Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 21:05

Nous avons proposé que tous les opposants et résistants à Denis Sassou Nguesso entrent en clandestinité pour une question d'efficacité et se survie. C'est en effet plus difficile de combattre un ennemi invisible. Le plus grand challenge face à une dictature sanguinaire que l'on veut terrasser, c'est de lui survivre. Agir dans l'ombre est la démarche la plus efficace quand on lutte contre des forces beaucoup plus grandes, beaucoup trop grandes que les vôtres. Ce fut la tactique adoptée par les résistants français lors de l'occupation allemande. Apparemment, juste André Okombi Salissa a compris le message, la clandestinité du pasteur Ntumi étant considérée comme forcée.

On ne peut affronter de face et en clair une dictature satanique comme celle du léviathan d'Edou qui considère que seul le pouvoir compte et que le peuple n'est rien, la vie humaine, non plus quand elle ne sert pas le monarque en courbant l'échine. Il y a des courageux comme Augustin Kalla-Kalla qui ont pourtant choisi de rester visibles en affichant clairement leur hostilité au régime. C'est un courage admirable qui confine au suicide. Peut-être faut-il accepter de tout perdre, y compris sa vie, pour gagner cette guerre contre la dictature. Nombreux en subissent des conséquences car la dictature de Mpila veut absolument les briser dans leur chair et dans leur esprit afin d'annihiler toute détermination démocratique.

A défaut de sévir sur André Okombi Salissa, le régime de Brazzaville s'acharne sur son entourage. Voici le texte accompagnant la vidéo de l'IDC-FROCAD illustrant la barbarie du régime PCT sur notre compatriote Augustin Kalla-Kalla sur Youtube :

"Après une longue torture et pris pour mort, Augustin KALLA-KALLA à été abandonné sous la pluie, en pleine nuit, devant le portail de la morgue municipale de Brazzaville. Des personnes de bonne foi l'ont aidé à entrer en contact avec son épouse".

Quand on visionne la vidéo, on se demande comment monsieur Augustin Kalla-Kalla, membre du CADD d'André Okombi Salissa, a pu survivre à une telle torture étalée sur plusieurs jours. Les stigmates qu'il porte sur le corps en disent long sur les méthodes de torture utilisées. Les brûlures sur la peau trahissent l'usage du courant électrique. C'est un vrai miracle qu'il ait pu survivre à cet acharnement barbare.

Juste une petite question aux youkistes qui font des tsoukis sur le dos du peuple pour des pépettes : comment pouvez-vous dialoguer avec de tels tortionnaires sans pitié ? Nous avons vu les fils renégats du Pool se réunir et lancer des imprécations tartares à l'encontre du pasteur Ntumi. Auront-ils l'audace de dénoncer le crime odieux commis par le pouvoir contre monsieur Augustin Kalla-Kalla, entre autres ? Comment pouvez-vous vous taire, chers politichiens volontairement aveugles, face aux crimes du régime dictatorial Sassou & Nguesso contre le peuple qui vous a donné la vie ? Quant à notre procureur Oko Ngakala, aboyeur par procuration, grand brailleur devant l'éternel éléphant, expert dans le domaine du coller la petite salope par le derrière, quand va-t-il ouvrir une enquête sur les bouchers d'Augustin Kalla-Kalla ? Le nouveau ministre de l'injustice Pierre Mabiala, alias chien méchant kugni, a aussi perdu la faculté de la parole. Bref, au Congo, le crime est au pouvoir et fait la loi. La chasse aux innocents est ouverte depuis un moment. Le Congo est un univers aux valeurs inversées où le Mal règne et pourchasse le Bien pour l'assassiner. Le criminel est innocent et l'innocence est un crime.

Ils sont nombreux, les Kalla-Kalla du Congo qu'on torture et assassine - sans que personne ne s'en rende compte ou ne dise rien. Une dictature ne supporte pas la parole libre ; aussi la corrompt-elle ou la bâillonne-t-elle quand elle ne la transforme pas en silence éternel enterré dans un petit trou. C'est pour cela que nous avons lancé l'opération de la libération de la parole. Avec l'avènement d'internet et des réseaux sociaux, plus rien ne peut rester longtemps caché.

Les puissances du monde ne sont pas promptes à se pencher au chevet de la justice quand des Noirs massacrent des Noirs - dans la mesure où il s'agit d'une violence par procuration. Ceux qui sont jugés la CPI ne le sont que pour permettre aux gouverneurs noirs installés par les puissances occidentales de régner en paix. Le président Laurent Gbagbo ou Jean-Pierre Bemba en sont des exemples.

Ne rêvez plus. Nous, peuples d'Afrique, sommes seuls. Il nous faut prendre notre destin en main. Cette posture d'aller pleurnicher auprès des Occidentaux est pitoyable - d'autant qu'ils ne font même pas cas de nos doléances. Réveillons-nous car le maître n'est rien sans ses esclaves. Nous n'obtiendrons pas notre libération de la part de ceux qui retiennent captifs et qui se fichent qu'on nous massacre avec les armes qu'ils vendent aux dictateurs. Quand la blatte va demander justice auprès du coq contre la poule, vous pouvez imaginer la réaction du chef de la basse-cour...

Le régime de Denis Sassou Nguesso a perdu toute humanité. Il y a un tel mépris de l'être humain de la part de cette bestialité politique que nous avons du mal à croire que de tels monstres qui torturent sans état d'âme soient encore des êtres humains.

Lorsqu'on usurpe le pouvoir et que l'on est tout-puissant, est-il encore nécessaire d'écraser les faibles qui ne réclament que liberté, justice et démocratie ? Ce gangstérisme politique est décidé à faire plier toute volonté récalcitrante. En dictature comme celle des Sassou & Nguesso, être démocrate et républicain et se battre pour est déjà de l'héroïsme quand on le fait sur le terrain.

Quand au sommet d'un Etat trônent des bourreaux, des buveurs de sang et de larmes des autres, le peuple est perçu comme un troupeau humain à tondre et le seul rapport que l'Etat criminel tolère, c'est l'obéissance aveugle. Toute voix discordante doit être étouffée à mort. Dans notre pays, la politique est une tragédie ou une comédie - selon le lieu où on le subit ou on l'exerce.

Affliger les tourments de la chair ne tue en rien la détermination de l'esprit lorsqu'on y survit. Au contraire. Augustin Kalla-Kalla est vivant. Sa vie qui est en fait survie après torture est un affront qui nous pousse à croire que les Congolais finiront par accepter de mourir pour leurs idées, pour leurs idéaux et si cela devient la culture générale de tous les démocrates, alors on peut dire sans risque de se tromper, que la victoire de la justice et des justes est proche.

     LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM)
commenter cet article

commentaires

mwangou 20/10/2016 20:03

Bsoir LDM! à votre suite, une dame Thérèse ADOUA dit avoir une révélation de la sainte vierge Marie... La solution au problème unique du Congo est peut-être en marche.
Pour l'instant, on a dénoncé la barbarie et on la dénoncera encore, sassou nguesso n'en a rien à cirer...Qu'en est-il de vos révélations qui vous enjoignaient de prier sans cesse pour sassou nguesso? Mais que peut-on réellement attendre d'un adepte si frénétique du satanisme le plus pur?

mwangou 21/10/2016 07:04

Bjour LDM! Bien qu'elle ait tenue une conférence de presse, sous les consignes de la Vierge Marie, dit-elle, la révélation c'est " beaucoup prier le chapelet pour le Congo".message assez laconique dirait-on, mais c'est tout comme message....

Le Lion de Makanda (LDM) 20/10/2016 22:43

Grand-frère, tu as omis de partager avec nous la révélation de madame thérèse Adoua. Merci d'avance...

Le Lion de Makanda (LDM) 20/10/2016 22:25

Grand-frère, bonjour. Je sais que Sassou est un sataniste. Je sais aussi que bien que la question religieuse ne soit pas votre préoccupation majeure que vous connaissez un peu la Bible. Le Christ n'a-t-il pas dit : "PRIEZ POUR VOS ENNEMIS" ? En fait, ce que je ne peux vous dire ici, c'est de se demander : quelle est la conséquence de telles prières ? La prière agit sur l'invisible, sur l'espace, sur le temps qui peut être raccourci. Les Juifs n'ont pas vaincu Rome par le glaive car d'Ezéchias à Menahem en passant par Juda le Gaulonite, Juda Bar Juda et Bar Kocheba, les descendants et prétendants du trône de David ont tous échoué face aux Iduméens et aux Romains. Pourtant, Rome a disparu. Israël est réapparu...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg