Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 21:00
COLONISATION ECONOMIQUE : GAKOSSO REVELE QUE LE CONGO EST EN PASSE DE DEVENIR UNE COLONIE CHINOISE

COMMENTAIRE : Profitant du mail  de madame Delphine Baya transformé en article, nous venons apporter un éclairage un peu moins tiré émotionnellement, sur la danse diplomatique avec musique congolaise sous tintamarre médiatique mais sur pas de danse chinois au rythme mandarin. Jetons un peu de lumière sur le voile diplomatique pour mieux cerner ce qui se passe dans notre pays. En effet, il y a toujours un écart entre ce qui se passe réellement et ce que l'on nous en dit. Les intérêts de Sassou ne sont pas ceux des Chinois et de la Chine, dans la mesure où les deux camps n'ont pas les mêmes problèmes. Lorsqu'on parle de partenariat gagnant-gagnant entre la Chine et le Congo, on ne vous dit pas toute la vérité : il y a toujours un qui gagne plus que l'autre et surtout, il y a un perdant dans cette manigance jaune-crocodile : le peuple congolais.

Denis Sassou Nguesso ignore ce qui motive et ce que pensent vraiment les Chinois et leur gouvernement car ce qui les intéresse, ce ne sont que nos richesses, nos terres, notre littoral, bref, toutes nos ressources. Quant à Denis Sassou Nguesso Gakosso, le dit si bien : il s'agit de sauver la dictature de la faillite. En effet, si Denis Sassou Nguesso ne parvient plus à payer ses mercenaires, miliciens et serviteurs, le système s'arrêtera et se retournera contre lui. Et il lui faut éviter cela - même s'il faut vendre tout le pays aux Chinois. 

 

VOUS AUREZ COMPRIS, JE L'ESPERE, QUE LES INTERETS DE DENIS SASSOU NGUESSO NE SONT PAS CEUX DU PEUPLE CONGOLAIS QU'IL NE PREND, PAR CONSEQUENT, MEME PAS LA PEINE DE DEFENDRE AUPRES DES ETRANGERS COMME LES CHINOIS, ENTRE AUTRES ! ILS SONT MEME DIAMETRALEMENT OPPOSES : LE PEUPLE VEUT SE DEBARRASSER DE CE TENIA NOMME DENIS SASSOU NGUESSO ; DENIS SASSOU NGUESSO, AU CONTRAIRE, VEUT RESTER ACCROCHE A L'ESTOMAC NATIONAL APPELE CONGO ! VOILA LA STRICTE VERITE. IL FAUT TROUVER UN PUISSANT TENIAFUGE POUR NE PAS DIRE VERMIFUGE CAR LA PARASITOSE DURE DEPUIS TRENTE-TROIS ANS - SURTOUT QUE LE PARASITE S'EST MULTIPLIE...

 

Les Congolais ne sont plus les maîtres chez eux face aux étrangers qui nous tuent mais qui sont ensuite protégés par notre soi-disant "police" ; cela ne va pas du tout s'arranger au cours des années qui se profilent si rien n'arrête la dictature des crocodiles du PCT. Le Congo est pris au piège entre plusieurs cupidités.

Dire que le Congo est béni - alors qu'on lui fait du mal en livrant son peuple en captivité auprès des Chinois est monstrueux, monsieur Gakosso. Vous êtes un fils indigne de la terre de nos ancêtres. Comment le Congo peut-il être un pays béni si, en dépit de toutes ses richesses, les Congolais, fils du NTSI, meurent de faim et de soif ? N'est-ce pas là, au contraire, les signes d'une malédiction ? Avec Denis Sassou Nguesso, nous, Congolais des quatre points cardinaux du pays, vivons sous le spectre de la malédiction depuis trente-trois ans et, peu importe que quelques-uns tirent leur profit de cette descente aux enfers. Il faut en mettre fin au plus vite. D'une bénédiction ne peut découler le MAL, la souffrance absolue, la pauvreté pour 92% de la population, la misère, le trauma à vie, la MORT. Distillez ce mensonge à ceux qui tirent profit de l'ethnie-Etat car ceux qui, médiocres et incompétents, s'enrichissent au détriment des fils dignes de notre pays, peuvent croire qu'ils sont bénis - alors qu'ils entraînent le pays de leurs ancêtres vers les abysses de la  colonisation financière auprès de la Chine.

SI LE YUAN EST NOTRE AVENIR, ALORS LES CHAINES DE L'ESCLAVAGE FINANCIER SERONT JAUNES - SE SURAJOUTANT AUX FERS BLANCS DE LA CAGE BIEN BLANCHE DU FRANC CFA. LE CFA NOUS ENFERME, LE YUAN NOUS ENCHAINERA...

Apprendre la mise en place de la convertibilité yuan-cfa avec cours du yuan dans notre pays est déjà assez révélateur de l'emprise de la Chine sur notre pays mais s'entendre dire de la part d'un pseudo-ministre que le gouvernement chinois a racheté toutes les dettes d'entreprises chinoises du Congo apporte la précision de la mainmise coloniale par l'emprise économico-financière des "yeux bridés" sur notre pays.

La dette jaune vous étrangle par les boules de la vie. Et là, vous lâchez prise et cédez tout. Qu'on se souvienne que dans une transaction de quelque nature que ce soit, la diplomatie, c'est l'art de ne présenter à son interlocuteur que les intérêts qu'il est supposé récolter dans l'opération en prenant le soin de masquer les siens. Quelle générosité ! La Chine a la main généreuse. Sa cure d'acunpucture sur débit d'Etat n'est qu'un déplacement de toutes les douleurs sur une plus grosse aiguille. Que Ngakosso ne  se réjouisse pas trop vite : les Mandarins ne nous font pas de cadeau. Cette opération cosmétique ne fait que différer une plus grosse douleur. La Chine rit jaune, yeux plissés, en annexant le Congo qui devient une province chinoise. Disons-le clairement : le Congo est en passe de devenir une triple colonie : française, mbochie et chinoise.

Au pays de Mao, cela fait un moment que les ombres chinoises sont devenues capitalistes puis impérialistes puisqu'elles vendent même du chien. La Chine veut dévorer le monde en commençant par l'Afrique. Gros appétit pour un grand pays hyperpollué en voie de désertification sur industrialisation sauvage. Elle veut des ressources et des terres arables. L'occupation illégale d'archipels et d'îles sur la mer de Chine expose le sens du sourire jaune aux dents blanches bien pointues amatrices de riz : " Nous y en a conquérir le monde ! 'joutez-nous di riz !" Qui empêchera les Chinois d'occuper le nord du pays ? Entre deux canailles, il faut redouter celui qui mange du riz avec des baguettes !

La Chine s'est réveillée et elle ne compte plus se rendormir. Si elle se réveille, elle ne vous garde pas éveillé mais vous administre un somnifère en cadeau : il faut bien que quelqu'un dorme pour la bonne marche criminelle des affaires. Le Congo reçoit le baiser de la mort du kung-fu chinois. Déjà que les pauvres Congolais voient les Chinoises vendre des mikatés dans nos rues... La Chine exporte ses prisonniers et ses mendiants pour en faire des patrons au Congo et ailleurs avec rétrocession d'une partie de leurs salaires à l'Etat chinois. Non seulement, ils embauchent peu pour juste apporter une coloration locale à leur personnel mais ils vont prendre le petit boulot du Congolais. Attendez-vous qu'ils viennent pêcher le ngoki sur la rivière Alima. Le péril jaune est dans la maison jusque dans la couche de l'autochtone. Il est trop tard : nous sommes trop faibles pour arrêter le tsuki chinois, un tsuki de la mort lente...

 

                    LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

 

Bonjour,
Je suis vraiment indignée de voir  qu’une semaine de la jeunesse sera organisée à Brazzaville  pour les jeunes Congolais et  tous les intervenants viennent du même département,  la Cuvette. N’existe-t-il pas d’autres intellectuels dans les autres départements du Congo-Brazzaville ?

Un nouveau Directeur Général a été nommé à Radio  Congo, M. Modeste ELENGA remplace M. YOMBHI. Toujours les cadres du  même département, n’est_ce pas là une insulte aux cadres des autres départements du Congo-Brazzaville ? Où est donc la rupture prônée par M. SASSOU le 16 avril 2016, lors de son investiture ? 

Avec la  nouvelle République de M. SASSOU, Télé-Congo est devenue une télé tribale, on fait la promotion des personnalités de la même tribu et on fait passer des émissions  au cours desquelles les gens s’expriment  uniquement dans la même tribu. Ce qui est une atteinte à la démocratie.

Hier soir, j’ai suivi avec une très grande attention l’intervention de M. NGAKOSSO, Ministre de M. SASSOU.  Il nous informe que le gouvernement chinois a racheté les dettes que le Congo-Brazzaville avait  contractées auprès des entreprises  privées chinoises, mais il nous  donne aucune explication, sur quelles bases le Congo-Brazzaville va s'acquitter de  sa dette  à l'égard des Chinois ?  Va-t-on encore brader les richesses du sous-sol congolais pour rembourser le gouvernement  Chinois? 

M. NGAKOSSO  vient sur la chaîne publique pour faire la promotion de la Chine. Les autorités Congolaises  et M. NGAKOSSO feraient mieux de  bien gérer l’argent public au lieu d’aller quémander l’argent en Chine pour résorber la dette Congolaise.

Quand M. NGAKOSSO  cite le Général de GAULLE : « Les Etats  n’ont pas  que des sentiments mais des intérêts ».  Puis il cite Total  qui est la première entreprise française au Congo-Brazzaville.  Que veut-il dire par là ? Veut-il inciter les Congolais à détester la France ? Le peuple Congolais n'est pas dupe.  Je pense que le Congo-Brazzaville est indépendant depuis plus de 55 ans et M. SASSOU est au pouvoir depuis plus de 32 ans. Qu’est ce qu’il a fait quand on voit aujourd’hui les Congolais livrés à eux-mêmes ?  Jusqu’à quand va-t-on  spolier les ressources du sous-sol Congolais ?  On va encore laisser aux générations futures des dettes qu’elles n’ont pas contractées.

M. NGAKOSSO nous dit encore : « Le Congo est un pays pilote (cobaye, ndlr) en matière de coopération avec la Chine ».  Que fait-on de tous ces apports de coopération  avec la Chine  et avec tous les pays cités par ce Ministre de M. SASSOU ?

Ensuite M. NGAKOSSO ajoute qu’il  y a quelques semaines, il était  reçu au Quai d’ORSAY  à Paris et les enjeux économiques  entre la France et le Congo-Brazzaville sont  tels que les deux pays sont unis par un mariage solide et les relations  entre les deux pays sont en train d’être consolidés.

Le journaliste Jean Claude  KAKOU a posé la question à M. NGAKOSSO :  Les Congolais disent que M. SASSOU est allé  solliciter l'aide financière de la Chine, combien d’argent les Chinois ont prêté au gouvernement Congolais ?  Le Ministre de  M. SASSOU  n'a  pas répondu  et a dit que ces questions seront abordées dans un autre cadre. 

Le Journaliste  Joachim MBANDZA  a demandé à M.  NGAKOSSO  si  le ciel est bien  bleu entre la France et le Congo-Brazzaville, est-ce qu’il y a une visite prévue de M. SASSOU en France ?  Réponse de M. NGAKOSSO : « Les Etats n’ont pas de sentiments mais n’ont que des intérêts, la plus grosse entreprise française c’est Total. La France est liée à  notre pays par l’histoire et qu’il y travaille  avec le Ministre français  AYRAULT sur la visite de M. SASSOU en France».  .

Le journaliste IKAMA  a posé une question au sujet du  rachat de la  dette Congolaise par le gouvernement  Chinois.

D’après M. NGAKOSSO : « La dette congolaise est due  à la crise du prix du baril de pétrole, que désormais le Congo-Brazzaville traitera directement avec le gouvernement chinois, au lieu de traiter avec les entreprises privées ». J’aurais souhaité qu’au lieu de parler de la chute du prix du baril de pétrole, que M. NGAKOSSO reconnaisse que ses ami(e)s et lui-même  confondent les caisses de l’Etat à leur propre caisse.  Le Congo-Brazzaville est devenu vraiment leur propriété privée. M. ADADA  a été  pendant  longtemps Ministre, il vient d’être nommé Ambassadeur du Congo-Brazzaville  en France. Le Congo-Brazzaville est géré  comme une épicerie familiale. On prend les mêmes et on recommence et on nous parle de rupture.

M. NGAKOSSO  invective ensuite la Diaspora  congolaise de France qui ne fait que de  la subversion sur Internet. Pour M. NGAKOSSO : «  Il est temps que les compatriotes  vivant à l’étranger manifestent de l’amour pour le pays, construisent des maisons  comme le font les Sénégalais, les Maliens et les Cap-Verdiens qui construisent chez eux ». Je  me permets de dire à M.  NGAKOSSO que les Congolais de France, grâce aux transferts d’argent qu’ils envoient à leurs parents  jouent le rôle d’Assistantes sociales. Ce que l’Etat Congolais n’arrive plus à faire, ce sont les Congolais de France  et de la Diaspora qui le font. Je souhaiterais que M. NGAKOSSO puisse  respecter les Congolais de France et ceux de la Diaspora.

Nous savons tous que M. NGAKOSSO est si riche ; quel quartier a-t-il construit  à Brazzaville  et ailleurs ?  Peut-il justifier la provenance  de ses biens ?  Est-ce  que c’est avec  son salaire de fonctionnaire congolais qu‘il dispose d’un parc automobile aussi garni de véhicules de luxe ? S’il peut vendre au moins dix de ses véhicules, il pourra ainsi résoudre les problèmes de certains compatriotes.


Un journaliste demande à M. NGAKOSSO : « En vous écoutant, c’est comme s’il n’y avait que les Congolais qui tirent profit de cette coopération avec la Chine ».  Un autre  journaliste renchérit  sur la manière dont les employés  Congolais sont traités  par les employeurs  Chinois installés au Congo-Brazzaville.  M. NGAKOSSO répond que « Les Congolais cessent de rêver de la France, … que  le Congo-Brazzaville est un pays béni de Dieu. Le principe des chinois, c’est gagnant–gagnant ».  Question sur le  traitement des Congolais par les entreprises Chinoises ?  M. NGAKOSSO répond que « Cette question  relève d’un fantasme occidental. Les Chinois aiment travailler. Les Congolais doivent aimer le travail et ce sont des supputations des gens qui n’aiment pas travailler, or, les Chinois, ce sont des gens qui aiment travailler ».

J’ai été abasourdie d’entendre M. NGAKOSSO , Ministre d’un Etat  porter un jugement négatif à l’égard de ses compatriotes et  défendre les  employeurs chinois travaillant au Congo-Brazzaville.  M. NGAKOSSO nous apprend que les Chinois sont de grands travailleurs,  donc M. NGAKOSSO  sous-entend que les Congolais sont des fainéants. Un Ministre qui n’a aucune considération à l’égard des travailleurs Congolais, c’est  vraiment grave, c’est une insulte aux travailleurs Congolais. On se met à plat ventre devant l’argent des chinois. 

J’attire l’attention de M. NGAKOSSO, qu’un jour viendra où il ne sera qu’un simple citoyen. La vie nous réserve des surprises. Il ne doit pas oublier ses origines familiales. J'invite  M. NGAKOSSO à  construire un local  pour le  personnel de la Mairie de Makélékélé qui travaille en plein air  depuis le mois d'avril 2016 au lieu de s'en prendre aux Congolais de France et de la Diaspora.

J'ai suivi sur Télé-Congo cette semaine, l'intervention du Président d'Eni Congo qui disait que le gouvernement Congolais ne paie jamais ses dettes. Donc M. NGAKOSSO et ses collègues feraient mieux d'honorer leurs engagements.

Les proches de M. SASSOU ne font rien pour apaiser la situation ; ils passent leur temps à attiser la haine entre Congolais. Ce qui est vraiment déplorable.  

Claudia SASSOU  constate aujourd'hui enfin sur Télé Congo : "Les jeunes de Talangaï sont oisifs et  elle veut les former". C'est bien, vaut mieux tard que jamais car il est préférable d'apprendre aux jeunes à vivre de leur travail au lieu de les transformer en  éternels assistés.


Pourquoi  M.  Paul Marie  MPOUELE serait-il le seul opposant habilité à intervenir sur Télé Congo ?  Pourquoi les autres opposants n'ont-ils pas le droit de s'exprimer sur Télé Congo-Brazzaville ?

J’espère que Dieu rendra justice au peuple Congolais  et que ceux qui succéderont  à M. SASSOU puissent mettre en place  une vraie démocratie et que les Congolais de tous les départements soient traités sur le même pied d’égalité.

Bonne soirée.

                                               Delphine BAYA

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 17/07/2016 07:43

Bjour LDM! Quand on a vu cette construction en cours à côté du lycée Javouhey, sur le site de l'ancienne piscine caïman, on n'a pas vu venir le coup. on s'est dit: les chinois implantent leur propre banque pour mieux faire affaire avec le Congo. En réalité, il y avait autre chose, apparemment. Alors, la question qui se posera: c'est dans quel cadre s'effectuera cette convertibilité directe? à cours fixe, ou au change flottant, livré à la cotation internationale?
aussi, je pense que cette convertibilité directe se fera comme ce que les congolais ont découvert et pratiquent avec succès, les agences de transfert d'argent. les travaux ou services par les chinois seront payés en cfa directement dans la banque chinoise, et en chine les congolais faisant des transactions commerciales par ex, n'auront plus besoin d'emporter des liquidités ou des chèques en chine; déposant leurs avoirs à la banque chinoise, ils se verront remettre comme une lettre de change, qui sera automatiquement convertie en monnaie locale chinoise quand ils sont en chine. le reste, ne regarde que les banques...
D. A. A. a une description très proche de la réalité concernant sassou nguesso...vraiment, ce type tend à donner des leçons de satanisme à son créateur Satan... une rumeur court dans la ville: le fameux Ramsès, aurait repris sa liberté, soupçonnant vraisemblablement le traquenard dans lequel il se serait livré en se rendant... il se chuchote que sassou nguesso a voulu l'utiliser pour abattre ntumi, puisque lui connaît bien les caches de ce dernier...Voilà comment ce tyran veut de la paix dans le pays...
Qui vivra verra!

Le Lion de Makanda (LDM) 17/07/2016 18:26

Les Chinois vont brasser des milliers de milliards de francs cfa de toute la CEMAC car l'argent va sortir sous les matelas pour se retrouver en sécurité. Quant à la cotation, elle est possible puisque les deux monnaies peuvent être étalonnées par rapport au dollar - même si le cfa a une convertibilité fixe. Comme tu le dis si bien, le reste, c'est l'affaire des banques. En rachetant les dettes de ses propres entreprises privées, l'Etat chinois concentre entre ses mains un grand pouvoir qui ne peut que faire ployer le ndzokou. Encore une fois, ce qui se joue, ce sont les intérêts de Sassou et de son régime et ceux des Chinois. Le peuple congolais est le grand perdant de cette opération - même si quelques compatriotes pourront aller commercer en Chine. Juste une chose : la monnaie chinoise ne sortait pas de Chine jusque-là. La seule façon de sortir des yuan du pays de Mao, c'était d'acheter des marchandises. Et cela était valable pour de nombreuses grosses sociétés comme Carrefour, par exemple. Connais-tu un seul pays au monde qui utilise la monnaie chinoise ? Le Congo va devenir une exception mais il y a forcément une arnaque quelque part...

David Abraham Amenehomat 16/07/2016 00:00

Comme on dit à malin, malin et démi. Effet, présentant que le rusé coq français serait sur le point de le lâcher ou de le sacrifier à son tour, par un coup de bec qui lui serait fatal, après avoir fait le sale boulot de bourreau de son propre peuple au profit de la france, l'esprit malin national, l'usurpateur du soufrage de 92% des congolais, président illégitime, de fait, ce fils craché de son père le grand Démon qui, cependant, est entrain de donner des leçons ou des cours de satanisme, de cruauté, de méchanceté, de malignité, de sadisme, de masochisme, de reptilianisme de ruse politique et de bestialité a son géniteur e maître spirituel, Satan, le Diable, qui veut bien faire comprendre à ceux qui "envient"ou convoitent son trône royal, li kinfumu ya congo, acquis et reconquis au moyen des armes de guerre, en faisant couler le sang humain congolais et en piétinant et en enjambant des cadavres, que seul son cadavre, seul un Sassou- cadavre, pas un Sassou vivant, qui remettra le bokonzi ya congo au congolais qui le mérite, et qui fera face à la justice des hommes. Je disais, sentant les mauvaises intentions de ses maîtres français ou des griffes du coq gaullois envers sa personne, le génie des crimes crapuleux, macabres et enigmatiques, dignes des filmes de fiction, et dignes d'un Hitler noir, est allé, en fait, par l'intermédiaire de ses accords sécrets révélés à moitié, demander la protection, mieux le protctorat du grand dragon asiatique jaune et rouge, em mettant et em compremettant l'avenir du congo entre les mains des chinois, amenant ou en entraînant de colonisation gaulloise à la colonisation mandarine, sous l'enclos de bambous, en croyant ou en espérant que le rusé coq tricolore intéressé qui vénère et adore le dieu unique des interêts français en définitive, ait peur du feu qui sort de la bouche du dragon rouge. Pour se faire, les congolais doivent s'attendre à l'arrivée massive des nouveaux colons venus droit du tartare, pour le truc, ou biais, ou cata superieur du mokilimbembe d'Oyo, nouvelle capitale cachée de la république babanière du clan Sassou Nguesso Consorts et Associés, qui a tranformé les congolais en citoyens-zombis, devenus des ombres d'eux-mêmes. Mais comme on dit en lingala: yuma assukissaka yanké, il y a un petit, humble, inconnu, et peut-être villageois ou um simple soldat comme David, sur qui personne ne compte ou n'espère, mais qui un jour, terrassera le géant Goliath congolais qui fait courber et humilie les générauxet qui est entrain de bloquer la marche en avant de la jeune democratie congolaise. Ingueta!!!

mwangou 15/07/2016 08:39

Bjour LDM! C'est tant mieux pour ceux qui ont encore du temps à écouter ces types là. Et cette télé là. mais ce qui me chagrine un peu, c'est l'espoir caché dans ce texte: comment les gens sont encore surpris par ce langage des membres du pct, et donc pourquoi tant de naïveté?
On crie ici, depuis des lustres, que sassou nguesso annonce toujours ce qu'il va faire, mais on ne nous prend pas au sérieux. Il y a des gens qui ont cru que le mot "rupture" signifiait leurs attentes? Qu'est-ce qu'il vous faut pour apprendre à comprendre ce type? par ex., pour la petite histoire, nous a t-on dit ce qui n'allait pas dans la constitution de 2002 qui nous a conduit à la situation actuelle? Eh ben! je vous l'apprend: cette constitution n'était pas applicable. pourtant, il avait été qualifiée de "bonne constitution" par ce malfrat. Et personne ne lui a posé la question du pourquoi il n'y a jamais eu d'élections municipales???......
Cessons d'être naïfs, sous le prétexte que nous aimons tant le droit.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg