Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 21:46
COUP D'ETAT CONSTITUTIONNEL : LA DESOBEISSANCE CIVILE DOIT SE POURSUIVRE !

Avant de commencer mon propos, je tiens à remercier tous ceux qui m'appellent ou m'écrivent à travers le monde. Cela renforce ma détermination car je sais que notre cause est juste et mérite d'être défendue toute une vie, s'il le faut.

Lorsque Jeune Afrique, un journal pro Sassou, écrit que la désobéissance civile a été suspendue pour permettre la négociation, c'est tout simplement de l'intox. On ne négocie pas avec un dictateur qui vous embastille à domicile pendant deux semaines sans le moindre mobile, un homme qui a prouvé que seule sa volonté compte au détriment de celle de tout un peuple qui ne veut plus de lui, un monstre qui ordonne que ses mercenaires tirent sur des jeunes désarmés qui viennent juste manifester pacifiquement leur hostilité à un régime dictatorial qui n'a en fait depuis 1997 aucune légitimité - si on s'en tient à la Constitution du 15 mars 1992 qui proscrivait le coup d'Etat.

Les jeunes doivent poursuivre la désobéissance civile inscrite dans les Constitutions du 15 mars 1992 et du 20 janvier 2002 et la traduire par des actes de sabotage empêchant l'appareil d'Etat de poursuivre son oeuvre de destruction du pays. Il faut que le Congo bascule dans un soulèvement populaire généralisé. Il n'y a rien à négocier. Nous exigeons le respect de la Constitution du 20 janvier 2002. C'est tout. Et cela ne nécessite aucune négociation - juste le retrait du coup d'Etat constitutionnel. 

Denis Sassou Nguesso ne comprend que le langage de la force et ne respecte que la force. Hélas, nous ne pouvons lui opposer une résistance armée qui serait pourtant légitime ; il ne nous reste que la désobéissance civile. La négociation ne concerne en rien le peuple et les humiliations qu'il subit au quotidien. Le sang de nos jeunes est encore chaud pour qu'on puisse oublier les crimes de sang-froid du régime dictatorial du PCT. Que va-t-on négocier ? Denis Sassou Nguesso a-t-il suspendu son putsch constitutionnel pour que l'"opposition" demande au peuple de suspendre la désobéissance civile ? Non, il faut au contraire accroître la pression. 

A partir de la date du 25 octobre 2015, actant le putsch constitutionnel de Denis Sassou Nguesso, l'Etat-voyou, l'Etat assassin, l'Etat corrompu, l'Etat privatisé, est devenu est un Etat illégal, un Etat illégitime. On ne négocie pas avec l'illégalité et l'illégitimité, on ne discute pas avec le gangstérisme politique : on les balaie par tous les moyens. Et le balai de la rue en est le premier moyen. Nous vous le demandons derechef : NE CEDEZ PAS !

Vous les jeunes du Congo, vous les désoeuvrés, les oubliés et les sacrifiés de la république, vous avez du temps et de l'énergie. Utilisez-les pour changer votre devenir. Sabotez les voies ferrées pour interrompre l'exportation de nos ressources par les alliés chinois de Sassou. Agissez de préférence la nuit. Denis Sassou Nguesso ne pourra pas mettre un soldat à chaque mètre du chemin de fer. VENGEZ NOS MORTS, NOS MARTYRS ! Que le sang versé par nos martyrs ne le soit pas pour rien ! Vous recevrez le reste des consignes par téléphone et par d'autres moyens.

Si le FROCAD et l'IDC veulent négocier on ne sait quoi avec le régime des crocodiles du PCT sur votre dos, cela ne vous concerne en rien. Poursuivez votre travail d'investigation sur les ressources physiques et humaines de ce régime.

Ils ont sacrifié votre avenir, jeunes du Congo. Battez-vous pour changer le présent afin de déterminer un meilleur avenir pour vos enfants et vos petits-enfants.

Le Kouilou doit être le fer de lance de la désobéissance civile pour montrer l'exemple aux autres régions car 80% des recettes du pays viennent de cette région mais elle n'en profite pas du tout. Bravo, aux jeunes de Sibiti pour leur courage !

Jeunes du Kouilou, le pétrole est extrait dans votre région ; pourtant, vous n'en bénéficiez pas : vous vivez dans la misère, dans la saleté, sans eau potable, sans espoir, affamés, malades et désoeuvrés. Vous méritez mieux que les 5000 francs cfa que Colinet Makosso vous donne pour vous corrompre. Quant aux emplois, vous les locaux, êtes écartés au bénéfice de ceux qui viennent d'ailleurs par pur tribalisme. Rien n'empêche une décentralisation de l'emploi pour que les locaux soient mieux servis. Votre révolte sera déterminante. Les négociations ne vous concernent en rien : il ne s'agit que du positionnement des hommes politiques autour de la marmite de KoKa-Mbala dont Sassou est le marmiton en chef. Nous sommes au courant qu'il se trame un gouvernement d'union nationale. Tant pis pour ceux qui rejoindront l'Etat illégal ; ils seront balayés avec lui.

Sciemment, le monstre de l'Alima refuse de construire une université à Pointe-Noire, une ville de plus d'un million d'habitants, juste pour vous priver d'éducation cette ville du sud, parce que du sud, car à Brazzaville, sans bourse en première année, nombreux d'entre-vous abandonnent les études. C'est par ailleurs illégal de priver les étudiants de première année de bourse : tout le monde n'a pas de riches parents qui profitent du système inique mis en place par le LEVIATHAN d'Edou.

Quand l'avenir est obstrué par la méchanceté d'un régime despotique et tribal, la résistance et la désobéissance civile deviennent des obligations, non, des LOIS.

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Abraham David Amenhomat 05/11/2015 17:58

C'est une Guerre physico-spirituelle contre le Royaume du Grand Dieu Amen: le Seigneur Jesus Christ.et contre Son Peuple. Par consequent, en vertue d' Apocalypse 11: 18, et d' Apoclypse 19:15, Je prononce, en tant que Guerrier spirituel, de l’Ordre de l’ Archange MIKAEL et de la Maison de Saint Georges, Guerrier Protecteur de l’Éthiopie et de la Dynastie davidique et salomonique éthiopiènne, par la Puissance de L'Archange MIKAEL, au Nom du Seigneur Jesus Christ, par l'Épée du Roi des rois, qui est la Parole de Dieu, la Destruction spirituelle et Surnaturelle, des Démons qui aident, de près ou de loin, le sataniste Sassou Nguesso et ses démons, à opprimer le Peuple congolais. Ce que le Peuple congolais, en particulier, et le Peuple Bantu doit faire, spirituellemente et religieusemente, c'est prendre L'Eternel Dieu au Mot, et de CRIER litteralement, à l'Eternel Dieu, à L'unisson, de préférence pendant la nuit, chacun chez soi, contre ses oppresseurs antichrists, pour sa Liberation Surnaturelle, conformement à ÉSAÏE19:20, car, une grande Promesse Divine et prophetique y est attachée. Que Dieu vous bénisse. Publiez Ceci, de ma part. s'il vous plaît! Abraham David Amenhomat lll, le Lion d’Afrique.

mwangou 05/11/2015 06:57

Bjour LDM! ma connaissance géographique du Congo, pour ne dire un peu sociologique, me fait répondre à haute voix, "Non". Non à Oyo, on ne peut pas se soulever... mais à Owando et autres coins, c'est probable, même si c'est une faible probabilité. la raison est culturelle: dans le sud, la culture est moins contraignante que dans le nord; dans le sud, la culture laisse à l'individu une réelle marge de manœuvre d'actions... dans le nord, la culture soumet beaucoup plus fortement à a tradition. dans le sud, même au sein des familles, on peut contester le chef; dans le nord, c'est encore du domaine du peu probable. alors dans ce carcan culturel, à Oyo, il y a bien des gens qui ne veulent plus de ce monsieur, mais on est à Oyo...la population de Oyo, comme celle de Ouesso, Makoua, Owando, Gamboma, peut surprendre l'observateur politique si une élection transparente pouvait avoir lieu un jour...J'y crois... C'est à Makoua qu'on m'a parlé ouvertement de deux voleurs au gouvernement de sassou nguesso, le ministre des finances dont la résidence à Makoua est de même dimension que l'hôtel Olympic Palace, et le fameux Kiki le pétrolier dont je n'avais jamais entendu parlé avant cela. Est ce que ce qualificatif utilisé par des habitants de Makoua, l'était seulement à des fins de dormitif?
je suis de ceux qui ont toujours demandé une preuve de nationalisme aux intellos du nord, aux chrétiens du nord, en intervenant sur la mort du cardinal E. Biayenda. Ils sont restés muets même sur ce cas, comme pour dire qu'ils assument, quoi?, leur indifférence aux malheurs qui peuvent toucher le sud. Mais je connais bien des intellos du nord, qui ne portent pas du tout sassou nguesso dans leur cœur.
Dans le nord, du fait sociologique culturel, la population est beaucoup plus sensible à la propagande. leur culture leur a interdit le sens de la recherche des preuves, si ce n'est en passant par le fétichisme..Voilà pourquoi, les politiciens de cette zone n'ont jamais beaucoup de mal à arranger; et sassou guesso a toujours arranger en brandissant le spectre du massacre dont eux les nordistes serait victime si le sud commande. Pour dire aussi que dans le nord, les mbochis, terme générique, ne sont pas si majoritaires que cela apparaît....

Le Lion de Makanda (LDM) 05/11/2015 14:55

J'ai bien compris ton commentaire, cher grand-frère. Juste une question : comment fait-on dans un environnement politique dans lequel la conscience traditionnelle prime sur la conscience républicaine ? Pandi Ngouari dans sa vidéo a révélé un fait qui m'avait glacé le sang lorsqu'il travaillait au nord en tant qu'officier de gendarmerie. Les kanis voulaient qu'on applique la loi traditionnelle sur les voleurs en leur coupant la main - alors que la loi républicaine institue un jugement et une condamnation sans torture. Déjà, il faut se demander d'où vient cette tradition barbare de couper la main d'un voleur ? En tout cas, pas chez de chez les Bantous. Comme tu le constates, les sociologues ont du boulot chez nous pour comprendre la partie nord du pays. Le travail politique ne consisterait pas à faire disparaître leurs traditions mais à faire comprendre que les principes de la république s'imposent sur les règles coutumières lorsque les deux s'appliquent sur un même principe.

mwangou 04/11/2015 07:22

Bjour LDM! A l'opposition: il est important de re-communiquer sur le vrai vote du 25 et sur la journée du 20/10/15. Sur ces deux évènements, ce qui se dit à leur propos n'est pas la réalité. Non, les quartiers Nord de Brazzaville ne sont pas restés en marge du mouvement général, surtout pas par absence d'intérêt de solidarité nationale. On sait que Ouenzé attendait le top, et pensait même que ce 20/10 à 7h, c'est Bacongo qui ne tenait pas la promesse de la manifestation... Ouenzé n'avait été informé de l'attaque de Bacongo qu'après 9h, alors que l'attaque avait commencé depuis 6h du matin.... voilà déjà de quoi redresser l'opinion...
par ailleurs, s'agissant du vote, dans la sangha, on n'a pas voté plus que dans le pool, dans Brazzaville nord, on n'a pas voté plus que dans les plateaux... Et à ceux qui se laissent impressionner par la propagande du pct, le simple fait d'avoir couper les communications, et cela, après le sms de menace de sassou nguesso aux Congolais, n'est-ce pas là la preuve de la volonté de tricherie de la part de ce vieux qui est et finalement ne sera jamais autre chose qu'un pôle de mensonges. un menteur qui a plus de 72 ans, c'est du jamais vu nul part dans ce pays.

Le Lion de Makanda (LDM) 04/11/2015 13:33

N'oublie pas que si Denis Sassou Nguesso est protégé par les siens comme un fils du coin, au sud, nous avons chassé Youlou le 15 août 1963 !

Le Lion de Makanda (LDM) 04/11/2015 13:21

Mwangou, il est vrai que je regarde les choses de loin mais si le nord du pays s'embrase comme Pointe-Noire ou Brazzaville, Denis Sassou Nguesso tombe. Imaginez un soulèvement populaire à Oyo contre le dictateur et sa dictature. Où irait se cacher Sassou ? Croyez-vous que c'est possible ? Si vous répondez non au fond de votre coeur, alors vous m'aurez compris quand je parle d'une puissante idéologie qui inhibe l'esprit de révolte de certains de nos compatriotes qui souffrent pourtant comme bien d'autres...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg