Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 19:51

Nous avons des informations pêle-mêle que nous allons vous donner - à commencer par Christian Perrin. Le journaliste qui a couvert les bavures policières du méga meeting de Pointe-Noire est en vie mais vit reclus par peur d'être arrêté car les sbires du pouvoir ont menacé de l'assassiner au bout d'une semaine. Il est évident que l'homme des masses affamées, grand prêtre de l'impunité absolue, n'aime pas que ses crimes soient exposés au grand public à l'heure d'internet. Pourquoi veut-on assassiner le journaliste Christian Perrin ? Le régime des crocodiles du PCT est-il sûr qu'en assassinant un journaliste, il réduira la vérité au silence ? Qui empêchera les images de ses exactions de parvenir aux réseaux sociaux, à l'heure du smartphone ? Rien. Qu'on laisse donc les journalistes tranquilles - puisque le monstre de l'Alima prétend que la liberté d'expression existe dans son royaume. D'ailleurs, internet n'est pas coupé pour tout le monde au Congo. une petite portion de la population est toujours connectée. J'ai pu discuter avec des compatriotes qui lisaient un de mes textes.

Les bourreaux du PCT ont le droit de se déplacer librement dans le monde - sans qu'on le leur interdise pendant qu'ils privent les autres de leurs mouvements. André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas sont encerclés par une soldatesque étrangère mêlée à des mercenaires de Tsambitso et ne peuvent même pas s'acheter à manger. Pendant ce temps, François Hollande ne cesse de se défausser politiquement en adoptant un point de vue et son contraire, la France se faisant même l'honneur de recevoir un Jean-Jacques Bouya au centre de conférence du ministère des affaires pour une conférence. Denis Sassou Nguesso sera en France au mois de novembre, la France déroulant sans état d'âme le tapis rouge à l'impunité absolue qui s'assimile au droit au crime absolu.

Denis Sassou Nguesso sera reçu en France au mois de novembre. Nous demandons à la France et à François Hollande de ne pas recevoir Denis Sassou Nguesso au mois de novembre tant qu'il séquestrera André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolélas. Un droit de circuler librement en vaut un autre. Surtout lorsque le premier des citoyens devient le plus minable d'entre tous. La France doit exiger à Denis Sassou Nguesso, l'escroc politique, de desserrer son étau sur l'opposition. S'il a quelque grief de nature juridique à leur égard, qu'il l'exprime devant le monde entier - en passant par son ministère de l'injustice.

Comment le pays soi-disant des droits de l'homme peut-il recevoir allègrement les membres d'un régime qui tue impunément, qui embastille pour un regard de travers et qui vous séquestre quand vous ne pensez pas comme eux ?

En fait, le PCT n'est pas simplement revenu à l'époque du parti unique - parce qu'il se doit d'accepter une coexistence de partis satellites pour jouer à la dictature démocratiquement élue mais le PCT est devenu le parti de la pensée unique, monolithique que l'on doit boire comme la parole dévaluée d'un mauvais évangile. Même ses contrefaçons de la réalité, ses montages, ses magouilles doivent être validés par tous, bon gré, mal gré. Curieusement, certaines puissances s'en font ses complices. La dictature n'est-elle pas l'art de faire de la pensée du monarque absolu la pensée essentielle de toute la société ? Même les plus grosses aberrations de l'esprit d'un drogué du pouvoir comme Denis Sassou Nguesso deviennent des textes de loi qui s'imposent à tous. Et aussi étrange que cela puisse paraître, la logique mensongère qui enrobe la pensée de notre éléphant de l'Alima parvient à séduire même le pays de Descartes - au prix d'une corruption qui ne dit pas son nom.

Dans la foulée de son putsch référendaire avalisé par l'Elysée, le monstre de l'Alima veut aller vite en besogne. Il projette d'organiser de nouvelles élections présidentielles dès janvier 2016 sur la base de ses listes électorales truquées. Et nous apprenons qu'il continuera à maintenir Okombi Salissa et Parfait Kolélas à l'état de "prisonniers à domicile" jusqu'à la fin de son élection au poste de gangster suprême du royaume. Il est honteux et inhumain de cautionner que la demeure d'une personne devienne sa prison. C'est une violation criarde des droits de l'homme. La France doit prendre ses responsabilités pour que cette situation ne tourne pas au drame. Le Congo est paraît-il un pays de droit. La moindre des choses dans un pays qui n'a pas l'eau potable et la nivaquine, c'est que ses citoyens puissent se déplacer librement. L'embastillement à domicile sans motif valable est la plus grande violation des droits primaires de l'être humain..

 

                LION DE MAKANDA, MWAN MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg