Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 12:43

Observez bien les photos ci-dessous : vous y reconnaîtrez la soldatesque du tueur infatigable, des légions de la mort venue des bords de l'Alima dans le but de terroriser de pauvres paisibles citoyens sans défense, des mercenaires vêtus en bérets rouges - dans les rues de nos villes et de nos campagnes. Non, la tenue militaire ne fait pas le soldat comme l'habit ne fait pas le moine.

Ne suffit-il pas de contraindre les populations à venir de force accueillir le monarque absolu Denis Sassou Nguesso - lors de ses déplacements ? Faille-t-il encore que les soldats envahisssent les rues de nos villes sans raison apparente ? A la veille d'une campagne électorale, ce n'est pas très sérieux, monsieur Denis Sassou Nguesso ! Vous prétendez être populaire, être aimé de vos compatriotes. Si tel est le cas, que redoutez-vous encore ? La sécurité est une chose mais le terrorisme - même visuel en est une autre.

Une arme, une kalachnikov, est un instrument de mort. Se pointer avec est perçu comme une menace de mort. Un vrai Etat soumet par le respect des lois et non par les armes. Nous vous l'avons dit : le Congo vit sous une dictature militaire et la seule réponse valable que peut respecter la force, c'est la FORCE. Nous sommes au regret de vous le rappeler. Ce que l'arme a pris ne peut être repris que par les armes. Le monde a été obligé de combattre Hitler militairement. C'est la nature d'une attaque qui dicte la nature de la riposte. Ainsi va ce monde depuis la création du premier couteau de pierre.

Monsieur Sassou, vous exercez un chantage permanent sur ce peuple sous forme de terrorisme depuis trop longtemps. En fait, le seul obstacle entre le peuple et la véritable paix, c'est vous ! Votre religion ? La kalachnikov. Votre prière ? Faire tirer à bout portant dans le dos - même sur des enfants ! Nous voulons que tout cela s'arrête. Il y a un temps pour tout. Manipuler les esprits en brandissant une arme sur la tête de chaque Congolais est un vil chantage digne d'un Hitler. Qu'on se le dise : on ne gouverne pas un pays, la kalachnikov sur la tempe du peuple ! C'est odieux et indigne d'un être humain. Attendez, monsieur Sassou, avez-vous encore une once d'humanité en vous ? Le pouvoir n'est-il pas pour vous comme cette folie qui transforme l'homme en animal ? Vous avez tué l'homme en vous ; aussi cherchez-vous à assassiner l'homme en chaque Congolais. Si la bête tue l'homme en nous, il n'y a plus de place que pour la barbarie, la sauvagerie. Non, nous ne sommes pas des sauvages, des barbares comme vous. Nous sommes le fruit du travail du kimuntu sur des dizaines de milliers d'années. Nous refusons de retourner à l'âge de cro-magnon.

Il y a des images qui sont choquantes quand le contexte ne s'y prête pas. La présence de soldats en armes au milieu des populations ne se justifient qu'en période coloniale ou en temps de guerre. Nous ne sommes pas en guerre contre un autre Etat ; le Congo est en paix et Denis Sassou Nguesso lui-même n'arrête pas de le claironner. Alors, comment expliquer des images qui donnent l'impression d'une invasion du Congo par un pays étranger ? Sauf à se trouver en situation de colonisation ou d'invasion armée, rien ne justifie la présence des mercenaires du tueur infatigable au milieu de notre peuple. La place du soldat est dans la caserne et nulle part ailleurs.

Nous apprenons qu'à Dolisie, les mercenaires vêtus en tenues de soldats poursuivent les paysans jusque dans leurs champs ! Comme la ration du soldat manque, on se rattrape sur la banane du pauvre paysan... Cette soldatesque sans la moindre culture militaire tue même des enfants. Cette situation ne peut plus durer. La présence des mercenaires rwandais me dit-on est devenue manifeste à Brazzaville. Ils ne se cachent plus. Terroriser les populations en créant une fausse insécurité psychologique est minable. Les militaires ne peuvent et ne doivent pas contraindre les populations à voter pour Denis Sassou Nguesso. Le Congo et les Congolais doivent tout faire pour se débarrasser de la vermine Sassou. Nous prendrons le temps d'épurer l'armée et la force publique de tous les voyous et de tous les mercenaires qui terrorisent notre peuple.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !
INTIMIDATIONS MILITAIRES : SASSOU DOIT CESSER DE SE COMPORTER COMME UN COLONISATEUR DU CONGO !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 04/03/2016 08:49

Bjour LDM! Ce genre de cinéma, on le vit tous les deux jours à Brazza, car ce type sort du pays tous les deux jours et alors, quelle panique dans la circulation... Après on s'étonne que les bureaux de la fonction publique soient toujours vides... Quand sassou nguesso sort, il faut savoir que du marché Total, les foula ne peuvent plus passer le CCF/institut français de quoi?, pour le centre-ville ou et surtout le chu...A chacune de ses innombrables sorties, il réalise ce qu'il a toujours voulu, la séparation de Brazzaville en brazzaville nord et brazzaville sud...
moi je ne suis donc pas surpris; le déploiement des forces armées est sa priorité, sauf peut-être à Oyo. J'ai dit peut-être: là-bas effectivement, il donne l'impression d'être parmi les siens, n'a plus besoin des hommes en tenue... la réalité, c'est que dans cette ville, la moitié de la population est de la sécurité d'Etat et les étrangers à la ville sont vite repérés, et surveillés...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg