Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 18:56
IL FAUT SAUVER LE SOLDAT MOKOKO AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD

En regardant ce selfie de maître Ibouanga, j'ai éprouvé de la peine. L'image du Général Jean Marie Michel Mokoko amaigri parce que certainement mal nourri ou peut-être déjà empoisonné m'a donné les larmes aux yeux. Son regard trahit le manque de sommeil ou du moins un sommeil de mauvaise qualité. C'est un homme visiblement fatigué, éprouvé dans sa chair par les conditions carcérales les pires au monde et peut-être par la maladie. Sassou a emprisonné l'espoir d'un peuple. Oui, au Congo, de façon générale, l'espoir est en taule. Seul le crime est en liberté.

Le Général Mokoko est un soldat. Un homme paré à supporter tous types de tortures, un esprit capable d'endurer n'importe quel environnement. On aurait pu croire que son rang ferait qu'il soit logé à une meilleure enseigne mais c'est sans compter sur l'esprit revanchard de Denis Sassou Nguesso qui veut briser l'homme qui a eu le toupet de le battre à une élection présidentielle en le critiquant au passage. Le Général Jean Marie Michel Mokoko frise les soixante-dix ans. Il n'est plus dans la force de l'âge. Tout pour lui se joue certainement au mental. Hélas, plus il  passera du temps dans ce nid à germes pathogènes qu'est la prison, plus son espérance de vie se réduira. Les prisons au Congo sont des mouroirs à petit feu. On y entre humain ; on en sort zombie.

A croire le symbole du Christ, tout semble dire que personne ne peut sauver un Messie sur cette terre face aux pesanteurs méphitiques du MAL. Le Général Mokoko a été abandonné par les signataires de la Charte de la Victoire laquelle prévoyait qu'à l'arrestation d'un des signataires de ladite charte, tous les autres se constituaient prisonniers. De même que le Messie fut abandonné par ses disciples, de même le Général Jean Marie Michel Mokoko est abandonné par la plateforme FROCAD-IDC impuissante.

Loin de moi l'esprit de fanatisme, moi qui n'ai qu'un seul parti : le peuple. Un peuple au nom duquel on rend la justice en république. Une vraie république. Nous, au Congo, nous sommes en dictature. Quoi que l'on reproche à cet homme, à tort ou à raison, l'assassiner à petit feu est un crime contre l'humanité. Le Lion De Makanda est un fils de la nature, de la grande forêt équatoriale qui lui a communiqué le goût de la liberté. La liberté, le premier trésor de l'existence, de la vie, de l'homme. Même la démocratie est fille de la liberté car elle n'est que liberté de choisir et garantie des droits et des devoirs qui s'en suivent. Toute dictature est un viol de la liberté, de la vie par les forces de mort.

Si le Général Jean Marie Michel Mokoko ne s'était pas présenté au scrutin présidentiel du 20 mars 2016, sa vie serait bien différente aujourd'hui. Il a entendu l'appel du peuple, un peuple qui se tait aujourd'hui, impuissant face à une redoutable machine de mort. Quiconque manifeste de l'intérêt pour le pouvoir suprême au Congo se dresse en rival de Denis Sassou Nguesso, lui, le seul mastodonte, le seul attritré à être le roi du Congo.

 Que les soldats de la république regardent cet homme, un des leurs, un frère d'armes, dont le seul tort pour le moment est d'avoir été plébiscité par une grande partie des électeurs. Qu'ils le regardent droit dans les yeux et qu'ils se disent qu'il leur revient de sauver le soldat Mokoko, de le sortir des griffes de la mort. Non, ce n'est pas au peuple de le faire, son rôle est de choisir. Il l'a fait. Son choix a été floué. Par la force des armes. La solution n'est plus au niveau du peuple à moins qu'on veuille que les mercenaires étrangers face une boucherie de nos compatriotes comme ils le font au Pool. Il a dit que celui qui tue par l'épée meurt par l'épée - même si de nombreux criminels meurent de mort naturelle. Nous croyons que ce qui est né par les armes ne peut périr que par les armes.

Les faits nous le disent chaque jour que Denis Sassou Nguesso détruit notre pays. Qu'enfin la force soit au service du peuple et de la liberté. Nous avons la faiblesse de croire qu'au fond de nos soldats, même des miliciens de Sassou, il reste encore un peu de grandeur humaine, de courage et de sens de la justice.

Soldats du Congo, ceux qui vous ont mis au monde vous regardent. A vous de mériter le droit et l'honneur d'être considérés comme des soldats de la république, des soldats du peuple et non des bourreaux du peuple qui vous a donné la vie - parce que vous obéissez aveuglément à un monstre. Quel drame de voir un soldat tourner son arme contre son propre peuple. Nous, le peuple, vous demandons de délivrer le Congo, vous qui protégez le crime et le vice au pouvoir.

 

                    LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

JDM 08/07/2016 02:55

Je soiterai avoir le noms et prénoms de la famille Nguesso, ses complices, , ministres, copains, copines etc , por faire une investigation de leurs comptes dans les paradis fiscaux . Merci d'avance.

Esprit patriotique et survie 07/07/2016 14:22

DE FAC à FAC: LES FORCES ARMÉES CONGOLAISES SONT-ELLES DEVENUES LES FAIBLES ARMÉES CONGOLAISES?
SAINT-CYR: UNE ECOLE DE FORMATION DES OFFICIERS MILITAIRES AU SERVICE DES TYRANS FRANCAFRIQUES.
Saint-Cyr : dernière humiliation des saint-Cyriens par le pseudo général d'armées Sassou Nguesso !

A quoi ça sert d'envoyer encore des élèves officiers congolais formés à Saint-Cyr Français - si ce n'est que pour préparer des officiers politiques au service des dictateurs francophones aux capacités cognitives, mentales, morales, intellectuelles et militaires douteuses? Explications patriotiques et souveraines via le blog du patriotique lion de Makanda: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/07/de-fac-a-fac-les-forces-armees-congolaises-sont-elles-devenues-les-faibles-armees-congolaises.html

la lumiere 07/07/2016 12:56

Bonjour LION DE MAKANDA,
Je suis personnellement touché par la situation actuelle de notre pays, particulièrement pour notre grand libérateur, le GENERAL JEAN MARIE MICHEL MOKOKO, l’homme qui a accepté la souffrance en lieu et place des millions que les disciples du diable lui en proposé, millions accepté par certains leaders de l’opposition.
Cependant, je crois a mon avis que le peuple congolais est autant touché, bien qu’il soit inactif,
Par ailleurs, il sied de signifier que seule une impulsion extérieure pourra mettre fin cette violation des droits et libéré le Congo notre beau pays, cette impulsion extérieure n’est autre que SPIRITUELLE rien que SPIRITEULLE, les humains ne sont que des instruments par lesquels LE DIEU TOUT PUISSANT accomplis sa volonté et je crois fermement que LE DIEU TOUT PUISSANT accomplira son volonté, car il est le MAITRE des circonstances par lequel toute paternité dans les cieux et sur la terre tire son existence.
Nous devons mettre notre foi en exergue et non compter sur la France, l’Union Européenne, ni sur les USA, car ce ne sont que des instruments par lesquels LE DIEU TOUT PUISSANT accomplira sa volonté au temps opportun.
Enfin s’agissant de notre vaillant soldat le GENERAL JEAN MARIE MICHEL MOKOKO, je demande à l’ETERNEL d’être avec lui comme il était avec DANIEL, PIERRE et PAUL.
Bien des choses à toi LION DE MAKANDA et que la paix de DIEU soit votre partage.

congalais zoba 07/07/2016 08:52

Je ne pense pas que n’ayant pu chasser sassou alors que nous avions toutes les possibilités de le faire au cours du « mascarendum et de l’élection truquée » il sera possible de le faire maintenant.
Ce n’est pas demain qu’un autre « MOKOKO » se lèvera pour libérer le pays lorsque l’on voit avec qu’elle ingratitude cette population a abandonnée celui qui voulait redonner sa dignité au peuple au premier coup de chicotte de petit satan.
Alors il ne reste plus qu’à attendre la fin terrestre du monstre bien que la dynastie risque de se perpétuer avec kiki le pétrolier qui a déjà bien commencé son travail de promotion à grand coups de FCFA.

Le peuple Congolais est atteint du « syndrome de Stockholm », car quoi qu’on en dise il aime son bourreau.

Guantanamo congolais 07/07/2016 08:25

Nous lançons une fatwa contre Denguet, Obara, Mondjo, Ollesongo, JDO, etc. Si ces chanvres sont neutralisés, sassou sera alors seul et pourra même se suicider et les mercenaires seront à ce moment là capturés comme des lapins et enfermés dans le Guantánamo congolais construit quelque part dans une vallée perdue de la jungle congolaise infectée d'insectes carnivores.

Les prisonniers les plus résistants ne dépasseront pas deux ans de vie, le taux de mortalité sera de 90%. C'est ce qui va devrait se faire et va se faire y compris certains dignitaires des Nguesso.

Tout est prêts et dès la chute de mr 8% qui ne va pas tarder d'arriver, ce programme sera opérationnel au 1er trimestre post sassou tout juste le moment de délimiter le territoire Guantánamo congolais.

Le territoire Guantánamo congolais aura 5 hectares et protégé par des grilles électriques, le coût de la construit de cette prison est de 30.000 euros. Dès son arrivée à la prison à ciel ouvert située dans le jungle, chaque prisonnier reçoit le stricte minium de survie: 1 boite d'allumette, 1 sachet de sel, 1 sac de manioc, 1 casserole et c'est tout.

Le reste, il devra se démerder à trouver à manger et survivre comme font les pygmées. D'ailleurs une famille de pygmées pourrait cohabiter avec eux et leur expliquer la survie en milieu hostile.

Voila ce qui vous attends, chers mercenaires de sassou au Congo. Le Congo va aussi punir sévèrement ces gens là, dignitaires voleurs et assassins du nordistes, sudistes et ouest et Est qui ont détruit notre pays.

Conseils: chers mercenaires barrez-vous ou sauvez-vous maintenant avant qu'il ne soit trop pour vous. Nous avons le droit et de devoir de vous punir à l'image de Guantánamo américain comme des terroristes. A bon entendeur salut !

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg