Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 20:24
CONGO : POLITIQUE DE LA TERREUR POUR FAIRE ACCEPTER LA DICTATURE

Dans l'indifférence générale de la communauté internationale, Denis Sassou Nguesso bombarde les quartiers sud de Brazzaville et la région du Pool. Silence, le monde, au Congo, on tue, on fait régner la terreur ! Un dictateur est en guerre contre son propre peuple. Au moment où nous écrivons ces lignes, un de nos amis nous apprend que le Général Jean Marie Michel Mokoko aurait été arrêté. Certains prétendent qu'il se serait rendu. Cela reste encore du domaine de la rumeur. Cependant, au Congo, la rumeur est la queue de la vérité. Sassou bombarde le Pool, démentant une connivence avec Ntumi dont une des femmes et des proches auraient été tués. Voici ce que nous avons pu lire sur les réseaux sociaux :

" Les villages  MAYAMA, LOUMOU, MISSAFOU, GOMA TSÉ-TSÉ, KIBOUENDE, SOUMOUNA, dans le département du Pool ont fait l'objet de bombardements hier soir et toute la journée d'aujourd'hui. Les bombardements étaient appuyés par des forces terrestres. Le pasteur Ntumi a perdu plusieurs membres de sa famille dans ces bombardements... "

Les populations des quartiers sud sont en fuite vers les quartiers nord ; ce qui prouve que la probabilité de se faire tirer dessus ou tuer est faible lorsqu'on vit à Brazzaville dans les quartiers nord de la capitale. Magnifique démonstration d'une distribution ethnogéographique et différenciée de la mort politiquement distribuée au Congo. 

Pendant que la cour constitutionnelle à majorité constituée de membres ethniquement proches du tueur infatigable avalise le coup d'Etat électoral en proclamant la victoire définitive de Sassou - sans prendre le temps d'examiner les recours déposés par les autres candidats, Denis Sassou Nguesso reprend l'opération Mouébara et perpétue un GENOCIDE dans le Pool. Un de plus. Les Kongos doivent accepter de vivre dans une société castifiée avec les Mbochis comme caste des seigneurs, caste dominante à perpétuité ou s'attendre à être massacrés s'ils protestent la dictature et la castification instituées.

Denis Sassou Nguesso peut tuer, massacrer, vouer à l'holocauste les populations du sud. Il ne risque rien. Sa constitution fait de lui un James 007 du crime avec permis de tuer. Même pour son bon plaisir. En effet, comment expliquer les bombardements des populations du sud de Brazzaville ou du Pool - alors qu'il est assis au sommet de l'Etat en qualité de gangster en chef  - sans que personne n'ait les moyens de le faire descendre de son perchoir ?

Quand le crime devient légitime, tuer devient un jeu. Exactement comme à l'époque de l'esclavage. Pour soumettre les nègres, les Blancs durent les battre, les torturer, les massacrer, les décapiter et exhiber leurs têtes aux autres pour créer l'effroi et un traumatisme de race. Sassou applique un principe identique : massacrer pour soumettre et se faire accepter comme souverain absolu. Le 11 avril 2016, le monstre de l'Alima pourrait prêter serment dans le sang. Il sait que personne ne viendra au secours de pauvres Bakongo. Sassou applique un principe simple : en cas de doute, de contestation, de soupçon, tuer doit être la seule réponse. C'est un monarque absolu qui a pour spectre la force, en fait une kalachnikov. Le monstre de l'Alima utilise l'argent du peuple pour le tuer, pour le détruire, le corrompre.

Il faut que les Congolais comprennent que ce n'est pas moi qui pense que le salut se trouve dans l'usage de la force. Non, c'est Denis Sassou dit Nguesso qui parle ce langage depuis son entrée en politique. Avec Sassou ce n'est plus diviser pour régner mais TUER POUR REGNER. Ayant accumulé une puissance de feu incalculable, toute résistance armée semble vouée à l'échec. Le Congo est une arène, non, un abattoir à ciel ouvert où les fils du NTSI sont livrés à la sauvagerie d'un monarque qui s'est assuré une impunité constitutionnelle. AUSSI, IL PEUT TUER POUR TUER, TUER POUR ASSERVIR. BREF, TUER POUR REGNER. Au Congo, la mort politiquement distribuée est un VRAI projet politique. Le but de toute dictature n'est-il pas de conserver à tout prix le pouvoir ? SASSOU TUE PARCE QUE SES VICTIMES SONT COUPABLES AUX YEUX DE SA LOI. Sassou tue. S'il ne sait pas pourquoi il vous tue, vous savez pourquoi vous trépassez. La vie pour ses serviteurs, la mort pour les autres. En résumé, au Congo, il faut servir Denis Sassou Nguesso ou mourir...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Les populations des quartiers sud de Brazzaville, terrassées, désespérées, des sans-abris dans les quartiers nord de Brazzaville
Les populations des quartiers sud de Brazzaville, terrassées, désespérées, des sans-abris dans les quartiers nord de Brazzaville
Les populations des quartiers sud de Brazzaville, terrassées, désespérées, des sans-abris dans les quartiers nord de Brazzaville

Les populations des quartiers sud de Brazzaville, terrassées, désespérées, des sans-abris dans les quartiers nord de Brazzaville

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Malanda Noëlle 07/04/2016 17:49

Arrêtons de nous voiler la face. Le sud souffre à cause de la cupidité de ses leaders, qui ne comprennent même pas le POIDS et la SIGNIFICATION du mot LEADER. N'est pas Leader qui veut. Voir les habitants du sud de Brazzaville être traités de cette façon alors qu"ils ne profitent pas des richesses du pays, c'est révoltant. Parfait Koléla est les yeux et les oreilles de Sassou dans l'opposition. Il s'est dévoilé parce qu'il sait que le nouveau gouvernement va bientôt être constitué. Il veut que Sassou n'oublie pas la promesse qu'il lui a fait : la primature. Les Koléla sont les pions de Sassou. Bon sang ne saurait mentir. Leur père a fait tuer les gens du pool pour rien. Il a fini par faire alliance avec le sanguinaire d'Oyo pour sauver sa vie et celle de sa famille et surtout pour que ses enfants puissent être à l'abri du besoin. Le pool doit comprendre une bonne fois pour toute que les Koléla ne sont pas des vrais opposants. Les enfants Koléla utilisent les gens du pool comme leurs marionnettes. Aujourd'hui Ntoumi va être tuer par Sassou pour rien, les vrais traitres sont Parfait Koléla et son frère Landry. Que les fils de Koléla sachent qu'ils trompent les gens au Congo, mais la diaspora les aura un jour.

Loathey 07/04/2016 05:14

Ces images et votre article - j'allais dire votre sanglot - me brise le coeur car ils me ramenent a des souvenirs tres douleureux. Je n'ai pas d'autres mots. Priere, priere, priere. Le Tres Haut finira bien par nous entendre...
Je m'incline en memoire des victimes de cette barbarie sans nom.
Bon courage a tous

Le Lion de Makanda (LDM) 07/04/2016 16:38

Mon cher Loathey, merci. Que le ciel nous entende !

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg