Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 22:35
DOLISIE/UPADS : LES MILITANTS DOIVENT FAIRE HONNEUR AU PRESIDENT PASCAL LISSOUBA

A fin de ce mois, Pascal le petit a décidé d'organiser une session du Conseil National de L'UPADS à Dolisie qui durera trois jours. Dans les coulisses des curies romaines, on s'active de part et d'autre. Les soutiens du traître se la jouent corrupteurs en adoptant les méthodes du PCT tandis que les militants se rassemblent autour des idéaux du professeur Pascal Lissouba, fondateur du parti.

Nous sommes décidés à faire en sorte que les militants virent ce collabo à la tête d'un des plus grands partis du Congo. Quand reviendra la vraie démocratie, il sera indispensable d'avoir des partis politiques propres, sains, débarrassés de toute vassalité au PCT. Après l'UPADS, viendra le tour du MCCDI entre les mains du traître Landry Kolélas.

En plaçant des taupes-collabos à la tête des grands partis du Congo comme l'UPADS, le MCCDI, MAR, le CAP, le RDPS, le RDD, etc, Denis Sassou Nguesso est assuré qu'ils tiendront à carreau leurs militants, soit la partie la plus politisée de notre jeunesse capable de galvaniser le reste de la population. Aussi, est-il nécessaire de chasser les traîtres à la tête de ces précieux instruments politiques. Voici ce qui me parvient d'un ami très bien renseigné :

" Bonsoir LDM. On me dit que la coordination UPADS Kouilou et Pointe-Noire a clos ses travaux avec une forte synthèse opposée au premier secrétaire (Pascal, le petit) à qui elle exige la réintégration de l'UPADS au sein du FROCAD comme parti de l'opposition, de continuer la lutte pour le rétablissement de la démocratie contre la dictature de Sassou. Paris fait la même chose et j'apprends qu'à Dolisie, malgré la présidence dirigée par Sayi, les militants exigent le départ du premier secrétaire. "

 Il faut solder cette contradiction d'avoir un parti avec une base hostile au système qui oppresse le peuple et un premier secrétaire qui est une tarlouze de ce même régime dont il constitue le cheval de Troie.

La jeunesse doit faire échouer le plan machiavélique de Pascal le Petit rat palmiste qui a décidé d'user de corruption en distribuant de l'argent reçu du PCT qui tient absolument qu'il reste à la tête de l'UPADS pour continuer à jouer le rôle de la fausse opposition docile. Voici ce qui m'a été révélé :

 

" Le coordonateur du Niari, l'honorable Sayi, a commencé à distribuer l'argent que le premier secrétaire Pascal Tsaty Mabiala aurait envoyé pour convaincre les militants du Niari mais les militants prennent l'argent et continuent à défendre les idéaux du Professeur Pascal Lissouba car l'argent que distribue le petit Pascal vient du PCT : c'est donc l'argent du Congo..."

Nous l'avons écrit depuis très longtemps : l'argent avec lequel on essaie de vous corrompre est le vôtre - puisqu'il provient du Trésor Public. Prenez-le mais n'obtempérez pas. Il faut prendre la mesure des enjeux : ce qui est sur la balance, c'est votre avenir, celui de vos enfants et de vos petits-enfants. Et c'est vraiment pitoyable de solder l'avenir du pays pour 2000 francs cfa ou 5000 francs cfa. Vous ne faites pas que trahir le parti ou le pays tout entier mais vous hypothéquez l'avenir de tout le pays. Soutenir Tsaty Mabiala pour avoir reçu quelques modiques billets de banque, c'est de la HAUTE TRAHISON. Petites trahisons, grosses conséquences. Vous savez pourquoi Pascal le petit s'accroche à son fauteuil de premier secrétaire : c'est pour faire la volonté de son maître Denis Sassou Nguesso qui saura récompenser sa traîtrise et sa collaboration. Dolisie est une étape cruciale dans le coup de balai que le peuple commencera à donner au sommet des partis. Il faut dératiser les trois palmiers. Que Pascal le petit aille encarter au PCT comme son ami Clément MOUAMBE, premier ministre virtuel d'un gouvernement illégal.

Notre ami est plutôt de bon conseil quand il dit : 

" Surtout, il faut demander aux militants de rester fidèles à la ligne édictée par le Professeur Pascal Lissouba et ne pas vendre son âme pour des peccadilles en ouvrant la voie royale aux usurpateurs connus. S'ils donnent l'argent, ils doivent prendre, c'est l'argent qu'ils leur doivent depuis qu'ils leur ont prêté le pouvoir. "

Mes chers compatriotes, membres du grand parti, l'UPADS, le pays paye un lourd tribut en vies humaines sous la dictature satanique de Denis Sassou Nguesso que le petit rat palmiste Tsaty Mabiala sert en annihilant l'élan de révolte au sein de ce parti démocratique. N'écoutez pas ses paroles ; il est démasqué comme le traître et le collabo qu'il est. Pour lui, l'opposition au régime félon venu des bords de l'Alima n'a plus de raison d'être. Il est en parfait accord avec le coup d'Etat de Sassou puisqu'il en tire profit en cassant des cacahuètes pourries sur votre dos. Si à la fin de ce mois, vous prouvez au monde entier que vous avez compris le jeu de Tsaty Mabiala, la taupe du PCT, en le catapultant du haut du palmier, les autres partis prendront exemple sur vous.

Pascal, le petit rat palmiste collabo et traître de notre peuple, n'est pas seul : il bénéfie de nombreuses complicités au sein du Conseil National. Aussi tous ceux qui le soutiendront pourront à leur tour être étiquettés collabos-traîtres. Ils doivent tous quitter les hautes instances de l'UPADS qui doit subir une cure de démocratie interne en modifiant les statuts de sorte que ce soient vous, les militants, qui choisissez ceux qui squatteront la cîme des trois palmiers.  Si on récupère tous nos grands partis, ensuite viendra le temps de mettre les militants en ordre de bataille pour la bataille finale : CELLE DE LA RUE.

Que vivent à travers votre révolte à Dolisie les idéaux du professeur Pascal Lissouba, président fondateur de l'UPADS. Honneur, fierté, dignité et fidélité à la démocratie et à notre peuple. C'est tout ce qui nous reste. Ne cédez pas ! Nous partirons tous un jour. Faites en sorte qu'on se souvienne de vous dans l'histoire comme ceux qui ont renversé le petit rat palmiste Tsaty Mabiala à Dolisie.

 

               LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

fabrice 21/07/2016 01:12

Merci pour l'information

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg