Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 11:17

Mon cher Mwishi, bonne année. Les lecteurs pourront lire votre commentaire en bas de l'article précédent. Ma réponse, j'en fais un article pour qu'il soit accessible à tous les Congolais

Première chose : le CNT n'est qu'une association qui a pour vocation de justifier la nécessité d'une transition républicaine, une association dont je ne suis pas le créateur. Je suis membre de celle-ci parce que j'estime que c'est la seule voie possible pour sortir le pays de l'impasse et restaurer la démocratie ; je me suis assez expliqué là-dessus. Au regard de l'histoire, les CNT sont au départ l'idée de quelques individus avant de devenir une idée collective. Dès que la greffe prendra au niveau national, l'association française entrera en dissolution. D'ailleurs, les Congolais ont fini par comprendre la pertinence de cette idée que j'ai défendue et vulgarisée en créant le H2CRT et le CNRT. Ce ne sont que des associations ! Tout se passera au pays. Si l'opposition avait de l'audace, elle mettrait en place un gouvernement bis au lieu de tergiverser avec un homme qui se trouve dans l'illégalité.
Deuxième chose : non, je n'ai pas du tout piqué une quelconque idée de l'opposition qui n'a pas de stratégie claire comme le constate le commun des Congolais. Mes idées sont là pour booster une opposition en manque d'inspiration. Je vous défie de me sortir un texte, une vidéo où l'opposition parle de paralyser totalement le pays avec une période de blocage précise.
Troisième chose : annoncer la démission d'un dictateur que vous appelez "PR" pour Président de la République est une marque d'immaturité politique. Sassou n'a jamais été PR, juste gangster en chef au sommet de l'Etat. Aujourd'hui, il n'est même plus chef de l'Etat. Croyez-vous que Sassou va obéir à l'opposition et démissionner - alors qu'il vient de défier avec succès Hollande et Obama ? Eh bien, non ! Il faut prendre des actions énergiques pour le chasser de son piédestal ! Croyez-vous qu'un dialogue national soit suffisant pour entraîner la démission du dictateur Denis Sassou Nguesso ? C'est le dialogue national avec un dictateur qui constitue pour vous une "MESURE FORTE" ? Si discuter et parloter suffisaient, Sassou serait déjà parti.
Quatrième chose : vous êtes sur le terrain. Une bonne idée n'a pas de terrain. Agissez donc et sortez notre pays de la dictature sinon à quoi cela vous sert-il ? Juste à claironner que vous êtes sur le terrain ? De Gaulle se trouvait à Londres ; avec ses bonnes idées, il a sorti son pays du traquenard nazi. Cela dit, je ne me prends pas pour De Gaulle mais juste pour dire qu'on peut agir pour son pays de l'extérieur.
Cinquième chose : lisez-moi bien. La candidature unique de l'opposition n'est pas une manipulation du pouvoir mais une idée que j'ai émise et que j'ai même communiquée à un leader de l'opposition et elle ne peut se faire que sous condition de transparence électorale avec inscription de TOUS les Congolais sur les listes électorales et un contrôle total du processus électoral. J'ai proposé qu'on filme le processus électoral de bout en bout et qu'on proclame les résultats de suite.  Je vous signale qu'Abdoulaye Wade avait lui aussi tripatouillé la Constitution sénégalaise - avant d'être battu par les urnes. Quand une stratégie ne fonctionne pas, il faut la revoir et la corriger. Le boycott assure Sassou de gagner au premier tour. Pourquoi l'enfant terrible d'Edou avait fait en sorte qu'en 2009, l'UPADS, le RDD, le MCCDI, le RDPS, le RDD ne présentent aucun candidat ? N'est-ce pas parce qu'il redoutait d'affronter un candidat d'un grand parti ? Et si pour une fois, tous ces partis se liguaient dans une alliance de gouvernement en réussissant à surmonter leurs ego ? Ne trouvez-vous pas que c'est une réponse plus efficace - si et seulement si on pousse Sassou à la transparence électorale ?
Sixième chose : je suis persuadé que seule une rébellion militaire est la réponse adéquate, la force ne respectant que la force. Nous avons affaire à une dictature tribalo-militaire pour ne pas dire la colonisation du Congo par une ethnie. Pierre Oba n'a-t-il pas dit :

" TO ZUAKI NA MINDUKI, TO KO ZONGUISSA NA MINDUKI " ?

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg