Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 00:14

Lorsque mon ami Isidore Aya Tongo affirmait dans une vidéo que si Denis Sassou Nguesso s'en prenait au Général Jean Marie Michel Mokoko : " A chaque Makoua, son Mbochi ", on croyait qu'il ne s'agissait que du délire d'un intellectuel perdu dans la passion ethnique d'un soutien aveugle à un compatriote d'ethnie Makoua en proie à des tracasseries politiques. Cependant, quand la menace est formulée en public, de façon à ce que les représailles ne soient plus celles d'un intellectuel qui s'est égaré sur le chemin de la résistance politique mais  celles de toute l'ethnie Makoua rassemblée publiquement au cours d'un meeting, nous redoutons comme en 1997, que les hostilités politiques descendent du nord vers le sud.

Le Général Jean Marie Michel Mokoko avait lui-même fait remarquer qu'au nord du Congo, les habitants étaient des guerriers et que si on les cherchait, ils n'hésitaient pas une seconde à relever le défi de la violence physique. Si l'ethnie Mbochi défend mordicus Denis Sassou Nguesso - à tort et à travers, voici clairement exprimé le soutien des Makouas à leur fils qui ne cherche qu'à conduire son pays vers la réhabilitation de la politique - de sorte qu'elle redevienne la recherche des solutions propices à toute la cité.

Il y a un risque de conflit sévère dans notre pays après le 20 mars 2016. Nous ne le souhaitons pas mais l'option de la réponse à la violence par la violence n'est plus une simple vue de l'esprit de mon ami Isidore Aya Tonga mais bien le point de vue de toute une ethnie qui campe désormais derrière le fils du terroir.

Il semble inévitable que la proclamation des résultats du scrutin du 20 mars 2016 sera source de conflit. J'ai appris aujourd'hui d'un proche du pouvoir, un colonel, que la fraude est bien préparée : certaines personnes pourront voter cinq fois. On procède déjà à l'achat des consciences avant l'élection effective avec la complicité des chefs de quartier qui sont tous membres du Parti Congolais des Tricheurs.

Avec deux proclamations de résultat du même scrutin, il est à peu près certain que nous aurons deux annonnces différentes. Et pourquoi pas la proclamation de deux vainqueurs et comme il n'y a qu'un fauteuil pour un et non un fauteuil pour deux, il est à peu près prévisible que le Congo entrera dans un conflit politique qui pourrait se solder par les armes ou au couteau si chaque Makoua - comme l'a menacé mon ami Isidore Aya Tonga - s'en prenait à "son" Mbochi. Il est à peu près certain que les Makouas déterreront la hache de guerre contre les Mbochis si on versait une goutte du sang précieux du Général Jean Marie Michel "MOISE" Mokoko...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 17/03/2016 06:41

On s'attend à ce que le coup du 20/10/15 nous rattrape, qu'on soit privé de communication, internet compris... On apprend que justement à propos du 20/10/15 dernier, pendant que le pouvoir avait coupé l'internet, lui était resté conceté et c'est à ce moment là qu'il y a eu un nombre impressionnant de transactions financières avec l'extérieur et notre banque centrale...

mwangou 17/03/2016 06:37

Bjour LDM! Les fraudes que vous a révélées ce colonel, sont à présent sur l'autel de la rue. les fraudes ont pris des allures spécifiques à la nature du clan au pouvoir qui n'entend pas se séparer de ce pouvoir, et pour cause...Télé Molière, à Kinshasa a dénoncé la tentative de distribution de cartes d'électeurs aux Kinois dont le bureau de vote était prévu à l'Ile Mbamou... La fraude se présente aussi sous la forme de psychose dans la population, psychose de la guerre, qui fait fuir les gens au village ou ailleurs considérer comme plus sûr que Brazzaville; tout cela pour diminuer le nombre d'électeurs... les chefs de quartier ne sont pas les seuls dans cette manigance; le Kolélas Landry, Tchimbambéléla, Nsilou même qui s'était bien prononcé contre le changement de constitution, tout ce beau monde s'est mué en marionnettes de sassou nguesso qu'ils n'ont jamais cessé d'être du reste...Alors, ça ici, on n'est plus dans la surprise; l'argent est vraiment mis en jeu par un pouvoir qui n'arrive pas à payer régulièrement la pension des retraités... voilà...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg