ce qui concerne l'opération Mouébara II. La politique génocidaire et de dépeuplement du Pool produit désormais l'effet inverse puisque même ses propres mercenaires trouvent injuste de massacrer de pauvres paysans - sans défense. Ce n'est pas en le faisant qu'on capturera Ntumi ou qu'on poussera les victimes de l'holocauste kongo à la délation. Tout excès finit tôt ou tard par ruiner une entreprise même louable.

Denis Sassou Nguesso, monsieur OUI POUR SANG (un néologisme que j'ai inventé qui circule déjà sur les réseaux sociaux), doit faire attention au whisky, au vieux Scotch de 50 ans d'âge qui lui ruine doucement le cortex. Il a perdu toute lucidité car ses propos sont totalement incohérents. Voici l'homme qui bombarde, tue les paysans du Pool et qui dit qu'il n'y a aucun problème, que les populations fuient pour rien - alors qu'il brûle leurs villages, leurs écoles et leurs hôpitaux. Sassou affirme qu'il n'y a pas à ses yeux de crise dans le Pool mais connaît-il au moins la définition du mot "crise" ? Une crise est une période d'incertitude comme si on se trouvait entre la vie et la mort d'une société, d'une économie (crise de 1929), d'une structure, d'une population, d'une entreprise, d'un pays tout entier voir de toute l'humanité ; la crise est une situation où la perte de quelque chose est en jeu. On peut surmonter une crise et en sortir plus fort comme on peut tout perdre lors d'une crise. Quand on risque de perdre sa vie, il y a crise car on se trouve entre la vie et la mort. On ne peut rester statique lors d'une situation de crise puisqu'il faut absolument rétablir l'équilibre rompu. La solution de Sassou est la suivante : que les Bakongo arrêtent de fuir quand ses hélicoptères bombardent les villages et que les hommes politiques du Pool se mettent avec lui pour traquer Ntumi. En somme, il les invite à la délation et aux massacres de leurs propres parents ! 

Denis Sassou Nguesso est soi-disant un Général d'armée. Qu'il troque la veste contre une tenue militaire et qu'il aille capturer lui-même Ntumi car cela fait huit mois que ses mercenaires écument la région du Pool avec mot d'ordre d'humilier les habitants et de tout brûler sur leur passage - sans trouver la moindre trace de Ntumi qui n'est pas du tout la préoccupation de sa "faiblesse publique" - qui se contente de piller les maisons avant de les brûler pour que les populations ne reviennent pas.

Quand on ne sait plus où dormir parce que les mercenaires de la Bête de l'Alima ont brûlé tout votre village, il y a crise du logement qui vous expose aux éléments et aux maladies, plus quoi manger parce qu'on a abandonné ses champs, crise alimentaire qui pourrait vous faire mourir de faim, plus comment faire pour poursuivre des études, crise éducative mettant en péril l'avenir de milliers de petits bakongo, etc.

Denis Sassou Nguesso tue et détruit le génome kongo mais tout va bien. Il ne faut pas fuir mais attendre les balles de gros calibre de ses hélicoptères pilotés par des mercenaires ukrainiens. Voilà comment un homme qui a demandé à ses mercenaires de pratiquer la politique de la terre brûlée, d'humilier les parents devant les enfants en violant les mères en public et en dénudant les pères devant tout le village fait table rase de ses crimes en affirmant qu'il n'y a pas de problème ! Tout va bien ! Alors, pourquoi les populations qui ont vécu pendant plus de quinze ans avec Ntumi fuient-elles ? Nous avons les preuves que c'est vous qui les massacrez. Allez-vous oser dire que c'est la faute de Ntumi ?

Quand on traque un suspect, on ne crée pas le chaos autour de lui en bombardant, en rasant districts et villages. On mène discrètement une enquête avant de lancer une seule opération juste à propos. Ces bombardements aveugles sont la cause principale de la fuite des populations vers la capitale. Il y a crise dans les familles Bakongo à Brazzaville car il faut nourrir de nouvelles bouches dans une situation de crise économique avec incertitude des salaires et des pensions de retraite payés désormais de façon aléatoire. Franchement, il est à se demander si Denis Sassou Nguesso n'a pas perdu la raison - tellement il vit dans un monde parallèle ! Rien ne justifie de tels propos dénués de sens - même lorsqu'on sue comme lui la haine aveugle et injustifiée du mukongo.

Sous mandat injuste du ministère de l'injustice, Ntumi est déjà recherché par la "faiblesse publique" augmentée de mercenaires de tous bords. ON NE PEUT PAS LE RECHERCHER DEUX FOIS. CELA N'A PAS DE SENS. Il ne revient pas au peuple - surtout pas ses propres frères du Pool de le faire en accompagnant les tueurs de Sassou sur les lieux de leurs crimes, alors que les cadavres puants de leurs parents pourrissent à même le sol. Ce travail est dévolu à la "faiblesse publique" bardée de mercenaires rwandais, angolais et burundais. C'est criminel d'associer de paisibles paysans à pareille chasse à l'homme. C'est honteux et inacceptable que même un gangster d'Etat comme Denis Sassou Nguesso ait une telle pensée.

Qui a armé Ntumi ? C'est bien de se poser une telle question comme l'a fait Pascal, le petit. Il faut ouvrir son esprit et se demander en visant plus large : qui a armé les Cocoyes ? Qui a armé les Ninjas ? Qui a armé les Cobras de Denis Sassou Nguesso ? En 1997, les armes ont largement circulé dans notre pays qui comptaient plus de kalachnikovs que de moungouélés. Nous avons montré que n'importe qui détient en toute illégalité une arme dans notre pays. Alors, il faut plutôt poser le problème du contrôle des armes dans notre pays de façon globale.

Le pasteur Ntumi a tenu sa parole en respectant pendant plus de quinze ans les accords qu'il a signés avec le pouvoir dictatorial de Denis Sassou Nguesso. Les fils du Pool ne doivent pas trahir Tata Ntumi, notre frère de sang, totalement innocent dans une affaire qui est un montage de la dictature pour forcer les membres de la cour constitutionnelle à proclamer monsieur OUI POUR SANG vainqueur d'une élection présidentielle qu'il n'a pas gagnée. S'il vous plaît, ne trahissez pas Ntumi auprès des colons mbochis comme vous avez trahi André Matsoua en le livrant aux colons français.

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

[Devoir de mémoire.] 13/11/2016 16:00

[Devoir de mémoire.]

Lettre du Président MASSAMBA DEBAT au lieutenant ANGE DIAWARA ——————————–

REPUBLIQUE DU CONGO

unité-travail-progrès

Brazzaville, le 04 septembre 1968

LE PRESIDENT

Mon cher ANGE, la confusion que les professionnels jettent dans les affaires du pays est telle que la vérité risque vraiment de sombrer.

Hier devant l’incertitude de ma position, j’ai été obligé de remettre ma DEMISSION à l’armée , sachant que dans une période aussi trouble que celle-ci, l’armée seule peut rester arbitre de la situation. Comme le frère MARIEN NGOUABI jouit de l’estime de l’armée, je suis sûr que la décision interviendra en sa faveur .

Sur le plan du protocole, j’ai remis ma DEMISSION à POIGNET, leur ministre des armées .

Les militaires ne m’ont pas fait encore savoir leur point de vue. Et, si la chance tombait sur NGOUABI, je donne en devoir d’aider ce garçon qui est plein de bonne volonté , mais qui risque , si vous le laissez seul, de se faire déborder par ceux qui l’entourent , plus malins et plus ambitieux. Car, ces derniers feront tout pour l’enfoncer puis le laisser seul un jour à trinquer. Il faut qu’il soit vigilant , qu’on ne lui fasse commettre n’importe quoi; qu’il surveille la radio lui même aux nouvelles nationales. I l faut surtout qu’il sache qu’à côté de lui, il ya des rusés politiciens qui veulent se servir de lui et quelques officiers qu’ils croient être ses amis, le jetteront dans la pire des situations s’il ne prend pas garde.

C’est votre devoir d’aider ce frere, je vous le demande .

Fraternellement .

Alphonse MASSAMBA -DEBAT

JDM 11/11/2016 04:15

Ce monsieur est pire qu'un fou, en psychopathe en toutes regles, s'il n'y a pas crise dans le Pool, que les parents de ce type demandent leur fils criminel, ce qu'il faisait lui, accompagné par son epouse devant tous les corps des soldats morts dans le Pool? Comment sont-ils morts, les a t-il assassinés lui? une évidence qu'a lui, le ridicule réellement ne tue plus, aucun de ses enfants be se gene de leur papa assassin? Dans ces conditions cette famille n'a plus sa place au Congo, il est impossible de vivre ensemble avec eux.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg