Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 17:12
CORAF : LE CONGO POURRAIT CONNAITRE UNE PENURIE DE CARBURANT PLUS LONGUE

Le comble pour un pays producteur de pétrole, c'est de manquer de carburant. Une telle situation ne saurait se produire en France. Le Congo connaît une crise énergétique en gaz et en carburant qui nous paraît après enquête auprès des salariés de la CORAF un peu plus compréhensible. Au dépôt de bilan de la compagnie nationale HYDRO CONGO pour mauvaise gestion, la société a été divisée en trois entités distinctes : l'approvisionnement en gaz a été privatisé tandis que celui du carburant (aval ou produits finis) reste l'exclusivité de la SNPC, une société publique - au Congo - lorsque la production de la CORAF (Congolaise de Raffinage) est en dessous de la demande. Dans ce cas, il revient à Denis Christel Sassou Nguesso, directeur général adjoint (aval ou produits finis) de la SNPC et Karl Ngakala, responsable aval pétrolier, doivent commander le carburant pour que le pays ne soit pas en rupture. Pour le gaz, l'approvisionnement et la distribution du produit fini sont assurés par des sociétés dirigées par des proches du gangster en chef de l'Etat privé du Congo.

Chaque année, la CORAF nettoie et répare ses machines pour en remplacer les pièces défectueuses ; ce qui arrête l'aval ou la production de produits finis. Les machines sont censées reprendre du service le 20 décembre 2015 mais une nouvelle projection prolonge cette situation de nettoyage et de réparation des machines jusqu'au 20 janvier 2016.

La question que l'on se pose à la CORAF est la suivante : pourquoi Christel Denis Sassou Nguesso et Karl Ngakala n'ont-ils pas commandé le carburant pour compenser l'absence de l'aval de la CORAF ? Est-il normal de provoquer le déraillement de trains, de paralyser des avions et de perturber le transport routier de tout un pays ?  C'est irresponsable de paralyser l'économie d'un pays lorsqu'on est le prince héritier du royaume. Bref, les problèmes s'accumulent à la SNPC quand vous lisez les informations liées au pétrole gagé. 

Comme si une crise en entraînait une autre, nous apprenons que les travailleurs de l'université Marien Ngouabi attendent leur salaire du mois de novembre et pourraient entrer en grève. La situation du Congo confine à l'explosion sociale car les choses pourraient dégénérer brusquement.

Pendant ce temps, les tractations entre le régime des crocodiles du PCT et la soi-disant opposition vont bon train. L'IDC et le FROCAD déclinerait l'offre du poste de premier ministre du gouvernement d'union nationale à l'opposition exigeant d'offre les ministères de l'intérieur, de la défense, des finances et des affaires étrangères. Bref, le pouvoir, quoi. Ce que le clan Sassou & Nguesso ne saurait tolérer car il s'agit de leur pouvoir et ils vous le font savoir quand on voit un jeune brandir un pistolet en public - sans que la police n'intervienne. De toute façon, la déclaration suivante attribuée à Pierre Oba a le chic d'être claire :

"TO ZUAKI NA MINDUKI ; TO KOZONGUISSA NA MINDUKI..."

En somme, pour le système mafieux PCT, le pouvoir se gagne et se perd au bout du canon. Toutefois, je ne vois par un seul canon braqué en direction des putschistes multirécidivistes du PCT. Quand vous avez compris cela, vous avez tout compris...

LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 14/12/2015 20:10

Bsoir LDM! La prévision, au Congo, connaît pas. L'organisation non plus. Ce n'est donc pas étonnant qu'on se retrouve dans une telle situation. la pagaille programmée.... A ce rythme là, avec la baisse du baril, ce sont tous les fonctionnaires sauf ceux affectés à la répression qui n'auront plus leur salaire...Qu'on ne se pose surtout pas la question du pourquoi le prix du carburant ne baisse pas à la pompe; la réponse est si factice euh! facile... la vraie réponse est qu'au Congo depuis 1998, la baisse d'un prix est illégale; c'est pourquoi on ne verra pas le prix du ciment baisser malgré le nombre impressionnant de sources d'approvisionnement, sans compter le fait qu'un sac de ciment au Congo ne fait pas son poids déclaré de 50 kg... On verra...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg