Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 10:08
A DAVID : L'OPPOSITION JOUE A LA DEMOCRATIE, LA OU SASSOU LIVRE UNE VERITABLE GUERRE

David, bouéhi. Qu'ont-ils fait à notre peuple pour qu'il ne réagisse pas comme il se devrait ? A-t-il peur ? N'est-il pas assez conscient de ses droits ? Est-il affaibli ? Faible ? Divisé ? Envoûté ? Tétanisé ? Attend-il la bonne occasion pour sortir de sa léthargie ? Attend-il l'homme providentiel ? N'a-t-il pas compris que son inaction mettait en péril l'avenir de tout un pays ? Manque-t-il de meneur d'hommes pour le conduire à la victoire ? Ce qui est en jeu ce ne sont pas nos petites personnes mais l'avenir de tout un peuple et même les 8% qui défendent Denis Sassou Nguesso ne l'ont pas encore compris. S'ils le comprennent, ils le lâcheront. Il n'y a pas assez de richesses au Congo pour satisfaire la cupidité de tous les 8% qui soutiennent Denis Sassou Nguesso.

Une élite de l'opposition doit prendre le contre-pied du système dictatorial qui étouffe le pays pour provoquer le soulèvement populaire. Cette élite doit sortir du peuple et non d'en-haut si on veut qu'elle soit véritablement en symbiose avec celui-ci. Nos opposants intérieurs actuels ont pour la plupart été à mauvaise école et quand on plonge longtemps dans la noirceur, même lorsque qu'on se drape dans la pure blancheur, il reste toujours un peu de noirceur. Et notre problème est de ne pas être capable de produire des leaders qui ne sortent pas du canevas PCT. Tous ceux qui chassent l'éléphant aujourd'hui et qui sont en première ligne doivent quelque chose à la bête qu'ils prétendent éliminer du paysage politique. Il faut reconnaître qu'aller à la chasse avec une dette morale envers la proie est un grand handicap. Je n'ai donc pas été étonné de voir que certains ont jeté la sagaie très tôt. Les Tsaty Mabiala du Congo sont nombreux et il nous faudra d'abord les repérer et les écarter. Je l'ai dit : notre problème est dans la qualité de nos hommes politiques. Cependant, nous ne désespérons pas que l'opposition intérieure se départisse de ses freins pour engager un vrai combat à mort avec ce régime. L'éléphant joue sa vie et l'a mise entièrement dans la balance. Si en face, il n'y a pas la même détermination, le combat est inégal et perdu d'avance.
J'ai la faiblesse de croire que si un homme se lève et prend son destin en main en secouant le peuple, ce dernier va le suivre. Hélas, notre opposition joue à la démocratie, au respect des lois, là où la dictature ne respecte rien et livre une vraie guerre. Si vous n'êtes pas convaincus de ce que je dis, pensez juste au Pool où des hélicoptères de combat bombardent même des vaches.

Il y a des techniques pour provoquer le soulèvement d'un peuple. Hélas, je ne peux pas les décrire ici. Pour avoir été dans la forêt avec l'éléphant, ils connaissent la bête et son système. Ce n'est pas un avantage négligeable. Il faut juste qu'ils arrêtent de faire de la politique administrative là où Denis Sassou Nguesso leur livre une vraie guerre. Et à la guerre, la vraie, il n'y a pas de règles : on triche, on trahit, on tue, on manipule, on ment, on prévoit, on attaque par surprise. Tant que l'opposition actuelle ne comprendra pas cela, l'éléphant aura encore de beaux jours devant lui - sauf si la forêt ne lui donne plus rien pour satisfaire sa gloutonnerie. Comment peut-on être légaliste quand en face l'autre est hors-la-loi avec l'avantage de faire la loi du plus fort ? Certes, il faut puiser la bonne énergie dans la démocratie et la justice mais question méthode, il faut arrêter de respecter la loi, de demander des permissions pour ceci ou cela. Il faut entrer en résistance et la résistance appelle la clandestinité. On parle avec des actions appelées SABOTAGES. On l'a vu en France lors de l'occupation allemande. L'OPPOSITION DOIT CEDER LA PLACE A LA RESISTANCE. POUR CELA, LES LEADERS DOIVENT SORTIR DE LEUR ZONE DE CONFORT ET DE PLAISIR AU QUOTIDIEN.

Il faut, face à un hors-la-LOI qui fait la loi du hors-la--LOI, devenir soi-même un hors-la-LOI pour restaurer la LOIMême Moïse a brisé les tables de la loi que Dieu avait soi-disant écrites de sa main face à la corruption de son peuple qui avait sombré dans le péché. Vous vous rendez compte ? Briser les tables de la loi écrites de la main de Dieu ? N'est-ce pas là un geste de hors-la-loi ? Et ensuite, n'a-t-il pas sévi au sein de son peuple ? L'opposition doit repenser sa stratégie.
Un peuple est comme un enfant qu'il faut amener à l'âge adulte par l'éducation, la culture, la socialisation. Autrement, il reste à l'instinct de troupeau sans maître, totalement désorganisé et incapable de se défendre. Le hic dans notre système commence par la production des leaders de l'opposition qui ont de liens multiples avec la gent qu'elle prétend combattre : affinités ethnique, régionale, villageoise, professionnelle, matrimoniale, amicale, ésotérique, occulte. Certains partagent même des secrets de détournements et de violations de la loi avec ceux qu'ils prétendent combattre. Disons-le de façon proverbiale : ceux qui incarnent les chasseurs ont été longtemps les amis de l'éléphant. Il faut craindre que ce qu'ils nous présentent comme une chasse au mastodonte ne soit en fait qu'un jeu. Par contre, l'éléphant ne joue pas : il écrase tout sur son passage et ne se donne comme seule règle que sa survie au sommet de la chaîne alimentaire sociétale. C'est un jeu du côté de l'opposition qui se rechigne à soulever le peuple mais c'est une boucherie et un massacre du côté de l'éléphant qui est prêt à tout. 
Le Congo, je le crains, risque de sombrer dans la guerre civile quand il n'y aura plus rien à se mettre sous la dent. Et là, même ceux qui soutiennent Denis Sassou Nguesso ne pourront pas rester indifférents. Quand on joue le camp des 8% contre celui des 92%, il arrive un jour qu'on affronte les 100% car les 8% auront compris qu'ils ont été longtemps bernés, manipulés, utilisés comme un bouclier.
Comment susciter une élite qui n'ait pas de connivence avec le régime Sassou&PCT et qui soit prête à défendre le peuple - même au péril de sa vie ? Tu dois avec tes amis amorcer cette réflexion stratégique. Que Dieu te garde. 

 

                  LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

La sous-traitance négrière 22/06/2016 09:47

SASSOU NGUESSO EST UN SOUS TRAITANT NEGRIER AU CONGO

Le sous-traitant négrier est-il libre de faire ce qu’il veut et quand il veut?

Si la liberté humaine est l’absence de toute règle et de toute contrainte, alors le sous-traitant négrier est libre de faire ce qu’il veut et quand il veut sur le peuple noir à l’échelle congolaise par exemple.

Mais ce raisonnement n’a qu’une apparence de vérité négrière: le comportement d’un sous-traitant négrier est en fait dicté par son maître esclave, de sorte que le sous-traitant ne peut pas s’empêcher d’agir comme il agit.

Le maître esclave commande, le sous-traitant négrier obéit : loin d’être le modèle de l’esprit ou de la pleine conscience humaine, le sous-traitant négrier est l’incarnation d’une totale servitude aux mentalités, aux névroses, aux habitudes, aux comportements et aux intérêts de ses maîtres.

On ne peut parler de liberté humaine que pour un être qui s’est affranchi de la sous-traitance négrière.

Pour être libre, il faut pouvoir choisir de faire ou de ne pas faire. Seul donc un être qui s’est débarrassé de la tyrannie des maîtres esclaves peut remplir les conditions minimales de l’accès à la liberté humaine.

asie de dommique de merde 21/06/2016 20:37

ALERTE INFO/ALERTE FUGITIF/ALERTE CRIMINEL OYOCRATIE EN FRANCE

Affaire de santé publique en France: le sidéen Asie Dominique de Marseille venu tout juste de Brazzaville a été repéré hier soir 20 juin 2016 dans le département de l’Essonne (91) - nous recherchons activement cet individu.

Il a été repéré ce matin à Massy Palaiseau. Les combattants sont activement entrain de rechercher ce fugitif, ce criminel sexuel (SIDA). Il est entré en France avec un magot de 15000 euros en liquide.

Alertez nous via congo-liberty, Brazzanewes, zenga mambu de sa présence en live (vidéos, photos, etc) partout en région Parisienne et en France, les combattants pourront agir....

NOUS L'AURONS DES QUE POSSIBLE ET IL SERA ENFARINÉ...

David Abraham Amenehomat 20/06/2016 23:26

A cause principale de cette tétanisation, de l'envoûtement e de l'inaction du peuple congolais en particulier, africain francophone en général, civil comme militaire, à mon humble avis, c'est le fait d'avoir pris son indépendance comme sur un plateau d'argent, sans l'avoir arrachée de force, par la force armée, au pris de sa sueur e de son sang. C'est cette pseudo-indépendance, ce cadeau empoisonné des relations internationales, offert "génereusement" par la france, son ancienne puissance coloniale. En effet, la france avait anticipé les indépendances de ses anciennes colonies, pour tuer ou étoufer l'esprit ou la conscience nationaliste des ses anciens colonisés. le rusé coq français, avec une politique exterieure e diplomatique dont le principal caractère est l'ambiguïté aux réponses équivoques, mi-figue mi-raisin, a donné au peuple congolais l'indépendance de salon, d'une main, et la reprise d'une autre main. Cette chose qui hante tout esprit de révolte et de résistance de la part du peuple. C'est cela qui a fait du peuple congolais, ou francophone en général, un peuple yuma, faible et timoré selon le langage des yankes des deux rives du congo, avec des opposants et des généraux de salon, contrairement aux peuples algérien, angolais, ethiopien, bissau-guinéen, somalien et autres, qui ont avaient arraché leur indépendance de force et au prix des sacrifices héroïques de leur vie pour leur indépendance des colons. C'est la france a toujours peur des algériens, le portugal ne pèse pas lourd dans les affaires angolaises, ni même bissau-guinéennes. Nous formulons le vœux que le peuple congolais suive l'exemple du peuple burkinabé, dont l'esprit nationaliste a été libéré des chaînes coloniales par les discours de T. Sankara. Rappelons nous que, pour le cas de l'Angola, um peuple avec le kimuntuce, les bakongo de Mbanza kongo, qui avaient initié la lutte armée contre les colons portugais et les autres peuples de l'angola avaient suivi leur exemple, ils voulaient avoir le kimpwanza, le bonsomi contre les bahuta. Le congo est toujours occupé subliminairement par la france, comme un gouvernorat français, par l'entremise du clan Sassou &Nguesso, des colons noirs congolais interposés. Ingueta!!! tata Mbuta Muntu.

David Abraham Amenehomat 20/06/2016 23:26

A cause principale de cette tétanisation, de l'envoûtement e de l'inaction du peuple congolais en particulier, africain francophone en général, civil comme militaire, à mon humble avis, c'est le fait d'avoir pris son indépendance comme sur un plateau d'argent, sans l'avoir arrachée de force, par la force armée, au pris de sa sueur e de son sang. C'est cette pseudo-indépendance, ce cadeau empoisonné des relations internationales, offert "génereusement" par la france, son ancienne puissance coloniale. En effet, la france avait anticipé les indépendances de ses anciennes colonies, pour tuer ou étoufer l'esprit ou la conscience nationaliste des ses anciens colonisés. le rusé coq français, avec une politique exterieure e diplomatique dont le principal caractère est l'ambiguïté aux réponses équivoques, mi-figue mi-raisin, a donné au peuple congolais l'indépendance de salon, d'une main, et la reprise d'une autre main. Cette chose qui hante tout esprit de révolte et de résistance de la part du peuple. C'est cela qui a fait du peuple congolais, ou francophone en général, un peuple yuma, faible et timoré selon le langage des yankes des deux rives du congo, avec des opposants et des généraux de salon, contrairement aux peuples algérien, angolais, ethiopien, bissau-guinéen, somalien et autres, qui ont avaient arraché leur indépendance de force et au prix des sacrifices héroïques de leur vie pour leur indépendance des colons. C'est la france a toujours peur des algériens, le portugal ne pèse pas lourd dans les affaires angolaises, ni même bissau-guinéennes. Nous formulons le vœux que le peuple congolais suive l'exemple du peuple burkinabé, dont l'esprit nationaliste a été libéré des chaînes coloniales par les discours de T. Sankara. Rappelons nous que, pour le cas de l'Angola, um peuple avec le kimuntuce, les bakongo de Mbanza kongo, qui avaient initié la lutte armée contre les colons portugais et les autres peuples de l'angola avaient suivi leur exemple, ils voulaient avoir le kimpwanza, le bonsomi contre les bahuta. Le congo est toujours occupé subliminairement par la france, comme un gouvernorat français, par l'entremise du clan Sassou &Nguesso, des colons noirs congolais interposés. Ingueta!!! tata Mbuta Muntu.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg