Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 13:55
LE PIEGE DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE TENDU A SASSOU...

Nous approchons de la fin de l'année 2015, une année terrible pour le peuple congolais qui a eu un sursaut républicain insoupçonné - notamment par sa jeunesse qui est sortie en masse exprimer son rejet du régime sanguinaire des crocodiles du PCT. Les malheurs sont une fois encore venus d'un seul homme : Denis Sassou Nguesso qui s'est accroché au pouvoir comme une sangsue sur la peau d'un homme. Demeurer gangster en chef au sommet d'un Etat même en faillite, c'est la seule solution qui lui reste pour échapper à la justice internationale, notamment de la CPI. Il a donc perpétré le coup d'Etat référendaire qui constitue désormais un précédent puisque le monstre de l'Alima a été imité par le président sur échasses, Paul Kagamé du Rwanda. Le héron de Kigali a au moins le mérite d'avoir développé son pays avec le coltan de la RDC - en massacrant au passage six millions de Congolais.

Afin de faire sauter l'immunité parlementaire d'André Okombi Salissa, de Guy Brice Parfait Kolélas et de Mabio Mavoungou pour ensuite les mettre aux arrêts, Denis Sassou Nguesso, à cheval sur deux constitutions, s'apprêterait paraît-il à dissoudre le parlement (assemblée + sénat) mais comme ce dernier est issu de la constitution du 20 janvier 2002, il ne le peut juridiquement parlant. Il a certes promulgué sa nouvelle fausse constitution mais il est gangster en chef selon celle du 20 janvier 2002 et doit d'abord prêter serment sur la nouvelle. Qu'à cela ne tienne, Denis Sassou Nguesso pourrait corrompre députés et sénateurs en leur versant la totalité  de ce qu'ils auraient dû percevoir jusqu'à la fin de leurs mandats en 2016 ou 2017. Chacun recevrait un peu moins de 100 millions de francs cfa et on sait par avance que personne ne peut bouder pareil pactole tombé du ciel.

Denis Sassou Nguesso se rend-il compte qu'il a été piégé par la cour constitutionnelle et par la bande à JDO et Ndenguet ? Nous avons appris que tout ceci était un complot ourdi par ses proches. En proposant de le protéger des crimes contre l'humanité au travers des articles 10 (non extradition à n'importe quel motif, alors qhe le Congo a signé la charte de la CPI) et au titre de l'article 96 qui est le seul article à protéger un chef d'Etat criminel, la nouvelle fausse constitution de Denis Sassou Nguesso AVOUE et RECONNAIT à la face du monde que Denis Sassou Nguesso est un criminel ! En voici le menu :

"Aucune poursuite pour des faits qualifiés crime ou délit ou pour manquement grave à ses devoirs commis à l’occasion de l’exercice de sa fonction ne peut plus être exercée contre le Président de la République après la cessation de ses fonctions. 

La violation des dispositions ci-dessus constitue le crime de forfaiture ou de haute trahison conformément à la loi.

L'article 96 établit à la face du monde que Denis Sassou Nguesso est un criminel qui veut jouir de son impunité absolue jusqu'à la mort et bien au chaud au bord des berges de l'Alima - sans que personne ne vienne perturber son sommeil. Ces articles 10 et 96 pourraient le pousser à perpétrer encore un peu plus de crimes et être encore plus passible de la CPI dont le Congo est signataire de la charte. Il n'existe aucune autre Constitution de cette nature dans le monde - le Congo innovant toujours dans le pire. C'est au contraire, ceux qui souhaiteraient que justice soit rendue qui sont coupables de forfaiture et de haute trahison ! Sassou peut tuer, massacrer son peuple, personne n'a le droit de l'ouvrir et il croit que c'est à son avantage. Cela ne fera que le pousser à l'erreur.

Ndenguet, le procureur Ngakala, Ibara et tous les autres vont multiplier les gaffes qui lui retomberont dessus un jour car nul n'est au dessus de la loi et la loi ne protège pas le criminel - surtout pas de façon aussi directe. Ces deux mécanismes ont été mis en place pour exploiter le goût de Sassou pour le sang  et les larmes des autres. Ndenguet va exécuter les crimes de Sassou tandis que le procureur va procéder aux arrestations arbitraires augmentant ainsi les tensions sociales jusqu'à l'explosion qui permettra à la bande à JDO de renverser la BETE de l'Alima. Et profitant de ce désordre, surtout pour éviter d'être exposés dans les tribunaux étrangers, les Ndenguet, JDO, Ngakala et consorts peuvent décider de frapper les premiers pour créer un courant de sympathie populaire qui les exonérait eux, les exécutants, de leurs crimes et méfaits car ils le savent tous : cette nouvelle fausse constitution qui protège le criminel et condamne l'innocent pour Haute Trahison alors que la Haute Trahison est réservée au chef de l'Etat ne durera pas très longtemps et n'a en fait aucune validité. C'est une question de temps pour que Sassou frappe encore les Bakongo qu'il hait à mort, entraînant une révolte qui nécessitera que Sassou soit sacrifié par les siens. CE N'EST QU'UNE QUESTION DE TEMPS...

 

LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

isidore aya 20/12/2015 10:38

L’électorat français doit-il reformer lui-même l'oligarchie politique française?
Pour refonder la nouvelle francafrique et les relations socio-économiques et culturelles entre la France et le Congo - il faut d'abord restructurer les mentalités, les habitudes et les comportements immoraux et parfois dissolus de certains acteurs politiques français et notamment ceux appartenant à l'oligarchie politico-affairiste franc-maçonnique.

C'est eux qui utilisent la France et le contribuable français comme compagnie d'assurance de leurs crimes politiques et économiques en Afrique francophone. c'est scandaleux !

Explications http://congo-objectif2050.over-blog.com/2015/12/pourquoi-et-comment-restructurer-le-citoyen-congolais-sans-le-dictateur-sassou-nguesso.html

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg