Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 10:55
OKO NGAKALA : SA FAUSSE ARRESTATION D'UN GREFFIER MONTRE QU'IL EST AUSSI COMEDIEN PAR PROCURATION

Une vidéo mettant en scène un flagrant délit d'usage de faux et d'escroquerie au ministère de la justice a attiré notre attention. Un homme a appelé la presse et les caméras de téléfoufou pour terminer son montage par un film qui passera ensuite en boucle sur les chaînes du régime. Oko Ngakala n'est pas seulement la bouche menaçante de Denis Sassou Nguesso par procuration mais aussi un bon comédien doublé d'un metteur en scène. Il a conçu un scénario dans lequel il est lui-même l'acteur principal en tant que Zorro avant de se faire filmer en action, en live. Partons d'un fait : voilà des années qu'Oko Ngakala alias "Coller la petite chaudasse" cautionne et entretient les réseaux mafieux au ministère de la justice. Il sait ce qui s'y passe mais, sous le règne de l'oncle Yoka, tout le monde faisait ses petites affaires. A présent que Sassou est reconnu dictateur jamais élu, le gouvernement des bonobos pornocrates joue à la rigueur. Depuis combien d'années Oko Ngakala est-il procur(at)eur ? Combien de flagrants délits à son actif au sein de son service ? Zéro. Comment comprendre que soudain, il se met à arrêter ceux qui délivrent de faux casiers judiciaires et de faux certificats de nationalité ?

Quand Oko Ngakala exhibe un jeune innocent comme victime d'un escroc dans son service, ça sent la comédie et la mise en scène. Il vous suffit d'entendre l'escroc parler pour vous en rendre compte. L'apparition dans le bon tempo de monsieur "Coller la petite chaudasse au derrière" est trop opportune pour être prise au sérieux. DEPUIS QUAND UN PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE JOUE LE VIGILE DU MINISTERE DE LA JUSTICE POUR NE PAS DIRE L'AGENT DE SECURITE DE L'INJUSTICE ? Le jeune homme, la fameuse victime, a été envoyé en mission, dans le but de montrer qu'Oko Ngakala est sérieux et qu'en arrêtant ce monsieur qui reprendra vite son poste, le ministre Pierre Mabiala alias "Chien Méchant" peut laisser les affaires judiciaires suivre leurs petites magouilles. Simple mise en scène. C'est insultant pour notre intelligence d'entendre parler de "démantèlement de réseau" - alors qu'une seule personne ne fait pas un réseau, n'est-ce pas ? D'où viennent les casiers judiciaires ? Qui les fabrique ? Qui les livrent ? Qui reçoit la livraison ? Qui les conserve ? Qui les remplit ? Qui les signe ? Qui les distribue ? Voilà des questions dont les réponses permettraient de remonter un réseau qui conduirait forcément au procureur Oko Ngakala lui-même. On devrait dans la foulée arrêter le chargé de matériel ou quelque chose comme ça pour qu'il explique comment des documents aussi importants se retrouvent entre les mains d'un greffier qui les a forcément reçus de quelqu'un ! Attendez, Si c'est lui, Oko Ngakala qui signe les casiers judiciaires à Brazzaville, c'est qu'il est celui qui les possède dans son bureau et qu'ils ne peuvent sortir que de son bureau !  Si ce droit n'est pas échu à monsieur Oko Ngakala, c'est encore plus grave quand il proclame devant toute ouïe qu'il les signe.

Pourquoi flouter le greffier et exposer le visage du jeune escroqué ? C'est pour qu'on ne le reconnaisse pas quand il reviendra prendre son poste - sans qu'il n'ait pu expliquer d'où lui viennent les vrais-faux casiers judiciaires.. Si vraiment, seul Oko Ngakala signait les casiers judiciaires, comment expliquer que quelqu'un d'autres puissent les posséder ? Cette affaire devrait coûter son poste à Oko Ngakala pour négligence au sein de son service car si les criminels peuvent s'acheter un casier judiciaire vierge, c'est qu'il n'y a pas de justice dans notre pays. On condamne l'innocent et on fait courir le criminel, d'autant qu'il est gros et proche du roi Denis Sassou Nguesso par le sang, l'ethnie, l'espace, l'alliance, etc.

Lorsque les casiers judiciaires dans un pays ne valent rien, c'est que la justice de ce pays ne vaut rien. Un grand criminel peut très bien avoir un casier judiciaire vierge. Pire : si les certificats de nationalité ne valent rien, c'est que la justice injuste et corrompue n'est même pas capable d'établir qui est Congolais et qui ne l'est pas ! Pour preuve, n'importe qui peut signer n'importe quoi dans un ministère aussi important que le ministère de la justice. Mikolo nionso féti na féti, buzoba na buzoba, moyibi na moyibi...

Pierre Mabiala a fort à faire avec un réseau bien rôdé qui sait jouer la comédie et faire de la mise en scène. S'il est vraiment ministre de la justice, monsieur Pierre Mabiala doit virer Oko Ngakala et tous ceux qui l'entourent car de l'ancien système ne peuvent sortir que magouilles, corruption et antivaleurs.

Cette petite mise en scène montre que la justice va vraiment mal dans notre pays - comme nous l'avons toujours souligné. Quand la justice ne va pas bien, rien ne va dans un pays puisqu'elle est le coeur et le moteur de tout système social moderne. Comment voulez-vous prétendre à la démocratie avec ça, avec une (in)justice pourrie qui arrête et condamne des innocents en accordant le statut de Congolais à des étrangers contre de l'argent  ? C'est quoi, cette merde judiciaire dans laquelle un "Talon Dame"  court sur pattes et sur idées, irascible de surcroît pour camoufler son incompétence - vient faire son cinéma ?

Juste pour la petite anecdote, voici ce que je viens d'apprendre d'un ami :

" Bonjour, LDM. J'ai lu ton article sur Ngakala ; tu as oublié le passage de la clé de son bureau qu'il aurait oubliée chez lui quand le ministre (Pierre Mabiala) lui demande d'ouvrir son bureau. Il n'y avait pas que le lit mais il était aussi plein de faux documents, fruits de ses magouilles. Et puis !!! Comment peut-il laisser les clés de son bureau (à la maison ou chez la petite chaudasse) alors qu'il venait au travail ? Si Pierre MABIALA est libre, il devra le virer sinon les choses ne bougeront pas. De toute manière, avec Sassou, rien ne changera... "

D'après J. M., pour apporter un démenti à cette rumeur, Brazzaville a médiatiquementt réagi en publiant sur Téléfoufou une vidéo où se pavanaient les deux Généraux Jean François Ndenguet et Nianga Ngatsé Mbouala en pleine possession de leurs moyens et libres de leurs mouvements mais nous avons dit à notre source qu'il fallait se méfier des images d'archives. A ce propos, nous disons qu'il faut les entendre parler d'événements permettant de dater la vidéo, surtout les plus récents - même si ceci dit, cela ne signifie pas que cette vidéo date de Mathusalem. De nos jours, avec le génie informatique soutenu avec un peu de manipulation, tout est possible...

 

              LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 25/05/2016 07:38

Bjour LDM! Ils ne sont pas à plaindre; ils veulent le bonheur, eh ben!, ils n'ont qu'à se donner...On entend souvent ce genre de choses, sans qu'on en a la preuve. mais on sait par ailleurs que tous ces membres de la confrérie sont des personnes qui ont une dévotion assumée à ce personnage et à l'argent... C'est peut-être cela qui expliquerait l'impossibilité à un cadre de l'Etat comme le conseiller à l'éducation de sassou nguesso, qui n'a pas été capable de dire la vérité sur les faits vrais qu'il a vécu le 4 avril dernier; faits si vrais qu'il y a eu mort d'homme et que lui-même s'en était sorti de justesse: des policiers l'ont sérieusement secoué, des gens qui connaissaient sa qualité de conseiller de sassou nguesso. L'argent, c'est aussi le démon qui se fait si tant désiré.

animalité oyé oyé 19/05/2016 18:10

LES PRATIQUES SATANIQUES ET AFFAIRES CRIMINELLES: LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO IMPOSE A SES COLLABORATEURS DE LUI DONNER DES SACRIFICES HUMAINS POUR GARDER LEURS POSTES.

Tout le monde, ou presque, sait que le pouvoir de Sassou Nguesso est un pouvoir basé sur des pratiques obscures et sataniques qui impliquent l'utilisation mystique du sexe et du sang humain.
En bon "kani" de sa contrée, Sassou Nguesso sacrifie massivement des humains a tour de bras, aussi bien au sein de sa propre famille que dans la population congolaise.

Ces pratiques qui durent depuis que Sassou Nguesso a mis les pieds dans les hautes sphères de la politique congolaise, commencent à sérieusement révolter plus d'un dans la contrée de Oyo-Edou, restreignant ainsi les marges de manoeuvres du "kani" pour continuer à sacrifier ses proches, car ceux-ci se mettent désormais, timidement mais progressivement et consciencieusement, en mode "refus de mourir."

Les proches du "kani" ont compris qui est Sassou Nguesso et ils ne veulent plus du tout animer leur vie aux rythme des décès, des veillées, des pleurs, des deuils interminables; ils ne veulent plus servir de sacrifices humains pour le pouvoir d'un seul homme et ses enfants et neveux.

Le très "généreux" et très célèbre Sassou Nguesso, bien connu et adulé pour être un "a pesa a tala té", le distributeur de billets qui inonde ses proches avec des monstrueuses sommes d'argents pour acheter leurs âmes, fait désormais peur dans son milieu. D'après une source très proche du cercle fermé du clan Sassou Nguesso, "les gens ont peur de lui, alors, ils le fuient, ils ne veulent même plus de son argent maléfique".

Outre cette obligation de sacrifier des âmes humaines, un autre rituel battrait son plein dans la loge maçonnioque du Congo dirigée par Sassou Nguesso. Il parrait que les collaborateurs qui sont dans la même loge que Sassou Nguesso seraient soumis à une autre épreuve dégoûtante.

Notre informateur nous dit que dans cette loge, quand l'on lave les pieds de Sassou Nguesso dans une bassine - sans savon - tous les membres présents à la cérémonie sont obligés de marcher en procession autour de Sassou Nguesso, et de boire l'eau avec laquelle les pieds de Sassou Nguesso ont été lavés; le rituel aurait pour but d'obliger les collaborateurs à montrer leur totale soumission et dévotion à Sassou Nguesso. A suivre

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg