Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 14:39

Face à un déni de démocratie ou à la tentative de violation de la constitution par le régime en place, une opposition qui se respecte pousse le peuple dans la rue. Hier, le Gabon où les Gabonais réclament la vérité électorale pour le scrutin présidentiel du mois d'août, aujourd'hui, la République Démocratique du Congo avec le peuple qui défie le régime en prenant la rue, deux pays qui font passer notre opposition intérieure pour une opposition molle et peut-être complice d'une dictature qu'elle fait mine de combattre - au lieu de conduire le peuple vers la liberté et la démocratie en le poussant à livrer le combat de la rue. Qui peut croire qu'on peut chasser une dictature armée simplement en parlementant ? Et à propos, on ment plus qu'on ne parle ou ne parlemente quand on discute avec une dictature car en dictature, qui parle, ment. Le spectacle de désunion de l'opposition intérieure congolaise à travers les rivalités qui secouent l'IDC-FROCAD fait mal  au ventre car les politichiens professionnels de notre pays font passer leurs intérêts  personnels avant ceux du peuple. Surtout, lorsqu'ils sentent les élections législatives approcher à grands pas. Quand opposition et régime en place viennent du même camp, il y a suspicion de connivence, d'entente. Normal : un  arbre ne peut que donner des fruits de même goût et des rejetons de la même espèce. Comprenne qui peut. L'école du PCT n'a jamais eu vocation à former des démocrates mais des dictateurs et des docteurs en agitation politique voire des assassins. Nous le savons tous. Si vous en doutez, demandez-le à Tsaty Mabiala qui a dirigé l'école du PCT ; il confirmera...

Une dictature n'a pas d'adversaire tant que le peuple ne relève pas le défi de la chasser du sommet de l'Etat mais pour cela, un peuple doit être servi par une opposition active et déterminée conduite par des leaders politiques charismatiques qui sont prêts à en payer le prix. Ce qui est né et maintenu par la force ne peut-être chassé que par la force et il n'y a que deux moyens éprouvés historiquement pour y parvenir : la rue ou la lutte armée. En Tunisie, en Egypte, au Burkina-Faso, nous avons vu la ténacité de la rue venir à bout de dictateurs solidement implantés dans leurs pays respectifs pendant des années.

Nous avons intérêt à ce que nos frontières se démocratisent. En RDC, le peuple est dans la rue suite au mot d'ordre donné par le président Tshisékédi Wa Mulumba. Poste de police et siège du RCD brûlés, bus incendiés, caméras de surveillance caillassées, posters géants de Kabila brûlés, barricades démantelées, etc. A Kinshasa et à Béni comme dans d'autres villes de la RDC, le peuple bat le pavé. Et cela devrait se poursuivre jusqu'à ce que Joseph Kabila accepte d'organiser les élections plurielles, libres, transparentes et véridiques. Un jour ne sera pas suffisant pour faire tomber la taupe rwandaise. Il faut une grève générale illimitée et des manifestations quotidiennes sur toute l'étendue de la république démocratique du Congo. Il y a des morts. Que les vies sacrifiées ne le soient pas pour rien !

Le dialogue n'est pas nécessaire lorsque la loi est claire et limpide comme de l'eau de source. Le président Tshisékédi devrait déstabiliser le pays jusqu'à ce que le premier Rwandais du Congo, cheval de Troie de Paul Kagamé, plie bagages. Il faut secouer le cocotier jusqu'à ce que la noix de coco tombe sinon cela ne sert à rien. Nous l'avons dit et nous le répétons derechef : ce siècle est celui de la démocratisation de l'Afrique. Plus le travail des consciences se fera, plus vite nous y parviendrons. Non, la démocratie n'est pas le luxe et l'apanage des pays occidentaux. L'Afrique a connu la démocratie avant l'Occident ; il n'y a pas de raison que nous y parvenions à nouveau. Il nous faut juste vaincre nos ennemis de l'intérieur et de l'extérieur.

 

         LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : LA REVOLTE EST DANS LA RUE

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg