Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 10:29
URGENT : LES MERCENAIRES DE SASSOU ENCERCLENT LA MAISON DU GENERAL MOKOKO

Même la pire des racailles sait qu'un jet de pierres ne suffit pas à tuer un colosse déterminé, résolu. Croire qu'en brisant les vitres de la voiture du Général Jean Marie Michel Mokoko, ils allaient le faire renoncer à l'élection présidentielle, les conspirationnistes du PCT n'ont pas vu juste. C'est juste du gangstérisme honteux, pouilleux, une stratégie de caniveau à deux sous. Comme nous l'avions prévu, les docteurs en agitation politique du PCT, après leur échec de l'aéroport de Maya-Maya visant à intimider le Général Jean Marie Michel Mokoko afin qu'il retire sa candidature à l'élection présidentielle du 20 mars 2016, allaient tenter autre chose - surtout quand nous apprenons que Denis Sassou Nguesso s'est rendu personnellement à Makoua pour demander aux sages de la région à inciter le Général Jean Marie Michel Mokoko de retirer sa candidature à l'élection présidentielle du 20 mars 2016. Il a évidemmet essuyé un échec car les sages lui dit qu'ils ne le feraient pas !

Le régime a opté à l'encerclement du domicile du Général Jea Marie Michel Mokoko afi de l'étouffer en l'immobilisant - d'autant que son passage au palais des Congrès a été un succès : il y avait plus de gens dehors que dedans.

Nous vous l'avons dit : une stratégie qui ne fonctionne pas doit être revue et corrigée. Celle du boycott faisait les affaires de Denis Sassou Nguesso, une très forte abstention le favorisant nécessairement puisque seuls ses partisans allaient voter. En demandant à la classe politique de notre pays, nonobstant tout ce que l'on peut penser de l'illégalité de la démarche, de battre Sassou à son propre jeu (cf. articles en ligne pour preuves), nous avons bien fait.

Nous recevons des coups de fil qui font allusion à une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux dont l'objectif est tout trouvé : accuser le Général Jean Marie Michel Mokoko de fomenter un coup d'Etat. Cette vidéo est un grossier montage qui date de 2003 ; Sassou et Mokoko s'en sont déjà expliqués depuis longtemps. Elle a resurgi hier pour créer un contexte favorable à l'arrestation ou/et à l'invalidation de la candidature de Jean Marie Michel Mokoko. Attendez, que les docteurs en agitation politique du PCT trouvent autre chose de plus crédible : on ne fait pas un coup d'Etat en étant candidat à un élection présidentielle, en sollicitant les suffrages du peuple ! Pourquoi, le régime des crocodiles du PCT est-il brusquement à court d'idées ? Ils ne sont pas payés pour inventer des allégationns qui ne tiennent pas debout !

Nous attirons l'attention de la communauté internationale et de la France dont le chef d'Etat François Hollande soutient le tueur infatigable d'Edou : Si vous n'arrêtez pas votre bête à temps, ce coup-ci, ce n'est pas seulement le Congo qui va s'embraser mais toute la sous-région. Il est à se demander si la colère des peuples enchaînés depuis trop longtemps laissera indemnes les intérêts français. Les risques sont énormes car la situation pourrait devenir incontrôlable. NOUS DEMANDONS A LA FRANCE D'ARRETER SA CREATURE. LA FRANCE DOIT STOPPER NET LA FOLIE MEGALOMANIAQUE DE FRANKEINSTEIN-SASSOU. Dans leur intérêt puisque les grandes puissances ne parlent que le langage des intérêts...

 

LIO DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Brazzaville : la police

encercle le domicile

du général Mokoko,

candidat présidentiel

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, à Bangui, le 7 mai 2014

L’air est lourd ce samedi soir 13 février à Brazzaville, et pas seulement en raison de la touffeur nocturne et d’un ciel orageux. Peu après 21 heures locales, des policiers en civil et en uniforme ont pris position au centre-ville, entre l’hôtel Mikhael et l’ambassade du Congo Kinshasa voisin. Visé par ce dispositif, le général Jean-Marie Michel Mokoko compte les heures, entouré de sa vieille mère et de sa garde rapprochée sur le qui-vive.

C’est bien de lui qu’il est question, à 2,5 km de là, au palais présidentiel. Le général Jean François Ndenguet, qui dirige la police, s’y entretenait avec le chef d’Etat, Denis Sassou-Nguesso, du sort à réserver à cette figure de la vie politique congolaise devenue en quelques jours leader populaire de l’opposition – et bête noire du régime. Jean-Marie Michel Mokoko, joint au téléphone par Le Monde Afrique, se veut « serein », même s’il ajoute que « tout peut arriver dans ce pays » qu’il espère diriger, s’il est élu lors de l’élection présidentielle prévue le 20 mars. « Je n’ai pas peur de mourir ou d’être arrêté par des serviteurs de dirigeants qui considèrent ce pays comme leur patrimoine personnel », dit-il.

Relever un « Congo ruiné »

Quelques heures plus tôt, dans l’après-midi, il était acclamé par un aréopage d’opposants à Denis Sassou-Nguesso, de sympathisants et de curieux entassés dans la salle comble de conférences du palais des Congrès de Brazzaville. Le général, qui était encore conseiller du président chargé des questions de paix et de sécurité le 3 février, date de sa démission, et qui représentait l’Union africaine en Centrafrique, a officialisé sa candidature à l’élection présidentielle. Son allocution a présenté les grandes lignes de son programme, et dénoncé le « désarroi du peuple et le désespoir de la jeunesse », « l’accentuation de la pauvreté », « la dégradation de l’Etat ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/02/14/brazzaville-la-police-encercle-le-domicile-du-general-mokoko-candidat-presidentiel_4865029_3212.html#q1H6FW9Tv7DyStFs.99

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le general bison du lycée de dolisie 20/02/2016 08:26

je me demande si MR Sassou réfléchit vraiment , il est vachement riche , mais que cherche t-il la mort au fond d'un égout de canalisation comme Mr Mohamar Kadaffi en Libye, il dois le connaitre par cœur que ses opportunistes Européens s'ils n'ont plus besoin de toi , après t'avoir sucé si longtemps ils finissent par dévoilé tes secrets et tes biens obtenus frauduleusement en suite te diriger droit vers la porte de la CPI pour mettre fin à ta carrière de façon que tu n'existe plus dans le monde des médias, saurez été moi , je demanderais au peuple congolais de me pardonner pour tout mes crimes commis de près ou de loin pour en suite bénéficier de la grâce du très haut dans les cieux, le Congo a besoin d'un militaire fort pour une transition de 5 ans et en suite un civil pour diriger après et plus jamais les militaires au pouvoir comme d'ailleurs en Afrique du Sud , plus jamais les blancs au pouvoir réfère apartheid

mbochi 15/02/2016 17:27

Bonjour

mon frère, Dieu seul sait combien de fois j'ai été en désaccord avec toi sur quelques uns de tes articles.

Mais plus je découvre les choses plus je me rends compte que ce régime a été le plus nuisible pour le pays suivi de celui de Pascal LISSOUBA.
qd je vois que nous avons eu un boum pétrolier et qu'on même temps le pays est fortement endetté bien qu'ayant bénéficié du programme des pays très endettés. je me dis que Sassou et ses sbires ont creusé notre tombe commune, à nous le peuple.

Comment expliquer que tout opposant est menacé de mort: ou est la démocratie dans tout ça?

Quel héritage va t'il nous laisser? la haine, la pauvreté, le tribalisme??

le congo ne se limite pas qu'au nord et au Kouilou.
Pourquoi nos frères du sud ne sont pas representés dans les institutions du pays?
seuls quelques postes ministeriels qui font office de faire valoir.

Pourquoi dans l'armée aucune zone militaire ne leur est confiée? pourquoi ne sont ils pas de hauts responsables aux grands travaux, Snpc, trésor, finances?

Qu'on le veuille ou non, nos frères du sud auront un jour le pouvoir.
ce n'est pas une question de "si" mais une question de "quand"

la question qu'on devrait se poser est celle ci: que faisons nous aujourd’hui pour que demain puisse être une période de paix?

on arrête ce tribalisme de bas étage, on rend une justice pour les massacres qui ont eu lieu dans le pays, on fait en sorte que chaque fils de ce pays se sente en sécurité et puisse profiter des richesses que lui offre son pays.

j'ai suivi un reportage sur les 8 millions retrouvés dans la résidence d'ondongo au portugal, sincèrement ça m'a choqué. ce gars est un recidiviste, je me souviens encore des 25 millions retrouvés sur sa femme à roissy. pendant ce temps les gens meurent de faim, y'a pas d'école du nord au sud, pas d'eau à la capitale, pas d'hopitaux.

Trop c'est trop.

posons nous une question, si ONDONGO arrive à detourner autant de fric, alors qu'ont fait les plus puissants tels: Bouya, Okemba, les Sassou, Le TPG...

suis triste pour mon pays car je sais que rare sont les patriotes. et le pire quand je vois ces opposants ( Kolelas, Okombi, Munari, Tsaty Mabiala) qui pratiquent la politique du ventre vide , je ne peux qu'avoir peur pour l'avenir.

On ne peut pas dire qu'on aime son pays quand on a soit même particpé aux crimes économiques de son pays.

parmi ces opposants dites moi lequel peut justifier de sa fortune personnelle avec son seul salaire de ministre?

Pauvre congo, tué par ses propres fils du nord au sud, Que DIEU nous viennent en aide, car on en a grandement besoin.

Le Lion de Makanda (LDM) 16/02/2016 23:49

Mon ami, Mbochi. Je l'ai dit dans un de mes textes, que l'on aime ou non le Lion De Makanda, si on aime son pays dans la vérité et la justice, on finit par devenir un jour MAKANDIEN. C'est un long travail, une besogne de longue haleine. Si nous nous y mettons tous, nous parviendrons à nous débarrasser de l'esprit qui détruit notre peuple : LA HAINE DE L'AUTRE PARCE QU'IL EST DIFFERENT DE NOUS.

sankara 14/02/2016 15:59

le monstre de l'alima qui comptait sur un passage en force au premier tour est pris à son propre piège. En effet, le général Mokoko est venu chasser sur ses terres et cela ne lui plaît pas beaucoup étant donné qu'il prétend être le "champion" de la zone nord.
Mais nous soutenons le Général Mokoko et irons jusqu'au bout car LA SITUATION EST MILITAIRE …

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg