Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 18:07
GENOCIDE/POOL : L'HOMMAGE RENDU AUX 21 SOLDATS TUES PRESAGE D'UNE OPERATION D'ENVERGURE

En allant rendre visite à un compatriote aujourd'hui, je suis tombé sur l'hommage national rendu aux quatre soldats tués dans le Pool qui sont passés à vingt-et-un, une comédie nationale qu'il suivait sur téléfoufou. Denis Sassou Nguesso veut donner l'illusion de combattre un terroriste - alors  que le terroriste gangster d'Etat, c'est lui. Il faut éviter une autre plainte devant la CPI pour crime contre l'humanité, en plus de celle de Massengo Tiassé. Nous sommes au courant qu'il s'agit d'une bavure perpétrée par des pilotes ukrainiens qui ont du mal à distinguer le ninja-nsiloulou du bon soldat qui obéit aveuglément à son commandement. Ils sont vingt-et-un qui reçoivent un hommage national mais comment se fait-il qu'il n'y ait que dix-huit cercueils sur des camions et surtout, comment peut-on croire que trois soldats soient non identifiés aux dires du premier ministre Clément MOUAMBE qui n'a pas encore attrapé le virus du mensonge intégral ? Comment des soldats envoyés par un commandement militaire peuvent-ils ne pas être identifiés ? Par élimination, on peut connaître au moins les noms des mercenaires non identifiés. S'ils ne sont pas identifiables, cela prouve en suffisance que les armes qui les ont déchiquetés ont tiré des obus de gros calibres rendant le visage non reconnaissable. Voici ce qui explique les bavures criminelles selon l'observation d'un ami :

"les mercenaires qui pilotent les hélicoptères ne connaissent pas la situation géographique du Pool et dès qu'ils voient un mouvement des hommes en armes ils pilonnent ne sachant pas distinguer s'il s'agit des miliciens du pouvoir ou des gars de Ntumi."  

Cet hommage national n'honore pas les morts innocents qui tombent dans le Pool et pourrisent à même le sol comme des pestiférés. Si l'armée était une armée citoyenne, elle larguerait des tracts avant de bombarder des civils innocents. Les mercenaires ukrainiens ne savent pas distinguer la soldatesque de Sassou, les ninjas-nsiloulous et le petit peuple qui n'a jamais vu un seul centime du système. Ils font feu de tout bois. 

Pendant que nous assistons à ce montage visant à culpabiliser le pasteur Ntumi et le faire passer pour un terroriste, nous apprenons que cinq cents civils innocents ont été massacrés par des hélicoptères de combat. Voici le récit qu'en donne un texte publié sur les réseaux sociaux par monsieur Parfait Bihani :

" La région du Pool subit un génocide sans précédent. En ce net moment il y a des charniers. 
Malheureusement, la communauté internationale se laisse caresser dans le sens du poil par le pouvoir tyrannique. 
Il y a de cela 4 jours, des hélicoptères de Mr 8% ont bombardé le village "MARDI" vers Mbamou, les populations de ce village se trouvaient dans les forêts que ceux-ci bombardent, elles se sont réfugiées derrière un rocher d'une des rivières du village, mais les hélicoptères ont pilonné et détruit le rocher, il y avait plus de 500 personnes ; tous sont morts et les cadavres y sont encore.
Ce sont les habitants de ce village qui m'ont fait ce témoignage ce matin, ces derniers se sont réfugiés à Brazzaville.
Lorsque ces populations marchaient le long de la voie ferroviaire pour regagner Brazzaville, les militaires ont tué des hommes à mains nues sans défense, pour eux ce sont des ninjas. Cette tuerie s'est faite au Village PK Loualou.
Chers compatriotes du nord ou du sud, je vous exhorte de prendre cette épuration ethnique à bras le corps en partageant cette publication sur vos murs, c'est le seul moyen de communication qui nous reste car les mots sont les épées les plus tranchantes. On peut nous faire taire par des multiples exactions et intimidations, mais nous qui avons encore le souffle de vie, nous avons l'obligation de porter nos voix plus loin que les canons de Mr 8% et ses sbires.
La lâcheté d'une armée qui va combattre des compatriotes qui se sont indignés par la supercherie de l'élection présidentielle avec un armement hyper lourd. 
Une armée qui ne compte que sur les engins lourds, les hélicoptères et les mercenaires. Où sont donc les fantassins ? Cela prouve à suffisance l'incompétence de celle-ci qui ne peut pas faire face à une armée étrangère.
Cette armée sous la direction de Mr 8% a pour mission de massacrer et de réduire à zéro la locomotive du Congo, je cite "LA RÉGION DU POOL", celle-ci regorge en son sein des personnes qui respectent scrupuleusement les vertus et les valeurs morales, c'est un peuple travailleur que SASSOUFIT a décidé de mettre en saque mais il n'est pas Dieu parce que nous sommes les " MABAS MÂ NSÉKÉS, MANA MA FUA MANA MÂ YINGANA.
(...)
Je te prie de vulgariser ça. J'ai reçu une jeune femme en provenance de ce village qui m'a fait ce récit, ma femme lui a d'ailleurs donné des fringues et de l'argent ; celle-ci est vraiment démunie. "

Dans le Pool, nous savons qui sont les assaillants et qui sont les victimes. Tous les prétextes sont mauvais quand ils conduisent à massacrer des innocents. Surtout, quand ce n'est pas la première fois. On ne justifie pas des massacres par d'autres massacres précédents ou futurs. Dans cette affaire, les diplomates internationaux demandent l'impartialité du régime mais c'est un voeu pieux. Denis Sassou Nguesso a la fibre tribale trop accentuée que tout élan de justice et d'impartialité lui est impossible quand il ne s'agit pas des siens qui volent et tuent en toute impunité, une impunité absolue. Si Ntumi est introuvable jusqu'à présent, c'est qu'il bénéficie d'un soutien populaire et de complicité au sein même de l'armée. Il n'y a pas d'autres explications. L'homme pourrait bien se trouver à Brazzaville que le régime de Sassou ne le trouverait pas.

Curieusement, les victimes de violences dans le Pool ne sont que d'un côté pour qu'un hommage leur soit rendu et, pour être de ce côté-là, il faut mourir en défendant la dictature - contre l'éternel ennemi mukongo. Ceux que les bombes larguées par les mercenaires ukrainiens tuent dans le Pool n'ont pas droit à un seul hommage, en fait, même pas une sépulture décente. Ces vies innocentes , ces agneaux immolés au nom de la politique, nourrissent les corbeaux et les charognards affamés de la région du Pool. Elles sont seulement coupables d'être des Bakongo. Oui, être, la seule dimension ontologique, peut se révéler un crime. Au nom de la différence mortifère. Quand la dictature vous tue, innocent, vous ne l'êtes pas, vous ne l'êtes plus. Vous êtes coupable de mourir non d'une balle perdue mais d'une balle trouvée parce qu'elle vous cherchait. Une balle volontairement tuante qui vous trouve quand vous ne vous y attendez pas. On ne vous rendra aucun hommage. Même l'innocence n'existe que lorsqu'elle se place du côté du pouvoir. Le pouvoir qui tue en toute indifférence parce qu'il possède l'onction de l'absolution absolue, une mort que vous recevez sous le sceau de la différence - parce que la différence tue depuis la première nuit de l'histoire.

Les cérémonies publiques à grandes pompes ont été inventées pour susciter de l'émotion populaire : compassion, empathie, pitié, colère, soutien, adhésion aveugle à une future répression, à une guerre, à une invasion, etc. Toute cette théâtralisation augure d'une attaque massive qui se prépare dans le Pool, des frappes destructives qui ne feront pas de quartier.  Hitler en était passé maître - notamment avant les grandes invasions. Nous avons appris que Sassou aurait demandé le renfort de militaires retraités et de soldats réservistes, bref la mobilisation générale de la force publique. Le régime dictatorial va engager une opération d'envergure dans le Pool et au-delà. Avant celle-ci, il fallait d'abord culpabiliser Ntumi et ses ninjas-nsiloulous. D'où le sens de l'hommage d'aujourd'hui. Le grand ndzokou aurait donné l'ordre de capturer le pasteur Ntumi avant le 20 octobre.

Nous sommes sous les Tropiques. Et sous les Tropiques, tous les problèmes se soldent par des massacres depuis les temps esclavagistes, jusqu'à nos jours en passant par les temps coloniaux. Des temps amers pétris du sang et des larmes des autres.

Nous conseillons aux populations du Pool de venir se réfugier à Brazzaville - pour éviter un génocide car les fausses larmes de Sassou et de Jézabel-Antoinette vont faire pleuvoir les vraies larmes des autres, du vrai sang des autres. Et comme on le sait, dans ces situations, l'autre, c'est toujours un MUKONGO. Okinga peut taquiner la carpe tranquillement sur les berges de l'Alima...

 

          LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 17/10/2016 11:01

La survie meme du peuple Congolais,sa quietude et sa liberte ont un prix.
C'est par la doctrine de la guerre de tout le peuple(une guerre ou participle tout le peuple) que le peuple se liberera du systeme qui detruit son patrimoine commun et ses oppresseurs.
Quarante huit ans de la demolition du Congo par Mr Sassou et ses amis.
Les Congolais doivent absolument deloger par la force brute cet indecrottable et mercenaire de l'empire francais,sa famille,son clan et ses amis de tous bords,toutes nationalites confondues.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg