Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 11:32
DESOBEISSANCE CIVILE/JOUR 3 : LA CONTESTATION GAGNE LES QUARTIERS NORD DE BRAZZAVILLE

Nombreux se posaient des questions, m'appelaient à ce propos ; ils ont désormais une réponse : probablement outrés par les propos de François Hollande qui a pris parti pour Denis Sassou Nguesso - le dictateur, contre le peuple congolais, nous apprenons que nos compatriotes des quartiers nord de Brazzaville jusque-là observateurs de l'insurrection populaire, ont commencé à manifester leur rejet du coup d'Etat référendaire programmé pour ce 25 octobre 2015. Comme éléments indicateurs, les réseaux sociaux disent que le PSP (POSTE DE POLICE) de Ouenzé aurait été brûlé, une station d'essence a été incendiée dans la nuit à la Tsiémé aurait causé deux morts.

André Okombi Salissa, le professeur Marion Mandzimba et Blanchard Oba doivent motiver nos compatriotes des quartiers nord : il ne s'agit pas d'un conflit ethnique mais d'une lutte pour l'accès de tous, d'où qu'ils viennent, aux mêmes droits et aux mêmes devoirs. Il y a de la place pour être heureux ensemble dans notre petit Congo si riche - si on sort de la manipulation politique qui a réussi à instrumentaliser l'ethnie en facteur de division politique.

Nous l'avons dit et nous le redisons encore ici pour que l'idée soit comprise. Denis Sassou Nguesso n'a qu'une ethnie : LE POUVOIR. Il est prêt à massacrer tous ceux qui se présentent en obstacle entre lui et le pouvoir. Son ethnocentrisme politique est juste une stratégie de conservation du pouvoir car il sait qu'un peuple divisé peut difficilement se soulever. En opposant une partie du peuple à l'autre, une dictature est assurée de régner sur un pays le plus longtemps possible. Vous en avez une illustration dans l'ethnisation des milices qui nous tiennent lieu de forces armées : elles sont programmées pour tirer sur les ethnies présentées comme ennemies au régime pour renforcer le sentiment de sécurité et de privilégiées des ethnies auxquelles les mercenaires miliciens et le régime appartiennent. Une manipulation mentale qui fonctionne !

Nos compatriotes doivent comprendre que nous sommes tous issus du même fond bantou et lorsqu'on sort du domaine de la politique, cela se vérifie. L'instrumentalisation de l'ethnie à des fins de conservation du pouvoir doit prendre fin. Il y a de la place au bonheur pour quatre petits millions de personnes à partir du moment où on reconnaît les droits et les devoirs de tous. Une république pose un cadre de vie et de progrès accessible à tous ; le talent des uns et des autres fait la différence dans la solidarité avec les plus faibles. L'eau pour tous, l'électricité pour tous, la santé pour tous, une bonne alimentation pour tous, l'école de qualité pour tous, les nouvelles technologies de la communication accessibles à tous, la fonction publique, la force publique, l'admnistration, accessibles à tous les enfants du Congo - selon leurs capacités, aptitudes et compétences. Voilà le Congo auquel nous aspirons et, avec les ressources dont nous disposons, un tel projet est réalisable en à peine cinq ans.

Pour cette troisième journée, une autre station d'essence, à Brazzaville, celle de Puma dans la rue Etoumbi, serait en feu. Il m'a même été rapporté un sabotage de la voie ferrée - je ne sais pas à quel niveau. La garde présidentielle accompagnée de mercenaires burundais et rwandais empêcherait à des prêtres de quitter le domicile de Parfait Kolélas qui est assiégé : le régime des crocodiles du PCT veut l'empêcher de se déplacer. André Okombi Salissa est aussi encerclé par les éléments de la garde républicaine renforcée de Rwandais et de Burundais. Deux médiations seraient en cours entre le pouvoir et l'opposition seraient en cours. Voici ce que nous avons pu lire sur la page de ZIANA TV : 

" Deux médiations sont actuellement menées à Brazzaville entre les leaders de l'opposition et le pouvoir. L'une menée par le médiateur national et Monseigneur Milandou, archevêque de Brazzaville, l'autre par la communauté internationale et le PNUD. Les leaders de l'opposition ne peuvent s'y rendre car certains font l'objet d'un siège (Okombi - Kolélas / IDC) et d'autres sont actuellement dans le bureau du procureur Oko Ngakala (Miérassa, kinfoussia... FROCAD ). Les deux parties sont actuellement attendues à l'évêché de Brazzaville et au PNUD. "

De notre avis, il n'y a jamais eu de négociation avec Denis Sassou Nguesso qui finit toujours par imposer son diktat, sa volonté. De toute façon, ce n'est plus le moment de négocier avec tous ces morts et nos compatriotes qui sont vent debout : la seule chose que Denis Sassou Nguesso peut faire est connue de tous : RENONCER A SON PUTSCH CONSTITUTIONNEL ET SE RETIRER POUR CREER LES CONDITIONS DE L'APAISEMENT.

A Pointe-Noire, il y aurait eu hier 4 morts à Mpaka et 3 à Mvoungou. Mpouélé aurait avancé le chiffre de vingt morts et plusieurs blessés.

Il semblerait que le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, qui a reçu des milliards de francs cfa de monsieur Denis Sassou Nguesso, aurait joué en sa faveur auprès de François Hollande pour que ce dernier prenne son parti. Comme quoi, la corruption des autres présidents africains au travers de faux prêts a du bon. François Hollande a dû recevoir l'ordre de la GNLF de soutenir le "frère" Denis Sassou Nguesso.

Nous venons d'apprendre par notre réseau que Pascal TSATY MABIALA serait porté disparu. Il ne répond plus au téléphone. Certains n'hésitent pas à parler d'un kidnapping (source : http://www.independent.co.uk/news/world/africa/pascal-tsaty-mabiala-fears-for-missing-congo-opposition-leader-who-protested-vote-on-abolishing-a6704961.html). 

Cependant, compte tenu de la situation actuelle, il n'y a peut-être pas lieu de l'alarmer si vite - même si des proches de Denis Sassou Nguesso l'avait publiquement menacé sur Téléfoufou. Que le régime dictatorial de Brazzaville sache que de telles arrestations arbitraires, s'il en est, n'arrêteront pas la détermination du peuple.

NOUS N'AVONS PAS BESOIN DE L'AIDE DE LA FRANCE POUR LIBERER NOTRE PAYS DE LA TYRANNIE. LA FRANCE N'A PAS AIDE LE BURKINA-FASO DANS LA CHUTE DE BLAISE COMPAORE ; AU CONTRAIRE, ELLE A AIDE LE DICTATEUR A S'EXTIRPER DU COURROUX POPULAIRE. LE SOUTIEN DE L'ETAT FRANCAIS AUX DICTATEURS AFRICAINS EST UNE MARQUE DE MEPRIS POUR NOS PEUPLES. EN EFFET, ON NEGOCIE PLUS FACILEMENT LE PILLAGE DES RESSOURCES AVEC UN DICTATEUR QU'UN PRESIDENT DEMOCRATIQUEMENT ELU. LA PREUVE : LISSOUBA, DEMOCRATIQUEMENT ELU, A RENEGOCIE LES CONTRATS PETROLIERS. SI VOUS AVEZ COMPRIS CELA, VOUS AVEZ TOUT COMPRIS...

NOUS SOMMES SEULS FACE A NOTRE DESTIN. PROUVONS A LA FRANCAFRIQUE QUE NOUS VALONS PLUS QUE LEURS PROFITS ET LEURS MAGOUILLES.

      LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU        

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg