Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 12:02
CONGO : TOUS LES CONGOLAIS EN AGE DE VOTER DOIVENT ETRE INSCRITS SUR LES LISTES ELECTORALES !

Posons la question que tout peuple opprimé doit se poser : comment se débarrasser d'une dictature ? D'un dictateur ? D'un régime kleptocrate, tribal et assassin ? Voici le sujet que j'aurai à exposer le 9 janvier 2016 à l'assemblée nationale en traitant des alternatives qui se présentent au peuple congolais face à la dictature de Denis Sassou Nguesso. Bien entendu, je ne vais pas exposer ici tout mon propos. Cependant, il y a une alternative que j'aimerais partager avec vous. Et si pour une fois, on battait Denis Sassou Nguesso à son propre jeu en rendant le jeu ... propre ? Le boycott ne sert que les intérêts de la dictature puisque Denis Sassou Nguesso considère que plus de 95% des Congolais sont simplement des abstentionnistes. Certes, il y a des fois où la participation à une élection n'a pas de sens mais parfois, il faut prendre le contrepied des attentes du régime qui se rejouit d'avance que seuls ses partisans se rendront aux urnes - ce qui lui rend la victoire facile ! Denis Sassou Nguesso ne respecte rien et l'opposition a échoué à le chasser en mobilisant la rue - alors qu'elle aurait pu y parvenir.

QUE PROPOSE MATHIAS DZON POUR OBLIGER DENIS SASSOU NGUESSO A RESPECTER LA REGLE DE DROIT COMME IL LE PROPOSE ? A-T-IL MEME OSE PORTER UNE RECLAMATION A LA COUR CONSTITUTIONNELLE ? IL SAIT BIEN SASSOU N'EST PAS UN DEMOCRATE MAIS UN DICTATEUR. QUELLE EST DONC CETTE OPPOSITION QUI AU LIEU DE SAISIR LA JUSTICE DU PAYS - MEME SI ELLE EST AUX ORDRES - SE CONTENTE DE PERORER ? Il faut se résoudre à regarder les choses en face car l'armée ne peut pas déchoir Sassou, pas plus que la Cour constitutionnelle. LA SEULE OPTION EST DE BATTRE SASSOU DANS LES URNES.

A CHRISTOPHE MOUKOUEKE  : IL FAUT NORMALISER LA SITUATION QUI N'EST PAS NORMALE EN S'EN DONNANT LES MOYENS. SI LA NORMALISATION ECHOUE, ALORS IL FAUT QUE L'OPPOSITION NE SE PRESENTE A AUCUNE ELECTION. OR, LES MEMES QUI CRIENT AUJOURD'HUI AU BOYCOTT DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE VOUDRONT ETRE DES DEPUTES OU DES SENATEURS DEMAIN. QUAND ON CRIE A L'ILLEGIMITE, ON LA BOYCOTTE A 100% ! LAISSEZ LE PCT ET APPARENTES DIRIGER SEULS LE PAYS POUR QUE LA DICTATURE SE RETROUVE FACE A ELLE-MEME...

QUE L'OPPOSITION DISE QUE SASSOU N'A PAS LE DROIT D'ORGANISER L'ELECTION PRESIDENTIELLE, JE VEUX BIEN LE CROIRE, MAIS JEAN ITADI SAIT QU'ELLE N'A PAS LES MOYENS D'EMPECHER QUE LE MONSTRE D'EDOU NE L'ORGANISE. DONC, ILS FERAIENT MIEUX DE S'INSPIRER DE L'EXEMPLE SENEGALAIS AU COURS DUQUEL ABDOULAYE WADE QUI A CHANGE LA CONSTITUTION POUR SE REPRESENTER A L'ELECTION PRESIDENTIELLE - A ETE BATTU. SASSOU A LE FEU VERT DE LA FRANCE. DONC, LE COMBAT EST INTESTIN. L'OPPOSITION DOIT MOBILISER LE PEUPLE POUR PARALYSER LE PAYS. CEPENDANT, CETTE OPPOSITION EN A-T-ELLE LES MOYENS ? QUI PEUT ARRETER SASSOU DANS FORFAITURE ? SEUL LE PEUPLE MOBILISE LE PEUT !

OUI, CETTE ELECTION PRESIDENTIELLE EST ILLEGALE. QUE VA DONC FAIRE L'OPPOSITION POUR L'ARRETER ? LE BOYCOTT, C'EST-A-DIRE, L'INACTION, EST-CE LA SOLUTION APPROPRIEE ? L'OPPOSITION SAIT QU'APRES SA FARCE ELECTORALE, LA FRANCE ET COMPAGNIE SE PRECIPITERONT A RECONNAITRE SASSOU COMME LEUR "GOUVERNEUR NOIR".

SOIT L'OPPOSITION MONTE UNE REBELLION MILITAIRE POUR RENVERSER LE MONSTRE DE L'ALIMA PAR LA FORCE ET RETABLIR LA DEMOCRATIE, SOIT ELLE ACCULE SASSOU A UNE ELECTION TRANSPARENTE.

Denis Sassou Nguesso se réjouit du boycott car il considère qu'il s'agit juste de l'abstention, personne n'ayant empêché les Congolais d'aller voter - comme si tous étaient inscrits sur les listes électorales ! Et comme ses partisans seuls votent, il est normal qu'il n'y ait qu'un tour avec un score à la soviétique.

Cette fois-ci, en posant les bons préalables, il faudra appliquer la stratégie inverse en l'affrontant et en mettant en avant un challenger soutenu par l'ensemble du peuple face à lui. Qu'on se souvienne qu'Abdoulaye Wade tripota la Constitution sénégalais mais fut battu au cours de l'élection présidentielle par Macky Sall... Je vous entends d'ici : "les listes électorales sont truquées, il a comme vous dites LDM, le pouvoir de proclamation, etc". C'est parce que c'est difficile que cela devient passsionnant à résoudre comme le disait un de mes amis au lycée en série C :

1) Avant même que l'on parle d'élection, il faudra que pour une fois, le FROCAD-L'IDC voire l'ensemble de l'opposition ne présente qu'un seul challenger face à Denis Sassou Nguess et la nuée de petits candidats factices que le monstre de l'Alima lancera dans l'arène. Le peuple choisira à coup sûr le candidat unique de l'opposition (enfin, si elle existe !). Que tous les ego démesurés de nos politiciens se disent que tout le monde ne peut être président de la république et que s'il y a alliance de gouvernement, il y a de la place pour tout le monde puisqu'il nous faudra un premier ministre, par exemple, un ministre des affaires étrangères, de l'intérieur, de la défense, etc. Je pense que pour éviter le massacre des populations du sud, il faut que la force publique (police, gendarmerie, armée) soit entre les mains de sudistes plus respectueux des droits de l'homme et du citoyen...

2) Il faudra que tous les Congolais de dix-huit ans ou plus et ceux qui auront dix-huit ans révolus le 20 mars 2016 s'inscrivent sur les listes électorales. Dans le cas où cela ne leur serait pas possible, qu'ils menacent de bloquer les bureaux de vote en commençant par déchirer toutes les listes électorales qui seront affichées. SI CERTAINS CONGOLAIS NE PEUVENT PAS VOTER, ALORS, IL FAUT FAIRE EN SORTE QUE PERSONNE NE VOTE ! Il faut une pression pour que le droit le plus essentiel du citoyen congolais soit respecté et il revient aux Congolais eux-mêmes de se faire respecter. Il s'agira pour les Congolais de ne pas transiger sur le droit de vote qui est le socle de la démocratie électorale. TOUS LES CONGOLAIS DE L'ETRANGER DOIVENT AUSSI ENVAHIR LES AMBASSADES DU CONGO POUR EXERCER LE DROIT LE PLUS NOBLE DU CITOYEN : LE VOTE !

3) Le candidat unique de l'opposition FROCAD-IDC doit avoir comme première décision l'organisation d'un référendum pour changer de constitution afin de remettre les choses dans l'ordre du droit et de la justice.

4) Il faudra que tout étranger qui se verra pris en flagrant délit d'usurpation de droit de vote sache qu'il en subira les conséquences : il sera arrêté, jugé, emprisonné et expulsé à vie du Congo.

5) L'opposition doit être impliquée dans l'opération de révision des listes électorales qui ne doit pas être réduite à une simple réimpression des fausses listes préexistantes. Elle doit aussi être co-gérante du processus électoral dans tous les bureaux de vote avec publication automatique des résultats. Je propose que l'on filme le dépouillement des bulletins de vote pour en garder un témoignage visuelle.

A mon humble avis, si pour une fois, les ego se taisaient et jouaient le jeu de la délivrance du peuple, et que ces 5 points étaient validés, respectés et exécutés, il nous sera possible de battre Denis Sassou Nguesso à son propre jeu rendu jeu propre. Face au chaos, à la faillite qui guette, au gangstérisme et au terrorisme d'Etat, ceci me semble salutaire. Que les ego se disent que passée cette élection où ils ont sacrifié leurs ambitions personnelles pour faire triompher l'ambition collective et la démocratie, ils auront la possibilité de se présenter à l'élection présidentielle qui suivra celle qui aura permis de chasser l'homo alimacus ou dernier mokilimbembé de l'Alima.

Il est évident qu'il ne faut pas rentrer dans le propre jeu de Denis Sassou Nguesso si ce dernier refuse d'en faire un jeu propre ! Il n'acceptera pas de l'aseptiser de bon coeur ; il faudra l'y contraindre. PAR LA RUE SI NECESSAIRE. Et c'est un défi politique que le FROCAD et l'IDC doivent mener ensemble au lieu de se disperser. Une bonne coalition avec une alliance de gouvernance est la seule chance de battre Sassou au cours d'une élection libre, transparente, démocratique au cours de laquelle 100% en âge de voter seront inscrits sur les listes électorales.

VOTER EST UN DROIT. Les populations doivent forcer le verrou de l'inscription pour l'obtenir - MEME SI ELLES DECIDENT DE NE PAS ALLER VOTER. Envahissez les mairies, les préfectures. On finira par vous inscrire sur les fameuses listes.

Si 100% des Congolais votants s'inscrivent sur les listes électorales et votent contre Denis Sassou Nguesso, quel que soit le truquage, ce dernier ne peut gagner l'élection présidentielle. C'est l'option la plus simple pour se débarrasser d'un dictateur.

A ceux qui proposent la solution militaire, il n'est pas interdit de rêver ! La force publique est ethnisée par une mbochisation extrême. Or, les Mbochis veulent que Sassou reste au sommet de l'ethnie-Etat ! Il faudra hypothétiquement compter sur une force militaire extérieure mais là, je me demande d'où elle peut venir. Non, l'option électorale est la meilleure car elle se déroule sans effusion de larmes et de sang.

A d'autres qui prônent le boycott en prétendant que participer à une élection avec Sassou, c'est cautionner sa forfaiture, nous disons, pas si vite ! Si le boycott continue, Denis Sassou Nguesso jouera sa parade avant de se proclamer vainqueur de l'élection, rendant ainsi son illégitimité légitime. Même s'il n'a en face de lui que des candidats potiches. Même s'il est candidat unique ! Peu lui importe ! Il s'agit pour lui d'organiser sa farce électorale. Il nous faut passer à la farce à une VRAIE élection. Par tous les moyens. Y compris la force. A ce jeu-là, le boycott garantit à Sassou de toujours gagner au premier tour - faute d'adversaire valable. D'ailleurs, cela ne m'étonne pas qu'il n'ait pas annoncé la date du second tour car il est convaincu de gagner au premier tour. Non, la stratégie du boycott entre dans le propre jeu de Sassou. Ce qu'il faut, c'est l'acculer à transformer son propre jeu en jeu propre : la révision des listes n'a de sens que si tous les Congolais en âge de voter s'inscrivent. Et si les Congolais exigent leur inscription sur les listes électorales, ça sera l'occasion de réviser les listes électorales. Il s'agit d'INSCRIRE TOUS LES VOTANTS. De toute façon, boycott ou pas, il est illicite d'interdire les citoyens congolais sur les listes électorales. Ensuite, il leur revient d'aller voter ou pas. Une nouvelle stratégie qui ne doit pas s'arrêter là : il s'agit de faire en sorte qu'il y ait une VRAIE élection au Congo et non une mascarade ! Une élection contrôlée par tous les candidats avec un dépouillement filmé et des résultats proclamés de suite, ça peut changer la donne !

Il est bon de rappeler aux politiciens émotionnels qu'une vraie démocratie est faite de joutes électorales. Cela implique de VRAIES élections et non des farces électorales. Or, Denis Sassou Nguesso organise non pas de VRAIES élections mais des farces électorales. IL S'AGIT DE TRANSFORMER LA FARCE EN VERITABLE FORCE ELECTORALE. PAR LA FORCE DE LA LUTTE POLITIQUE...

Le ciel nous vient en aide puisqu'il affaiblit financièrement le régime des crocodiles du PCT. Il peut y avoir une insurrection populaire. Cependant, comme les Mbochis protègeront leur champion, nous nous retrouverons dans une situation de troubles graves avec génocide éventuelle des populations du sud. Ce n'est pas pour rien que le pouvoir arme les Mbochis en particulier et les populations du nord en général...

Que les ancêtres viennent au chevet du Congo car notre pays est en danger. Si rien n'est fait, je crains que le futur qui se profile ne soit que le suivant : LA GUERRE CIVILE, prélude à la scission du pays. Quand la faillite sera effective sur toute l'étendue du territoire, croyez-moi, le pays deviendra ingouvernable et finira par sombrer dans la guerre civile. Il est évident qu'une telle situation profiterait à l'armée qui imposera encore au sommet de l'ethnie-Etat un MBOCHI. 

Le Congo se trouve dans une impasse à cause d'une oppostion moribonde. Pour mettre fin à la "REPUBLIQUE DU CRIME", il faut que l'opposition se RADICALISE. L'opposition refuse l'élection mais que propose-t-elle pour bloquer Denis Sassou Nguesso comme le dit Mathias Dzon ? SI L'OPPOSITION MANOEUVRE DE SORTE A MAINTENIR DENIS SASSOU NGUESSO AU SOMMET DE L'ETAT, ELLE NE SERT A RIEN ! 

Le Congo est en crise, une crise économique dont les symptômes frappent déjà les populations appauvries. Attendez, si même des pays comme l'Arabie saoudite ou le Vénézuela ont des problèmes à cause de la chute du prix du baril de pétrole, comme le Congo n'en aurait-il pas ? Les indicateurs de la crise sont déjà là. Et ils agissent...

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 04/01/2016 19:08

Bsoir LDM! C'est aussi mon point de vue. mais est-il possible de réaliser cette opération en si peu de temps? Alors il faut que la fameuse opposition se décide rapidement pour encourager la population à s'inscrire sur les listes... par ailleurs, j'ai soutenu l'idée que malgré tout, la situation est militaire; ce qui suggère l'idée que l'opposition doit appuyer la candidature d'un militaire... il suffit de le dénicher...

Le Lion de Makanda (LDM) 04/01/2016 23:48

Grand-frère, bonsoir. Tu sais, tu m'as conseillé de ne pas tout livrer sur le blog pour ne pas donner des billes à qui tu sais. Je t'enverrai un mail. Si l'opposition pousse le peuple à envahir les lieux d'inscription, on peut inscrire tout le monde sur les listes en trois mois ! Maintenant, si l'on veut un travail plus précis mais plus long, on organiser un recensement. Je préfère déplacer les populations que de déplacer les autorités ; ça va ainsi plus vite avec un point fixe car s'il y a trop de points fixes, le trajet est plus long : en effet, il faut passer voir toutes les familles et là, on va traîner ! Pour la candidature d'un militaire, en as-tu pesé les conséquences ? Bref, je t'enverrai un mail...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg