Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 20:12
CARBURANT TOXIQUE DE BP, TRAFIGURA, VITOL, ETC : LA 'QUALITE AFRICAINE' EST UN CRIME RACISTE

Remarquez que c'est déjà un paradoxe pour un soi disant pays producteur de pétrole d'importer du carburant - et je parle du bon carburant. Entre le pétrole et le carburant, il y a les raffineries. Rien n'empêche un pays comme le Congo de construire des raffineries pour produire son propre carburant. Rien ! C'est déjà assez triste pour un pays producteur de pétrole d'importer du carburant mais quand nous apprenons que le Congo entre autres pays africains importe du carburant toxique pollué au soufre avec un taux de 378 à 1000 fois supérieur au taux autorisé et au benzène, des produits qui accroissent la mortalité surtout infantile, nous tombons des nues.  Néanmoins, nous ne sommes pas du tout surpris par de telles pratiques : l'Occident travaille à la disparition progressive de la race noire en nous fournissant des produits manufacturés délétères que nos Etats payent en plus. Produits alimentaires avariés et pollués aux virus, faux médicaments, vaccins contaminés, produits divers défecteux, polluants ou toxiques, tout est bon pour ruiner les vies noires. C'est l'Afrique, disent-ils, et en Afrique, on peut tout se permettre car il ne s'agit que de sous-hommes. Les Africains sont très peu regardants de ce qu'ils importent car ils n'ont aucune volonté de produire ce qu'ils consomment - même pas  celle de contrôler ce qu'ils importent. On peut leur vendre des carburants toxiques qualifiés de "qualité africaine" - en toute impunité en jouant sur les failles du droit. Trafigura, Vitol, BP et autres sociétés suisses en profitent pour faire d'énormes ... profits - sans état d'âme. On se permet en Afrique ce qu'on n'ose même pas évoquer en Europe où des laboratoires de contrôle et des lois rigoureuses existent.

Produire des produits toxiques destinés au continent africain est un crime - même si les multinationales comme Trafigura, Vitol ou BP profitent des failles juridiques de nos Etats affaiblis par les dictatures. Nous sommes en face de situations criminelles, de crimes contre l'humanité. Vous avez compris pourquoi les multinationales occidentales ne veulent pas de la démocratie en Afrique, préférant collaborer avec des dictatures peu regardantes ou pas regardantes du tout de ce que les multinationales occidentales trafiquent dans nos pays. Trafigura,Vitol, BP et les autres multinationales mériteraient d'être poursuivies pour crimes contre l'humanité mais nous savons que nos dictateurs n'en feront rien. D'ailleurs, pour ne parler que du Congo, on peut affirmer que les traders de carburants toxiques bénéficient de la complicité du gouvernement. Denis Christel Sassou Nguesso a longtemps défrayé la chronique à ce sujet.

Si nos Etats étaient soucieux de protéger leurs concitoyens, tout produit manufacturé provenant de l'étranger serait contrôlé au préalable avant commercialisation sur le continent africain. Quand vous constatez que des virus comme celui du sida ou d'Ebola sont créés au laboratoire avant d'être introduits en Afrique, que Bill Gates administre en personne des vaccins qui rendent des femmes africaines stériles, que des guerres sont fomentées sur le continent en armant les Africains pour qu'ils s'entretuent, quand vous additionnez à tout cela le pillage de l'Afrique et son appauvrissement provoqué, vous ne pouvez que conclure à un plan concerté pour éradiquer les fils de Kama de la surface de la terre. Même les dictatures nous sont imposées à dessein. Il s'agit de provoquer par tous les moyens l'effondrement démographique de la race mélanoderme.

L'Afrique doit réduire sa dépendance industrielle à l'Occident au risque de disparaître. Non seulement nos législations nous exposent mais les sociétés occidentales ne font rien pour agir en Afrique comme elles agissent en Europe - en faisant au passage de gros bénéfices. Le diesel corrosif est dangereux. En polluant l'environnement aux particules fines, les maîtres du monde qui veulent réduire la population de l'humanité sont certains de causer une mort progressive de nombreux africains. Si on ajoute à tout cela l'eau polluée, la malnutrition, etc, les sceptiques peuvent au moins se poser la question de savoir si le projet affiché de la réduction de la population mondiale est sérieux ou pas. La guerre est par ailleurs un moyen efficace de réduction de la population mondiale. Les Chinois, les Russes, les Iraniens se préparent à la guerre...

Nous avons écrit un article sur la réduction des ressources de la planète exposée par les télévisions de l'élite qui disaient qu'en août 2016, "l'humanité" avait déjà consommé les ressources de toute l'année et que si tous les être humains vivaient comme les Américains et les Australiens, il faudrait 5,4 planètes terres pour assouvir les besoins de toute l'humanité. Non seulement, les Occidentaux sont ceux qui consomment et gaspillent le plus les ressources planétaires mais ils sont aussi ceux qui prétendent qu'il y a trop d'êtres humains sur terre. Le problème, c'est eux mais eux estiment que c'est l'Afrique, l'Inde, la Chine - alors que si tout le monde vivait comme les populations de l'Inde, 0,5 planète terre suffirait à satisfaire les besoins des sept milliards d'êtres humains.

Les populations de l'Afrique seront un jour réduites drastiquement par des campagnes de vaccination sous le contrôle de l'OMS - les autres formes de dépopulation ne fonctionnant pas assez vite. Nous sommes totalement démunis face à ce projet illuminati. D'autre part, le dérèglement climatique pourrait gravement affecter le continent africain par un engloutissement d'une partie du continent sous les eaux. Ce n'est pas pour rien qu'on préserve les semences de chaque espèce végétale. Le Nouvel Ordre Mondial est le projet de la domination totale de l'élite qui se demande juste s'il faudra l'imposer par la force ou agir subtilement. Les races faibles doivent disparaître ou être réduites à l'essentiel par tous les moyens. Nous sommes préoccupés de combattre les dictatures et n'avons pas les moyens de voir les plans les plus globaux des maîtres du monde dont les dictateurs africains ne sont que des serviteurs. L'Afrique reste et demeure une proie qui enrichit - même au détriment de sa population - les puissances du monde. Et l'Occident a intérêt que cela se poursuive...

 

               LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg