Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 10:48
Le Général Jean Marie Mokoko, chez lui, à Brazzaville. L'homme est cerné mais encore libre pour le moment...

Le Général Jean Marie Mokoko, chez lui, à Brazzaville. L'homme est cerné mais encore libre pour le moment...

Au Congo, sur le tatami politique, Denis Sassou Nguesso déroule sa dictature militaire - sans tenir compte du moindre obstacle depuis 1997. Il a voulu changer de Constitution du 20 janvier 2002 ; contre tout son peuple, il l'a fait. Il a voulu être candidat à l'élection présidentielle ; il l'est. Logiquement, il doit faire en sorte pour cette élection "accélérée" ou "avancée" se déroule - sans fausse note. Lorsqu'on est sûr de gagner une course, on n'empêche pas les autres de se mettre sur la ligne de départ ou on ne les empêche pas tout simplement de concourir. Toute manoeuvre dans ce sens conduirait à penser que Denis Sassou Nguesso sait qu'il ne peut pas gagner l'élection présidentielle face à certains challengers. EN TOUT CAS, PAS AU PREMIER TOUR. S'il a du cran, il doit accepter d'affronter le Général Jean Marie Michel Mokoko, Parfait Kolélas, Okombi Salissa, Munari et les autres dans les urnes. Déjà que des plaintes s'élèvent du fait que de nombreux Congolais n'ont pas pu être inscrits sur les listes électorales et que la CNEI n'est rien d'autre que la CONEL rebaptisée, il ne faudrait pas ajouter à tout cela la lâcheté de vouloir empêcher certains candidats de prendre part à l'élection présidentielle congolaise.

Que Denis Sassou Nguesso arrête de s'acharner sur le Général Jean Marie Michel Mokoko. C'est sa crédibilité qui est en jeu - même si nous savons que pour conserver sa drogue, le pouvoir, Denis Sassou Nguesso, l'addict, est prêt à toutOn ne fait pas un coup d'Etat en se présentant à une élection présidentielle. Lui qui se dit chaud de coeur et froid d'esprit ne doit pas céder à la panique mais prouver qu'il lui reste encore un peu de dignité. Ses manoeuvres politiciennes pour gagner l'élection présidentielle en écartant tout candidat de poids sont visibles comme un poing sur le nez. Celui qui se dit "homme des masses" (affamées) ou bâtisseur infatigable (de la corruption, du détournement ou de la misère du peuple) ne doit pas redouter d'affronter ses adversaires !

Vous aurez compris que Denis Sassou Nguesso n'aime pas affronter des candidats dignes de ce nom car il redoute d'être battu en dépit de ses listes truquées, de sa CONEL renommée CNEI et de tout le reste. "Petit" (au lieu de DenisSassou Nguesso sait que le peuple ne l'aime pas et ce désamour traverse la Léfini. Il se maintient donc au sommet de l'Etat en violant le peuple. LA DICTATURE EST UN VIOL DE LA VOLONTE COLLECTIVE. Cela ne peut plus durer. Le tueur infatigable d'Edou croit qu'il lui est possible de tenir en respect ses esclaves indéfiniment pour leur imposer sa volonté ad vitam aeternam, quitte à verser les larmes et le sang des autres pour se faire obéir. COMME TOUT VIOL, CELUI DE LA LIBERTE EST VIOLENCE, VIOLENCE ABSOLUE. Petit Sassou Nguesso ne peut donc compter que sur l'intrigue pour écarter ses rivaux les plus sérieux et sur la violence physique pour contenir les aspirations du peuple. Juste une question : JUSQU'A QUAND ? Cela dure depuis plus de quarante ans parce que le peuple est divisé. Cependant, il arrivera que la déception parcourt le nord, le sud, l'est et l'ouest pour unifier ce peuple. Qu'elle gagne l'armée et la chute du tyran sera encore plus rapide. C'est juste une question de temps. Qui vivra, verra...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

MESSO 22/02/2016 18:32

Ne comptons pas sur quelqu'un d'autre que sur nous-même. Battons nous pour notre liberté, le reste n'a aucune importance

MESSO 22/02/2016 18:30

Je viens d’apprendre que le Général Jean-Marie Michel Mokoko vient d’être libéré.
Le Général Jean-Marie Michel Mokoko est présentement chez lui.
Affaire a suivre

Malanda Noëlle 22/02/2016 11:36

Bonjour chers compatriotes,
Nous sommes tous au courant de ce qui se trame à Brazzaville. Nous avons tous compris que le seul candidat aux élections présidentielles capable de battre le dictateur Sassou comme l'avait fait Lissouba en 1992 c'est Mokoko.
Avant l'entrée de Mokoko dans la danse électorale, les autres candidats étaient considérés comme du menu fretin pour Sassou. Il était sûr de les manipuler, de les acheter à coup de sacs de guiris le moment venu.
Sassou était sûr de son coup. Il a attendu de sortir ses scuds comme : les avantages sociaux, les constructions des routes, des projets à tout va, des améliorations de toutes sortes etc...à quelques mois des élections. Mais enfin personne n'est dupe. Nous avons tous compris, même le plus idiot des congolais, que tout cela c'est de la poudre aux yeux.
Les calacas congolais, les penseurs, les politiques qui aiment le Congo, les jeunes qui souffrent et qui ne veulent plus être noyés dans le fleuve, les filles et femmes, les honnêtes hommes et tous ceux qui veulent le changement, rassemblons nous autour de Mokoko. Il est le seul candidat qui empêche le distributeur automatique des guiris de dormir tranquille sur ses pétro-CFA.
Levons-nous maintenant. Les autres candidats de l'opposition, de grâce, retirez vos candidatures si réellement vous voulez que Sassou s'en aille. Si vous vous présentez au 1er tour c'est que vous êtes avec lui. Toutes les voix de l'opposition doivent aller à celui qui peut battre Sassou et c'est Mokoko.
Sassou doit partir avec son clan : femme, maîtresses, enfants, neveux, nièces, tantes, oncles, amis, féticheurs, domestiques....
Réveillons-nous maintenant.
Vive le nouveau CONGO sans Sassou.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg