Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 13:15
J'AVAIS PREDIT QU'IL NE SORTIRAIT RIEN DE LA RENCONTRE HOLLANDE-MABANCKOU

Voyons d'abord le bon côté des choses : il est louable que notre compatriote Alain Mabanckou s'implique dans la cause du peuple qui lui a donné la vie en essayant de frapper à la porte de l'Elysée qui fait les rois chez nous. Ce n'est un mystère pour personne qu'on ne devient pas "gouverneur noir" au Congo - sans l'accord et l'aide de la France qui tire toujours les ficelles dans ses ex-toujours colonies, notamment africaines sinon elle perdrait son rang de puissance mondiale. Nous l'avons suffisamment démontré pour reprendre la démonstration aujourd'hui. Tous ceux qui glapissent que le Congo est un pays indépendant le savent au fond d'eux. Nous serons un pays souverain le jour où nous aurons notre monnaie, notre technologie et que nous exploiterons nous-mêmes nos ressources pour les vendre sur le marché - sans oublier de choisir nous-mêmes nos gouvernants. Tant que notre ministère des finances viendra prendre ses ordres à Bercy, il y aura du chemin à faire. De toute façon, Denis Sassou Nguesso est lié par le franc cfa. Nous sommes au courant que si Sassou parle du dialogue, c'est parce que la France le pose comme condition pour débloquer des fonds du Congo détenus par la Banque de France. Et cela, beaucoup ne le savent pas. Le dialogue n'est pas l'idée de Sassou mais celle de l'Elysée. C'est une contrainte qui est un euphémisme pour chantage.

Ce qui me lisent, les milliers qui me suivent au quotidien savent que j'ai prédit qu'il ne sortirait rien de bon pour notre peuple lors de cette rencontre Hollande-Mabanckou parce que je savais que François Hollande qui incarne les intérêts de la France ne pouvait que suivre la voie de la défense des intérêts de son pays qui sont en grosse partie les intérêts de quelques-uns comme l'avait fait remarquer maître Collard - même si le carburant qui fait rouler les voitures et les véhicules profitent à tous. Je ne parle même pas du fuel domestique et du reste comme l'argent qu'on nous prélève dans les comptes d'opération par la Banque de France. Or, la démocratie en Afrique n'arrange pas ces intérêts comme l'avait dit Jacques Chirac. Intérêts occidentaux et démocratie en Afrique - surtout dans le riche golfe de Guinée - ne font pas bon ménage. On parle ici des plus grandes réserves de pétrole offshore du monde, du diamant, de l'or, du coltan, de la potasse, du manganèse, du fer, du bois, des terres rares, etc. Et quand on évoque les intérêts, c'est la voix de Total et celle de Bolloré qui parlent à l'oreille de François Hollande. Mabanckou parlait mais Hollande entendait la voix de Total et de Bolloré. C'est amusant d'imaginer cette caricature. Nous aurions tant apprécié avoir le sentiment après coup de l'écrivain Alain Mabanckou après sa rencontre avec le président François Hollande. Déçu ? Apaisé ? Réconforté ? Dubitatif ? Convaincu ? Peut-être qu'on le saura un jour...

Le communiqué lapidaire de l'Elysée appelle au rassemblement et à l'apaisement. Rassemblement autour de quoi  ou de qui ? N'est-ce pas de Denis Sassou Nguesso ? Apaisement. Comment apaiser le peuple congolais et l'opposition sans justice électorale ? Vous voyez ? Nous ne parlons pas le même langage avec nos maîtres. Le maître veut l'apaisement pour continuer à pomper tranquillement nos ressources et pour cela, il exige que l'opposition et tous les Congolais se rassemblent autour de Denis Sassou Nguesso.

Alain Mabanckou a-t-il vu qu'entre lui et François Hollande se dressait un Kilimandjaro d'intérêts ? Il y a une énorme barrière constituée de milliers de milliards d'euros et de millions de milliards de tonnes de barils de pétrole entre l'entendement du grand écrivain et celui du président français. François Hollande est certes le président de la France mais il l'a bien dit qu'il a comme ennemi la Finance. Ce qu'il ne nous a pas dit c'est qu'il a aussi pour maîtres les hommes d'affaires et les financiers qui tiennent l'Hexagone. En son temps, le premier ministre de gauche Lionel Jospin avait avoué qu'on ne pouvait rien faire. Face à qui ? Aux hommes d'affaires et aux financiers qui gouvernent vraiment ce pays.

Nous ne reprochons pas à Alain Mabanckou d'avoir frappé à la porte de l'Elysée pour plaider la cause du Congo. L'Elysée est le coeur de la distribution du pouvoir dans notre pays. Que l'ange Mabanckou qui sort de l'angélisme et découvre la cause douloureuse de notre peuple en 2016 est louable mais nous, cela fait 20 ans que nous le savons. Tandis que Lui voyait les "Lumières de Pointe-Noire", nous voyions les Ténèbres de tout un pays. Quand l'ange redevient un homme, il perd son innocence et va frapper directement à la porte de dieu. Cependant, dieu-Hollande semble tenu par les Bolloré, Bouygues et Total qui sont des super-dieux.

Au Congo, comme dans de nombreuses ex-toujours colonies françaises, nous sommes en face de deux dictatures : la dictature du dedans et la dictature du dehors, la première étant au service de la seconde. Quand deux prédateurs oeuvrent en symbiose, la proie n'a aucune chance chez l'un comme chez l'autre. Je l'ai dit à l'assemblée nationale française : il faut que le Congo entre en zone de turbulence pour que la France demande à son gouverneur noir qui la sert si bien de partir. Sans insurrection populaire ou militaire, c'est Denis Sassou Nguesso qui sortira vainqueur de ce bras de fer car le fer dans le bras du monstre de l'Alima, c'est la puissance de l'ex-toujours puissance coloniale : la France...

 

                  LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

crisse aniel mahoungou 17/06/2016 10:35

A mon avis la France n'a rien avoir la déçu même si ce nôtre ex colonie je pense que la situation politique au Congo doit s'arrange sur place pas en France je suis sur et certain que Alain tu as été reçu mais ton silence nous dit quelques choses réellement si les choses marchaient. Bien j'espère que cela devrait être dévoilé ne gère plus la France mais arrive sur place nous allons combattre le tyran de s'assoir sur place sauve qui peut

jtr 16/06/2016 20:45

Il faut parler d'un vrai dialogue exempté de toute exclusion pour les fils du Congo.

DAVID 15/06/2016 20:16

LDM cette rencontre ne servira à rien parce que entre les deux hommes faisant face dans la photo, le dégréé de sincéritén lorsqu'il s'agit du Congo n'est pas le même.
Ne me demandez pas comment je le sais. Je constate juste qu'apres cette rencontre, le site de l'élysée (donc Hollande) à publier un texte rappelons les grande ligne de sa pensee. Hors, nous savons tous que ces concept ne sont que des masques derriere lesquels tout dirigeant francais est tenu de se cacher.

Et d'ailleurs pourquoi attendre d'hollande, une bonne appreciation du malade Congo. Il est de notre necessite de retoucher notre notre pensee, notre organisation et la.maniere d'agir. Ce défi est celui de la diaspora ou de toutes les diaspora du Congo éparpillées dansle monde.
Merci

JDM 15/06/2016 16:58

Dire qu'on savait qu8'iln'en sortirait rien de ce rendez-vous c'est mal connaitre l'homme,il voulait tout simplement avoir le point de vu de Hollande sur Congo, maintenant qu'il a la reponse , Hollande doit se preparer à ce qui doit lui arriver dessus, la pression mediatique se fera de plus en plus insupportable pour l'Elysée à chaque intervention d'Alain Mabanckou , attendons voir.

Père noel et Tintin au congo 15/06/2016 16:42

ALAIN MABANCKOU, ATTENTION DE NE PAS SE FAIRE ROULER PAR CE REQUIN DE LA POLITIQUE ET DE LA FRANCAFRIQUE.

LES USA ET LA FRANCE SONT COMME LE PÈRE ET LE FILS. LE PEUPLE CONGOLAIS EST FÂCHÉ AVEC LE FILS (LA FRANCE) QUI PROTÉGÉ UN MONSTRE, MR 8%.

SI LE PÈRE (USA) AIME SON FILS (LA FRANCE), IL PROTÉGERA BIEN ENTENDU LES INTÉRÊTS DE SON FILS, C’EST TOUT A FAIT NATUREL.

ET VOILA POURQUOI NOUS TOURNONS EN ROND ENTRE LE FILS (LA FRANCE) ET LE PERE (USA), C’EST LA MÊME ÉCURIE, LE PEUPLE DOIT SE BATTRE ET SE LIBÉRER DE CET ENTONNOIR SASSOU/FRANCE/USA OU SORTIR DE CE JEU DE RÔLE MALÉFIQUE.

ALAIN MABANCKOU, DIT NOUS LA VRAIE VÉRITÉ DE CET ENTRETIEN, SINON AU RISQUE D’ÊTRE TRAITÉ DE TINTIN AU CONGO A RENCONTRÉ LE PÈRE NOEL AU PRINTEMPS.

ALAIN MABANCKOU, FRANCOIS HOLLANDE A DIT QUE SASSOU DEGAGE ET MAINTENANT OU NON?
EN ATTENDANT LA VRAIE INFORMATION, CELLE QUI CONCERNE SASSOU DEGAGE? OK

LES CONGOLAIS ONT ETE TROP CON AVEC SES POLITIQUES FRANCAIS, ON NE VA PAS ENCORE SE LAISSER SURPRENDRE NOTRE DIGNE FILS DU CONGO ALAIN MABANCKOU.

INGUETA

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg