Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 10:59
LE PROFESSEUR ZACHARIE BOWAO NE DOIT PAS REPONDRE A UNE CONVOCATION INJUSTIFIEE

La violence est à la dictature ce que la propagande est à la démocratie disait Bernays, l'homme qui a inventé le "gouvernement invisible" en manipulant le peuple américain au travers de la propagande. Une dictature sans violence et sans arbitraire perdrait son âme et le système s'écroulerait très vite. Aussi, dans un pays comme le Congo on assiste à des arrestations arbitraires, des enlèvements, des emprisonnements injustifiés non notifiés par la justice qui reste le bras accusateur du régime, des assassinats, des empoisonnements par de vrais poisons, par l'eau souillée à la merde de Sassou et de ses enfants, les aliments, l'environnement, etc. On meurt pour un rien au Congo, faute de soins. La faim tue plus que la malaria, l'eau polluée plus que la faim.

Tant que la dictature du PCT ne sera pas reconnue par l'opposition, Denis Sassou Nguesso usera de violence pour domestiquer les esprits rebelles. L'opposition intérieure congolaise doit tenir bon. Denis Sassou Nguesso ne sera plus un chef d'Etat en août 2016 selon la constitution du 20 janvier 2002 - la seule toujours en vigueur. A ce moment-là, on pourra dialoguer sur son départ. Nous ne croyons pas trop à la rumeur qui voudrait que le régime de Mpila  libère les prisonniers politiques pour mieux détendre l'atmosphère politique, rendant ainsi possible un éventuel dialogue avec l'opposition. Il est évident que des pressions sont exercées sur le système. Cependant, le monstre d'Edou n'est pas homme à céder aux exigences extérieures - tant qu'il reste un bon serviteur de la France dont il est le gouverneur noir. Il l'a prouvé en organisant son référendum illégal et en se proclamant vainqueur d'une élection qu'il a pourtant perdue. Monsieur 8% sait que la France et ceux qui le soutiennent se cacheront derrière la non-ingérence pour ne rien faire. Sassou peut embastiller à domicile les opposants, les arrêter sans procès, les convoquer sans raison, personne ne viendra au secours des Congolais. La preuve, le Pool : deux mois de bombardements sans que la communauté internationale ne s'en émeuve...

Pauvre colonel Thomas Bakala Mayinda à qui le pouvoir demande de jouer les mauvais rôles. Pourquoi Ndenguet ou Jean Dominique Okemba ne s'occupent pas eux-mêmes de convoquer les opposants ? C'est un sudiste aux ordres que l'on utilise toujours pour faire le sale boulot. Que le colonel Bakala sache qu'il ne sera jamais Général et même s'il le devenait, le moindre caporal mbochi aura plus d'importance aux yeux de Sassou que lui.

Qu'est-ce que le professeur Charles Zacharie Bowao a à voir avec les événements du 4 avril 2016, ce grotesque montage de la dictature sassouiste qui a mis en scène d'anciens ninjas à sa solde ? Ce n'est plus le pasteur Ntumi, le coupable présumé dans cette affaire pour qu'on s'intéresse désormais à Charles Zacharie Bowao ? Convoquer Bowao est une provocation, une tentative d'intimidation.

Quant à ceux qui disent que le régime du PCT veut assassiner l'homme qui dirige la coalition IDC-FROCAD, c'est simplement grotesque :  lorsqu'il est trop gros comme un poing sur la figure, le meurtre politique n'est plus possible. Du moins, pas au su de tous. Bowao subit des menaces parce que le coup d'Etat connaît des difficultés pour un trop grand rejet extérieur et intérieur - dans un climat de crise économique qui confine à la faillite d'Etat. Il faut donc distraire le peuple pour qu'il se focalise sur la théâtralisation de la vie politique nationale, de façon à ne pas voir que le pays chavire  doucement.

Le professeur Charles Zacharie Bowao ne doit pas répondre à la convocation du colonel Bakala car il n'a rien à voir avec les événements du 4 avril 2016 que le régime du monstre d'Edou à lui-même fomentés pour intimider la cour constitutionnelle. On n'a pas à se justifier sur quelque chose dont on n'était même pas témoin oculaire et qui ne vous concerne en rien. Bowao n'est pas un ninja que je sache. Le premier acte de résistance consiste à ne pas céder à l'arbitraire, professeur. Si le régime dictatorial de Sassou a des raisons de vous arrêter, eh bien, qu'il le fasse mais il est hors de question de donner du sens à ce qui n'a aucun sens. Au mieux, envoyez votre avocat s'enquérir sur ce qu'on vous reproche.

 

                LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

isidore 08/06/2016 18:33

La volonté générale: le peuple congolais souhaite en découdre avec le 3e Reich Sassou III et pourquoi faire?
JMM MOKOKO AURAIT OBTENU DES LE 1ER TOUR, 38% DE SUFFRAGES EXPRIMÉS CONGOLAIS - ET DANS TOUS LES CAS, IL AURAIT ÉTÉ ÉLU AU 2EME TOUR AVEC PRES DE 57,97% DE SUFFRAGES EXPRIMÉS.

FRANCOIS HOLLANDE EST-IL UN DICTATEUR ET SINON POURQUOI SA HAINE PRESQUE VISCÉRALE ET CONSPIRATRICE CONTRE LE PEUPLE CONGOLAIS ET LA DÉMOCRATIE AU CONGO?

Alerte info: François Bayrou aurait été élu à la place de François Hollande aux Présidentielles 2012. Les mauvaises langues pensent que si, François Hollande conspire contre la démocratie au Congo Brazzaville - c'est parce que selon lui, elle n'a plus le sens citoyen, politique et moral d'exister aussi en France.
Le peuple congolais vient d'ailleurs de verbaliser la France ou l'oligarchie politico-affairiste française pour conduite conspiratrice contre la démocratie et l'esprit de nouvelles synthèses civilisationnelles à l'échelle congolaise et en Afrique francophone.

LE MONDE DES CAUSES ET DES CONSÉQUENCES: C'EST PRES DE 92% DE LA POPULATION GÉNÉRALE CONGOLAISE QUI SOUHAITENT EN FINIR OU EN DÉCOUDRE AVEC LE IIIE REICH SASSOU III.

LE BRAS DE FER ENTRE SASSOU, MR 8% CONTRE MOKOKO CELUI QUI AURAIT PU DEVENIR SON SUCCESSEUR CONSENSUEL GÉNÉRAL...

NOUS SOMMES EN PRÉSENCE DE L'ETAT DE CRISE DU IIIE REICH AUX CONSÉQUENCES HUMANITAIRES ET ECONOMIQUES INCONTRÔLABLES A L'ECHELLE CONGOLAISE (92% DE MATIÈRES GRISES CONGOLAISES SONT CONTRE LE IIIE REICH SASSOU III) ET SOUS-RÉGIONALE (AFRIQUE EQUATORIALE - PERTURBATIONS SOCIOPOLITIQUES, MIGRATOIRES, HUMANITAIRES ET IMPACTS ÉCOLOGIQUES MAJEURS DANS L'AMAZONIE AFRICIANE ). EXPLICATIONS: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/06/la-volonte-generale-le-peuple-congolais-souhaite-en-decoudre-avec-le-3e-reich-sassou-iii.html

alerte info 07/06/2016 21:44

Une des filles du ministre des Mines de la République du Congo a été jugée ce mardi 6 juin. L’homme politique avait été auparavant ministre de l’Intérieur et ministre de la Sécurité et de la Police. Âgée de 19 ans, elle était accusée d’avoir monté un traquenard pour récupérer la maigre somme de 2 200 euros. Le tout était lié à une banale histoire de voiture endommagée.

Ce samedi 4 juin, vers 11 heures, Jessica devait la retrouver pour récupérer 2 200 euros. En mai, la fille de l’homme politique lui avait emprunté son véhicule mais l’avait endommagé. Un accord financier avait été difficilement trouvé.

Inquiète, Jessica s’était rendue au rendez-vous avec sa belle-sœur, rue Santos-Dumont à Sartrouville. Dans la demeure de la fille du ministre, elle reçoit l’argent puis ressort.

La victime défigurée
Mais alors que les deux femmes marchent dans la rue, trois hommes leur tombent dessus. Elles sont rouées de coup, aspergées de gaz lacrymogène. Jessica en aura le visage complètement défiguré. Mais elle tient bon et parvient à conserver son sac et son argent.

Les malfrats prennent alors la fuite à bord d’une Twingo. Le numéro de la plaque est relevé par un témoin. Ils seront retrouvés à Argenteuil.

Face au tribunal, ce mardi, Jessica n’a pas longtemps tenu le choc. En pleine audience, elle s’est mise à trembler de peur. Boitant, l’œil toujours gonflé et l’arcade saturée, elle est ressorti dans la salle des pas perdus. Là, elle a été prise d’une crise d’épilepsie. Son état à nécessité une évacuation par les pompiers.

Au cours de l’audience, la fille du ministre a cherché à minimiser sa participation au traquenard. « L’ami qui a organisé cela ne m’avait pas parlé de sa façon d’opérer. J’ai juste dit par téléphone qu’elles sortaient de chez moi avec l’argent. Et puis, elles me menaçaient à cause de cette histoire d’argent ». Cédric, 20 ans, a soutenu qu’il s’était contenté de conduire la voiture, recruté par l’ami en question.

60 000 euros pour retirer sa plainte
Le procureur de la République a une autre vision du dossier, estimant que tout avait été prémédité depuis plusieurs semaines. « C’est bien elle qui a donné le top départ. Les agresseurs savaient jusqu’à la couleur du sac, bleu, dans lequel Jessica avait rangé son argent. Tout ça pour récupérer cette maigre somme. Le plus incroyable est que Jessica s’est vue proposer 60 000 euros à l’hôpital pour retirer sa plainte. Ça ne se passe pas comme ça ici. » Le magistrat a demandé six mois ferme contre Cédric et six mois de sursis contre la fille du ministre, plus « une amende substantielle ».

L’avocat de la fille du ministre a opté pour une défense très particulière. « Pour rembourser, elle a dit aux enquêteurs qu’elle était prête à vendre ses fesses (sic). Et rien ne démontre qu’elle ait demandé à ce que Jessica soit frappée ».

Dans l’après-midi, les juges ont rendu leur décision, plus sévère que les réquisitions du parquet. Huit mois de prison ont été prononcés contre la fille du ministre et contre Cédric. Malgré leur casier judiciaire vierge, les magistrats ont décidé de les envoyer en prison. « Ce que vous avez fait est vraiment très grave. D’autres juridictions auraient été moins clémentes », a insisté la présidente.

Dans cette affaire, deux autres hommes, mineurs, doivent être prochainement confrontés à la justice.

78500 Sartrouville

Mwangou 07/06/2016 07:23

Bjour LDM! "Ntumi n'est plus le responsable présumé des évènements du 04 avril...". Quand on va bombarder quelqu'un au sens propre et fort, il n'est plus présumé, mais bien coupable. Mais, ceci montre à quel point ce pouvoir illégitime est englué dans des contradictions infernales. De plus en plus, il y a des vérités qui se font lentement jour.
Voyez-vous, dans cette mascarade, on a arrêté beaucoup de jeunes. Quand certains policiers un tant soit peu professionnel, constatent après audition, que ces jeunes n'ont rien à voir avec les faits, et qu'il faut les liberer, les faux policiers à la solde de ndenguet, font de la résistance, et imposent une amande forfaitaire de 150.000 frs, 300.000 frs pour les liberer... par ailleurs, certains d'entre ces infortunés sont incorporés d'office à la milice de sassou nguesso, et envoyer au front...
Pauvre Bowao!

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg