Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 09:11
" Face à un dictateur, le MESSIE, c'est l'ensemble du peuple révolté ". Lion De Makanda

" Face à un dictateur, le MESSIE, c'est l'ensemble du peuple révolté ". Lion De Makanda

Que s'est-il passé le jour où la cour constitutionnelle a proclamé Denis Sassou Nguesso vainqueur d'une élection qu'il a perdue ? On a fini par savoir ce qui s'est passé mais j'avais déjà dit que les juges de cette cour étaient sous la menace d'armes collées sur leurs tempes. Voici un texte que j'ai trouvé sur les réseaux sociaux, texte pris sur la page du journaliste Christian Perrin (qui lui ne cite pas ses sources), un texte qui révèle l'irruption de soldats et de barbouzes de Sassou au sein de cette institution afin d'exercer une contrainte armée sur les juges - ce qui fait que la décision rendue n'a aucun effet en matière de droit. Il est important de le publier pour que le peuple congolais sache que tous ces crimes contre l'humanité actuellement commis dans le Pool par Denis Sassou Nguesso et ses mercenaires de tous acabits doivent être jugés. Pourquoi ? PARCE QUE RIEN NE PROTEGE DENIS SASSOU NGUESSO. RIEN, MEME PAS SA FAUSSE CONSTITUTION. Dans la mesure où il n'a pas passé le premier tour du scrutin présidentiel du 20 mars 2016, en remontant même depuis son coup d'Etat référendaire qui le met en situation de HAUTE TRAHISON, Denis Sassou Nguesso n'est plus ni le "président" de la république, ni un chef d'Etat. Et comme sa merde de constitution ne protège qu'un chef d'Etat dûment élu, Denis Sassou Nguesso n'est protégé par rien. Il est passible de la Cour Pénale Internationale. En commettant des crimes contre l'humanité dans le Pool, il s'enfonce car nous finirons par avoir les preuves de ses massacres, de ses fosses communes et de toutes les destructions gratuites de vies qu'il commet en ce moment.

Sassou, le Pool n'est pas un terrain de jeu. Les Kongos sont les fils de la terre du Congo depuis des millénaires. Essayer d'éradiquer les Kongos relève du génocide, de l'holocauste. C'EST UN CRIME CONTRE L'HUMANITE NON PRESCRIPTIBLE. Denis Sassou Nguesso, Ce que tu fais ne restera pas impuni. 

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

LU POUR VOUS

Témoignages des patriotes membres de la Cour Constitutionnelle le matin 04/04/2016 au Palais de Sassou.

Les armes sur la tempe, ils ont exécuté ! Résultats nuls et de nul effet.

" C'est le plus mauvais jour de notre vie. Nous sortons de l'enfer, figurez-vous qu'on a été pratiquement séquestrés. Beaucoup de membres n'étaient pas au courant de l'ordre du jour puisque qu'on s'étaient séparés vendredi 01/04/2016, la préparation des dossiers étaient encore au niveau technique.

On prévoyait les premières réunions au plutôt jeudi et donc les premières audiences, d'abord relatives aux contestations des élections pour vendredi et la proclamation pour samedi.

Ce matin, le 04 Mars 2016 à 10 heures, nous pensions que c'était pour une communication que nous avions été convoqués.

A notre stupéfaction, dès que nous rentrions dans la salle, ce sont des chars et autres véhicules militaires qui sont arrivés avec la consigne de proclamer les résultats le même (jour).

Aucun membre n'a même eu le temps d'examiner ne fut ce que le moindre procès verbal ou feuilles de pointage. On ne pouvait plus sortir. Ils nous ont apporté des croissants et des rafraîchissements.

Malgré nos explications sur le fait que séance tenante on ne pouvait rien faire, on nous a répondu qu'on avait qu'à faire le copier-coller de la décision des élections présidentielles de 2009.

On nous a imposé, sans le moindre état d'âme, de déclarer la requête de Parfait Kolelas irrecevable. On a dû s exécuter.

Il n'y a pas eu de débats, nous étions traumatisés et en état de choc. Tout cela se passe pendant que les tirs à l'arme lourde des ''ninjas'' étaient à moins de 200 mètres de la cour.

On les a suppliés de nous laisser partir à 17 heures pour revenir le lendemain, ils ont refusé.

Voilà comment on était obligé de faire comme ils avaient demandé et de proclamer à 18 heures 45, sans avoir examiné à fond les résultats, on a juste avalisé les résultats de la CNEI.

Nous sommes dégoutés. "

QUESTION : En connaissant ce qui suit, comment Guy Brice Parfait Kolélas peut-il respecter la décision rendue par la cour constitutionnelle proclamant, armes sur tempes, Sassou vainqueur - alors que lui Guy Brice Parfait Kolélas est arrivé en tête du scrutin présidentiel du 20 mars 2016 ? Cherchez l'erreur...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Gibert Y. 19/04/2016 12:08

Kolélas vient de trahir les votants.

Le Lion de Makanda (LDM) 20/04/2016 17:17

Grand-frère, bonjour. En ma qualité de pédagogue, je me dois de répéter l'évidence tellement vous le reconnaissez vous-même, elle n'est pas la même chez tous - sinon au nord comme au sud, d'est. en ouest, tous les Congolais verraient Sassou avec les mêmes yeux. Force est de conclure que l'évidence n'est pas la chose la mieux partagée du monde - alors que cela le devrait !

mwangou 15/04/2016 19:24

Bsoir LDM! je doute que G B P Kolélas soit lui-même sûr de sa victoire....mais ce type porte en lui la malédiction du père qui coûte cher à la région du Pool. Ce monsieur croit trop dur comme fer au symbolisme des bouts de bois à la main qui ferait on ne sait quoi...je crois que ce monsieur comme son père seront un jour jugés pour incitation irresponsable à la désobéissance civique et civile... C'est une race de personnes jouant sur des présupposés et qui ne tardent pas à faire marche arrière laissant les autres dans la boue. Même la situation aujourd'hui de Ntoumi lui est en partie due... Et vous verrez qu'il n'apportera aucun bémol à son interview par lequel il reconnaît?, pour dire qu'il admettait, acceptait le verdict de la cour constitutionnelle, même après ces révélations scandaleuses...
L'oncle de Lissouba avait dit au lendemain de la victoire de celui-ci, " vous avez voté pour ce type, eh ben, vous verrez.... moi je prends la route du village". Mon oncle à moi, m'avait dit, parlant de Kolélas Bernard:" Vous avez eu un tata; ce petit là aussi est maintenant un 'tata', 'tata Kolélas'; c'est que vous ne le connaissez pas. Il va vous entrainer dans des problèmes, vous fuirez la ville"... Cet oncle fut une personnalité de la période de la première république...de loin plus âgé que Kolélas père, il n'a pas hésité à le qualifier de petit devant moi... Sous le charme du charisme de tata Kolélas à l'époque, je rétorquais à mon oncle que si Kolélas était un petit devant lui, pour moi, il pouvait quand même être mon papa....

Jeef 15/04/2016 12:00

La démocratie Congolaise c'est le " Qui perd,gagne" !

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg